Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

Profs en direct le jour du bac

PROFS EN DIRECT : LE FORUM

Pondichery 2016

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

ELEVES SCOLARISES - CANDIDATS LIBRES, METROPOLE, DOM TOM, LYCEES FRANCAIS A L'ETRANGER ET LYCEESPROFESSIONNELS 

Préparatifs à une lecture analytique, les coches de Montaigne, dossier oral

montaigne

 

 

 

 

 

 

Extrait du Livre III, chapitre 6 intitulé « Des coches » (1) des Essais de Montaigne

Ce chapitre vaut à Montaigne sa réputation d’esprit éclairé : il y traite des malheurs de l’histoire de l’humanité en évoquant à nouveau l’opposition entre les Indiens, ici raffinés et incarnant les valeurs antiques, et les conquistadors espagnols, traitres, cruels et avides.

« Notre monde vient d'en trouver un autre (et qui nous répond si c'est le dernier de ses frères, puisque les démons, les sibylles et nous, avons ignoré celui-ci jusqu'à cette heure ?) non moins grand, plein et membru que lui, toutefois si nouveau et si enfant qu'on lui apprend encore son a, b,c ; il n'y a pas cinquante ans qu'il ne savait ni lettres, ni poids, ni mesure, ni vêtements, ni blés, ni vignes. [...]
Bien crains-je que nous aurons bien fort hâté sa déclinaison et sa ruine par notre contagion, et que nous lui aurons bien cher vendu nos opinions et nos arts. C'était un monde enfant ; si ne l'avons-nous pas fouetté et soumis à notre discipline par l'avantage de notre valeur et forces naturelles, ni ne l'avons pratiqué par notre justice et bonté, ni subjugué par notre magnanimité. La plupart de leurs réponses et des négociations faites avec eux témoignent qu'ils ne nous devaient rien en clarté d'esprit naturelle et en pertinence. L'épouvantable magnificence des villes de Cuzco et de Mexico, et, entre plusieurs choses pareilles, le jardin de ce roi, où tous les arbres, les fruits et toutes les herbes, selon l'ordre et grandeur qu'ils ont en un jardin, étaient excellemment formés en or ; comme, en son cabinet, tous les animaux qui naissaient en son État et en ses mers ; et la beauté de leurs ouvrages en pierrerie, en plume, en coton, en la peinture, montrent qu'ils ne nous cédaient non plus en l'industrie. Mais quant à la dévotion, observance des lois, bonté, libéralité, loyauté, franchise, il nous a bien servi de n'en avoir pas tant qu'eux ; ils se sont perdus par cet avantage, et vendus et trahis eux-mêmes.

L’épouvantable magnificence des villes de CUSCO et MEXICO, et, entre plusieurs choses pareilles, le jardin de ce roi, où tous les arbres, les fruits et toutes les herbes, selon l’ordre et grandeur qu’ils ont en un jardin, étaient excellemment formés en or ; comme, en son cabinet, tous les animaux qui naissaient en son Etat et en ses mers ; et la beauté de leurs ouvrages en pierrerie, en plume, en coton, en peinture, montrent qu’ils ne nous cédaient non plus en industrie.
Mais, quant à la dévotion, observance des lois, bonté, libéralité, loyauté, franchise, il nous a bien servi de n’en avoir pas tant qu’eux ; ils se sont perdus par cet avantage, et vendus et trahis eux-mêmes. Quant à la hardiesse et courage, quant à la fermeté, constance, résolution contre les douleurs et la faim et la mort, je ne craindrais pas d’opposer les exemples que je trouverais parmi eux aux plus fameux exemples anciens que nous ayons aux mémoires de notre monde par-deçà. [...] Nous nous sommes servis de leur ignorance et inexpérience à les plier plus facilement vers la trahison, luxure, avarice et vers toute sorte d’inhumanité et de cruauté, à l’exemple et patron de nos mœurs.
Qui mit jamais à tel prix le service de la mercadence et du trafic ? Tant de villes rasées, tant de nations exterminées, tant de millions de peuples passés au fil de l’épée, et la plus riche et belle partie du monde bouleversée pour la négociation des perles et du poivre ! Mécaniques victoires. Jamais l’ambition, jamais les inimitiés publiques ne poussèrent les hommes les uns contre les autres à si horribles hostilités et calamités si misérables (2). »

