Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

DOSSIER BAC

Spécial candidats libres

Cned

ORAL EAF

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

 

Oral EAF, Rimbaud, Vénus anadyomène

rimbaud

 

 

 

 

 Vénus anadyomène, Rimbaud, oral EAF

**** Questionnaire sur la poésie : questions et réponses pour préparer l'oral de l'examen

 

rimbaud

 

Vénus anadyomène 

Comme d'un cercueil vert en fer blanc, une tête

De femme à cheveux bruns fortement pommadés

 D'une vieille baignoire émerge, lente et bête,

 Avec des déficits assez mal ravaudés ;

 

Puis le col gras et gris, les larges omoplates

 Qui saillent ; le dos court qui rentre et qui ressort ;

Puis les rondeurs des reins semblent prendre l'essor ;

 La graisse sous la peau paraît en feuilles plates ;

 

L'échine est un peu rouge, et le tout sent un goût

 Horrible étrangement ; on remarque surtout

Des singularités qu'il faut voir à la loupe...

 

Les reins portent deux mots gravés : Clara Venus ;

– Et tout ce corps remue et tend sa large croupe

Belle hideusement d'un ulcère à l'anus.

 Notes : * anadyomène : terme d'antiquité. Étymologie : en grec, celle qui sort de  l'eau * vert en fer blanc : les baignoires bon marché étaient fréquemment en zinc,  peintes en vert * ravaudés : raccommodés * échine : colonne vertébrale, dos * Clara : "illustre". Epithète traditionnellement associé aux noms de  personnes célèbres et de dieux en latin * croupe : familier : postérieur d'une personne * ulcère : plaie qui ne cicatrise pas

 

rimbaud

 

Genre littéraire : la poésie

Auto-corrections avec les deux fiches bac sur la poésie :

 

1 - Les règles de la versification :

  1. - Qu'est ce qu'un vers libre?
  2. - Quelle est la règle du "e" muet?
  3. - Définir la diérèse et donner un exemple
  4. - Définir l'allitération
  5. - Définir l'enjambement

 

2 - Les poèmes à forme fixe

  1. - Définir le sonnet
  2. - Le quatrain
  3. - Le tercet
  4. - Le sizain
  5. - L'alexandrin
  6. - La césure

 

rimbaud

 

 Histoire littéraire: "Le Parnasse et le Symbolisme"


Nous sommes à la seconde moitié du 19e siècle qui ne se réduit pas au roman réalisme. Grâce au parnasse et au symbolisme, la poésie se renouvelle.

I) Le Parnasse et le symbolisme de lhistoire
:


Ces deux courants poétiques se caractérisent par un refus d'une référence au présent. Contrairement aux poètes engagés, les parnassiens et symbolistes ne prennent pas en considération les actualités politiques et
idéologiques propres à leur époque. On peut les qualifier d'anti confirmistes, ils se font publier dans des revues confidentielles à faibles tirages.


II) Les idées propre au parnasse et au symbolisme

Le représentant du Parnasse est Leconte de Lisle qui regroupe autour de lui José Maria de Hérédia, François Coppée, Sully Prudhomme ou Catulle Mendès. L'esthétique Parnassienne recherche l'art pour l'art et conteste ainsi les principes romantiques. La beauté recherchéz devient idéale et intemporelle, la poésie se veut objective et impersonnelle. La perfection voulue est purement formelle. Les constataires de l'esthétiques parnassienne sont Rimbaud, Verlaine, Gros. C'est avec "les poètes maudits" de Verlaine que nait le courant symboliste. C'est Jean Moreas qui en 1886 lui donne son nom pour qui des poètes recherchent le symbole. Idée reprise par Mallarmé qui estime que les symbolistes tentent de suggérer un objet par une image ou une
métaphore.

III) Les genres Parnassiens et symbolistes

Les parnassiens sont avant tout des poètes car c'est par la poésie que l'on peut approcher la perfection formelle. Quant aux symbolistes, ils considèrent que la poésie est le genre par excellence de l'image. La musicalité du langage est mise en avait ainsi que le suggère Mallarmé par son sommet en "ix" comme un "aboli bibelot d'inanité sonore".


IV) Les thèmes parnassiens

Le parnasse accorde l'importance essentielle à la mythologie et à l'exotisme. On peut citer Leconte de Lisle et ses poèmes barbares. Le symbolisme se plait dans des univers oniriques comme Verlaine avec son "rêve familier" ou Rimbaud avec son "alchimie du verbe" en mattant bien en évidence la traduction des sensations.

rimbaud

Questions sur le Parnasse et le symbolisme:

 

A quoi le Parnasse et le symbolisme sont-ils associés?

A quelle époque?

Par quoi ces deux courants poétiques se caractérisent-ils?

Les parnassiens prennent-ils en compte les actualités politiques et idéologiques?

Sont-ils anticonformistes?

Qui est le représentant du Panasse?

Qui ce représentant regroupe t-il autour de lui?

Que pouvez-vous dire de l'esthétique parnassienne?

De quel ordre la perfection poétique est-elle?

Qui sont les contestataires de l'esthétique parnassienne?

Comment le courant symboliste naît-il?

Comment les symbolistes considèrent-ils la poésie?

Quels sont les thèmes parnassiens?

 

rimbaud

Biographie de Nicolas Arthur Rimbaud

 

Rimbaud est un poète français du 19ème siècle, né le 20 octobre 1854 et mort en 1891.

Il écrit ses premières poésies à l'âge de 15 ans. Il a la réputation d'être un poète au génie précoce, révolté et libertaire. Sa relation avec Verlaine est devenue légendaire. Rimbaud a marqué la littérature française par la qualité de ses créations poétiques.

Il fait le choix d'une vie aventureuse et s'oriente vers le Parnasse avec la revue collective dont le chef de file est Théodore de Banvillle vers qui Rimbaud se tourne pour faire publier mais en vain trois poésies, Ophélie, Sensation et Credo in unam.

Fugues à Paris, rencontre avec Paul Demeny, Jules Vallès. Plus tard, sa poésie devient de plus en plus sacarstique et se radicalise, son écriture se transforme au point de critiquer la poésie des romantiques et des Parnassiens et rejette la poésie subjective.

Dans sa lettre du « Voyant» à Paul Demeny, il affirme vouloir se faire «voyant par un long, immense et raisonné dérèglement des sens».

Ses œuvres principales sont:

Bateau ivre

Lettre du voyant

Une saison en enfer

 

rimbaud

Questions sur Rimbaud

  • Quelles sont les dates de Rimbaud ?
  • Quel état d’esprit Rimbaud avait-il adolescent?
  • A quel courant poétique appartient-il?
  • Citez quatre de ses plus célèbres poésies
  • Qui a t’-il fréquenté?
  • Qui était Verlaine?
  • De qui est-il le contemporain?

 

rimbaud

Questionnaire sur la poésie

*** Questions et réponses pour vous préparer à l'oral

 

Notes introductives :

Dans son poème, Vénus anadyomène en date de 1870, tiré du recueil des Cahiers de Douai, Rimbaud propose un genre poétique nouveau par sa vision très subjective de la Vénus.

Dans ses deux premiers poèmes, Invocation à Vénus et Soleil de char, il donnait encore une image très conventionnelle dans les codes esthétiques de la Vénus. Dans cette poésie, celle-ci n'est plus le symbole de la beauté, de l'amour et de la fécondité. L'image donnée est celle d'une femme laide, malade et répugnante.

Il tente de dépasser les modèles esthétiques vers un nouveau langage.

 

rimbaud

Questions sur l'introduction du poème:

 

Quelle est la date de publication du poème?

De quel recueil est-il tiré?

Que propose Rimbaud dans cette poésie?

Quelles sont les différences entre Invocation à Vénus, Soleil de char et Vénus anadyomène?

 

Problématiques possibles:

 

En quoi peut-on parler d'une nouvelle poésie?

En quoi le portrait de la femme est-il dépréciatif

Est-ce une parodique?

 

rimbaud

Première partie du questionnaire : le portrait dépréciatif de la femme

 

  • Relevez la figure de style qui souligne la progression de la découverte du corps féminin.
  • Découverte d’un corps féminin du corps d’une femme au fur et à mesure qu’elle sort de sa baignoire. • - V5 et V7 anaphore de « puis » montrant une progression

 

  • Quel détail avons-nous au vers 1? 
  • - Au début du poème, la femme est encore dans la baignoire, le lecteur ne peut donc apercevoir que la tête (v1) + Contre-rejet qui exhibe la tête en question tout comme le fait le bord de la baignoire + qqs détails concernant sa tête sont donnés.

