Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

DOSSIER BAC

Spécial candidats libres

Cned

ORAL EAF

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

 

Questionnaire sur l'art : séquence culture

 

 

Kant

 

 

 

 

 

 

Questionnaire sur l'art

1  -
Qu’est-ce que le beau?
C’est la valeur à laquelle renvoie le jugement esthétique
2 -
Que vise l’art?
L’art vise la création du Beau en s’affranchissant de l’utile et d’une fin déterminée à l’avance
3 -
Qu’est-ce que le laid?
Ce qui est désagréable à la vue et à l’esprit. Cela inspire le dégoût.

Le goût comme instrument de discernement esthétique

1 -
A quelle condition l’art devient-il affaire de goût?
Si la production artistique a pour fonction d’être belle
2 -
Qu’est-ce que l’art selon Kant?
L’art n’est pas la représentation d’une belle chose mais la belle représentation d’une chose
3 -
Que suppose le beau comme finalité esthétique?
Cela suppose l’authenticité et la liberté de l’artiste.
Conséquence = l’art est une affaire de goût
4 -
Qu’est-ce que le goût selon Kant?
Le goût est l’instrument de discernement esthétique.
Il étudie le goût selon 4 points :
- Le goût du point de vue de la qualité
Le beau est l’objet d’une satisfaction désintéressée. Il se rapporte aux sentiments de plaisir et de peine.
- Le goût du point de vue de la quantité
Est beau ce qui plait universellement  sans concept. C’est la conséquence du point précédent.
- Le goût du point de vue de la relation à une fin
La beauté est la forme de la finalité d’un objet en tant qu’elle est perçue en celui-ci sans représentation d’une fin.  C’est la définition de la beauté comme finalité sans fin, formelle. 
- Le goût du point de vue de la modalité du jugement de goût
Est beau ce qui est reconnu sans concept comme objet d’une satisfaction nécessaire.

La création esthétique : le Beau et l’Art

1 -
Comment rendre compte d’une création esthétique?
La création d’une œuvre suppose inspiration, spontanéité.  Le mystère domine malgré tout car au-delà de l’explication psychanalytique, sociologique des sources, l’exégèse, la technique des procédés, la naissance d’une œuvre répond à un désordre des passions, à une sensibilité particulière. Ce serait un juste équilibre entre un ordre et un désordre.

La contemplation esthétique

1 -
Comment envisager la réception de l’œuvre d’art?
Les contemplateurs éprouvent chacun à leur manière une œuvre d’art = subjectivisme de l’émotion esthétique.
2 -
Quelle est l’essence de la contemplation esthétique?
C’est la présence en moi d’une valeur de beauté = l’extase esthétique.

La nature et l’art

1 -
Quel est le critère de la beauté naturelle?
La beauté naturelle répond à un sentiment personnel
2 -
La beauté artistique est-elle l’image, l’expression de la beauté naturelle par des techniques humaines?
Les artistes s’inspirent de la nature.
La beauté artistique est celle qui rejoint la beauté vivante. Mais les artistes ne choisissent-ils pas de représenter dans leurs œuvres ce qui est déjà beau?
Boileau : « Il n’est pas de serpent, ni de monstre odieux qui par l’art imité ne puisse plaire aux yeux ».
La beauté artistique est donc autre chose que la beauté naturelle.
3 -
L’art est-il une imitation?
Malraux : « un peintre commence par imiter les toiles de ses maîtres plutôt que la nature ». L’art est une transposition et non pas un reflet du réel. La création est une recréation du réel.
Comment rendre compte d’une création? Par l’esthétisation des pulsions, c’Est-ce qu’on appelle la sublimation. La création est donc une transposition des passions sur un plan supérieur, une sublimation.
4 -
Quelle est la différence entre l’inventeur, l’artisan et l’artiste?
Créer = partir de rien. Inventer ne suppose pas de partir de rien. Le seul créateur véritable serait Dieu, création ex nihilo pour faire apparaître le monde. L’artiste crée selon son inspiration et son génie contrairement à l’artisan.
5 -
Toute production qui dépend de l’habileté humaine s’appelle t’elle de l’art? Donnez quelques exemples.
Oui toute production qui dépend de l’habileté humaine s’appelle de l’art.
Techné = habileté, savoir faire.
Exemples = arts martiaux, l’art de la médecine
6 -
Pour Platon, en quoi consiste l’expérience esthétique?
C’est la démarche la plus accessible de l’âme qui s’efforce de reconquérir le monde des Idées. Il s’agit de la théorie de la réminiscence.
7 -
Quelle est l’expérience esthétique la plus humble, la plus facile selon Platon?
C’est l’expérience amoureuse.
8 -
Que signifie le Beau selon Platon?
Le Beau est autre chose que l’apparence. Il signifie L’Idée;
L’art est le moment d’une dialectique dans la conquête de l’Idée.

Les Beaux-arts

1 -
Peut-on ordonner selon un système la diversité des expressions esthétiques?
Oui par les Beaux arts = hiérarchisation des arts.
Exemple : Souriau dans sa correspondance des Arts.
Il propose une classification à deux principes.
Les arts du premier degré, non représentatifs (Danse, musique, architecture)
Les arts du second degré représentatifs ( Dessin, sculpture, peinture, pantomine).

Questions de culture :

1 -
Quel philosophe estime qu’il n’y a plus de limites dans le champ artistique?
On peut citer Lipovetsky
2 -
Quel est le processus de démocratisation chez Lipovetsky en matière d’art?
Avec la démocratisation, il y a une recherche de l’égalité, une envie de tout mettre sur un même plan dans l’art.
Exemple : les films représentent les scènes banales de la vie. Il n’y a plus de différences entre l’évènement important et l’évènement trivial. La vie quotidienne est perçue toute entière sans distinction à travers l’art.
3 -
Qu’est-ce que l’art total pour Lipovetsky?
L’art total = l’art se rapproche de la vie. Tout le monde peut devenir artiste et chaque objet peut-être un objet d’art. Il n’y a plus de fétichisme artistique. L’attitude intellectuelle est irrationnelle. La Joconde n’est pas plus importante qu’un objet de la vie courante. Tous les artistes se valent.
4 -
Quelle définition Lipovetsky propose t’-il de l’art moderne?
Un art qui repousse les limites du champ artistique.
Il y a réconciliation avec l’art et la vie (ex  : l’anti-héros. Le chemin de la liberté : Sartre)
5 -
Citez un exemple de rapprochement entre l’art et la vie
Ex : la fête de la musique : c’est l’occasion de célébrer un art majeur. Tout le monde peut faire de la musique. Il n’y a plus de hiérarchie. On fait descendre les Beaux-arts dans la rue.       

Savoir utiliser les mouvements littéraires en philosophie

 

Histoire littéraire: "Le Parnasse et le Symbolisme"

Qu'est-ce que le beau en poésie?

L'art pour l'art

1 -

Quels sont les mouvements littéraires étudiés en 1ère concernant la thématique de l'art, réutilisables en philosophie?

Le parnasse et le symbolisme

2-

Quelles sont les caractéristiques de ces deux courants?

Ces deux courants refusent de prendre en considération les actualités du moments, qu'elles soient politiques ou idéologiques. On peut donc parler de mouvements anti-conformistes.

3 -

Qui est le représentant du Parnasse? Autour de quels autres écrivains se regroupe t'-il?

Le représentant du Parnasse est Le conte de Lisle qui regroupe autour de lui José Maria de Hérédia, François Coppée, Sully Prudhomme ou Catulle Mendès.

4 -

Que recherche l'esthétique Parnassienne?

Elle conteste les principes romantiques pour mettre en avant l'art pour l'art. La perfection est purement formelle, impersonnelle, objective.

5  -

De quelle nature la beauté recherchée est-elle?