(1) Les coches sont des grands véhicules de transport. Ce titre entretient avec le chapitre un rapport peu évident, même si Montaigne y évoque la richesse de la litière en or du dernier roi inca. Le fil directeur de l’ensemble est la dénonciation des ressorts hypocrites d’un peuple par un autre.
(2) Dès 1542, Las Casas dénonçait les atrocités commises par les Espagnols au Nouveau Monde.

Recherches préliminaires à la lecture analytique
1)Brefs éléments biographiques sur Montaigne :
Montaigne est un auteur humaniste, car il a reçu une éducation très soignée : il parle couramment le latin qu’un précepteur lui a enseigné avant le français. Il est passionné de littérature antique et jouera dans les tragédies néolatines de ses professeurs. Il aime le droit, l’histoire et la poésie.
Il est nommé conseiller plusieurs fois et noue une amitié avec Etienne de La Boétie, son aîné de trois ans. La mort prématuré de son ami en 1563 affecte Montaigne.
La mort de son père est également une autre épreuve qu’il doit surmonter. Il commence en 1572 l’écriture des Essais dans son château de Montaigne et deviendra maire de Bordeaux de 1581 à 1585. Il subira une dure épreuve en 1576 avec la « maladie de la pierre » (coliques néphrétiques) Ensuite, il travaille avec des grands de ce monde comme le roi de Navarre et le duc de Guise.
Il meurt en 1592 à 59 ans, chez lui, et non comme il l’aurait voulu : « plutôt à cheval que dans un lit ». Selon l’usage de la haute noblesse, sa famille fait déposer son cœur dans l’église St-Michel de Montaigne et inhumer son corps à Bordeaux. 

 2)Contexte littéraire et historique :
Les Essais ont été publiés en 1595 (à la fin du XVIème siècle) par Marie Le Jars de Gournay. Il a écrit et travaillé ses Essais de 1572 à 1588 (pendant plus de 10 ans). Cet ouvrage comprend trois livres avec des additions considérables « les allongeails ».
-Guerre de religion en raison de l’émergence du protestantisme qui est châtié par les catholiques.
-Découverte du Nouveau Monde (1492 : Christophe Colomb découvre l’Amérique).
-Beaucoup de conquistadors tristement célèbres comme Hernan Cortès (il fit assassiner le dernier empereur aztèque) ou Francisco Pizarro (il fit tuer le dernier roi inca) travaillèrent pour le compte de Charles Quint.
Mouvement humaniste :Lire la synthèse dans le livre p.328. 1)Qu’est-ce que Montaigne met en avant sur la découverte du Nouveau Monde ?
Montaigne se penche sur la question des civilisations, à la lumière de la découverte du Nouveau Monde, un choc pour le XVIème siècle. En participant au débat sur la nature des Indiens, il met en avant leur humanité et révèle par comparaison l’injustice et l’arbitraire de l’Ancien Monde. Les Indiens, face à la cupidité des Conquérants, opposent leur générosité, leur perspicacité, leur fidélité.
Indien ou Européen, c’est l’homme et sa condition qui est au centre des Essais.

