Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

DOSSIER BAC

Spécial candidats libres

Cned

ORAL EAF

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

 

Jaccottet, "Soir", oral EAF

jacottet

 

 

 

Jaccottet

Soir

Oral EAF : bac 2014

 

 

jacottet

 

Biographie pour l'oral, Philippe Jaccottet

Questionnaire sur la vie de Jaccottet

1 -

Quand Jaccottet est-il né?

Il est né en 1925

2 -

Où s’installe t’-il avec sa famille en 1933?

Philippe Jaccottet s'installe, avec sa famille, à Lausanne en 1933.

3 -

Qui fait connaître à Jaccottet le romantisme allemand et les poètes, Novalis, Holderlin?

Gustave Roud

4 -

Qui lui fait découvrir la beauté de la nature et des paysages ?

Gustave Roud

5 -

Dès sa jeunesse, est-il marqué par l’écriture?

Oui

6 -

Qu’a t’-il fait comme études?

Des études de lettres à Lausanne

7 -

Quels sont ses premiers écrits?

pièce de théâtre, Perceval

C'est en mai 1945 qu'est publié son premier ouvrage, Trois poèmes aux démons

il écrit une seconde pièce, La Lèpre

8 -

Obtient-il sa licence de lettres?

Oui en Juillet 1946

9 -

Veut-il enseigner?

Non

10 -

Quelle est sa passion?

Les traductions

il se lie d'amitié avec le poète italien Giuseppe Ungaretti, dont il commence à publier des traductions en 1948 dans Pour l'Art.

Il est ensuite engagé par l'éditeur Henry-Louis Mermod, il travaille sur des traductions

11 -

Quelle rencontre importante fait-il ?

Il rencontre Ponge, Yves Bonnefoy

12 -

De quand date la publication de son premier recueil?

la rédaction de son premier recueil, L'Effraie, 1947

 

jacottet

 

Questionnaire sur son œuvre

1 -

De quelle nature sont ses poésies?

En vers et en prose

2 -

Quel rapport traduisent-elles?

Un rapport à la nature et au monde

3 -

Quels autres genres littéraires que la poésie Jaccottet a t’-il travaillé?

Les Essais, les carnets de notes

4 -

Comment qualifieriez-vous l’écriture Jaccotéenne?

« une esthétique de la mesure et du non-dit »

5 -

Quelle fonction confère t-il au poète?

Le poète doit donc « veiller comme un berger [et] appeler / tout ce qui risque de se perdre s'il s'endort »; son « travail est de maintien, de conservation d'une mémoire

6 -

Quelle idée récurrente est-elle présente dans son ouvrage?

La lumière. Ses écrits doivent être un chemin de clarté pour le lecteur.

7 -

Cela a t’-il influencé sa forme d’écriture?

Oui car Jaccottet considérait qu’il existe « un conflit entre la rime et la vérité ».

 

jacottet

 

 

Lecture du texte

 

De nouveau ce moment où l’heure est parfaitement immobile, où le ciel semble plus haut, quand la lumière est une huile qui dore la terre bientôt plus sombre. Ses verdures en cette saison s’effacent par endroits, laissant la place aux rectangles des blés et des lavandes. Je retrouve ce jaune dont je n’ai pu saisir le sens, sinon qu’il est lié à la chaleur, au soleil. Ces champs me font penser aux corbeilles d’osier où l’on couche avec précaution les fleurs, à ces cageots où sont serrés les poissons, à des bassins grouillant d’un frai doré. Mais ce sont des champs couchés sous le feu qui les travaille et les soulève, cuisant lentement dans le four céleste; tandis que tout à côté, comme voisinent au marché des corbeilles d’espèces variées, les lavandes se fondent en eau crépusculaire, en sommeil, en nuit. Soleil, sommeil. Ce qui flambe, rayonne, et ce qui se recueille. Tâches utiles du jour, parfums envolés de la nuit. Ainsi chaque parcelle de l’étendue (au pied d’un bourg de cristal rose presque emporté, dirait-on, par l’ascension de l’air) flatte en nous d’autres souvenirs, d’autres rêveries, mais toutes s’accordent, elles aussi suspendues à la profondeur, de plus en plus limpide, du soir d’été : l’une loue la chaleur qu’elle semble avoir serrée dans ses tiroirs comme autant de pièces d’or, l’autre rappelle à voix basse l’obscurité qu’elle retient dans ses fontaines…

Frai ; œuf de poisson, petits poissons

 

jacottet

 

Plan possible pour un commentaire :

  • I - un spectacle de lumière
  • A- un paysage
  • B- un moment
  • C-la lumière
  • II- un poème en prose
  • A- le magistère de Ponge
  • B- jeu des signifiants
  • C- le symbolisme
  • III- vers l'harmonie cosmique
  • A- les éléments
  • B- le poète, herméneute
  • C- l'harmonie

 

Problématique :

Montrez en quoi ce poème en prose est un spectacle de lumière orienté vers une harmonie cosmique

 

jacottet

 

Notes introductives

Ce passage est extrait de « Paysages avec Figures Absentes », publié en 1967 sous le titre « Paysages de Grignan »

Le paragraphe cité est extrait d’un texte qui s’intitule : « Soir », il est composé de trois paragraphes, chacun de longueur comparable

Mais « Soir » est un poème : un récit si on veut, du genre que Yves Bonnefoy appelle « récits en rêve ».

