Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

DOSSIER BAC

Spécial candidats libres

Cned

ORAL EAF

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

 

Claude Roy, Défense de la littérature, la tonalité didactique, oratoire et argumentative : le concept d'art, définition

Claude Roy, Défense de la littérature

 

 

 

 

Défense de la littérature, 1968, Claude Roy

Le corrigé fait trois pages word police 14, il comprend une introduction, une problématique, un développement en trois parties avec plusieurs paragraphes, des transitions une conclusion et une ouverture.

Problématique :

Quelles sont les fonctions de l'art?

Séquence : "l'argumentation"

Lecture du texte :

TEXTE

Défense de la littérature, 1968, Claude Roy

A quoi sert une œuvre d’art (en composer, en recevoir)? Sûrement pas à donner tout de suite du pain à celui qui n’en a pas, à ouvrier tout de suite les portes des prisons sur les innocents à supprimer tout de suite l’exploitation, l’humiliation, l’oppression. Marc Pierret pense que les pièces de Planchon ou de Gatti ne servent à rien. Il y a d’autres bons esprits qui penseraient que l’art peut être assez utile, relativement utile, quand il traite des sujets vitaux (sociaux, humanitaires, économiques), mais que, vraiment, Marcel Proust ou Henry James, je vous demande un peu… Un ancien empereur chinois et un moine florentin, Savonarole, estimaient qu’il faut brûler tout ce qui ne sert à rien; livres, tableaux, colifichets. Ils essayèrent; Jdanov, dirigeant soviétique qui chercha à imposer aux artistes et écrivains russes le « réalisme socialiste », pensait qu’il ne fallait laisser publier que les œuvres « écuanteurs. Marc Pierret va plus loin; il n’a d’intérêt que pour le théâtre qui ferait sortir ses spectateurs si incités qu’ils passeraient sans reprendre haleine à l’action. Il n’aime pas ces spectateurs passifs, qui sont émus, contents, dénoués,qui applaudissent. Il les soupçonne de se donner une bonne conscience facile en allant regarder le spectacle du malheur (celui des autres), artistiquement transposé et donc rendu inoffensif.

Mais est-ce de bonne conscience seulement qu’il s’agit, au théâtre, dans les livres, dans l’art? Est-ce que ce n’est pas d’abord de conscience de prendre conscience L’art qui se croit art pour l’art est -il jamais uniquement pour l’art? Les médecins s’occupent des corps souffrants, les ingénieurs des ponts et des machines, les économistes des plans, les agronomes de récoltes. De quoi s’occupent les écrivains et les artistes en général? Ils s’occupent d’éveiller l’imagination, de désengourdir cette dormeuse si souvent sourde, la sensibilité, de nous faire sortir de nous. (Ce n’est pas obligatoirement; sortir de nos gonds). Il est vrai que cela donne d’abord beaucoup de joie. L’exercice de passions, des sentiments, des idées dont nous n’avions pas conscience qu’elles sommeillaient en nous, donne à l’esprit une impression de souplesse, d’enrichissement et de satisfaction, même dans l’insatisfaction. La culture, ce n’est pas d’avoir emmagasiné beaucoup de connaissances, c’est d’avoir ressenti beaucoup d’expériences et de sentiments. Ce ne sont pas forcément, toujours , de bons sentiments, mais il y a une joie aussi à comprendre ou à imaginer, grâce aux beaux monstres de Shakespeare ou de Dostoïevski, de Balzac ou de Sade, les abysses où chacun de nous risque de s’abîmer.

Extrait de l'étude :

... La problématique de l’œuvre d’art est envisagé du point de vue de sa finalité, « A quoi sert une œuvre d’art? » Le texte s’ouvre sur une question...

Plan du commentaire :

  • Introduction
  • I - Tonalité didactique et argumentative
  • 1 - Thème et thèse
  • 2 - Le problème
  • Transition
  • II - La tonalité oratoire
  • Les procédés stylistiques
  • 1 - Les figures par amplification
  • 2 - Les figures par analogie
  • Transition
  • III - La définition de l’art
  • 1 - Redéfinition du concept d’utilité
  • 2 - Redéfinition de la culture
  • Conclusion
  • Ouverture

Claude Roy : Défense de la littérature

 

A consulter :

Séquence" poésie"

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841