Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

Profs en direct le jour du bac

PROFS EN DIRECT : LE FORUM

Pondichery 2016

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

ELEVES SCOLARISES - CANDIDATS LIBRES, METROPOLE, DOM TOM, LYCEES FRANCAIS A L'ETRANGER ET LYCEESPROFESSIONNELS 

Oral EAF, Bougainville, Voyage autour du monde

 

 

Bougainville

 

 

 

 

 

 

Bougainville, Voyage autour du monde

 

 

Bougainville rêve de fonder de nouvelles colonies et pense aux îles australes. Après maintes péripéties, le secrétaire d’État à la Marine accepte de le laisser explorer ce qu’on appelle alors “ le Grand Océan ” (le Pacifique).Bougainville embarque avec des navigateurs confirmés, mais aussi des membres de l’Académie des sciences, en particulier le naturaliste Commerson qui écrivit lui aussi une relation de son séjour à Tahiti, qu’il idéalise bien davantage que ne le fera Bougainville. Parti de Brest le 15 novembre 1766, ce dernier gagne les Malouines, puis Montevideo, passe le détroit de Magellan et, de là, se dirige franchement vers l’Ouest. Tahiti est jointe au début d’avril 1768. Bougainville et ses hommes vont y rester neuf jours. De son journal de bord, Bougainville compose le Voyage autour du monde, plus synthétique et moins idéaliste. Les trois premiers chapitres de la seconde partie content le séjour à Tahiti.

J’ai plusieurs fois été moi second ou troisième me promener dans l’intérieur. Je me croyais transporté dans le jardin d’Éden : nous parcourions une plaine de gazon, couverte de beaux arbres fruitiers et coupée de petites rivières qui entretiennent une fraîcheur délicieuse, sans aucun des inconvénients qu’entraîne l’humidité.

Un peuple nombreux y jouit des trésors que la nature verse à pleines mains sur lui. Nous trouvions des troupes d’hommes et de femmes assises à l’ombre des vergers ; tous nous saluaient avec amitié ; ceux que nous rencontrions dans les chemins se rangeaient à côté pour nous laisser passer ; partout nous voyions régner l’hospitalité, le repos, une joie douce et toutes les apparences du bonheur. Je fis présent au chef du canton où nous étions d’un couple de dindes et de canards mâles et femelles ; c’était le dernier de la veuve. Je lui proposai aussi de faire un jardin à notre manière et d’y semer différentes graines, proposition qui fut reçue avec joie. En peu de temps Ereti fit préparer et entourer de palissades le terrain  qu’avaient choisi nos jardiniers. Je le fis bêcher ; ils admiraient nos outils de jardinage.

Ils ont bien aussi autour de leurs maisons des espèces de potagers garnis de giraumons, de patates, d’ignames et d’autres racines. Nous leur avons semé du blé, de l’orge, de l’avoine, du riz, du maïs, des oignons et des graines potagères de toute espèce. Nous avons lieu de croire que ces plantations seront bien soignées, car ce peuple nous a paru aimer l’agriculture, et je crois qu’on l’accoutumerait facilement à tirer parti du sol le plus fertile de l’univers.

Les premiers jours de notre arrivée, j’eus la visite du chef d’un canton voisin, qui vint à bord avec un présent de fruits, de cochons, de poules et d’étoffes. Ce seigneur, nommé Toutaa, est d’une belle figure et d’une taille extraordinaire. Il était accompagné de quelques-uns de ses parents, presque tous hommes de six pieds. Je leur fis présent de clous, d’outils, de perles fausses et d’étoffes de soie. Il fallut lui rendre sa visite chez lui ; nous fûmes bien accueillis, et l’honnête Toutaa m’offrit une de ses femmes fort jeune et assez jolie. L’assemblée était nombreuse, et les musiciens avaient déjà entonné les chants de l’hyménée. Telle est la manière de recevoir les visites de cérémonie.

