CAFE-PHILO 4/11/2015 | La notion de Beau a-t-elle encore un sens ? | par Michel Tozzi

Nous ne cessons de nous extasier sur la beauté d'un coucher de soleil, de tel monument égyptien, de telle sculpture grecque, de telle peinture de Léonard de Vinci... Et pourtant, l'art contemporain semble avoir congédié cette notion, et ne plus la prendre comme critère d'une œuvre : pensons par exemple à l'urinoir de Duchamp. Et pourtant n'est-ce pas sa « beauté » qui nous permet de classer une production « non intentionnellement artistique » dans l'art brut ? Ainsi l'art contemporain n'aurait plus besoin de la beauté, mais l'art brut serait lui « esthétique ». Comment s'orienter dans cet éclatement de nos repères pour définir la beauté - naturelle ou artistique -, l'art, et leurs relations mutuelles ?"

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau