Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

DOSSIER BAC

Spécial candidats libres

Cned

ORAL EAF

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

 

Toutes les aides en ligne du forum prépabac en philo

 

 

 

 

Camus

 

Les aides en ligne en philosophie du forum pédagogique de prépabac

*** Demandes de cours

 

 

*** Les devoirs type bac

  • Eléments pour dissertations
  • Séquence la raison et le réel
  • Peut-on vouloir ignorer?
  • Recherche d'un plan dialectique : dissertation sur la question
  • Recherche d'arguments avec Descartes, Platon...
  • L'ignorance est un défaut de la connaissance, ça veut dire qu'elle traduit un manque de connaissance. ON peut définir la volonté comme une faculté de l'entendement, celle de pouvoir faire un choix en fonction d'une règle de la raison. Voilà la vraie question de ton sujet : c'est ta problématique en fait. est-ce qu'on peut vouloir ignorer car il semble que ces deux expressions s'opposent. Il faut donc étudier ce paradoxe. On préfère parfois ne pas savoir, rester dans l'ignorance,donc dans l'illusion c'est à dire dans la volonté d'ignorer alors que la volonté, elle est active , faculté de l'entendement : raison, qui manifeste notre liberté de choix.........

 

    • La vérité dépend t'-elle de nous? Réflexion pour une dissertation
    • Descartes veut fonder une mathématique universelle et cherche en philosophie une vérité dont la certitude serait égale à celle des mathématiques. Il suit le raisonnement mathématique, appelé un raisonnement discursif qui comprend l’intuition et la déduction :
      • L’intuition : Selon Descartes suppose l’évidence, c’est une notion simple qui n’est pas déduite mais qui va permettre de déduire les autres notions. L’évidence renvoie chez Descartes à la vérité et la vérité suppose la clarté et la distinction : « ce qui est clairet distinct, ce qui est conçu clairement et distinctement ne peut être faux ». L’intuition est donc claire et distincte donc vraie car les critères de vérité sont selon Descartes la clarté et la distinction : l’évidence.
      • La déduction : la déduction par opposition à l’intuition n’est pas évidente. La vérité de la déduction n’est pas immédiate. Elle suppose la certitude de la mémoire. On déduit, on infère une chose d’une autre à partir d’un premier principe connu par intuition donc vrai. Les conclusions sont donc tirées d’autres choses connues avec certitude. Cependant, le premier principe est toujours connu par intuition tandis que les conclusions le sont par déduction.
      Comment ce schéma s’applique t’il à la philosophie ? Comment le philosophe peut-il atteindre la certitude mathématique ?
    • Lire la suite
    • Autre sujet à lire dans le forum
    • La vérité dépend t'-elle de nous?
 

 

  • Eléments pour une dissertation
  • Comment comprendre l’essence de la subjectivité? Éléments pour une dissertation
  • Cette problématique touche aux thèmes suivant : les sentiments, la sensibilité, l'intuition et le savoir
  • 1 - Les sentiments, l'intuition et le savoir
  • 2 - Il est possible d'orienter la questions vers la question de l'art et de la création : l'art fait il appel à notre subjectivité?
  • Il faut définir le concept de subjectivité, tu peux ensuite axer ta réflexion vers la notion de création esthétique
  • 3 - Les notions kantiennes
  • L'esthétique " le beau est l'objet d'un jugement de goût désintéressé"
  • Lire la suite

 

  • Dissertation : séquence "politique"
  • L'état est-il l'ennemi de la liberté? Plan et éléments de dissertation
  • "I°) Analayse du sujet
  • a) Définir les termes de l'énoncé
  • b) Reforumuler l'énoncé
  • c) Rechercher les présupposés de l'énoncé (logiques, historiques)
  • d)Rechercher les paradoxes de l'énoncé.
  • I°) La problématique
  • III°) PLAN: Thèse / Antithèse / Synthèse.
  • Lire la suite

 

  • Commentaire d'un extrait de Leibniz
  • Préface : Essais sur l'entendement humain
  • "Les sens, quoique nécessaires pour toutes nos connaissances actuelles, ne sont point suffisants pour nous les donner toutes, puisque les sens ne donnent jamais que des exemples, c'est-à-dire des vérités particulières ou individuelles. Or tous les exemples qui confirment une vérité générale, de quelque nombre qu'ils soient, ne suffisent pas pour établir la nécessité universelle de cette même vérité, car il ne suis point que ce qui est arrivé arrivera de même (...) D'où il paraît que les vérités nécessaires, telles qu'on les trouve dans les mathématiques pures et particulièrement dans l'arithmétique et dans la géométrie, doivent avoir des principes dont la preuve ne dépende point des exemples, ni par conséquence des témoignages des sens, quoique sans les sens on ne serait jamais avisé d'y penser."
  • 1) Dégagez l'idée principale du texte. Quelles sont les différentes étapes de son argumentation?
    2) Expliquez: -"Touts les exemples qui confirment une vérité générale, de quelque nombre qu'ils soient, ne suffisent pas pour établir la nécessité universelle de cette même vérité" (lignes 3 et 4)
    -Pourquoi Leibniz précise-t-il:"quoique sans les sens, on ne se sera jamais avisé d'y penser"(ligne 7)?
    3) Les sens ne sont-ils pas suffisants pour nous fournir toutes nos connaissances?
  • Lire la suite

 

  • "Suis-je responsable de ce dont je n'ai pas conscience ?"
  • I - Ai-je un inconscient ? Existe t-il ?
  •  II - Etre conscient, est-ce forcément être responsable ?
  • III - Mais être responsable, est-ce forcement être conscient ?
  • Lire la suite

 

  • ''Peut-on avoir raison en matière de morale ?''
  • La morale est un ensemble de règles qui déterminent quelles conduites ou quels propos les hommes doivent tenir ou adopter dans le but de bien faire.
    Les questions que l'on se pose à propos de la morale peuvent être réduites à un petit nombre, chacune ayant pour objet une notion morale importante : Pourquoi dois-je suivre certaines règles ? qui pose la question du devoir, ou obligation, moral. Que dois-je faire ? c'est-à-dire quel bien dois-je viser et comment puis-je le savoir ? Dans quels cas mes actions et mes paroles peuvent-elles être moralement qualifiées, qui pose la question de la responsabilité et de la liberté. Enfin, la morale est-elle contraire au bien-être ou est-elle une condition, sinon la condition, du bonheur.
    Le devoir, le bien, la liberté, la responsabilité et le bonheur sont ainsi des notions fondamentales de la morale.
  • Lire la suite

 

  • "Être raisonnable, est-ce renoncer à ses désirs ?"
    Pour le moment mes travaux se résume à :
    I-Peut-on vivre sans désirs ? Peut-on vivre en renonçant à ses désirs ? Renoncer à ses désirs relève-t-il de la raison ?
    - Spinoza, le désir est l'essence de l'homme --> le conatus
  • - Désirer, c'est manquer (en partie) et comme on atteint jamais la plénitude on est toujours dans le manque donc le désir est essentiel à l'Homme.
  •  - Le bonheur est inaccessible, de plus la quête du bonheur est présente chez tous les hommes c'est l'un des désirs commun -
  • Lire la suite

 

  • "est il légitime de recourir à la violence pour défendre ses droits ?"
  • Elaboration d'une problématique :
    On peut s'interroger sur la légitimité d'une loi. Tu peux par exemple dans ton devoir faire référence à la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen :
    « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits »,
    La vie des hommes est organisé en fonction du droit, des droits au pluriel grâce à la loi. La société nous garantit grâce à cette législation le respect de nos droits.
    Mais parfois au niveau individuel, l'homme peut-être conduit à défendre lui-même ses propres droits.
    Donc voici le problème :
    Si nous sommes amenés à défendre nos droits au niveau individuel, peut-on pour cela recourir à la violence?
    Nous avons en tant que nous vivons dans une société des droits donc ce serait à la société de toujours les garantir. Défendre ses droits serait les faire respecter dans le cadre de cette société au regard de ce que nous appelons la justice
    Or l'usage de la violence n'est pas compatible avec le droit. Il ne serait donc a priori pas légitime d'utiliser la violence
    Dans quel sens peut-on dans ce cas parler d'une légitime violation de droit au point de justifier l'usage de la violence?

 

  • Bien commencer en philosophie
  • Premières lecture : initiation
  • Voici quelques ouvrages à consulter avant la rentrée en philosophie
    Platon
  • République
  • Banquet
    L'apologie de Socrate
    Pascal
    Les pensées
    Descartes
  •  Les méditations cartésiennes
  •  Le discours de la méthode
  • Lire la suite

 

  • Méthodologie
  • La dissertation en philosophie
  • L'introduction de votre explication doit de préférence être constituée des quatre étapes suivantes, dans l'ordre. Cette démarche a l'immense mérite d'obliger à aller à l'essentiel, en occultant toutes les généralités, qui alourdissent le propos, sans servir l'élucidation du texte. Dans cette optique, il est inutile de s'étendre sur l'auteur en racontant sa vie en trois lignes...
  • Lire la suite

 

  • Aide en ligne, forum docbac
  • Naît-on humain ou le devient-on par la culture ?

 

  • Etude d'un texte de Bergson : aide en ligne du forum prépabac

    « En ce moment je cause avec vous, je prononce le mot "causerie"....... Or, je crois bien que notre vie intérieure tout entière est quelque chose comme une phrase unique entamée dès le premier éveil de la conscience, phrase semée de virgules, mais nulle part coupé par des points.»)

    Lire l'étude de l'aide en ligne

 

  • Faut-il vouloir la vérité à tout prix?
  • Il faut savoir que la vérité détient une image assez positive dans la plupart des domaines de notre existence. Cependant faut-il vouloir la vérité à tout prix ? En punissant le mensonge, la vérité prend une place élogieuse dans notre vie. Toutefois c'est un fait : mentir est une «nécessité ». L'Homme se doit de mentir dans certaines circonstances ou moments particuliers de sa vie enfin de se protéger ou de protéger autrui. La vérité est parfois dure à entendre et lorsqu'on prend conscience de celle-ci on se rend compte que l'ignorance est préférable. Finalement on se ment à nous même parce que la vérité fait mal alors n'est-il pas préférable de rejeter la vérité puisque celle-ci risque de nous nuire? L'ignorance est-elle préférable dans certaines circonstances? Le mensonge n'est-il pas nécessaire au bon fonctionnement de la société ? Pourtant, on peut dire que la vérité permet à l'Homme de prendre conscience de son existence et d'accéder au savoir Alors : en tant qu'hommes pouvons nous réellement renoncer à la vérité pour notre bien personnelle? La vérité nous permet d'élargir notre savoir pouvons nous nous en passez ? Ainsi on peut donc se demander si: nous devons chercher la vérité ou simplement accepter notre ignorance et nos illusions au nom d'une vérité qui peut s'avérer nuisible?
  • En terme général on dit que la vérité est l'adéquation avec le réel. Elle nous permet de prendre conscience de la réalité quelque qu'en soit les circonstances. Depuis toujours la vérité est une valeur fondatrice de notre société. Ainsi depuis notre plus jeune âge chacun de nous à été éduquer dans l'optique où dire la vérité est essentielle. Pourtant, il nous arrive de nous en méfier aussi. Il arrive souvent que lorsqu'un enfant fait une bêtise il décide , pour éviter de se faire punir ou réprimander par ses parents , de mentir. Il est vrai que au cour de notre enfance chacun de nous à au moins une fois , opter pour le mensonge afin d'éviter de se faire «taper les doigts». Le mensonge devient à ce moment là une évidence , la seule manière d'échapper à la punition. Si il faut vouloir la vérité à tout prix , pourquoi pour certains mentir devient une nécessité ? ...
  • Lire la suite

 

  • Sénèque, De la brièveté de la vie, VII, 7-10
  • Commentaire : aide aux devoirs du site
  • Lire la suite
  • Aide aux devoirs :
  • Commentaire du Discours de la méthode : Descartes
  • Lire la suite
  • Dissertation : faut-il préférer l'illusion qui réconforte à la vérité qui dérange?
  • Lire la suite

 

socrate

 

  • Exercice type bac : la naissance de la philosophie
  • L'apologie de Socrate, Platon
  • Socrate : Je ne fais rien d’autre en effet que de circuler partout ; je vous engage, les plus jeunes comme les âgés, à n’avoir, ni pour vos corps, ni pour votre fortune, de souci qui soit antérieur à celui de l’amélioration de votre âme, ni qui soit même également fort ; je vous dis que ce n’est pas de la fortune que naît le vrai mérite, mais que c’est le vrai mérite qui fait bonnes la fortune, les autres choses humaines aussi, toutes sans exception, dans les affaires privées comme dans celles de l’Etat. Maintenant, si c’est en disant cela que je corromps, alors c’est que cela est dommageable ! (…)  Ainsi donc à présent, il s’en faut de beaucoup, Athéniens, que ce soit, comme on pourrait le croire, ma cause à moi que je plaide ; c’est plutôt la vôtre, de peur qu’en me condamnant vous ne commettiez une grave faute au sujet du cadeau que vous a fait le Dieu ! Si en effet vous me faites périr, il ne vous sera pas facile d’en trouver un autre qui soit comme je suis : tout bonnement (quand même il serait  par trop ridicule de parler ainsi !), attaché par le dieu au flanc de la cité, comme au flanc d’un cheval puissant et de bonne race, mais auquel sa puissance même donne trop de lourdeur et qui a besoin d’être réveillé par une manière de taon. C’est justement en telle manière que moi, tel que je suis, le dieu m’a attaché à la cité ; moi qui réveille chacun de vous individuellement, qui le stimule, qui lui fait des reproches, n’arrêtant pas un instant de le faire, m’installant partout, et le jour entier. 
  • Questions :  
  • 1) Pourquoi Socrate met-il l’amélioration de l’âme au-dessus de tout le reste ? 
  • 2) Pourquoi serait-ce une faute de faire périr Socrate ? 
  • 3) Pourquoi la Cité aurait-elle besoin d’une sorte de « taon » ?
  • Lire la correction en ligne

 

 Enfant sauvage2 300x185

 

  • Pour être humain, faut-il nier son animalité?
  • Eléments de dissertation, forum aides en ligne
  • Lire le document

 

 

 

A consulter :

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841