Bougainville, Voyage autour du monde (1772)

 

Bougainville

 

 

Bougainville

 

  • Quelles sont les dates de Bougainville ?
  • 1729 - 1811
  • Quand entreprend t'-il le voyage autour du monde ?
  • En 1766.
  • Quand a t'-il publié son récit ?
  • Son récit est publié en deux volumes, 1771 et 1772, il s'intitule, Voyage autour du monde
  • Qu'en est-il du récit de la découverte de Tahiti ?
  • Il marque les esprits et alimente le mythe du bon sauvage.
  • - Pourquoi le nom de Bougainville est-il associé au siècle des lumières ?
  • Son œuvre appartient au 18e car par son expédition qu'il relate, il rejoint l'état d'esprit des lumières, il tente de faire partager une vision universelle de l'homme. C'est pourquoi Diderot voit en Bougainville un philosophe éclairé, un penseur des lumières. « le désir de voir, de s’éclairer et d’instruire... ».

 

 

Bougainville

 

 

 

 

 

Analyse et questions possibles sur le texte de Bougainville

 

  • Plan possible pour l'étude littéraire  :
  • Découverte de Tahiti par le regard  : une véritable rencontre pour le lecteur
  • Mise en scène de la rencontre
  • Un texte humaniste en écho à l'idéal des Lumières

 

  • Problématique  :
  • Comment l'Autre est-il perçu dans le texte de Bougainville  ?

 

Introduction

Dans le texte de Bougainville, on retrouve toutes les caractéristiques du récit de voyage. Par son expédition dans son navire, sa frégate, Bougainville découvre Tahiti et ses habitants. Dans le but de répondre à notre question « Comment l'Autre est-il perçu dans le texte de Bougainville ? », nous verrons dans un premier temps comment la découverte de Tahiti se fait pas le regard et peut-être qualifiée de véritable rencontre pour le lecteur. En second lieu, nous analyserons la mise en scène de la rencontre et enfin, nous verrons en quoi ce texte humaniste fait écho à l'idéal des lumières.

  • Questionnaire possible :
  • Quel est le genre littéraire de ce texte de Bougainville ?
  • Quelle en est la situation ?

 

I – Découverte de Tahiti par le regard  : une véritable rencontre pour le lecteur.

Etude de la narration

Présence du pronom personnel «  je  » qui permet l'expression du voyageur «je fis présent  », «j'ai plusieurs fois été  » tout en servant d'intermédiaire entre le lecteur et le monde visité.

Le contact avec ce nouveau monde est pris et le lecteur le découvre par le regard ainsi que le suggèrent les phrases, «nous voyions  », «les apparences  ». Tahiti est décrit de manière très visuelle comme si le regard porté sur l'île était extérieur.

Il s'agit d'une véritable rencontre «  recevoir des visites  », «  lui rendre visite  ».

  • Questionnaire possible :
  • Que peut-on dire de la narration? Justifiez votre réponse
  • Favorise t'elle le contact entre le lecteur et le monde visité ?
  • Comment le lecteur découvre t'-il ce nouveau monde ?
  • Relevez les phrases qui traduisent le thème du regard
  • Relevez les expressions qui assimilent cette découverte à une véritable rencontre

 

Respect de l'altérité

Le discours de Bougainville est très respectueux vis-à-vis de l'Autre, les modalisateurs en témoignent «Je me croyais  »  ; le voyageur n'est pas victime de ses jugements, il regarde, admet les différences, faire preuve de curiosité à l'égard des nouveautés, nous sommes dans l'authenticité du récit témoignage et dans le respect de l'altérité.

La description de Tahiti est complète, tant au niveau des paysages que des mœurs, « troupes d’hommes et de femmes assises à

l’ombre des vergers » ou de l'économie agricole. Les mœurs font l'objet d'une analyse en deux temps, son aspect esthétique de la relation de voyage, cérémonie de Toutaa qui l'accueille sur l'île puis, en second point l'intérêt éthique du récit représenté par l'Autre.

  • Questionnaire possible :
  • Le discours de Bougainville est-il respectueux vis-à-vis de l'Autre ?
  • Que marquent les modalisateurs ?
  • Le voyageur admet -il les différences ?
  • Peut-on parler d'authenticité du récit de témoignage ?
  • De respect de l'égalité ?
  • La description de Tahiti est-elle exclusive ?
  • A quels niveaux ? Citez le texte
  • Quels sont les deux temps de l'analyse des mœurs ?

