Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

DOSSIER BAC

Spécial candidats libres

Cned

ORAL EAF

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

 

Marguerite Duras, le Ravissement de Lol. V. Stein, la scène du bal

M duras

 

 

 

Le ravissement de Lol. V. Stein, Marguerite Duras

Oral EAF séquence roman

 M duras

Objet d’étude : le personnage de roman du 17ème à nos jours

Perspectives :

étude du personnage et analyse de la symbolique et des enjeux de la

« scène » : entre consécration, fantasme et ravissement.

Questionnaire sur Marguerite Duras et son oeuvre

Quelles sont les dates de Duras ?

1914 - 1996

Qui est-elle?

Une écrivaine, cinéaste qui a laissé une grande oeuvre

Quel est son premier roman?

Le Barrage contre le pacifique en 1950

Où a t'-elle passé son enfance?

En Indochine

Quel ouvrage lui valut le prix Goncourt?

L'amant

Qu'inaugure t'-elle avec le Ravissement de Lol. Stein?

Elle inaugure un cycle romanesque de 6 oeuvres

Quel est le genre littéraire de Lol. V. Stein?

C'est un roman

Quand est-il paru?

En 1964 aux éditions Gallimard

Quel en est le thème?

C'est une variation littéraire autour de la vie imaginée d'une femme à travers les yeux d'un homme

A quel mouvement littéraire Duras appartient-elle?

Elle contribue à la remise en cause de l'écriture romanesque traditionnelle. On ne la considère pas pour autant comme relevant du mouvement littéraire, le Nouveau Roman.

Que refuse t'-elle dans ce passage?

La toute puissance d'un narrateur omniscient.

Que crée t'-elle?

Elle crée une mise en abyme

(Jacques Hold, comme image même de l’écrivain, reconstruisant une scène à laquelle il n’a pas assisté, de la même manière que le texte multiplie les regards sur les regards)

Comment la réalité de la vie apparaît-elle?

Comme impossible à saisir en dehors de la subjectivité de celui qui parle.

M duras

Questionnaire sur le passage à présenter à l'oral

Problématiques possibes :

quels sont pour les héroïnes, les enjeux de la scène du bal ? Peut-on dégager des constantes ?

comment Marguerite Duras renouvelle-t-elle dans cet extrait le motif de la rencontre amoureuse ?

Annonce du plan

Nous nous intéresserons en premier lieu à la dimension passionnelle et tragique de cette rencontre puis nous étudierons l’aspect réel de la scène

Questions introductives :

Que met en scène notre extrait?

L'extrait, pris du Ravissement de Lol V. Stein de Marguerite Duras, met en scène le dernier moment que passeront Lol V. Stein et Michael Richardson puisque ce dernier la quittera lors de ce bal pour une femme, Anne-Marie Stretter.

Après une première lecture, pourquoi cet extrait semble t'-il intéressant?

L'intérêt se trouve au niveau des changements subis par les personnages, par exemple, le coup de foudre d'Anne-Marie Stretter, Michael Richardson.

Plan possible pour un commentaire :

1/ Une rencontre passionnelle et tragique

2/ Une scène hors du temps

M duras

Questions en fonction du commentaire

1/ Une rencontre passionnelle et tragique

Montrez que la passion est plus forte que tout :

La dimension tragique est-elle un moment majeur du texte? Pourquoi? Justifier en citant le texte

- la passion plus forte que tout

La dimension tragique de la scène constitue un des aspects majeurs du texte. En effet, la rencontre entre AS et MR s'apparente à un coup de foudre présentant une issue fatale.

La passion devient-elle synonyme de force?

Oui car elle domine les personnages qui restent fascinés

Relevez le champ lexical de la violence des sentiments

« il se dirigea vers elle dans une émotion si intense qu'on prenait peur à l'idée qu'il aurait pu être éconduit », « dès qu'elle

fut dans ses bras, à sa gaucherie soudaine, à son expression abêtie, figée par la rapidité du coup, Tatiana avait compris que le désarroi qui l'avait envahi, lui, venait à son tour de la gagner »

Relevez un rythme ternaire

rythme ternaire des trois verbes« avancer »,« s'incliner »,« attendre »

Cela traduit-il l'importance de l'évènement?

Oui

La passion s'accompagne de stupeur

En trouvons-nous confirmation dans l'étymologie du terme passion?

