Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

DOSSIER BAC

Spécial candidats libres

Cned

ORAL EAF

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

 

La Fayette, l'aveu au prince, oral bac

La-Fayette

 

 

 

La Fayette, La princesse de Clèves

*** Entretien préparé, séquence roman

La-Fayette

 

Lecture du texte :

L'aveu au prince de Clèves, tome troisième, de

« -Eh bien, Monsieur, lui répondit-elle en se jetant à ses genoux... » à « apprenez-moi qui est celui que vous voulez éviter. »

La-Fayette

Séquence : Le roman :

Le personnage de roman : du fantasme mythologique à l'être de chair.

 

*** Préparer la lecture : Liens en ressources gratuites

 

La-Fayette

 

Le roman et ses personnages : visions de l'homme et du monde, série de questions

1. Donner une définition du roman.

 Le roman est, au XIIème siècle, un récit en vers français. A partir du XIVème siècle, le roman renvoie à des textes en prose. Selon son sens moderne, le roman est une « œuvre d’imagination en prose, assez longue, qui présente et fait vivre dans un milieu des personnages donnés comme réels, nous fait connaître leur psychologie, leur destin, leurs aventures. »

La-Fayette

 

Notes :

La nature du roman

"La nature du roman, si elle était connue, les romans seraient écrits par des fonctionnaires. Les thèmes des romans seraient enregistrés sur logiciel, les romans composés par ordinateur. La nature du roman est inconnue. Elle fuit sous l'esprit de celui qui écrit le roman comme la femme fuit, tout en s'abandonnant aux mains de son amant, tandis que sa propre imagination divague. La nature du roman est l'absence. Le roman n'est pas seulement mobile, il est mouvant, il se transforme en même temps qu'il se déroule, il ignore à jamais le prochain mot. La nature du roman est l'infini. Le roman est l'autobiographie en acte. Le romancier est une création de chaque instant. Il dit « Je » pour mentir. Il s'affirme homme et femme, ange et monstre, jeune homme et vieillard. Il meurt autant de fois qu'il faut. Il aime infatigablement. La nature du roman est le sexe. Le roman est un acte sexuel. La nature du roman est une femme rousse, dans une salle obscure, qui convoite un acteur de cinéma. « Tout à l'heure, chez moi, Lexington Avenue. » Elle ferme les yeux et s'enfonce les ongles dans les paumes. La nature du roman est un vieil homme, assis sur un pliant, la nuque protégée du soleil par un mouchoir, qui regarde, immobile, le paysage poussiéreux. Il boit une orchiatta, que lui apporte un jeune garçon de café, en qui il croit vaguement se reconnaître, et tirant de sa poche un carnet, il tente de noter un souvenir qui vient de lui traverser l'esprit. Sa main tremble. La nature du roman est la guerre entre le désir et la mémoire, entre l'écriture et le temps. La nature du roman est l'impossible."

Pierre Bourgeade, La nature du roman

La-Fayette

I - Questions sur l'auteur

  • - De quel siècle Madame de la Fayette est elle?
  • Du 17ème siècle : Elle est née le 18 mars 1634 à Paris, et y est morte le 25 mai 1693
  • - Quel est son nom?
  • Marie-Madeleine Pioche de La Vergne, comtesse de La Fayette
  • - Quelles sont ses origines?
  • Marie-Madeleine Pioche de La Vergne est née dans une famille aisée de petite noblesse
  • - A quelle occasion est elle introduite dans les salons littéraires?
  • Lorsqu'elle elle devient dame d'honneur de la reine Anne d'Autriche et commence à acquérir une éducation littéraire auprès du grammairien Ménage qui finit par l'introduire dans les salons littéraires
  • - Qui était Français Motier?
  • Son mari qu'elle épouse en 1655 avec lequel elle aura 2 fils. Le comte de La Fayette.
  • - Quels sont ses contemporains?
  • La Rochefoucauld
  • - Citez une autre oeuvre de Madame de La Fayette
  • Mémoires de la Cour de France (1731).
  • - Quelle est l'oeuvre la plus célèbre?
  • La Princesse de Clèves

 

La-Fayette

 

II - Questions sur l'oeuvre : La princesse de Clèves :