 

II – Mise en scène de la rencontre

La découverte de l'île est associée aux rencontres qui font l'objet d'un récit particulier associé aux moments vécus à Tahiti. Ces derniers sont décrits en prenant en compte l'échange entre les indigènes et les Européens. Il y a une véritable mise en scène. L'échange est le thème majeur de notre texte. L'échange est une ouverture sur l'Autre sur le signe de l'amitié et la réciprocité.

L'échange suit un code éthique, il est tout d'abord lié au salut «tous nous saluaient », règles de convenance et d'accueil, vient ensuite le présent de Bougainville offert au chef de canton puis celui offert par Toutaa lors de sa visite sur le navire ou frégate de Bougainville appelé la Boudeuse. Ce peuple est accueillant et a un grand sens des convenances, l'échange se traduit dans la parfaite réciprocité, chacun offre ce qu'il peut avec le même sens du partage, volailles et graines pour l'Européen et étoffes et femmes pour les Tahitiens.

Confiance, joie, hospitalité scandent le rythme de l'accueil et de la rencontre de ces deux peuples.

  • Questionnaire possible :
  • En quoi peut-on parler d'une mise en scène de la rencontre ?
  • Quel est le thème majeur du texte ?
  • Donnez un synonyme d'ouverture sur l'Autre
  • L'échange suit-il un code éthique ? Lequel ? Citez pour justifier votre réponse
  • Comment le peuple de Tahiti est-il qualifié ? Donnez plusieurs qualificatifs

 

Une rencontre annonciatrice de l'avenir

La vision de l'Autre est teintée d'optimisme ainsi que le suggèrent les verbes au futur, l'espoir est présent dans cette phrase « seront bien soignées ». L'avenir s'annonce plein d'espoir et la mise de l'échange s'articule autour d'une complète pacification des rapports. L'Autre est un alter ego, l'homme est dans le respect de l'autre. Nous sommes loin de Christophe Colomb pour qui l'indigène est l'homme facile à conquérir et à dominer. Chez Bougainville, la bienveillance permet un rapport à l'autre dans l'égalité et l'authenticité et remplace la curiosité des Sélénites dans Cyrano de Bergerac.

  • Questionnaire possible :
  • Pourquoi peut-on dire que la rencontre est annonciatrice de l'avenir ?
  • Relevez les idées et les verbes qui le prouvent
  • L'autre est-il un alter ego ?
  • Quelles sont les différences dans la perception de l'Autre entre Bougainville et Christophe Colomb ? Cyrano de Bergerac ?

 

III - Un texte humaniste en écho à l'idéal des Lumières

Cette bienveillance est synonyme d'une confiance en l'homme compatible avec l'idéal humaniste. Capable d'ouverture sur l'autre et d'ouverture d'esprit, l'homme est ici grandit et d'un point de vue philosophique apte à accepter la différence.

« Je suis homme et rien de ce qui est humain ne m’est étranger » : Ménandre. Cette citation de Ménandre (poète, 3e siècle avant JC ) résume l'état d'esprit du texte de Bougainville et annonce l'idéal humaniste.

Autre idée annonciatrice de l'humanisme : l'égalité dans la rencontre = égalité de condition entre les Européens et les Tahitiens et égalité entre les hommes et les femmes = Retour à la nature car ils cultivent ensemble la terre ;

  • Questionnaire possible ?
  • Montrez que l'on peut parler d'idéal humaniste
  • Quelle citation de Ménandre fait écho au texte de Bougainville ?
  • Y a t'-il un retour à la nature chez le peuple de Tahiti ? Cette idée est-elle annonciatrice de l'humanisme ? Expliquez

Qu'en est-il de l'idéal des lumières ?