Elle est idéale et intemporelle

6 -

Qui sont les contestataires de l'esthétique Parnassienne?

Les contestataires de l'esthétique parnassienne sont Rimbaud, Verlaine, Gros. C'est avec "les poètes maudits" de Verlaine que naît le courant symboliste. 

 

Questionnaire sur Hippias de Platon

 Platon, Hippias Majeur, 287d - 288b

Peut-on définir la beauté ?

HIPPIAS - Je comprends, mon cher ami : je vais lui dire ce que c'est que le beau, et il n'y aura rien à répliquer. Tu sauras donc, puisqu'il faut te dire la vérité, que le beau, c'est une belle jeune fille.
SOCRATE - Par le chien, Hippias, voilà une belle et brillante réponse ! Si je réponds ainsi, aurai-je répondu juste à la question, et n'aura-t-on rien à répliquer ?
HIPPIAS - Comment le ferait-on, Socrate, puisque tout le monde pense de même, et que ceux qui entendront ta réponse te rendront tous témoignage qu'elle est bonne ? [...]
SOCRATE - "Que tu es plaisant, Socrate! me dira-t-il. Une belle jument n'est-elle pas quelque chose de beau ? ... une belle lyre n'est-elle pas quelque chose de beau ? ... une belle marmite n'est-elle pas quelque chose de beau ?"

PLATON Hippias Majeur, 287d-288b

 
 

Dialogue entre Socrate et Hippias.

 

1 -

Quel est le thème de l'extrait?

Le thème de l'art: le sujet central est la beauté. Recherche de la beauté objective.

2 -

Quelle est la thèse de l'extrait?

La thèse est: «le beau, c’est une belle jeune fille» c’est tautologique: le beau c’est une«belle». «Toutes les choses que tu appelles belles ne sont-elles pas belles, parce qu’il y a quelque chose de beau  en soi? il existe quelque chose qui donne leur beauté aux choses». Donc la thèse est: il y a quelque chose qui donne la beauté aux choses

3 -

Quel est le plan de l'extrait?

1ère partie:

c’est la distinction de ce que c’est que le beau à

«ce qui est beau?» Liste de Réalités qu’on trouve belles.

2ème partie:

définition en compréhension mais aussi une définition en extension du domaine de la recherche

3ème partie:

toute cette liste d’exemples ajouter une idée nouvelle: non seulement la beauté est une belle jeune fille mais il y a de la beauté dans toutes choses.

4 -

Qu'est-ce qui selon Platon existe vraiment?

Monde intelligible: ce qui existe vraiment sont les idées. L’IDEE DU BEAU est la beauté. C’est la réalité abstraite du beau, retrouvable dans tous objets.

Monde sensible: la belle jeune fille, la belle cavale.. = la matière est le reflet de l'Idée.

5-

Quelle est la différence entre la définition du beau  en extension et en compréhension?

-«ce qui est beau» on donne tout ce qui est beau en extension = relatif

-«ce que c’est que le beau» définition en compréhension = point commun des réalités citées en haut.

Hippias répond à la question en compréhension et en extension

 ce que c’est que le beau, c’est le beau

«beau par soi même» renvoit à l’essence de la beauté

la réalité idéelle donne sa beauté à la réalité matérielle

La beauté c'est l'idée de Beau.

 

Questionnaire :

Kant, Critique de la faculté de juger

Le beau n'est ni l'agréable, ni l'utile, ni le bon

 

