Café philo Lectoure

« Qu’est ce qui nous unis » ? Voilà un des thèmes piochés au dernier café philo à Lectoure, début décembre. Le café des sports chez Bayonne en accueille toute une série, pour discuter, échanger et en débattre librement. Ici, pas de jugement, ni d’a priori, on arrive, on s’installe, on s’observe avant les présentations. En chef de file, Claude Litzler, passionné de philo et prof par ailleurs, même si les cafés philo, sont libres d’accès et gratuits. L’intérêt : partager ses idées autour d’un verre et peut-être ressortir avec une vision plus large des choses, amenée justement par son voisin de gauche dont on n’aurait même pas soupçonné l’existence avant de débarquer. C’est bon, on est complet, ça tombe bien, j’ai fini mon café. Ça y est, on lance le thème, la caméra tourne… « Qu’est ce qui nous unis » ? Apparemment tout et rien, le paradoxe justement c’est d’en débattre en prenant la parole à tour de rôle. Chacun, chacune, exposant ses réflexions lâchées sans retenue, autour de la table. Et quand on n’est pas moins d’une quinzaine de personnes cela fait du monde et beaucoup d’alternatives. Les interventions se succéderont 2 heures durant. La question soulève l’état des lieux, positif, négatif, entre-deux. On rebondit, avant d’apporter d’autres éléments, qui feront parler à nouveau. Tous abordés, selon nos influences : attentat, politique, écologique…Le thème finira par dériver sans faire chavirer le sujet. Au fond, les perceptions sont là et c’est bel et bien l’enjeu de ces cafés philo. www.yakayaller.com"

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau