Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

Profs en direct le jour du bac

PROFS EN DIRECT : LE FORUM

Pondichery 2016

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

ELEVES SCOLARISES - CANDIDATS LIBRES, METROPOLE, DOM TOM, LYCEES FRANCAIS A L'ETRANGER ET LYCEESPROFESSIONNELS 

Bilan sur les genres littéraires : le roman et le théâtre

 

 BILAN EXPRESS LES GENRES LITTERAIRES (1) : LE ROMAN

 Ce qu’il faut retenir:

 *Les origines du roman sont liées à la langue romane et à l’affirmation de la langue française. Proche de l’épopée en vers,le roman conserve ses thèmes au XIIè siècle en s’affirmant comme un genre en prose. Les romans de chevalerie fleurissent alors. *Le genre du roman évolue lentement en trouvant ses caractéristiques narratives,ses personnages au fur et à mesure des siècles.Mais longtemps considéré comme un genre mineur, c’est au XIXè siècle,reconnu comme l’âge d’or du roman ,qu’il acquiert ses lettres de noblesse, au moment où la bourgeoisie affirme ses codes dans la société. *Le roman met toujours en scène un ou plusieurs individus qui cherchent à s’intégrer dans la société. *Le XXè siècle voit la remise en cause des codes traditionnels du roman avec lesquels les écrivains s’amusent. *Le roman, souvent inclassable, admet toutefois différentes catégories: le roman de chevalerie, le roman libertin, le roman épistolaire, le roman historique, le roman naturaliste, le roman d’initiation, le roman policier…reconnaissables à la structure narrative développée. (je citerai en plus: le roman scientifique d’anticipation: Jules Verne) Comment analyser une technique littéraire? Un exemple Jeanne ayant fini ses malles, s’approcha de la fenêtre, mais la pluie ne cessait pas. L’averse, toute la nuit, avait sonné contre les carreaux et les toits. Le ciel bas et chargé d’eau semblait crevé,se vidant sur la terre, la délayant en bouillie, la fondant comme du sucre. Des rafales passaient pleines d’une chaleur lourde. Le ronflement des ruisseaux débordés emplissait les rues désertes, où les maisons, comme des éponges, buvaient l’humidité qui pénétrait au-dedans et faisait suer les murs de la cave au grenier. Jeanne, sortie la veille du couvent, libre enfin pour toujours, prête à saisir tous les bonheurs de la vie dont elle rêvait depuis si longtemps, craignit que son père hésitât à partir si le temps ne s’éclaircissait pas, et pour la centième fois depuis le matin elle interrogeait l’horizon. (GUY DE MAUPASSANT, Une vie,1883, chapitre I) *Etudier un texte romanesque nécessite de connaître le type de roman et à quel courant littéraire il fait référence. Une vie est un roman naturaliste Il est important de mettre l’extrait en perspective dans la structure romanesque. Ici, il s’agit des premières lignes du roman que l’on désigne communément comme un incipit. * Les incipits ont souvent une fonction particulière dans les romans naturalistes. Par désir de coller à la réalité, les premières lignes du roman prennent une valeur symbolique et portent en elles les signes précurseurs de la suite du récit. Ainsi, Maupassant nous présente sa jeune héroïne, Jeanne, tout juste sortie du couvent, fraîche et naïve. Le lecteur s’attend à ce qu’elle vive de merveilleuses aventures, puisque la voici au début de sa vie d’adulte. C'est-ce que l’on définit souvent comme l’horizon d’attente du lecteur. Pourtant, la « pluie », le « ciel bas » sont autant d’indices d’un avenir qui risque de s’assombrir. La vie de Jeanne sera jalonnée d’échecs et de déceptions jamais surmontées, à l’opposé totalement de ses espérances de début de roman. * Comme pour un texte poétique, théâtral ou argumentatif, analyser un texte romanesque nécessite de savoir montrer comment les effets littéraires renforcent le propos du romancier. On pourra alors être attentif à la focalisation, utilisée par Maupassant aux indices spatio-temporels, aux champs lexicaux et aux métaphores. Des conseils utiles pour le bac Même si vous devez étudier un extrait, il est important d’avoir bien lu le roman, pour pouvoir recontextualiser le texte, dans l’histoire romanesque, ainsi que dans la structure narrative. Il est toujours bien vu de faire des parallèles entre différents passages de même roman et de montrer que l’on sait bien comment vont évoluer les personnages, et quels rebondissements l’intrigue connaîtra. 

 Fiches bac Français 1ère toutes séries - Hatier Aurélie Roche Bontout professeur de lettres modernes Bilan express, les mouvements littéraires (1) P 59 et 60 

 

 BILAN EXPRESS LES GENRES LITTERAIRES (2) : LE THEATRE

 Ce qu’il faut retenir:

L'analyse du langage théâtral permet de mettre en évidence les caractéristiques du langage dramatique, dialogue, monologue, stances, aparté, didascalies, et celles de l'action dramatique (avec ses trois moments : exposition, noeud dramtique et dénouement). La scène et le jeu choisi par les acteurs ou le metteur en scène participent également de ce langage et font sens. On distingue deux formes théâtrales majeures : la comédie, héritée de la farce et de la commedia dell"arte, et la tragédie issue de l'antiquité. La comédie se donne pour but de divertir en dénonçant les vices et en tentant de les corriger, comme le montrent les pièces de Molière et de Marivaux. La tragédie, régie par la bienséance et la vraissemblance, présente une action noble, une "tristesse majestueuse", (Racine, préface de Bérénice). Elle s'épanouit en France au XVIIè avec des auteurs comme Racine ou Corneille. Le drame romantique se développe au XIXè avec Victor Hugo, Alfred de Vigny et Musset, comme l'expression théâtrale de la passion et la revendication d'une liberté face aux classiques. Le XXè siècle multiplie les entorses aux règles du langage théâral et donne naissance au théâtre de l'absurde. Ionesco exploite ainsi la crise du langage et la déconstruction du personnage.

  • Comment analyser un texte théâtral ?

  • Un exemple

 Le temps n'et plus, Phénice, où je pouvais trembler

Titus m'aime. Il peut tout, il n'a plus qu'à parler :

 Il verra le sénat m'apporter ses hommages.

 Et le peuple de fleurs couronner ses images.

 De cette nuit, Phénice, as tu vu la splendeur?

Tes yeux ne sont ils pas tout pleins de sa grandeur?

 Ces flambeaux, ce bûcher, cette nuit enflammée,

 Ces aigles, ces faisceaux, ce peuple, cette armée.

Cette foule de rois, ces consuls, ce sénat,

Qui tous de mon amant empruntaient leur éclat;

Cette pourpre, cet or, que rehaussait sa gloire.

 Racine, Bérénice, I, 5

 

Il est important d'identifier que cet extrait est un monologue extrait du premier acte d'exposition d'une tragédie classique. Bérénice aime Titus et se confie à sa servante Phénice. La difficulté consiste à analyser à la fois :

 - Les procédés littéraires : Ils soulignent la transfiguration amoureuse de Bérénice par l'amour : le choix du monologue qui permet sur scène de dévoiler les pensées des personnages, le champ lexical dominant du regard, les figures de rhétorique comme l'hyperbole, les choix de versification.

- Le jeu sur scène : Le spectateur ne peut voir le couronnement de Titus. La force du langage théâtral est de le lui faire vivre ce moment grâce à la figure de l'hypotypose, description rendue animée et frappante par différents porcédés : énumération des éléments de décor et des personnages présents, utilisation insistante des déictiques ("ce", "cette", "ces") qui montrent la scène dans une sorte de vision.

 

Des conseils pour le bac :

**A l'écrit, comme à l'oral, il est important de rattacher un texte théâtral à une forme, comédie, tragédie, drame et à un genre littéraire (exemple : le classicisme, le romantisme...)

 **Le langage dramatique fait sens, et il convient de ne jamais oublier que ls figures littéraires renforcent tel ou tel propos.

**Le théâtre est avant tout fait pour être joué. Il convient de relever les spécificités du langage théâtral (didascalies, apartés), mais également d'envisager le jeu joué sur scène. N'hésitez pas, en particulier lors de l'entretien avec l'examinateur, à parler d'une mise en scène vue et des choix du metteur en scène car étudier un texte de théâtre, c'est toujours l'envisager dans sa représentation sur scène.

Fiches bac Français 1ère toutes séries - Hatier Aurélie Roche Bontout professeur de lettres modernes fiche 33, le théâtre Bilan express, les mouvements littéraires (2) P 71 et 72

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841