Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

DOSSIER BAC

Spécial candidats libres

Cned

ORAL EAF

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

 

Tintin au Congo, Hergè, oral EAF

 

 

 

Tintin au congo 

 

 

 

 

Tintin au Congo, Hergè

Oral EAF

 

Consulter le passage de la BD à présenter à l'oral

*** Format PDF, p. 24 à P. 27

 

Tintin au congo

 

 

 

bd-tintin.pdf bd-tintin.pdf

 

 

 

Oral EAF, Tintin au Congo

Hergè

*** Oral EAF sur skype

 

 

 Tintin au congo

 

Questionnaire sur L’Œuvre d’Hergè

 

I) Présentation DE LA BD : questionnaire sur la BD, Tintin au Congo

  • Présenter Tintin au Congo
  • Tintin au Congo est une bande dessinée en noir et blanc, écrite et dessinée par auteur belge, Hergé, en 1931.
  • Tintin au Congo
  • (Les aventures de Tintin reporter au "Petit Vingtième" au Congo, Hergé, 1931) est le second album de bande dessinée des Aventures de Tintin,
  • publié en noir et blanc de 1930 à 1931 dans les pages du Petit Vingtième, supplément du journal Le Vingtième Siècle. La version couleur et actuelle de l'album est parue en 1946.

 

  • Que raconte Tintin au Congo ?
  • Parti au Congo faire son travail de journaliste, Tintin, après de nombreuses péripéties, se trouve confronté à des hommes blancs (des gangsters) qui veulent prendre le contrôle de la production de diamants au Congo.
  • Tintin est accompagné de son chien Milou. Ton est sur le même bateau que Tintin et il tente à plusieurs reprises de le tuer. 
  • . Une suite de péripéties amène Tintin au royaume des Babaoro'm, où il devient le sorcier il comprendra dès lors que les hommes blancs sont des gangsters et que certains en particulier Tom veulent le tuer.  Ces gangsters sont sous la protection d’Al Capone et tentent de prendre le contrôle de la production de diamants au Congo. 

 

Contexte historique :

Le Congo était l’unique colonie belge, dont le territoire était 80 fois plus grand que celui de la Belgique. Les colons belges vont y développer des plantations (coton, palmier à huile,…etc.) et l’extraction de minerais (or, cuivre…).

  • Dans les années 1930, comment le système colonial est-il?
  • dans les années 1930, le système colonial est à son apogée et il existe plusieurs stéréotypes et préjugés vis-à-vis des Africains.
  • En 1931, l’Exposition coloniale internationale organisée à Paris pour exalter les réalisations et la « vocation » coloniale de la France attire 8 millions de visiteurs.

 

  • Quelles problématiques d’ensemble pourriez-vous envisager à la lecture de cette planche?
  • Problématique :
  • Garder la mémoire de l’histoire coloniale à travers la littérature et les arts est-elle un obstacle ou une aide pour aller à la rencontre de l’autre ?
  • Quelle représentation des Congolais véhicule Tintin auCongo ?

 

  • Tintin au Congo permet-il de remettre en question les stéréotypes? Comment ces mêmes stéréotypes sont-ils perçus?
  • Tintin au Congo permet finalement de ridiculiser les stéréotypes tant ils paraissent absurdes a posteriori.
  • Cette oeuvre reflète donc les préjugés racistes et coloniaux d’une époque.
  • caricature de la vision simpliste des occidentaux
  • Hergé s’en est expliqué quelques années plus tard : « Pour le Congo […], il se fait que j’étais nourri des préjugés du milieu dans lequel je vivais… C’était en 1930. Je ne connaissais de ce pays que ce que les gens en racontaient à l’époque : « Les nègres sont de grands enfants, heureusement que nous sommes là ! », etc. Et je les ai dessinés, ces Africains, d’après ces critères-là, dans le pur esprit paternaliste qui était celui de l’époque en Belgique. ».

 

  • L’histoire de la BD : en quelques mots, quelle est l’histoire de la BD? 
  • Tintin, reporter du journal belge Le Petit Vingtième, part faire un reportage au Congo. Il est amené à combattre un gang de trafiquants de diamants à la solde de bandits de Chicago.

 

  • Cette BD est-elle un document historique?
  • Cette bande dessinée est un document historique
  • Le regard d’Hergé sur le Congo témoigne des stéréotypes dominants des Européens sur l’Afrique au moment de l’apogée de l’aventure coloniale.

 

  • Quelle image cela donne t’-il à Hergé? 
  • Hergé donne l’image d’un homme soucieux d’une mission humaine, civilisatrice.  Il s’agit d’amener la paix. On peut ainsi voir Tintin juger les populations autochtones et considérées comme belliqueuses. Dans une autre mission Tintin pourra enseigner la géographie par exemple = il faut enseigner et éduquer. 

 

  • Comment les noirs sont-ils représentés d’un point de vue moral et physique derrière les stéréotypes?
  • Les Noirs sont de grands enfants à la fois paresseux et stupides. Dessinés d’une manière stéréotypée, ils ont de grosses lèvres et parlent « petit nègre ».
  • Hergé déclarera ainsi à propos de l'album : «Pour le Congo tout comme pour Tintin au pays des Soviets, il se fait que j’étais nourri des préjugés du milieu dans
  • lequel je vivais… C’était en 1930. Je ne connaissais de ce pays que ce que les gens en racontaient à l’époque : "Les nègres sont de grands enfants, heureusement que nous sommes là!",

 

  • Que traduit l’incapacité à maîtrisé le langage?
  • L’incapacité de maîtriser le langage traduit  une infériorité.

 

  • la Commission britannique pour l'égalité des races (British Commission on Racial Equality) a t’-elle jugé cette BD raciste? 
  • Oui, la BD a été jugée raciste par la commission britannique pour l’égalité des races, elle demandera donc de retirer cette BD des librairies. 

 

  • Quels sont les personnages de la BD?
  • Tom  envoyé par Gibbons pour supprimer Tintin, on peut le considérer comme le méchant de l’histoire. 
  • Muganga : c'est le sorcier des Babaoro'm.
  • Coco : il guide Tintin durant son aventure et lui sauve la vie.
  • Le roi des Babaoro'm : il demande à Tintin d'aller à la chasse au lion.
  • Le missionnaire blanc : il sauve Tintin des crocodiles.
  • Jimmy Mac Duff : il est fournisseur d'animaux pour les zoos européens.
  • Gibbons : c'est le patron de Tom. C’est lui qui a reçu l’ordre de tuer Tintin par Al Capone le Balafré. 
  • Tintin : héros de la BD, il est appelé par deux fois « Boula-Matari, le briseur de rocher qui était en fait le surnom des indigènes, marque de déférence vis-à-vis de l’explorateur anglais, sir Henry Morton Stanley.  On voit parfois Tintin déshonorer le pays Africain car ignorant du problème de la conservation de l’espèce, Tintin chasse sans se soucier des conséquences de ses actes.  Il tue pour le plaisir de tuer les animaux, rhinocéros, singe, serpent, gazelles.  Tintin retournera au Congo en 1970 dans le court métrage d’animation publicitaire Tintin et la SGM.

 

Tintin au congo

 

 

 

Analyse d’ensemble et interprétation

Les personnages :

  • Comment Tintin est-il perçu dans cette BD? 
  • Tintin du fait de sa tenue vestimentaire, costume colonial et conducteur d’une automobile, signe de modernité est perçu comme directif et comme celui qui guide les noirs, on le perçoit comme un homme poli, courageux, méprisant, directif. 

 

  • Que pouvez-vous dire de Milou?
  • Il contribue à diminuer les Africains, on le voit se mettre au travail avant eux, de sorte qu’il met aussi Tintin en valeur. 

 

  • Que pouvez-vous dire de Coco?
  • peureux. Fuit et ne réapparaît qu’une fois tout danger écarté.

 

  • Quelle est la conséquence de cette vision du héros? Interprétation
  • Les Africains sont perçus comme des incapables, des grands enfants tout juste bons à éduquer. L’homme blanc est ainsi mis en valeur, il est le responsable de cette mission civilisatrice. Indirectement, ce stéréotype de la période coloniale permet de justifier le travail forcé.  Le héros Tintin apparait comme l’homme blanc qui sait : justification de la domination du blanc sur le noir inférieur.
  • L’idée de la supériorité technologique européenne renforce cette interprétation.  

 

  • Comment s’appelle l’album parodie de Tintin au Congo?
  • 2011, Tintin au Congo à poil. 
  • Tintin est représenté nu durant toute l'aventure avec seulement ses chaussures et son chapeau. 
  • C’est une parodie qui donne une image détournée de sauvage que l’on a familièrement l’habitude de voir attribuée aux noirs par les colonialistes. 

 

Tintin au congo

 

II - Questionnaire sur le passage à présenter à l’oral

 

 

Plan possible pour un commentaire

  • I - Une ethnologie simpliste
  • A - Les êtres
  • B - Les lieux
  • C - Les mots
  • II - La narration en BD. La poétique de la BD
  • A - La voix du conteur
  • B - La construction du récit
  • C - La reconnaissance des vertus du héros
  • III - Sémiotique de Tintin
  • A - Le fétichisme superstitieux
  • B - Le fétichisme technique
  • C - Le fétichisme pragmatique

 

Problématique d’étude :

En quoi l’ethnologie simpliste, la narration en DB et la poétique de Tintin au Congo permettent-elles une analyse de la sémiotique à trois niveaux? 

 

Questionnaire en fonction des axes  possibles pour un plan

I -

Une ethnologie simpliste

A -

- Les êtres au niveau vestimentaire

1 -

Quel est le seul personnage fait à partir des photos?

Le sorcier

2 -

Comment les autres personnages apparaissent-ils?

Ils sont tous stéréotypés.

3 -

Que remarquez-vous concernant la tenue vestimentaire?

Coco et un des deux autres protagonistes sont en short, ils se bagarrent. Ils sont pieds nus, torse nu avec des boucles d’oreilles et des bracelets.

Ils se ressemblent tous = images de singes.

- Les êtres au niveau de l’organisation sociale

4 -

Quelle société avons-nous?

Une société théocratique = tournée vers Dieu

5 -

Quelle image du chef le lecteur a t’-il?

Un chef manipulateur. Les hommes sont tous naïfs, soumis à un chef guerrier manipulateur, ils sont tels de grands enfants.

Il y a peu de femmes. L’organisation sociale est très simple voire simpliste. 

I -

Une ethnologie simpliste

B -

Les lieux

1 -

Quel est ou quels sont les lieux évoqué(s)?

Il y a des cases en torchis faites de pierre et de paille toutes faites sur le même modèle. Les habitations sont sommaires. Les herbes et les buissons apparaissent souvent comme des lieux marquants certaines actions. 

I -

Une ethnologie simpliste

C -

Les mots

1 -

Que peut-on dire du langage?

Le chef parle mieux que les autres mais il reste frustre. « li », à la place de « le », « il », »lui », « toi ». Il n’y a pas de conjugaison, trop d’oublis de conjonctions pour des formules bien simples comme « toi y a « . 

2 -

Cette manière de mettre en avant un langage très frustre est-elle raciste?

Tintin s’exprime très bien, même Milou maîtrise la syntaxe et la langue convenablement. Seul le noir ne la maîtrise pas = reflet d’une certaine infériorité = fond raciste.

II -

La narration en BD = Poétique de la BD

A -

La voix du conteur

1 -

A quel genre littéraire la BD s’apparente t’-elle?

La BD ressemble à l’épopée

2 -

Le temps du récit est-il le temps de l’histoire?

Oui, le temps du récit et de l’histoire correspondent. Les cases disent le temps. Nous avons :

La scène, la description, le sommaire, l’ellipse..

3 -

Quel est le rôle de Milou?

Milou narrateur et commentateur : Il souligne les effets.

4 -

Comment les ellipses sont-elles gérées?

La voix du narrateur gère les ellipses.

II -

La narration en BD = Poétique de la BD

B -

La construction du récit

1 -

Comment le récit se construit-il?

Il y a un rapport de causalité : on passe d’une case à l’autre. Dans le blanc=ellipse.

La BD est l’art de l’ellipse, de l’économie : faire comprendre beaucoup avec peu de place et en peu de temps.

2 -

En quoi consiste l’art de l’ellipse?

- Informer, prier

- Marquer la continuité

- Déplacement : symétrie des gestes

- Même décor.

La bagarre = rupture du réalisme : il n’y a plus de décor.

3 -

Comment le lecteur perçoit-il le passage d’une case à l’autre?

Ce passage d’une case à l’autre n’est pas naturel mais il le paraît pour le lecteur. Les temps sont dans les blancs.

4 -

Quels sont les effets irréalistes de l’iconographie de la BD?

Les cases ne sont pas réalistes. Les objets sont incongrus, c’est une façon de montrer l’irréalisme de l’iconographie de la BD = effet humoristique.

Les injures sont les signes détournés de leur fonctions habituelles dans les séquences sémantiques.

_ sens humoristique

_ sens iconographique

5 -

Dans quelles cases le lecteur s’identifie t’-il aux villages?

Case 8 p.25. Trois cases à la fin p.26.

Le lecteur s’identifie aux villageois : cela crée un suspens = complexité de la BD.

II -

La narration de la BD - Poétique de la BD

C -

La reconnaissance des vertus du héros

1 -

Comment la reconnaissance des vertus du héros se fait-elle?

P 26. De manière intradégétique et extra diégétique (les villageois et le lecteur). Ce n’est pas une manière romanesque de faire.

2 -

Le narrateur se moque t’-il?

Oui, le narrateur se moque. Il y a de l’ironie. Le narrateur demande de reconnaître le héros.

3 -

Le lecteur doute t’-il de la valeur du héros?

Non, le lecteur n’en doute jamais

4 -

La reconnaissance des valeurs du héros repose t’-elle sur le même mécanisme que le roman?

Non, lorsque Tintin est victime d’une injustice, il inspire de la compassion, on ne doute pas de lui donc il n’y a pas de suspens sur la valeur de Tintin.

La reconnaissance repose sur les valeurs du héros et il n’y a pas de suspens.

5 -

Peut-on parler d’une reconnaissance collective du héros?

Oui, tout comme au cinéma.

Il y a une reconnaissance publique.

La BD s’oppose au roman. Dans la BD, le conteur rythme, il y a de l’instantané et des ellipses (blanc) et une reconnaissance collective du héros.

III -

La sémiotique de Tintin

A -

Le fétichisme superstitieux

1 -

Donnez une définition du fétichisme

C’est le fait de prendre des signes pour des choses dont-ils sont des signes.

2 -

Par quoi le fétichisme religieux et superstitieux sont-ils connotés?

Par la statue

3 -

Ce fétichisme est-il central pour l’intrigue,

Oui. « li fétiche ». La tribu voue un culte à la statue mais le chef n’y croit pas. On peut parler d’un enfermement dans le fétichisme.

4 -

Quelle est la valeur de la statue?

Le chef n’y croit pas = un instrument de domination, une superstructure marxiste.

5 -

Hergé se moque t’-il du fétichisme?

Oui, on le voit à travers le fait que le chef n’y croie pas. Il fait l’apologie d’’une autre religion « Salomon », Jésus = salut.

La religion en remplace une autre. On peut parler de sublimation de la colonisation.

III -

La sémiotique de Tintin

B -

Le fétichisme technique

1 -

1931 = A quel stade d’évolution la technologie était-elle à cette date?

La technique était récente, elle date de la fin des années 20. On est à la pointe du progrès.

2 -

Comment est-elle perçue?

Comme un instrument de vérité = progrès technique va sauver l’humanité.

Il permet aux Africains de sortir du fétichisme religieux qui sert de pouvoir au chef. Le fétichisme vient toujours de l’ignorance « entrée libre ».

3 -

Les personnages ont-ils l’impression d’être avec les brigands?

Oui, à cause du fétichisme, ils attaquent les signes mais atteignent les brigands. C’est efficace, il y a un effet pragmatique.

4 -

Le fétichisme religieux est-il lié au fétichisme technique?

Oui, il y a une valorisation de leur croyance. Dans l’art et la technique, on a raison de se laisser prendre au jeu. Il y a une apologie de l’art cinématographique donc de la BD.

III -

La sémiotique de Tintin

C -

Fétichisme pragmatique

1 -

A quelle case de la BD peut-on faire référence au cinéma?

P. 25 case 8

2 -

Peut-on associer le fétichisme de la BD à une certaine homogénéité?

Oui, le fétichisme de la BD apparait à travers une certaine homogénéité car on confond le signe  (taches de couleur sur le papier) avec le Congo.

3 -

Cette BD intègre t’-elle des éléments de distanciation ou sommes-nous dans le réalisme le plus manifeste?

Il y a des éléments réalistes pour toucher le lecteur de manière plus convaincante mais l’art intègre à son processus des évènements de distanciation. 

Brecht = Le signifiant doit s’éloigner du signifié.

Cela permet de couper l’illusion et l’identification.

4 -

Quelle conséquence ces éléments de distanciation ont-ils?

Ils rappellent que ce n’est pas un texte raciste .

Sa fonction première est de divertir.

L’art intègre des éléments qui ne relèvent pas de la réalité. 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841