  • - Quel est le genre littéraire de cet ouvrage?
  • un des premiers romans d'analyse de l'histoire littéraire française = un roman historique
  • - Dans quelles conditions a t'il été publié?
  • publié anonymement par Marie-Madeleine de La Fayette : 1678
  • Quelle est la toile de fond du livre?
  • la vie à la cour des Valois, dans les dernières années d'Henri II
  • - Quel est le contexte historique?
  • XVIIe siècle : les années d'Henri II
  • - Peut on dire qu'il s'agit d'un roman historique?
  • Oui c'est un roman historique et un roman moderne
  • - Quel est le rapport entre cet ouvrage et la vie culturelle au XVIIème siècle?
  • Le roman marque  l’affirmation en littérature de la place des femmes dans la vie culturelle du XVIIe siècle, en ce sens, on peut dire qu'il rejoint le courant de la Préciosité.
  • - Peut on en parler comme d' un modèle littéraire?
  • Oui, il y a respect de l'esthétique  classique, souci de  vraisemblance dans la psychologie des personnages et construction rigoureuse. Il a inspiré Balzac.
  • - Quels sont les éléments historiques du roman?
  • Cour des Valois, Henri II, les personnages sont des personnages historiques sauf le personnage principal, procès de Françoise de Rohan.
  • - Quelles sont les trois grandes influences du livre?
  • Préciosité, Jansénisme et libertinage
  • - Que peut-on dire sur la réception du livre?
  • Succès qui a inspiré Balzac, chef d'oeuvre littéraire, critique mondaine

 

La-Fayette

 

  • Problématique :
  • En quoi peut-on dire que cette scène est une scène hors du commun? 
  • Plan du commentaire :
  • I  / Une scène hors du commun
  • II/ un aveu extaordinaire
  • III/ la passion de Mr Clèves

 

La-Fayette

 

Commentaire :

Introduction :

La princesse de Clèves est un roman de Mme de La fayette du XVIIème siècle qui se passe au XVIème siècle à la cour d'Henri II (fils de François 1er).

 Une scène hors du commun

Le Prince insiste afin de savoir la vérité "Eh bien" "en se jetant à genoux" --> rupture des conventions -  Image d'une femme à genoux très belle ---> image religieuse Hyperbole : "le plus malheureux des hommes", "si violente", "d'une beauté si admirable" " le visage couvert de larmes" image de saints

-  Les hyperboles soulignent le caractère admirable et extraordinaire -

Phrases impersonnelles "on" "il faut" "tout ce que". Parallélisme : "Il faut avoir plus d'amitié et plus d'estime pour un mari que l'on en a jamais eu" / "vous paraissez plus digne d'estime et d'admiration que tout ce qu'il y a jamais eu de femme au monde" "plus admirable mari du monde" / " plus admirable des femmes" ---> tous les 2 sont extraordinaires et se ressemblent

- Renversement des rôles : M. Cleves lui demande pardon : concours d'excuses

La-Fayette

 

II/ un aveu extaordinaire

Elle fait l'aveu afin de quitter la cour "Si j'avais encore Mme Chartre pour me conduire" ---> elle lui demande de remplacer sa mère : d'être son guide de conscience 

- Périphrase : marque de faiblesse" : preuve d'amour pour Nemours "innocence de ma conduite" : elle n'a pas commis l'adultère "le parti que je prends" : aveu qu'elle vient de faire "sentiments qui vous déplaisent" : amour pour une autre personne que M.Cleves

Champs lexical de l'éloignement : "m'eloigner", "éviter" "retirer"  :  Suite d'impératifs de supplications. Ils montrent que son sens du devoir est plus fort que de céder à la tentation "conduisez moi" "ayez pitié de moi' " aimez moi encore si vous le pouvez" 

- Rythme ascendant avec des vers de plus en plus longs,  4 puis 6 puis 10 mètres

La-Fayette

 

 

III/ la passion de Mr Clèves

Il apparaît comme un personnage tragique

- expression de sa souffrance : "la tête appuyée sur ses mains" "il pensa mourir de douleur" "hors de lui même " "affection aussi violente" " le plus malheureux des hommes" 

-  Superlatif + hyperbole qui montrent qu'il souffre - conflit intérieur 

- admiration  - "rendez malheureux par la plus grande marque de fidélité que jamais une femme ait donnée à son mari"

- dédoublement de personnalité : "j'ai tout ensemble la jalousie d'un amant et d'un mari". Mari  : c'est une question d'honneur, amant  : c'est la douleur, la souffrance, Interrogation intrusive qui montre sa jalousie " Mme cet homme heureux qui vous donne cette crainte? Depuis quand vous plaît- il? Qu'a t -il fait pour vous plaire ? Quel chemin a t il trouvé pour aller à votre coeur ? "Sa souffrance est grandissante

Conclusion :

ce qui est marquant dans ce passage est la démarche de Mme  de Clèves qui avoir pour mieux résisté, demande à son mari d'être un directeur de conscience. Mme de Clèves se leurre et affirme qu'il n'en abusera pas alors que sa jalousie va le pousser à faire suivre sa femme et qu'il en mourra. L'exigence de transparence entraîne Mme de Cleves hors des conventions et bien au delà de la morale.

La-Fayette

 

Questions générales sur la scène de l’aveu

 

On sait que le passage à l’acte est progressif car la princesse a eu l’idée à plusieurs reprises de tout avouer à son mari. On a donc une scène préparée. C’est une scène clé apparue choquante en son temps. En effet, on peut se demander pourquoi elle avoue au risque de le faire souffrir. Elle refuse la galanterie, l’apparence, la dissimulation, le mensonge. Elle ne se conforme pas aux usages de la société. Elle refuse le conflit entre sa raison et sa passion. L’aveu se fait sous les yeux de Nemours caché dans l’ombre. On peut donc mesurer la tension psychologique entre les époux, la dimension dramatique et le romanesque.

Vous devez après lecture de ces notes pouvoir répondre à ces questions générales :

Avons-nous une scène cruciale dramatisée?

Le passage à l’acte est-il progressif? Pourquoi? Justifiez votre réponse

Montrez que c’est une scène clé

Pourquoi selon vous ce passage a t’-il pu choquer en son temps?

Selon vous, pourquoi la princesse décide t’elle de tout avouer?

Se conforme t’elle aux usages de la société de son temps?

Comment gère t’-elle le conflit entre la raison et la passion?

Quel est le contexte de l’aveu?

Monsieur Nemours est-il présent?

Quel impact cela a t’-il?

La présence cachée de Nemours renforce t’-elle l’aspect romanesque du passage?

La tonalité est-elle en outre dramatique?

La-Fayette

 

Questions sur le commentaire :

I -

En quoi peut-on parler d’une scène hors du commun?

Qu’est-ce que le prince recherche?

Comment la vérité éclate t’-elle?

Comment la princesse se libère t’-elle de la vérité qui la fait culpabiliser?

Comment cette culpabilité se traduit-elle?

Respecte t’-elle les conventions?

Relevez l’image religieuse

Relevez les hyperboles et les connotations religieuses

Que marquent les hyperboles?

Combien de phrases impersonnelles avons-nous dans ce passage?

Que traduit-elle?

Relevez les parallélismes et expliquez les

En quoi pouvons-nous parler d’un renversement des rôles?

Quelle est l’attitude des deux époux?

Comment ressentez-vous cette scène d’aveu? Justifiez

La-Fayette

 

II -

En quoi avons-nous un aveu extraordinaire?

Qui est cité en référence pour imager son guide de conscience?

Relevez une périphrase : quel est son sens?

Définir la périphrase

Quelles sont les expressions qui reflètent et trahissent son amour pour Nemours?

Relevez le champ lexical de l’éloignement

Que mettent en évidence les impératifs de supplication?

La princesse est-elle davantage assimilée à une femme passionnée ou à une femme ayant le sens du devoir, une femme raisonnable?

Analysez en justifiant votre réponse le rythme ascendant et les vers de plus en plus long

La-Fayette

 

 

III -

La passion de Mme de Clèves :

Comment le personnage de Mr de Clèves apparaît-il dans cette scène de l’aveu?

Est-il un personnage tragique? En quoi?

Relevez les expressions de la souffrance

Quelles sont celles qui trahissent la plus haute souffrance morale?

Quelles en sont les manifestations physiques?

Montrez que le superlatif et l’hyperbole accentuent l’impression grandissante de la souffrance indescriptible de Mr de Clèves

Comment se traduit son conflit intérieur?

Peut-on parler « d’un dédoublement » mari et amant en la personne de Mr de Clèves? Pourquoi? Justifiez en citant le texte

Que symbolise le mari?

Que symbolise l’amant?

Etudiez les questions et montrez qu’elles scandent la progression de sa souffrance

La-Fayette

 

Questions sur la conclusion :

Que pensez - vous de la scène de l’aveu?

Est-elle essentielle pour la suite de l’histoire?

De quoi est-elle annonciatrice?

Qu’avez-vous trouvé de plus marquant dans ce passage?

L’exigence de transparence de Mme de Clèves va t’-elle la conduire au-delà de la morale?

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841