L’agréable et le bon ont l'un et l'autre une relation avec la faculté de désirer et entraînent par suite avec eux, le premier une satisfaction pathologiquement conditionnée (par des excitations, stimulus), le second une pure satisfaction pratique ; celle-ci n'est pas seulement déterminée par la représentation de l'objet, mais encore par celle du lien qui attache le sujet à l'existence de l'objet. Ce n'est pas seulement l'objet, mais aussi son existence qui plaît. En revanche le jugement de goût est seulement contemplatif ; c'est un jugement qui, indifférent à l'existence de l'objet, ne fait que lier sa nature avec le sentiment de plaisir et de peine. Toutefois cette contemplation elle-même n'est pas réglée par des concepts ; en effet le jugement de goût n'est pas un jugement de connaissance (ni théorique, ni pratique), il n'est pas fondé sur des concepts, il n'a pas non plus des concepts pour fin. L'agréable, le beau, le bon désignent donc trois relations différentes des représentations au sentiment de plaisir et de peine, en fonction duquel nous distinguons les uns des autres les objets ou les modes de représentation. Aussi bien les expressions adéquates pour désigner leur agrément propre ne sont pas identiques. Chacun appelle agréable ce qui lui fait plaisir; beau ce qui lui plaît simplement; bon ce qu'il estime, approuve, c'est-à-dire ce à quoi il attribue une valeur objective. L'agréable a une valeur même pour des animaux dénués de raison: la beauté n'a de valeur que pour les hommes, c'est-à-dire des êtres d'une nature animale, mais cependant raisonnables, et cela non pas seulement en tant qu'êtres raisonnables (par exemple des esprits), mais aussi en même temps en tant qu'ils ont une nature animale; le bien en revanche a une valeur pour tout être raisonnable. Cette proposition ne pourra être complètement justifiée et éclaircie que plus tard. On peut dire qu'entre ces trois genres de satisfaction, celle du goût pour le beau est seule une satisfaction désintéressée et libre; en effet aucun intérêt, ni des sens, ni de la raison, ne contraint l'assentiment. C'est pourquoi l'on pourrait dire de la satisfaction que, dans les trois cas indiqués, elle se rapporte à l’inclination, à la faveur ou au respect la faveur est l'unique satisfaction libre. Un objet de l'inclination ou un objet qu'une loi de la raison nous impose de désirer ne nous laissent aucune liberté d'en faire pour nous un objet de plaisir. Tout intérêt présuppose un besoin ou en produit un, et comme principe déterminant de l'assentiment, il ne laisse plus le jugement sur l'objet être libre.

 

Le beau nest ni lagréable, ni lutile, ni le bon. 

 

1 -

Qu'Est-ce que la thèse?

Thèse: - le beau n’est pas, l’agréable, l’utile, le bon 

le beau est libre

2 -

Proposez un plan

Plan : 1- point commun : le désir   

          2- des jugements irrationnels = jugements esthétiques 

          3- la beauté c’est l’absence de contraintes : le beau est libre 

3 -

Compréhension du tableau

 

Beau 

Agréable 

Bon 

FormeThéorie indifférent à l’existence de l’objet 

DESIR 

Praxis : action de transformation 

  • contemplatif, satisfaction qui lie absence du beau plaisir peine 

  • plait simplement 

  • homme = corps+âme 

  • liberté 

 

 

 

 

 

 

-fait plaisir 

-animaux sans raison 

-inclination 

-satiscaftion : désir qui atteint son but 

 excés qu’on subit (passif) 

-un plaisir satisfait qu’on subit 

conditionnement : manque de liberté mécanique qui met un jeu une mécanique stimulée par des exitations 

 

 

- pure satisfaction pratique 

-Théorie : contemplation attitude intellectuelle s’ouvrir au monde sans transformer 

-estime, approuver, valeur 

- être raisonnable 

- respect 

Contemplatif  et essentiel 

 avec le beau on contemple l’essence des choses

 aucune stimulation 

une abstraction 

Plaisir du corps 

 

la morale c’est la théorie de l’action 

 l’existence de la chose est bien

 

 4 -

Qu'est-ce que le jugement esthétique?

Le concept : l’expression la plus haute de la nature d’une chose 

Le jugement esthétique n’est pas conceptuel, pas rationnel il ne nous apprend rien : vide de signification 

5 -

A quoi se rapporte l'ignorance par opposition à la connaissance?

