Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

DOSSIER BAC

Spécial candidats libres

Cned

ORAL EAF

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

 

Vendredi ou les limbes du Pacifique, Tournier, oral

Michel Tournier

 

 

 

 

Tournier  Michel

Vendredi ou les limbes du Pacifique

 Michel Tournier

Séquence le personnage de roman du 17e à nos jours

Michel TOURNIER, Vendredi ou les limbes du Pacifique (1969)

Lecture du texte :

Que d’épreuves nouvelles depuis trois jours et que d’échecs mortifiants pour mon amour-propre ! Dieu m’a envoyé un compagnon. Mais, par un tour assez obscur de sa Sainte Volonté, il l’a choisi au plus bas degré de l’échelle humaine. Non seulement il s’agit d’un homme de couleur, mais cet Araucanien costinos est bien loin d’être un pur sang, et tout en lui trahit le métis noir ! Un Indien mâtiné de nègre ! Et s’il était encore d’âge rassis, capable de mesurer calmement sa nullité en face de la civilisation que j’incarne ! Mais je serais étonné qu’il ait plus de quinze ans — compte tenu de l’extrême précocité de ces races inférieures — et son enfance le pousse à rire insolemment de mes enseignements. Et puis cette survenue inattendue après des lustres de solitude a ébranlé mon fragile équilibre. L’Évasion a été à nouveau pour moi l’occasion d’une défaillance mortifiante. Après ces années d’installation, de domestication, de construction, de codification, il a suffi de l’ombre d’un espoir de possibilité pour me précipiter vers ce piège meurtrier où j’ai failli succomber jadis. Acceptons-en la leçon avec une humble soumission. J’ai assez gémi de l’absence de cette société que toute mon œuvre sur cette terre appelait en vain. Cette société m’est donnée sous sa forme la plus rudimentaire et la plus primitive certes, mais il ne m’en sera sans doute que plus facile de la plier à mon ordre. La voie qui s’impose à moi est toute tracée : incorporer mon esclave au système que je perfectionne depuis des années. La réussite de l’entreprise sera assurée le jour où il n’y aura plus de doute que Speranza et lui profitent conjointement de leur réunion.

Michel Tournier

Questionnaire sur Michel Tournier

1 -

Qui est Michel Tournier?

Michel Tournier est né en 1924, c’est un auteur du XXème siècle, un philosophe de formation.

2 -

A quel âge a t'-il écrit son premier roman?  Quand a t'-il été publié?

Il a écrit, Vendredi ou les limbes du Pacifique, son premier roman à l’âge de 42 ans.

En 1967

3 -

De quel auteur s’est-il inspiré?

Celui -ci est inspiré de Robinson Crusoé de Daniel Defoe.

 

Michel Tournier

Questionnaire sur Vendredi ou les Limbes du Pacifique

1 -

D’un point de vue historique, sur quel mythe l’histoire de Tournier repose t’-elle?

L’ouvrage de Tournier propose en fait une variante sur le mythe de Robinson Crusoé de Daniel Defoe.

2 -

Y a t’-il eu une adaptation de ce roman?

Oui, il y a eu une adaptation de ce roman pour la jeunesse sous le titre de Vendredi ou la vie sauvage.

3 -

De quel texte l’extrait choisi pour cette étude est-il extrait?

Ce texte est extrait de log-book, sorte de journal de Robinson qui vient de sauver de la mort un homme.

4 -

Sans autrui Robinson voit-il s’effondrer la structure du monde? 

Sans autrui Robinson voit s’effondrer la structure du monde puisque quand autrui n’est plus là les autres points de vues potentiels qui donnent de la réalité aux choses disparaissent.

5 -

Expliquez le sens de limbes du pacifique

Les Limbes = Endroit où vont les âmes perdues, endroit abstrait entre paradis et enfer. Sans autrui, Robinson est une âme errante.

6 -

Quel est le rôle de Vendredi?

Le rôle de Vendredi est de renverser tous les points de vue et repères de Robinson.

7 -

Quel autre titre Tournier a t’-il donné plus tard à ce livre?

Plus tard, Tournier à sous-titré son roman Vendredi ou un autre jour. 

Michel Tournier

Questionnaire sur le passage à présenter à l’oral :

Problématique :

En quoi  cette nouvelle compagnie bouleverse t’-elle le héros?

Plan de l’étude possible :

I - Le point de vue occidental de Robinson

II - La fragilité du héros

Michel Tournier

Questionnaire sur le passage à présenter à l’oral

I -

Le point de vue occidental de Robinson

1 -

Comment l’émotion exprimée par Robinson se traduit-elle?

l’émotion vive exprimée par Robinson  se traduit à travers les phrases exclamatives assez nombreuses, essentiellement dans le début du texte.

