Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

Profs en direct le jour du bac

PROFS EN DIRECT : LE FORUM

Pondichery 2016

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

ELEVES SCOLARISES - CANDIDATS LIBRES, METROPOLE, DOM TOM, LYCEES FRANCAIS A L'ETRANGER ET LYCEESPROFESSIONNELS 

Questionnaires sur la conscience

Descartes

 

 

 

 

LA CONSCIENCE

 

Quelques notions sur la conscience

Les diverses orientations philosophiques

 

 socrate.jpg

1 -

Que signifie conscience?

L’étymologie du mot, littéralement « savoir (scientia) avec (cum) » suggère l’idée d’un accompagnement.

La conscience signifie «

 science avec ». « Avec », renvoie au savoir du savoir, c’est-à-dire, savoir qu’on sait.

Grâce à la conscience, l’homme a une représentation du monde et le place en sujet parmi les autres hommes, il a ainsi le sentiment de son existence.

2 -

Les philosophes classiques accordaient-ils une place importante à la conscience?

Oui, une place centrale

Socrate : « Connais-toi toi-même »

Descartes : «  Qu’est-ce donc que je suis? Une chose qui pense, une chose qui doute, qui connait, qui affirme, qui nie, qui veut, qui ne veut pas, qui imagine aussi et qui sent ».

Pascal

 

 

3 -

Pascal récuse t’-il l’idée de conscience au sens cartésien de substance « substance pensante »?

Oui, la conscience chez Pascal est associée à la métaphore du roseau représentative de la « grandeur de l’homme «  car c’est «un roseau pensant».

Blaise Pascal (1623-1662) Pensées, fragment 347 de l'édition de Brunschvicg

"L'homme n'est qu'un roseau, le plus faible de la nature; mais c'est un roseau pensant. Il ne faut pas que l'univers entier s'arme pour l'écraser: une vapeur, une goutte d'eau, suffit pour le tuer. Mais, quand l'univers l'écraserait, l'homme serait encore plus noble que ce qui le tue, parce qu'il sait qu'il meurt, et l'avantage que l'univers a sur lui, l'univers n'en sait rien. Toute notre dignité consiste donc en la pensée. C'est de là qu'il faut nous relever et non de l'espace et de la durée, que nous ne saurions remplir. Travaillons donc à bien penser: voilà le principe de la morale."

4 -

Qu’est-ce que la  conscience spontanée ou immédiate?

Je suis dans le monde mais la conscience ne se pose pas comme objet de son investigation, elle reste indifférenciée

« J’existe, et j’ai des sens par lesquels je suis affecté. Voilà la première vérité qui me frappe et à laquelle je suis forcé d’acquiescer ». Rousseau, L’Emile.

Descartes

 

5 -

Qu’est-ce que la conscience réfléchie?

C’est la conscience de soi, celle qui dit « je ». Le sujet se saisit lui-même en tant que conscience. Il y a retour de la conscience sur elle-même, différenciation vis-à-vis de son objet

6 -

Chez Descartes, la conscience est-elle associée à la connaissance de soi?

Oui selon Descartes la conscience est relative à la métaphysique, elle est le « je donc associée à la connaissance, au savoir :

«je me trompe donc je suis », Descartes en a fait la base de tout son système.

7 -

Quelle est la différence majeure concernant la conscience entre les classiques et les modernes?

Pour les philosophes classiques, contrairement aux penseurs modernes, la conscience n’est pas un mouvement vers le monde, elle est le sujet pur isolé du monde. Les philosophes modernes pensent la conscience comme une conscience ouverte sur le monde, un intentionnalisme = phénoménologie

Edmund Husserl 1900.jpg

Edmund Husserl
Fondateur de la phénoménologie, il eut une influence majeure sur l'ensemble de la philosophie du XXᵉ siècle
 

8 -

Quelle conception Husserl en phénoménologie a t’-il?

Husserl affirme que «

 toute conscience est conscience de quelque chose ». Il y a toujours une visée appelée intentionnelle. Donc la conscience étant toujours tournée vers autre chose qu’elle-même, elle nous révèle notre relation au monde.

Nous sommes en face de la conscience; Nous naissons au monde dans le percevoir, nous sommes projetés dans le monde que la conscience nous fait découvrir.

Nous sommes au monde dans le percevoir, c’est à ce niveau une conscience spontanée. L’intentionnalité est la visée de notre conscience qui se tourne vers autre chose qu’elle-même.

La conscience peut ainsi se définir comme une apparition du monde = phénomène = apparaître.

9 -

Le monde est-il ce qui paraît et paraître, est-ce être au monde?

Oui, le monde est-ce qui paraît et paraître, c’est être au monde. Il y a donc réciprocité. Il y a le sujet qui a conscience et ce dont il a conscience = le sujet et l’objet de la conscience.

10 -

Le monde est-il premier par rapport à la conscience? N’est-il qu’un état de ce dont l’homme a conscience?

Le monde est premier, il y a une antériorité manifeste du monde, il y a le monde, il y a un monde et la perception que l’homme en a. On peut donc poser en premier lieu, le monde et en second lieu l’état de ce dont l’homme a conscience

11 -

De ce fait, peut-on dire que la conscience spontanée soit une ouverture sur le monde?

Oui la conscience spontanée est toujours une ouverture sur le monde.

12 -

Définir la phénoménologie

La phénoménologie est "la science de ce qui apparaît à la conscience" : elle fait voir, son savoir est un « savoir voir ».

L’âge d’or de la phénoménologie en France se situe dans la période qui va de 1940 à 1960, avec pour représentants Sartre et Merleau-Ponty.

 

 

Texte de Friedrich Hegel


  L'homme est un être doué de conscience et qui pense, c'est-à dire que, de ce qu'il est, quelle que soit sa façon d'être, il fait un être pour soi. Les choses de la nature n'existent qu'immédiatement et d'une seule façon, tandis que l'homme parce qu'il est esprit, a une double existence ; il existe, d'une part, au même titre que les choses de la nature, mais d'autre part , il existe aussi pour soi, il se contemple, se représente à lui-même, se pense et n'est esprit que par cette activité qui constitue un être pour soi.

Cette conscience de soi l'homme l'acquiert de deux manières : Primo théoriquement, parce qu'il doit se pencher sur lui-même pour prendre conscience de tous les mouvements, replis, penchants du coeur humain et d'une manière générale se contempler, se représenter ce que la pensée peut lui assigner comme essence, enfin se reconnaître exclusivement, aussi bien dans ce qu'il tire de son propre fond que dans les données qu'il reçoit de l'extérieur.

Deuxièmement, l'homme se constitue pour soi par son activité pratique, parce qu'il est poussé à se trouver lui-même, à se reconnaître lui-même dans ce qui lui est donné immédiatement, dans ce qui s'offre à lui extérieurement. Il y parvient en changeant les choses extérieures, qu'il marque du sceau de son intériorité et dans lesquelles il retrouve ses propres déterminations. L'homme agit ainsi, de par sa liberté de sujet, pour ôter au monde extérieur son caractère farouchement étranger et pour ne jouir des choses que parce qu'il y retrouve une forme extérieure de sa propre réalité.

Ce besoin de modifier les choses extérieures est déjà inscrit dans les premiers penchants de l'enfant ; le petit garçon qui jette qui jette des pierres dans le torrent et admire les ronds qui se forment dans l'eau, admire en fait une oeuvre où il bénéficie du spectacle de sa propre activité.

Hegel, Esthétique

 Hegel

 

 Questionnaire sur le texte de Hegel : la conscience

1 -

Que définit Hegel dans le premier paragraphe?

Il définit la spécificité de l'homme = la conscience de soi

2 -

De quelle autre conscience la conscience de soi se distingue t'-elle?

Elle se distingue de la conscience immédiate que nous avons du monde

3 -

Peut-on dire de la conscience de soi soit réflexive?

Oui la conscience de soi est réflexive "pour soi". C'est ce qui constitue la pensée.

4 -

L'homme est-il un être pour soi chez Hegel?

Oui, l'homme est un être pour soi, il a une conscience, il pense, il fait un être pour soi

5 -

Donnez une définition précise de l'être pour soi

l'être pour soi est un être doué d'une conscience de soi, il s'oppose à l'être en soi qui désigne les choses de la nature.

"Les choses de la nature n'existent qu'immédiatement et d'une seule façon, tandis que l'homme parce qu'il est esprit, a une double existence ; il existe d'une part au même titre que les choses de la nature, mais d'autre part, il existe aussi pour soi, il se contemple, se représente à lui-même, se pense et n'est esprit que par cette activité qui constitue un être pour soi. "

On a donc une distinction entre l'en soi et le pour soi, l'être pour soi et l'être en soi.

6 -

Quelles sont les deux façons d'être au monde évoquées par Hegel dès le début du texte?

Celle des choses de la nature et celle de l'homme.

L'animal vit dans une relation d'extériorité à lui-même par opposition à l'homme

7 -

Comment l'homme vit - il son rapport au monde?

Dans une double relation. Il vit en tant qu'être naturel dans une relation immédiate au monde, à la nature mais il est aussi capable de dépasser cette immédiateté, de s'objectiver dans sa relation à la nature. Il sort de l'immédiateté.  Il y a donc un mouvement de mise à distance du monde, un retour sur soi qui est la conscience de soi, l'activité de la pensée propre à l'homme.

8 -

Comment la conscience de soi se constitue t'-elle?

De deux façons :

- théoriquement : par la connaissance spéculative, l'homme se prend lui-même comme objet de ses pensées= introspection, retour sur soi

- Pratiquement : par son activité pratique, il se découvre à ce niveau dans ce qui s'offre à lui

"il est poussé...". L'homme est perçu comme un être de désir qui le pousse à agir et à se confronter à la réalité extérieure.

La conscience de soi est double : théorique et pratique

L'homme pour survivre doit travailler et donc transformer les choses de la nature. Il a en outre la capacité de s'observer dans cette activité de transformation par le travail et d'évaluer la finalité de son activité.

"Il y parvient en changeant les choses extérieures qu'il marque du sceau de son intériorité et dans lesquelles il retrouve ses propres déterminations. "

9 -

L'homme en transformant la nature, humanise t'-il le milieu dans lequel il vit?

Oui car en utilisant les lois de la nature, il produit un milieu artificiel dans lequel il se retrouve lorsqu'il observe le produit de son travail.

10 -

Peut-on ainsi affirmer que l'activité pratique permette à l'homme de se réaliser absolument dans son être et dans ses œuvres?

Oui au sens de conscience de soi. L'homme est un être agissant capable de réfléchir, de revenir sur ses pensées, de se connaître et de  s'évaluer dans son travail et ses activités.

Il est celui  "qui bénéficie du spectacle de sa propre activité". 

La pensée n'est donc pas uniquement l'activité théorique de l'homme mais elle suppose et comprend l'activité pratique par laquelle l'homme s'inscrit dans l'humanité qui s'émancipe du règne de la nature en tant que conscience libre de se donner ses propres fins.

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841