2)Faites une synthèse en 10 lignes de ce qu’est pour vous le mouvement humaniste.
l’humanisme est un courant de pensée qui a traversé le XVIème siècle, la Renaissance.
De grands explorateurs : Christophe Colomb, Magellan, Vasco de Gama. Christophe Colomb est un navigateur italien qui travailla pour le compte des souverains espagnols.
De grands astronomes : Copernic et Galilée.
De grands écrivains de la Renaissance : Erasme, Rabelais, Montaigne.
Les Humanistes rêvent d’un monde paix, d’un monde de culture où l’éducation est au centre de la formation d’un individu. Création du Collège de France en 1530.
Genre : Essai. On pourrait comparer les essais à la volonté d’un homme de tenter de mettre de l’ordre dans le chaos de son âme. Montaigne veut faire une anthologie de ses sentiments, de ses rêves ou de ses pensées afin de les organiser et de créer une œuvre.
Forme vagabonde, hétérogène, Montaigne organisant ses chapitres au gré de ses humeurs, de ses inspirations du moment. L’auteur invente, avec 300 ans d’avance, la méthode la psychanalyse qui est que, pour se connaître et s’analyser, il faut se laisser aller à l’association libre. Sa devise : « suivre SA nature ».
3)Résumé du chapitre : ce chapitre « Des coches » raconte comment les conquistadors espagnols ont massacré les populations autochtones (=natif, originaire du pays où il vit, qui n’a pas émigré) sans aucune pitié et avec une barbarie sans pareille (Montaigne parle d’âmes barbares pour désigner les envahisseurs). Ces hommes ont fait brûler des milliers de Péruviens qui ont souvent résisté avec bravoure à cette violence, sans parvenir pourtant à la vaincre.

Lecture analytique
Introduction :

a) la situation du texte dans l’œuvre : Ce passage est extrait du livre III (dernier livre) des Essais qui furent écrits entre 1580 et 1595 avec de nombreux rajouts et un travail de réécriture constant. Montaigne fait partie du courant humaniste et s’intéresse à l’Homme qu’il soit européen ou Indien. b)la présentation du texte Ici, il met en avant la barbarie de l’Ancien monde face à la candeur du Nouveau Monde et à sa pureté. Il rejette la violence des conquistadors espagnols.
c)La présentation de la question posée par l’examinateur(directement ou en la reformulant) d)Problématique : Par quels procédés Montaigne décrit-il le ''nouveau monde'' ? e) Annonce du plan I Une comparaison entre deux mondes II Une critique de la civilisation européenne

Conclusion :
a)Bilan du texte : Ce texte, extrait du livre intitulé « Des Coches » raconte comment les Européens ont massacré les populations autochtones d’Amérique latine par cupidité et opportunisme. Montaigne met en avant la magnificence de ces peuples aux qualités morales exceptionnelles et met très fortement en cause les Européens, civilisation à laquelle il appartient mais qu’il critique dans un registre polémique.
b)Réponse à la question posée par l’examinateur
c)Ouverture, prolongement : Diderot, un peu plus tard, dans son Supplément au voyage de Bougainville critiquera également l’attitude des Européens à Tahiti. Un vieux Tahitien prendra la parole pour critiquer Bougainville sur ses intentions de coloniser Tahiti.
Résumé du Supplément au voyage de Bougainville (tiré des fiches de l’express) :
Dialogue de Denis Diderot paru en 1772. En 1771, le navigateur français Bougainville publie son Voyage autour du monde. Le dialogue de Diderot est une réaction à ce récit de voyage. Il y développe ses propres réflexions à propos de la colonisation, l'esclavage, la liberté, etc. Dans ce texte, présenté sous la forme d'un dialogue, il est question d'un vieux Tahitien, qui adresse des reproches à Bougainville quant à ses intentions de coloniser Tahiti. Les propos du vieux Tahitien, qui incarne le mythe du « bon sauvage », laissent transparaître la critique acerbe de Diderot. La phrase réprobatrice « Qui es-tu donc pour faire des esclaves » unit les aspects principaux : en condamnant l'esclavage, Diderot défend les droits de l'homme, tout d'abord la liberté de l'individu, mais il exprime aussi l'opinion selon laquelle les Français n'ont pas de justification raisonnable pour leurs menées impérialistes. En outre, il fait une apologie des moeurs des Tahitiens, menacées par la civilisation occidentale. Il montre que le comportement prétentieux des colonisateurs est à l'opposé des valeurs des Lumières et n'a pas de place dans une société éclairée. Le dialogue entre l'aumônier et Orou est d'ailleurs une critique des dérives de la religion catholique. Diderot soulève ainsi le problème de l'importance que doit prendre la morale dans les actions 'naturelles'.
http://bouley.christelle.over-blog.fr/5-categorie-12474674.html
Christelle Bouley

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841