Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

Profs en direct le jour du bac

PROFS EN DIRECT : LE FORUM

Pondichery 2016

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

ELEVES SCOLARISES - CANDIDATS LIBRES, METROPOLE, DOM TOM, LYCEES FRANCAIS A L'ETRANGER ET LYCEESPROFESSIONNELS 

Dossier Rousseau

 

Rousseau

 

 

 

Rousseau

*** Pour préparer la lecture

Conférences et colloques sur Rousseau

 
 
 
 

 

 

  • Rousseau : Discours sur le fondement de l'inégalité entre les hommes
  • Commentaire

"Mais, quand les difficultés qui environnent toutes ces questions, laisseraient quelque lieu de disputer sur cette différence de l'homme et de l'animal, il y a une autre qualité très spécifique qui les distingue, et sur laquelle il ne peut y avoir de contestation, c'est la faculté

de se perfectionner ; faculté qui, à l'aide des circonstances, développe successivement toutes les autres, et réside parmi nous tant dans l'espèce, que dans l'individu, au lieu qu'un animal est, au bout de quelques mois, ce qu'il sera toute sa vie, et son espèce, au bout de mille ans, ce qu'elle était la première année de ces mille ans. Pourquoi l'homme seul est-il sujet à devenir imbécile ? N'est-ce point qu'il retourne ainsi dans son état primitif, et que, tandis que la Bête, qui n'a rien acquis et qui n'a rien non plus à perdre, reste toujours avec son instinct, l'homme reperdant par la vieillesse ou d'autres accidents, tout ce que sa perfectibilité lui avait fait acquérir, retombe ainsi plus bas que la Bête même ? Il serait triste pour nous d'être forcés de convenir, que cette faculté distinctive, et presque illimitée est la source de tous les malheurs de l'homme ; que c'est elle qui le tire à force de temps, de cette condition originaire, dans laquelle il coulerait des jours tranquilles et innocents ; que c'est elle, qui faisant éclore avec les siècles ses lumières et ses erreurs, ses vices et ses vertus le rend à la longue le tyran de lui-même et de la Nature."

Jean-Jacques ROUSSEAU,
Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes (1755). 

Lire le commentaire sur le forum

Peut-on être Homme sans être citoyen?

Nous entendons par homme le fait d’être qui désigne une existence, un être moral, une autonomie et donc une liberté, l’être humain est ici perçu comme être moral et sujet de droit bien sûr. La citoyenneté est le fait pour une personne, pour une famille ou pour un groupe, d'être reconnu comme membre d'une cité (aujourd'hui d'un Etat) nourrissant un projet commun auquel ils souhaitent prendre une part active. La citoyenneté comporte des droits civils et politiques et des devoirs civiques définissant le rôle du citoyen dans la cité et face aux institutions. Au sens juridique, c'est un principe de légitimité : un citoyen est un sujet de devoir.

Le citoyen renvoie à un législateur et à un sujet. Le peuple est souverain dans un Etat de droit, la Loi, commande à tous et la loi est l’expression de la volonté générale.  L’obéissance à la loi qu’on s’est prescrite est liberté selon Rousseau.  Si l’on se pose la question de savoir si l’on peut être homme sans être citoyen, le « sans » doit ici se comprendre comme ce dont l’absence n’enlève rien au fait d’être un homme.  L’homme  et ses droits peuvent-ils être envisagés indépendamment de ses droits de citoyens? Un homme accompli n’est-il pas à la fois un homme et un citoyen, libre et responsable en acte? Ne peut-on devenir homme qu’en étant citoyen?  Ou l’homme en tant que sujet moral n’est-il que le préambule au statut de citoyen?  Devons-nous distinguer ces deux expressions « être homme «  et « être citoyen » ou pas?

L'état de nature selon Rousseau

L’homme devance l’ordre civil

. L'homme est seul, il n'est pas naturellement porté à s'unir avec ses semblables,

Mais si l'homme primitif est asocial, il n'est pas pour autant antisocial.

l'homme naturel est un animal très bien organisé, perfectible ayant le souci de sa propre conservation.

il connaît "l'amour de soi", un égoïsme instinctif et innocent, il est doté de pitié

Passage de l'état de nature à l'état social

La vie de l’homme primitif est équilibrée, asociale mais son existence connait un déséquilibre : "C'est la nature qui subitement est devenu inhospitalière : elle a poussé les hommes a s'unir pour lutter contre les dangers ".

Lire la suite

 

rousseau.jpg

 

 
  • Rousseau, les annales de philosophie  : bac 2012 série S  Expliquer le texte suivant :  EXTRAIT D'ŒUVRE  On façonne les plantes par la culture, et les hommes par l'éducation. Si l'homme naissait grand et fort, sa taille et sa force lui seraient inutiles jusqu'à ce qu'il eût appris à s'en servir ; elles lui seraient préjudiciables, en empêchant les autres de songer à l'assister ; et, abandonné à lui-même, il mourrait de misère avant d'avoir connu ses besoins. On se plaint de l'état de l'enfance ; on ne voit pas que la race humaine eût péri, si l'homme n'eût commencé par être enfant.  Nous naissons faibles, nous avons besoin de force ; nous naissons dépourvus de tout, nous avons besoin d'assistance ; nous naissons stupides, nous avons besoin de jugement. Tout ce que nous n'avons pas à notre naissance et dont nous avons besoin étant grands, nous est donné par l'éducation.  Cette éducation nous vient de la nature, ou des hommes ou des choses. Le développement interne de nos facultés et de nos organes est l'éducation de la nature ; l'usage que l'on nous apprend à faire de ce développement est l'éducation des hommes ; et l'acquis de notre expérience sur les objets qui nous affectent est l'éducation des choses.  Chacun de nous est donc formé par trois sortes de maîtres. Le disciple dans lequel leurs diverses leçons se contrarient est mal élevé, et ne sera jamais d'accord avec lui-même ; celui dans lequel elles tombent toutes sur les mêmes points, et tendent aux mêmes fins, va seul à son but et vit conséquemment. Celui-là seul est bien élevé.  Émile, Rousseau
  • Lire la corrigé en ligne

 

A consulter :

Séquence : La politique

 

L'homme peut-il se sauver lui-même?

thomas-d-aquin.

Eléments  pour une dissertation

Lire la suite

L'homme peut-il éviter de faire la guerre?

Freud

La violence inhérente à la nature humaine

 

Lire la suite

L'homme est-il un loup pour l'homme?

Freud

La nature de l'homme

Lire la suite

 

 

 


     
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841