 

  • Vers quoi se porte dès le vers 5 le regard du lecteur?
  • - le regard du lecteur suit le surgissement du corps : « le col » v5, les « omoplates » v5 « les larges omoplates / Qui saillent », le « dos » v6, les « reins ».

 

  • Montrez l'effet de gros plan fait sur la femme décrite de dos. Relevez les expressions et vers qui le prouvent
  •  - Enfin, elle est debout  « l’échine » v9 + « à la loupe » v11 (effet de gros plan et d’attente avec les points de suspension), les « reins » v12,  « l’anus » v14 et  le tatouage qui renvoie au titre : Clara Venus => Vénus Anadyomène.
    2. Isotopie de la maladie et de la laideur

 

  • Analysez l'isotopie de la laideur
  • • « horrible, hideusement » • « déficits » v4 = imperfections physiques que le maquillage ne peut plus cacher « assez mal ravaudés ». L'effet de laideur est encore renforcé avec le terme «pommadés» et l'adverbe fortement. 

 

  • Comment la femme est -elle présentée du point de vue de sa corpulence?
  • • Cette femme est grosse : « rondeurs des reins » v7, « la graisse sous la peau », « feuilles plates » (métaphore pour désigner la cellulite) v7-8, + adjectif « large » utilisé à deux reprises : « larges omoplates » v5, et « large croupe » v13, + description des bourrelets « le dos court qui rentre et qui ressort », « les rondeurs des reins semblent prendre l’essor ». + Allitération en [s] du second quatrain qui semble mimer la graisse. + Allitération en [gr] : effet d’accumulation qui accroît l’amas graisseux.

 

  • Quel effet les enjambements ont-ils sur l'impression déjà très marquée de laideur?
  • Nous voyons que la laideur est encore mise en valeur par l'intermédiaire des enjambements.

 

  • Quelle image avons-nous de la vieillesse et de la mort?
  • • Dès le v1, comparaison qui dénote la mort ; la vielle baignoire est comparée à un cercueil. • Lexique de la vieillesse : « vieille baignoire » + participe passé « ravaudés » qui donnent aussi l’idée de rapiéçage d’un vêtement usé.
    • Lexique de la maladie : couleur « rouge » v9, « teint gris et pâle » + « ulcère à l’anus » v14.  Portrait morbide qui provoque le dégoût.

    3. Dégoût et mépris du poète

 

  • Quels sont les sens par lesquels la laideur de la femme est perceptible? Citez pour justifier votre réponse
  • Dégoût : la laideur de la femme est perceptible par tous les sens : cf. 1er tercet : vue, goût, odorat // synesthésie : « et le tout sent un goût / Horrible étrangement. » L’enjambement souligne le dégoût du poète puisqu’il met en valeur le mot « horrible » (superlatif de laid).

 

  • A quel sens en particulier le dégoût est-il associé?
  • Le dégoût est surtout associé à l’odeur désagréable de cette femme

 

  • Comment le mépris du poète se traduit-il? Relevez les expressions et termes qui connotent l'animalisation de la femme
    description dépréciative et animale de la femme. Cela dénote le mépris du poète pour cette femme qu’il décrit comme un animal d’où les termes « échine » v9, « croupe » v13.

 

rimbaud

 Deuxième partie du questionnaire : Une parodie, déconstruction de l'image traditionnelle de Vénus

 

  • Que suggère le titre?
  •  Le titre fait référence à une scène mythologique : la naissance de Vénus, qui surgit des eaux. Il évoque d’emblée la féminité, la grâce et la beauté absolue. Le lecteur s'attend à une description adéquate aux codes traditionnels, ekphrasis.

 

  • Quels sont les éléments dans le cadre de la poésie qui diffèrent avec ceux du tableau?
  • Le cadre a changé : la coquille Saint-Jacques est devenue une « vieille baignoire » v3 + à la couleur des baignoires bon marché « vert en fer blanc » qui ressemble à un « cercueil » ce qui dénature la vision divine de Vénus.