On le perçoit à travers l'éloge de Tahiti. Il est centré autour de termes mélioratifs sur le plan esthétique et éthique :

« beaux arbres », « une fraîcheur délicieuse », « d’une belle figure

et d’une taille extraordinaire », « ce peuple nous a paru aimer l’agriculture »

  • Questionnaire possible
  • A travers quelle idée voyons-nous que ce passage reflète l'idéal des Lumières ?
  • Relevez les termes mélioratifs sur le plan esthétique et éthique

 

Une utopie

Bougainville nous propose une utopie : il nous donne l'image d'un monde parfait, quasi paradisiaque à la limite du jardin d'Eden. En ce sens, il est fidèle à l'esprit des récits de voyage. L'éloge de Tahiti prend la forme d'un débat nature culture. Tahiti est assimilée à la Nature, « sol le plus fertile de l'univers », ou encore « les trésors que la nature verse... « . En cela Bougainville se rapproche de Montaigne. La culture n'en n'est pas moins présente car il n'y a pas incompatibilité entre Nature et Culture : si la Nature est heureuse, la culture renvoie l'image de l'échange des richesses, de la fertilisation du sol par l'agriculture, du partage des savoirs faire. Tahiti se situe donc entre Nature et Culture. On retrouve ainsi l'idéal des Lumières selon lequel le travail de l'homme permet son développement et favorise son harmonie. Ce qui n'est pas sans rappeler la philosophie du jardin, ch. 30 de Candide de Voltaire = l'homme doit cultiver son jardin = l'idéal est à la fois pratique et théorique. Il est question ici de progrès possible chez ce peuple accompli et ouvert.

  • Questionnaire possible
  • Bougainville propose t'-il une utopie ? Pourquoi ? Expliquez
  • Rappelez la définition de l'utopie
  • Quelle forme l'éloge de Tahiti prend t'-elle ?
  • A quoi l'île est-elle assimilée ?
  • Bougainville se rapproche t'-il de Montaigne ?
  • Comment la notion de progrès est-elle suggérée ?

 

Conclusion :

Ce texte de Bougainville est un récit de voyage qui en présente toutes les caractéristiques. Il est annonciateur de l'humanisme et de l'idéal des lumières.

L'auteur nous présente une terre utopique qui ressemble au jardin de Candide, on y retrouve la philosophie du travail et l'élévation de l'homme hors des simples investigations théoriques. L'homme est présenté comme un être complet et équilibré capable de vivre en harmonie et en toute égalité. Bienveillant et chaleureux le peuple de Tahiti dans sa rencontre avec l'Autre cultive et renforce cet idéal d'homme accompli. Il est alors à la fois un être de nature et de culture capable de tolérance dans l'acceptation des différences dans sa rencontre avec l'Autre.

 

Dépassement du texte :

 

La philosophie de Candide, il faut cultiver son jardin

La maturité de Candide :

L'autonomie intellectuelle de Candide se traduit par "de profondes réflexions". Il revient sur les paroles du vieillard, conseiller en matière de travail au sens d'une philosophie, d'un retour sur soi, d'un mode simple de vie favorisant l'autonomie et l'autarcie. La terre devient symbole de liberté par le travail, de libération, fruit d'une réflexion bien conduite. Savoir penser, vivre dans la plus grande autonomie, voici la philosophie nouvelle d'un Candide devenu adulte intellectuellement. La métairie symbolise le retour sur soi. Il contredit de manière définitive son précepteur Pangloss et s'oppose en outre à Martin qui prétend : "il faut travailler sans raisonner". Le héros trouve son équilibre dans le travail réfléchi entre l'action et la réflexion.


Un lieu emblématique

Le jardin devient un autre lieu emblématique après le château des Thunder-ten-tronchk, puis l'Eldorado et son utopie. Le monde idéal est à présent le jardin, symbole de la liberté et de la libération : le bonheur de pouvoir vivre et penser par soi-même. Une fin de conte digne d'un roman d'apprentissage avec une évolution exemplaire du héros à la hauteur de l'idéal des lumières. Candide n'a plus besoin de précepteur, il a quitté le château, renoncé à l'Eldorado et compris que l'enseignement de son maître n'était qu'une illusion de philosophie. Il sait à présent. Sa sagesse est pratique « chacun se mit à exercer ses talents». Le jardin succède aux autres lieux emblématiques et illusoires, il est la valeur sûre lorsqu'on aspire à un peu de bonheur et de paix. La simplicité de cette métamorphose du héros est surprenante et exemplaire. Une autre transformation intervient au niveau dees personnages. Par exemple Cunégonde, autrefois laide, « devint une excellente pâtissière», Frère Giroflée « fut un très bon menuisier, et devint même honnête homme». La connotation du dernier chapitre est philosophique, l'homme est perfectible et le jardin devient le nouvel Eden.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841