Oui, MR et AS sont à la fois passionnés et stupéfaits. On retrouve ainsi confirmation dans l'étymologie de passion dont les origines latines signifient : souffrance.

Comment et par quoi la stupeur est-elle renforcée? Quel contraste avons-nous?

La stupeur est renforcée par le silence de la salle qui crée un effet de contraste. Le vide et le silence transparaissent à travers les expressions suivantes : « le bal apparut presque vide »,« ...envahit la salle vide. »

Quelle est la réaction des amants?

Ils restent silencieux.

« ils continuèrent à se taire complètement, debout l'un près de l'autre, à distance de tous, toujours la même ». Les amants apparaissent alors seuls au monde dans une communion qui se dispense de mots.

Relevez l'adjectif qui est annonciateur d'un changement

On relève à ce propos, à deux reprises, l'utilisation de l'adjectif « nouveau » : « Tatiana l'avait bien vu agir avec sa nouvelle façon », « dans la surprise émerveillée de voir le nouveau visage de cet homme ". Ce changement est encore renforcé par "première fois".

Qu'en est-il de Lol?

« LOl, suspendue, attendit elle aussi »: elle est en situation d'attente et reste figée, inerte, passive : « LOI resta toujours là où l'évènement l'avait trouvé. » : sans souffir « ...il paraissait que les chances qu'aurait eu LOl de souffrir, s'étaient encore raréfiées, que la souffrance n'avait pas trouvé en elle où se glisser, elle avait oublié la vieille algèbre des peines d'amour. »

Comment l'attitude de Lol apparaît-elle au lecteur?

Elle semble surprenante et énigmatique. Son comportement est inattendu "elle parût les aimer". Le lecteur est décontenancé.

Quand la souffrance apparaît-elle?

Elle apparaît à l'aurore lorsque les amants partent, lorsqu'elle ne les voit plus.

Comment la souffrance se traduit-elle?

Elle se traduit par un cri et un évanouissement.

Qu'est-ce qui domine à cet instant?

Le vide, le néant.

l'espace vide de la salle et le silence des personnages renforcent encore cette impression.

Relevez les métaphores qui évoquent l'idée de vieillissement

« ...une femme dont le coeur est libre de tout engagement, très âgée, regarde ainsi ses enfants s'éloigner. », « ...Tatiana avait vu comme ils avaient vieilli... », « ...tous les trois, ils avaient pris de l'âge à foison, des centaines d'années, de cet âge, dans les fous, endormi.».

Relevez la phrase qui traduit la dimension mortuaire

« C'est alors que les musiciens étaient passés devant eux, en file indienne, leurs violons, enfermés dans des boîtes funèbres. »

Que connote t'-elle? Justifiez en citant

La fatalité, elle est annoncée à l'aurore.

« Sans doute, LOI, comme Tatiana, n'avait pas encore pris

garde à cet autre aspect des choses : leur fin avec le jour. »

« Elle avait compris à cet instant-là qu'une fin se dessinait.»

En ce sens peut-on dire que la scène se termine sur l'image d'une mort symbolique?

Oui on peut parler de mort symbolique.

La scène se clôt d'ailleurs par une mort symbolique,

l'évanouissement de LOI : « Quand elle ne les vit plus, elle tomba par terre, évanouie. »

Peut-on parler d'un roman d'annihilation de soi?

un roman de l'abolition de la personne, annihilation de soi = Lol Stein

M duras

2/ Une scène hors du temps

En quoi y a t'-il une dimension cinématographique?

Une dimension tragique à laquelle s'ajoute une dimension cinématographique. En effet de nombreux verbes semblent reconstituer la scène et la succession d'actions. La dimension cinématographique est en outre évoquée par le champ lexical de la vue, par le verbe "voir". Nous en avons 9 occurrences.

Relevez les autres verbes du champ lexical de la vue

On peut également relever le verbe apercevoir, regarder, "chercher des yeux".

L'importance du regard comble le silence des personnages.

Comment le jeu du regard est-il mis en valeur dans notre extrait?

Il est mis en valeur par la disposition des personnages dans la salle

LOI accompagnée de Tatiana est en position de spectatrice,

figée, derrière les plantes vertes. A l'inverse, le couple d'AS et MR est seul sur la piste illuminée. Ils deviennent ainsi le centre des regards et l'écran sur lequel se projette le phantasme de LoI qui s'associe par le regard à leur couple.

