Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

DOSSIER BAC

Spécial candidats libres

Cned

Blog candidats libres

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

Les figures de style, fiche bac

Lucien de samosate

 

 

Figures de rhétorique

 
Première partie
 
I. Définitions
 
Comparaison : figure dans laquelle nous avons un comparé, un comparant et un comparatif : il est beau comme un Dieu
 
Métaphore : image et comparaison sans comparatif : il a la ruse d’Ulysse
 
Métaphore filée : Suite de métaphores sur un même thème : oublier ce flot de paroles qui semble ne jamais trouver la mer où se jeter
 
Allegorie : C’est le fait de représenter une idée par une image : représentation de la mort sous forme d’une vieille femme avec une faux.
 
Prosopopée : discours direct d’un être disparu, d’une personification, d’une allégorie : la cigale dit à la fourmi
 
Elles sont très nombreuses dans les fables, il s’agit en fait de personnifications.
 
La métonymie : C’est l’emploi d’un nom pour un autre : les planches pour dire la scène
 
Elle désigne le contenu par le contenant : Boire un Verre.
 
C’est l’œuvre par son auteur : c’est un Proust
 
Il y a donc trois sens possibles de cette figure de style qu’est la métonymie.
 
Synecdoque : C’est le fait de remplacer le nom d’une chose par l’une de ses caractéristiques : Paris pour dire la capitale
 
Périphrase : C’est le fait de dire en plusieurs mots ce que l’on pourrait dire en un seul : le siècle des lumières pour désigner le XVIIIème siècle
 
Inversion : inversion de l’ordre dans lequel apparaissent normalement les éléments syntaxiques, triste était mon âme
 
Antithèse : confrontation de deux thèses opposées : grand et petit
 
Prolepse :mise en relief d’un élément par sa mise hors proposition où il est remplacé par un pronom, ce bouquin, je n’y comprends rien
 
Antiphrase : C’est le fait de dire le contraire de ce que l’on pense : un enfant adorable pour dire un petit monstre
 
On utilise l’antiphrase pour faire valoir l’ironie, Voltaire y a souvent recours, par exemple dans Candide
 
Oxymore : C’est le fait de relier deux mots que l’on a pas l’habitude de voir ensemble : une douce aigreur
 
Personnification : Donner des traits humains à un objet/animal : l’horloge pleure.
 
Hyperbole : Exagération : tu es le plus gentil
 
Enumeration : Succession de mots sans ordre croissant ou décroissant d’intensité : j’aime les films, la musique et les peinture
 
Gradation : C’est une succession de mots avec un ordre croissant ou décroissant d’intensité :je suis ravie, heureuse, contente
 
Litote : atténuation d’une idée : ce n’est pas mal
 
Euphémisme : atténuation d’une vérité pénible : il y a compression du personnel
 
Anaphore : répétition d’un même élément en tête de phrases, de proopositons de vers se succédant, Rome, l’unique objet de mon ressentiment!
 
Rome, à qui ton bras vient d’immoler mon amant!
 
Chiasme : C’est un croisement : il faut de l’argent pour vivre mais il ne faut pas vivre pour l’argent
 
Ellipse : C’est la Suppression d’un mot : chocolat commence par « c » et finit par « t ».
 
 
LES FIGURES DE RHETORIQUE
 
 
EXEMPLES :
 
L’or noir = périphrase
 
Le renard dit à la fourmi = prosopopée
 
Un appétit de moineau = métaphore
 
Le roi soleil = périphrase
 
La première Dame = périphrase
 
La colombe = allégorie
 
La maison blanche = périphrase
 
Paris = synecdoque
 
La capitale de la France = périphrase
 
Il y a compression du personnel = euphémisme
 
Une belle main = métonymie
 
Une douce aigreur = oxymore
 
Un picasso = métoymie
 
Ce n’est pas mauvais = litote
 
Être ou ne pas être = antithèse
 
Boire un verre = métonymie
 
Rendre le dernier soupir = euphémisme
 
Un toit = synecdoque
 
Voici des feuilles, des fleurs = Enumération
 
Je me meurs, je suis mort, je suis enterré = gradation
 
Le fils de Pêlée désigne Achille dans les poèmes d’Homère = Périphrase
 
Une voile = Synecdoque
 
La source Chante = métaphore
 
Je donnerais 1000 fois ma vie pour toi = hyperbole
 
Une très longue maladie = Euphémisme
 
Je meurs de soif = hyperbole
 
Il partait, moi j’arrivais = antithèse
 
« IL dort dans le soleil, la main sur la poitrine, tranquille il a deux trous rouges du côté droit » = Euphémisme
 
La belle saison = Périphrase
 
Je ne suis pas mécontent = Litote
 
Wall Street = Métonymie
 
Le siècle des Lumières = Périphrase
 
Un néant à l’égard de l’infini, un tout à l’égard du néant = chiasme
 
Votre dot valait mieux que vous, à présent vous valez mieux que votre dot = chiasme
 
L’ïle de Beauté = Périphrase
 
La grande bleue = Périphrase
 
Le soleil noir = oxymore
 
Elle se hâte lentement = oxymore
 
Un milieu entre Rien et tout = antithèse
 
Le vatican = métonymie
 
Le père de la fable = Périphrase
 
Le pentagone = métonymie
 
Des clochers lancent vers le ciel un affreux hurlement = Personnification.
 
Son rêve est de monter sur les planches = Métonymie
 
Bernard est un Hercule = Métaphore
 
Le rocher chancelle, s’élance, se précipite, roule et court à nos trousses = Personnification
 
En parlant de la mort, Hugo dit, « je vis cette faucheuse … » = Allégorie
 
La Faucheuse s’approcha et et lui dit : « il est temps, je suis venue te chercher » = Prosopopée
 
Je cherche un toit = métonymie
 
Il te faut de l’argent pour vivre mais il ne faut pas vivre pour l’argent = Chiasme
 
Chocolat commence par un « c » et se termine par un « t » = Ellipse
 
La pluie tombait toujours tristement = Allitération
 
Le Pays tout entier pleure son président = métonymie
 
Un horloge pleure = Personnification
 
La terre des Pharaons = périphrase
 
Je l’ai vu de mes yeux = Pléonasme
 
La marionette au long nez = Périphrase
 
Il regarde longtemps, longtemps cherche sans savoir = Chiasme
 
Chaque fleur est une âme = métaphore
 
Une Obscure clarté = oxymore
 
L’empire du soleil Levant = Périphrase
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841