"...et tout en lui trahit le métis noir ! Un Indien mâtiné de nègre ! Et s’il était encore d’âge rassis, capable de mesurer calmement sa nullité en face de la civilisation que j’incarne ! "

2 -

Tentez de traduire ce que peut ressentir Robinson

On sait qu’il n’a pas vu de monde depuis longtemps. Il se trouve à présent en présence d’un homme différent de ceux qu’il a connu dans sa vie civilisée. Par conséquent, ainsi que le traduisent les exclamations, son émotion est à son paroxysme, il se sent déstabilisé et bouleversé.

3 -

L’âge de son compagnon lui pose t’-il problème? Pourquoi?

Son compagnon a 15 ans. C’est un problème pour Robinson au  niveau éducatif : Il estime que sa jeunesse n'est pas une bonne disposition pour recevoir une éducation adaptée. Ses 15 ans font qu'il a encore une âme d'enfant avec tout ce que cela suppose, inconscience, manque de maturité, insouciance, donc un état d'esprit trop jeune et trop immature pour faire en sorte qu'une éducation sérieuse soit envisagée. "Enfance" dans le texte suggère cette idée et s'oppose dans les termes à "âge rassis". Nous pouvons en outre relever la citation "qui rit insolemment de ses enseignements", le complément de manière est significatif à cet égard, son compagnon trop insouciant n'est pas prêt. L'âge et l'immaturité de sa jeunesse posent donc un problème à ce niveau pour Robinson.

4 -

Quelle image et quelle évaluation l’élève semble t’-il avoir de lui-même?

Il ne semble pas avoir conscience de son manque d’éducation et encore moins de son inaptitude à la recevoir. La citation suivante "incapble de mesurer calmement sa nullité" le suggère très explicitement.

5 -

Quelle attitude Robinson adopte t’-il face à la légèreté de son élève ? Cela est-il révélateur du dogmatisme occidental?

En matière d'éducation, l'enseignement en occident est essentiel et s'inculque de manière assez dogmatique. Les jeunes esprits sont  soumis à un programme éducatif lourd. Par conséquent, face à la légèreté de son compagnon, Robinson tente de reproduire ce schéma ambitieux d'une éducation occidentale sur un esprit trop jeune et trop insouciant pour la recevoir. La légèreté de son enseigné n'est pas à la hauteur de ses ambitions, cela décontenance Robinson et révèle le dogmatisme occidental. 

6 -

L’homme de race noire est-il victime d’un préjugé? Lequel?  Citez pour justifier votre réponse

L'intrigue se passe au XVIIIè siècle, période à laquelle on considérait l'homme blanc supérieur à l'homme noir, c'est l'époque de la colonisation et du fait de cette théorie raciale, l'homme de race noire est fatalement victime d'un préjugé, celui d'une infériorité raciale du fait de sa couleur. Robinson incarne l'occidental pour qui l'homme de couleur est inférieur. Nous pouvons appuyer cette idée à l'aide des citations suivantes :  « au plus bas degré de l’échelle humaine », « race inférieure », « sa forme la plus rudimentaire et la plus primitive ».

7 -

Sur quoi repose cette infériorité préjugée? Citez deux arguments

Le mélange des origines ethniques, le métissage sont considérés par les occidentaux comme un code racial précis : les métis ne sont pas des êtres humains à part entière. Une infériorité non justifiée si ce n'est pas la couleur de la peau et les origines ethniques. Le compagnon de Robinson est dès lors assimilé à un mélange, un métis et non à un homme. Il est décrit par Robinson comme un "Araucanien costinos", "un métis noir", "un indien mâtiné de nègre".

8 -

Que traduit l’expression « pur sang » ? Est-ce péjoratif? Expliquez en citant le texte.

L'expression "pur sang" est péjorative, elle fait référence au code occidental de la théorie raciale : l'homme qualifié de "pur sang" serait le véritable être humain, le blanc. L'allusion à l'animal renforce l'aspect péjoratif de l'expression. Le compagnon n'est pas un "pur sang", ce n'est qu'un être inférieur et cette infériorité préjugée rend légitime la mise en esclavage du compagnon : « la voie qui s’impose à moi est toute tracée : incorporer mon esclave au système ».

9 -

La vision est-elle empreinte du christianisme? Expliquez en citant

Oui, la vision de Robinson est empreinte du christianisme. Il estime que Dieu est l'auteur de l'arrivée du nouveau venu : "Dieu... A envoyé un compagnon", "il l'a choisi au bas degré de l'échelle humaine". Cette idée est affirmée et non remise en question, c'est la volonté de Dieu, "Sainte volonté divine". Dieu  éprouve la foi dans une nouvelle mise à l'épreuve pour Robinson. Le terme est clairement exprimé dans le texte, "épreuves", "Que d"épreuves nouvelles depuis trois jours" de ce fait, la théorie raciale énoncée plus haut et la conception ethnocentrisme sont justifiées et relèvent du christianisme.

10 -

Est-ce en ce sens que Robinson refuse de donner un nom chrétien à son compagnon? Pouvons-nous parler d’ethnocentrisme religieux?

Oui c'est en ce sens que Robinson refuse de donner un nom chrégien à son compagnon, "je ne voulais pas lui donner un nom de chrétien avant qu'il ait mérité cette dignité". Nous pouvons parler d'ethnocentrisme religieux, Dieu est l'auteur de cette épreuve, il a choisi d'envoyer à Robinson un homme qui n'est pas un véritable être humain en le choisissant "au plus bas degré de l'échelle humaine", c'est "un sauvage", "pas un être humain à part entière", par conséquent, cela valide le refus du nom chrétien, point de vue partagé par l'Eglise au XVIIIè siècle. Le partage du christianisme avec les peuples colonisés, leur évangélisation sont le signe d'un ethnocentrisme religieux occidental. Le christianisme est considérée comme la meilleure des religions. 

11 -

Quelle justification le lecteur peut-il ainsi donner au  nom de « Vendredi »? 

Le lecteur peut trouver une justification dans la citation suivante : « ce n’est ni un nom de personne, ni un nom commun, c’est …. Celui d’une entité à demi-vivante, à demi-abstraite ». C'est donc dans le respect de la religion chrétienne que Robinson a choisi  de donner ce prénom

II -

La fragilité du héros

1 -

Comment la fragilité du héros se traduit-elle ?

La fragilité du héros est perceptible dès la première phrase avec  : «Que d’échecs mortifiants pour mon amour-propre !» Le héros est présenté comme fragilisé et mis à l'épreuve suite à des échecs successifs. Les conséquences psychologiques de ces échecs sont mises en avant dès le début du texte et  présentent ainsi Robinson comme un héros fragile. Nous apprenons que son évasion vient d'échouer, "sa tentative de départ sur l'Evasion vient d'échouer", ce fut l'occasion d'une autre "défaillance mortifiante". La récurrence du terme à deux reprises, "mortifiants" et "mortifiante" met en avant le fragile équilibre du héros. Fragilité et solitude sont les deux termes qui qualifient le mieux l'état d'esprit du héros, "après des lustres de solitude..a ébranlé mon fragile équilibre". Il est encore mis à l'épreuve avec l'arrivée d'un compagnon envoyé par Dieu.

2 -

Peut-on parler de mort physique et psychologique dans le texte

On observe donc la présence du vocabulaire de la mort, qui renvoie aussi bien à la mort à laquelle il continue d’échapper en survivant sur cette île qu’à celle, psychologique, à laquelle il succombera si sa solitude perdure.

3 -

La solitude de Robinson est-elle synonyme de souffrance? Relevez l’expression qui le manifeste de manière très claire dans le texte

Cette solitude est source de souffrance extrême comme le montre l’expression « j’ai assez gémi de l’absence de cette société ». Il y a également une allusion à l'absurdité du projet de Robinson à travers la phrase suivante : «société que toute mon œuvre sur cette terre appelait en vain».

4 -

L’idée de constituer toute une organisation sociale  semble t’-elle absurde? A quoi cela  pourrait-il amener Robinson?

L'idée de constituer une organisation sociale peut en effet paraître absurde car il n'y a pas de société. Robison est avec son compagnon, cela ne constitue pas un groupe d'individus suffisant pour élaborer une société avec la structure que cela suppose.

5 -

Relevez les termes et expressions qui traduisent l’aliénation mentale de Robinson ? Expliquez ensuite la pente vers l’aliénation mentale en vous référant au texte. Relevez l’énumération et la métaphore

On peut en effet parler d'aliénation mentale chez Robinson, elle est clairement exprimée dans le texte bien au-delà de sa vulnérabilité. Il s'agit de faire un constat de "son fragile équilibre". L'énumération laisse transparaître sa tentation de réintégrer la société civilisée « plusieurs années d’installation, de domestication, de construction, de codification» ainsi que la métaphore, "il a suffi de l'ombre d'un espoir". Mais il n'y a pas de renoncement malgré le projet incroyablement insensé de constituer une organisation sociale, en microcosme : une société "rudimentaire", "primitive" qu'il tente de plier à son ordre, un projet ambitieux, tout tracé dont estime t'-il la réussite est assurée.

 

Michel Tournier

Conclusion :

1 -

Ce texte vous semble t’-il fondamental? Pourquoi? Expliquez

Ce texte est fondamental car il nous présente pour la première fois depuis le naufrage le regard de Robinson sur un autre être humain. Il nous dévoile le héros sous son véritable jour et vicitime de ses préjugés occidentaux. Le lecteur voit en lui un homme fragile et seul, sans repères qui tente de se persuader de la réussite de son projet de reconstruire une société. Projet absurde pour le lecteur mais qui renseigne de l'aliénation mentale de Robinson.  Mais comme l’interprète Gilles Deleuze dans sa postface du roman, « c’est Vendredi qui détruit l’ordre économique et morale sur l’île ».

2 -

Qui est le personnage adjuvant dans l’ouvrage de Tournier?

L’Araucanien costinos, cet « indien mâtiné de nègre » est donc bien le personnage adjuvant qui permettra d’achever la métamorphose de Robinson.

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841