 

  • Qu'en est-il de la description de la femme?
  • La femme décrite est l’opposé de la représentation traditionnelle de Vénus : - « cheveux bruns » qui s’opposent aux cheveux traditionnellement blond vénitien de Vénus - « pommadés + mal ravaudés » qui s’opposent à la beauté naturelle de Vénus - « émerge (geste banal et pénible) + lente et bête » + allitération en fricative, qui s’opposent à la grâce divine de Vénus qui sort des eaux marines, avec des gestes naturels - Rugosité et maladresse : allitération en [p] « puis, prendre, plates » qui s’opposent à la grâce et douceur de Vénus qui s’opposent à la grâce et douceur de Vénus.  Portrait dépréciatif (nombreuses formes disgracieuses) s’oppose à la beauté divine de Vénus // La graisse de Vénus anadyomène s’oppose à la grâce de la déesse Vénus. 

 

  • Peut-on parler de destruction du sacré et du mythe?Expliquez en quoi et justifiez votre réponse en citant la poésie
  • Du sublime au grotesque :  Décalage entre le titre et le poème  A la rime de « Vénus » on a « anus »  Le surgissement de Vénus des eaux devient l’extraction difficile d’une vieille prostituée de sa baignoire : cf. allitération en fricative [F/V] montrant la lourdeur et lenteur de cette femme qui a du mal à se lever. L’image de la déesse Vénus devient l’image obscène d’une vieille prostituée : • Vulgarité + tatouage qui renvoie au monde de la prostitution du 19ème siècle.

 

  • La pudeur de la déesse contraste t'-elle avec l'impudeur de la femme décrite dans la poésie de Rimbaud?
  • • Pause impudique, connotée par le verbe « tendre » qui mène à l’évocation de l’ « ulcère à l’anus ».

 

rimbaud

Troisième partie du questionnaire: naissance d'une nouvelle poésie

 

  • En quel sens pouvons-nous parler d'une provocation?
  • Provocation due à l’effet de surprise/décalage entre le titre et le poème ; l’adverbe « étrangement » renvoie à ce décalage. Mais la provocation est aussi due au rôle donné au lecteur : celui d’un voyeur. Rimbaud excite sa curiosité à différentes  reprises, notamment dans la découverte du tatouage, par des effets de versification : la phrase s’arrête au v10 avec l’expression « on remarque surtout ».

 

  • Les thèmes poétiques sont-ils ainsi remis en question? Développez votre réponse
  • - Remise en cause de certains thèmes poétiques : contre pied du Parnasse qui prône l’idéal de la Beauté et de l’Art pour l’Art.
  • Quant à lui, Rimbaud montre sa fascination pour la laideur

 

  • Peut-on parler d'un détournement du sonnet? En quoi? Justifiez votre réponse
  • - Détournement du sonnet, une des formes fixes les plus rigoureuses, utilisée traditionnellement pour chanter l’amour et la beauté de la femme, utilisée ici pour un portrait dépréciatif avec des images obscènes.
     
  • Quel effet l'oxymore «belle hideusement» a t'-il?
  • Effet de contraste entre les codes conventionnels de l'esthétique et le nouveau langage de la beauté du poème de Rimbaud. Cela accentue l'effet de provocation sur le lecteur même si la forme fixe du sonnet est respectée.
  • l’oxymore propose aussi une autre vision du laid : le laid devient beau grâce au travail poétique.

 

  • Avons-nous des synesthésies dans cette poésie?
  • Cette nouvelle poésie s’appuie  sur le mélange des sens, le goût et l’odorat « le tout sent un goût / Horrible étrangement » => synesthésie.

 

 

 

rimbaud

 

Sandro Botticelli, La Naissance de Vénus

 

** La Vénus Anadyomène est un tableau qui représente la naissance Vénus sortie des eaux par le peintre Jean Auguste Dominique Ingres. 

 

naissance-venus-botticelli

 

 

La Naissance de Vénus est un tableau de Botticelli peint en 1485. C'est une allégorie, il s'agit de la Vénus mythologique dans sa forme anadyomène.

 

Simonetta Vespucci était la femme de Marco Vespucci, on la voyait comme la plus belle femme de son époque.

 

Nous y voyons Vénus sortir des eaux, debout dans la conque d'un coquillage, elle est entourée de Zéphir et de sa femme Chloris. Un personnage féminin tente de la recouvrir d'un voile pour cacher sa nudité. 

Dans Vénus anadyomène, Rimbaud caricature la beauté de cette divinité en la transformant en une femme laide et répugnante. Il renverse l'esthétique.

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841