Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

DOSSIER BAC

Spécial candidats libres

Cned

ORAL EAF

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

 

L'héritage de la philosophie socratique

Platon

 

 

Platon

 

LE SENS DU SOCRATISME

 

 

Introduction

 

Nous allons étudier le sens du socratisme. Dans un premier temps, nous verrons la valeur positive de la mort présentée par Socrate, puis en second lieu la signification implicite et explicite de sa philosophie. Nous analyserons enfin l'héritage antique au niveau de la valeur épistémologique et au niveau du style philosophique universel.

 

 

I – Le sens du socratisme

 

Platon

Un homme de dignité

 

Dans L'apologie de Socrate, l'homme est présenté comme un être de pensée, c'est devenu un lieu commun dans la philosophie. Il attaque ceux qui abandonnent la vertu pour la vie et préfère mourir que de cesser de philosopher ou que de renoncer à la vertu. Comment la vertu peut-elle s'appliquer à la vie? Socrate est l'homme de dignité par excellence. Il ne s'abaisse pas devant la peur de la mort. Craindre la mort est un signe d'orgueil car c'est avoir peur de quelque chose que l'on ne connait pas. Socrate refuse de fuir lorsqu'il est condamné à mort. Il fait parler les lois. La sagesse dit-il n'est rien si elle ne respecte pas les lois de la cité. La loi n'est pas injuste, le contenu de la loi n'importe pas s'il n'y a pas de respect. Une loi n'est plus une loi si on peut ne pas lui obéir. Il faut vivre selon l'ordre rationnel des choses et non des choses. Socrate met en avant la valeur positive de la mort à deux niveaux :

 

Au niveau d'un argument de fait : Il part d'un constat, où la mort est un néant,une nuit unique, dans ce cas il n'y a pas de raison de la craindre où c'est une nouvelle vie, il faut alors se réjouir de la vie, les âmes étant dépouillées de leur corps.

 

Au niveau d'un argument de droit : Il relève du raisonnement, Il n'y a pas de mal possible pour l'homme de Bien mais l'âme souffre quand elle est soumise au corps. La vie est souffrance pour l'âme. La mort est donc un bien du fait de la disparition du corps.

 

D'une façon générale l'enseignement socratique nous enseigne que philosopher, c'est se préparer à mourir.

 

 

II -Significations implicites et explicites de la philosophie socratique

 

Platon

1 – Les signification explicites

 

La signification explicite répond à la question, comment Socrate justifie t'-il sa propre philosophie? -Socrate par lui-même- Il se demande d'où lui vient son art, son sens de la philosophie et le sens de sa mission? Le contexte est athénien et culturel. Il ne comprend pas lui-même les motivations et les origines de son art. Il dénonce ce contexte. Alcibiade demande à Socrate qui est son tuteur. Socrate répond de manière assez mystique car, dit-il, «c'est un Dieu , celui là même qui jusqu'à aujourd'hui ne me permettait pas de discuter avec toi, tu ne seras révélé à toi-même que par moi». l'origine est donc transcendante, il met en évidence l'aspect mystique de sa vocation philosophique. Nous avons une proximité de la philosophie et de la divination. Il se met au service de la vérité et du divin. Il parle de son Dieu au singulier comme si Dieu était en lui. Nous pouvons rappeler que son accusation pour impiété n'est pas justifiée. Le lien qui per met de faire une parenté avec le divin est l'âme car elle est d'essence divine. Il y a une analogie entre Dieu et la pensée. Chez Platon, nous avons une identification de la pensée à son origine divine par l'innéisme. L'âme aspire à remonter au divin d'où elle vient, elle n'appartient pas au monde terrestre mais au monde céleste. C'est dans ce contexte que la rationalité a émergé.

 

Platon

2 – les significations implicites

 

Pourquoi le premier philosophe apparait-il au Vème siècle? Quelles sont les raisons de cette naissance? Nous pouvons en effet parler d'une naissance d'une rationalité abstraite avec Socrate (la géométrie). L'empirique est considéré comme irrationnel. C'est la conquête des concepts,l'aspiration aux idées. Il faut être dans une existence ou l'expérience réalisée est universelle. On découvre dans les nombres un universel immédiat. L'Un relève du général non du particulier. Nous avons une universalité de l'unité. Il est désormais possible de passer de l'unité concrète avec les mathématiques à une unité abstraite. Les pythagoriciens répondent à la question parménidienne de l'être et développent une théorie du nombre, toute chose est fondée sur une vérité mathématique, une mystique car ils veulent donner la vérité de toutes choses. Nous assistons à l'évènement de l'abstraction dans les mathématiques et son utilisation dans la philosophie. Désormais il est possible de transposer la mathématique abstraite dans le champ humain. Le modèle mathématique devient l'unité rationnelle pour la philosophie.

 

Une présence concrète de l'universalité

Platon

Une donnée économique : la monnaie est un phénomène concret qui amène les gens à penser abstraitement; C'est l'apprentissage de l'universalité par opposition à l'économie du troc. L'échange repose sur la monnaie. Une commune mesure aux choses est rendue possible par la monnaie. Une chose concrète peut se produire par une chose abstraite, le nombre.

 

Héraclite

 

Toutes choses sont un échange pour le feu, le feu pour les choses. Les marchandises pour l'or et l'or pour les marchandises; Nous avons un modèle qui pense le rapport de l'un au multiple,le modèle d'une universalité. Le feu devient avec Héraclite le modèle d'une nature universelle.

La présence concrète de l'universalité se manifeste également dans la parole. C'est un moyen d'échange entre des signes, un code commun, ce qui nous donne une autre dimension d'universalité. Le même mot prononcé par différentes personnes doit avoir le même sens. On est sensé penser la même chose quand on parle d'une même chose.

 

Une donnée politique : la politique reflète l'universalité close car elle exclut les femmes, les ilotes et les métèques. Les hommes sont interchangeables dans les magistratures. Il n'y a pas de conditions héréditaires, familiales du pouvoir. Les hommes vivent selon une loi commune. La politique traduit réciproquement le tout en chaque partie et chaque partie dans le tout.

 

 

ConclusionPlaton

 

Nous assistons à une intériorisation de la rationalité naissante dans la cité avec Socrate ainsi qu'un mode de philosophie dans lequel on trouve un mode de réflexion universel, un idéalisme puisque tout repose sur l'esprit. Nous pouvons faire un rapprochement avec Descartes pour qui l'homme a en lui l'idée de l'infini mise en lui par Dieu. Un homme fini qui ne s'est pas créé lui-même. Au niveau épistémologique, nous voyons la connaissance phénoménologique de la conscience connaissante apparaître. Dans un premier temps, la conscience qui sait et qui succède à la conscience qui ignore, de cette dernière l'homme passe par la dialectique à une conscience qui sait qu'elle ignore, une connaissance d'un non savoir et qui se ramène à la première conscience, l'assentiment suivi d'un trouble. Les sophistes incarnent la conscience qui croit savoir ce qu'elle ne sait pas, c'est la pire des ignorances et la plus dangereuse car elle impose son ignorance, les sophistes sont encore plus malfaisants que les gens de l'opinion. Ainsi,la conscience du non savoir a plusieurs visages. Socrate a transformé un savoir vide en une pédagogie non didactique mais réflexive. Il donne à autrui la possibilité de prendre conscience de son ignorance ignorante. Cela est posé comme condition de possibilité de tout savoir. Nous comprenons de ce fait que la philosophie n'est pas dans les livres mais dans le questionnement.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841