  1. concevoir : forger une idée 

  1. juger : lier des idées entre elles  

  1. raisonner : lier les jugements entre eux 

connaissance 

Bon/bien : exprimer ce qu’on approuve, estimer donner la valeur morale 

Faire plaisir, plaire simplement=en une seule partie

 l’essence de quelque chose  c’est une chose, simple : conséquence de la relation directe à l’essence des choses :simplicité = l’évidence chez Descartes 

 

Y-a- t- il un but à l’art ? 

 

1 -

Y a t'-il un but à l'art?

Non : « Art GnatiaArtis » ( l’Art pour l’Art) 

 

- Inutilité(#outil) 

Ce qui ne poursuit aucun but extérieur à soi même # utile, un but extérieur à soi même =  l’existence de l’outil est conditionnée par son but

=  l’art est libre et n’est pas conditionné à son but 

- Gratuité les artistes exercent l’art sans rien rechercher 

 

 Imiter la nature”

réalisme artistique

 1 -

Qui donne à l'art une fonction mimétique?

Aristote dans Poétique est le premier a donner à l'art une fonction mimétique. En ce sens, nous pouvons dire qu'il influence le classicisme.

On parle de réalisme artistique dans tous les arts: Vivaldi, Maupassant, Zola....

Nouvelle vague dans le cinéma qui a pour volonté de représenter la vérité et la réalité avec par exemple, Godart, A bout de souffle. 

Toucher une vérité”

1 -

L'art reflète t'-il la vérité?L 'art approche t'-il la vérité? En quoi? Est-ce toujours une imitation ou une transposition, voire une recréation de la réalité?  

Ex  Guernica Picasso. La vérité approchée est en fait une recréation, une transposition de la guerre d'Espagne. L'art n'a pas une fonction mimétique. L'art engagé fait accéder à une vérité de notre réalité: celle de la guerre avec la souffrance que cela suppose.

«L'art oriente notre jugement esthétique: c'est de lui que vient la norme du beau»

—> On n’accède pas à la vérité de manière logique.

1 -

L'art prédétermine t'-il notre jugement de goût?

“Ce n’est pas l’art qui imite la nature, c’est la nature qui imite l’art” ~Wilde

Seuls les artistes nous font voir la nature. On ne voit/entend les choses que lorsqu’on sent leur beauté. Notre vision de la nature est prédéterminée par l’art.

Une belle femme ce n’est pas juste une femme attirante, mais une femme qui sort d’un Renoir.

Avant que les artistes ne représentent les couchers de soleil, personne ne voyait la beauté en eux.

Les artistes ouvrent les yeux des gens, éduquent à la beauté, changent notre vision des choses.

Les plus grands artistes sont ceux qui nous ouvrent le plus les yeux et nous impactent le plus —> Molière, Hugo, Shakespeare.

Le processus de création artistique : Inspiration ou transpiration ?

1 -

Quel est le processus de création artistique de Platon? 

Platon : L’artiste est un être inspiré qui prend de l’extérieur vers l’intérieur, puis expire. —> C’est irrationnel, une énergie qui vient en vagues. On ne comprend pas comment cela  fonctionne.

Les artistes sont des êtres divins, une œuvre d'art est sacrée. L'artiste est le porte paroles des Dieux. L' œuvre d'art n'est pas un produit de l'artiste mais un produit de Dieu.  L'artiste est dépossédé de lui-même, ce qu'il produit ne lui appartient pas.

2 -

Quel est le processus de création artistique de Nietzsche?

Nietzsche :

1- L’art est une activité culturelle (transformation de la nature)

2- Si elle est culturelle elle suppose le travail

3- Si elle est une activité humaine et de travail alors elle est rationnelle.

4- Si elle est rationnelle alors elle n’a pas plus de valeur qu’une autre activité humaine.

Un artiste n'est pas un génie c'est un grand travailleur.

Il est plus proche de l’ouvrier que de Dieu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841