Quel autre indice avons-nous pour justifier d'une mise en scène?

La scène se déroule à huis-clos.

Dans la pièce, il n'y a plus que le couple d'amants et leurs deux spectatrices = Lol et Tatiana.

Comment l'aspect phantasmatique est-il mis en avant?

Par la nuit.

La scène se déroule la nuit et prend fin avec elle ce qui met en évidence son aspect phantasmatique, la salle s'apparentant alors à la salle de cinéma où le regard du spectateur dans l'obscurité se projette sur l'écran et dans l'histoire des protagonistes auxquels l'espace d'un instant il s'identifie.

MR et AS seuls sur la piste deviennent les acteurs du phantasme

de LoI.

Peut-on dire que la scène soit comme iréelle?

Oui.

Que peut-on dire sur la narration?

la narration même, introduit un doute, une incertitude quant à la véracité des faits racontés puisque JH n'a pas été témoin du bal et s'appuie pour relater la scène sur les dires de Tatiana présentés comme incertains.

Relevez les phrases interrogatives qui le justifient

« L'avait-elle reconnu elle aussi pour l'avoir vu ce matin sur la plage et seulement pour cela ? », « Qui avait pu prévenir la mère de LOI de ce qui se passait au bal du casino de T. Beach cette nuit-là ? [ ...l Etait-elle venue d'elle-même ? »

Que marquent ces interrogations?

Elles marquent le doute du narrateur

Quels autres verbes insistent sur le doute du narrateur?

l'emploi de verbes comme « paraître » et « sembler »

révèle le caractère incertain du récit.

Comment l'effet de reconstitution d'un passé achevé se manifeste t'-il dans l'extrait?

Par la présence du plus-que-parfait associé au passé-simple et à l'imparfait.

JH tente de reconstruire l'histoire de LoI : « Dès qu'elle fut dans ses bras, à sa gaucherie soudaine, à son expression abêtie, figée par la rapidité du coup, Tatiana avait compris que le désarroi qui l'avait envahi, lui, venait à son tour de la gagner. »

Quel effet cet emploi des temps a t'-il?

Cet emploi des temps crée un effet de recul, un décalage, une mise à distance par rapport aux faits racontés.

Les rares descriptions contribuent-elles à renforcer l'aspect iréel du texte?

Oui, l'aspect irréel se traduit également par le caractère lacunaire des descriptions, un emploi répétitif et parfois

volontairement ambigu des pronoms personnels : « Tatiana l'avait bien vu agir avec sa nouvelle façon,

comme au supplice, s'incliner, attendre. Elle, avait eu un léger froncement de sourcils. L'avait-elle reconnu elle aussi pour l'avoir vu ce matin sur la plage et seulement pour cela ? »

Le lecteur a t'-il des indications concernant l'époque ?

Le lecteur n'a aucune indications à ce niveau

La remise en cause de l'écriture traditionnelle transparait -elle dans cette absence d'indications ?

Oui c'est une remise en question de l'écriture traditionnelle.

une certaine imprécision dans l'énonciation; ainsi le seul passage au discours direct n'est pas relié à un locuteur

: « -Il faut que j'invite cette femme à danser. »

Le lecteur doit ainsi préciser lui-même qui parle et

deviner qu'il s'agit de MR. Les personnages sont désignés par les initiales.

M duras

Que renouvelle le Nouveau roman?
Le Nouveau Roman veut renouveler le genre romanesque qui date de la plus profonde antiquité. Le sentiment premier qui guide les nouveaux romanciers est donc le renouveau. Pour cela, l'intrigue passe au second plan, les personnages deviennent subsidiaires, inutiles, s'ils sont présents ils sont nommés par des initiales

Donnez un exemple dans la littérature

Influence de Franz Kafka, le Procès.

Bilan sur le Nouveau Roman
Repoussant les conventions du roman traditionnel, tel qu'il s'était imposé depuis le XVIIIe siècle et épanoui avec des auteurs comme Honoré de Balzac ou Émile Zola, le nouveau roman se veut un art conscient de lui-même. La position du narrateur y est notamment interrogée : quelle est sa place dans l'intrigue, pourquoi raconte-t-il ou écrit-il ? L'intrigue et le personnage, qui étaient vus auparavant comme la base de toute fiction, s'estompent au second plan

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841