Intermédiaires entre la prose conceptuelle le poème :  ces récits sont « en rêve « . Un récit en rêve est un poème et « Soir » est un récit en rêve car c’est le sens qui s’impose.

Paraphrase du poème :

Métaphore filée de la cuisson : le soleil est sur la terre comme le four dore la pâte

Tandis que : contre balancement

Idée de la nuit, sommeil, obscurité mais cela ne remplace pas la lumière il parle des deux  et met l’accent sur l’idée de contraste. L’harmonie dans ce poème est un balancement et un équilibre entre deux opposés.

=> coucher de soleil qui a lieu en deux moments , description de la lumière! et la complémentarité de la lumière et la nuit

 

jacottet

 

Questionnaire :

De quel extrait ce texte est-il tiré?

Quand a t’-il été publié?

Sous quel titre?

De combien de paragraphes ce texte est-il composé? Qu’ont-ils de caractéristique?

Peut-on qualifier « Soir » de poème? De « récits en rêve »?

Pourquoi? Justifiez votre réponse

Quelle est la métaphore filée dominante dans le poème en prose?

Comment l’harmonie se traduit-elle? Comment la définiriez-vous?

 

jacottet

 

 

Questionnaire sur le texte en fonction des axes proposés :

I -

un spectacle de lumière

A-

un paysage

 

Ce paysage est de Provence on le voit notamment par la présence de lavande.

Le champ lexical de la chaleur omniprésent

-four, soleil, flambe, rayonne, chaleur,...

Philippe jaccottet depuis 1953 habite en Provence, Grignan : ville de Provence. La plupart de ses poèmes viennent de promenades. Il décrit ce qu'il voit dans sa campagne.

Éléments du paysage (山水 Shanshui montagne et eau = paysage en chinois)

François Julien "vivre de paysage ou l'impensé de la raison"

- l’Occident : face à une portion de pays

- Chine : tension entre deux éléments complémentaires

Jaccottet utilise la vision de l'occident  comme portion de pays :

On remarque :

-champs lexical du pays : terre, verdure, champs, blé, lavandes

- Isotopie de la portion : rectangle, parcelle, endroits

  • Questionnaire :
  • Quel paysage Jaccottet décrit-il?
  • Comment le comprenons-nous?
  • Relevez le champ lexical de la chaleur
  • Comment Jaccottet utilise t’-il la vision de l’occident?
  • Relevez le champ lexical du pays
  • Avons-nous une isotopie de la portion? Citez le texte pour justifier votre réponse

 

I -

un spectacle de lumière

B.

Un moment

C'est aussi un moment, le soir

Isotopie de l'heure ; l'heure, ce moment, la nuit, le jour, (le crépuscule). Il y a un équilibre entre lumière et obscurité

--> c'est un moment qui semble figé

- parfaitement immobile (chiasme) // de nouveau, idée d'une stagnation --> c'est le crépuscule

Comme si le paysage était devenu un tableau immobile

Isotopie des couleurs :

- verdure, jaune, métonymie les lavandes, doré

-huile : huile de peinture

  • Questionnaire :
  • A quel moment ce spectacle de la lumière se situe t’-il?
  • Avons-nous une isotopie de l’heure? Relevez les termes qui le prouvent
  • Ce moment est-il figé? Avons-nous l’idée de stagnation? Justifiez votre réponse

 

I -

un spectacle de lumière

C -

Lumière

C'est le héros de ce poème, c'est le sujet d'où viennent les phrases,

- la lumière d'une nuit ou dort la terre

Isotopie de la lumière :

-tâche utilisée du jour (métonymie ), flambe, crépuscule.

Chaleur, pièces d'or, ....

--> texte 10 : jadis la lumière ...., feu brûlant dans le ciel....

L'importance de la lumière est telle qu’elle est perçue comme sacrée.

c'est elle qui est créatrice ,elle est Dieu, elle crée les choses pour l'observateur

La lumière est connotée sous différentes facettes mais surtout sous sa forme substantivée dans le soleil et métaphorisée par l'idée du four (four qui sort de Ponge )

  • Questionnaire :
  • Qui est le héros de ce poème?
  • Y a t’-il isotopie de la lumière?
  • Peut-on affirmer que la lumière soit perçue comme sacrée?
  • Pourquoi? A qui est-elle assimilée? Quelle est sa fonction? A t’-elle une fonction démiurgique?
  • A-t-elle plusieurs facettes? Lesquelles?
  • Comment apparaît-elle dans sa forme métaphorisée?
  • A quoi l’idée du « four » est-elle assimilée? De qui cette idée vient-elle?

 

II-

un poème en prose

A-

le magistère de Ponge

Ponge = c’est le maître de Jaccottet : son écriture est très influencée par Ponge.

Influence de l’œuvre de Ponge :

Le parti pris des choses 1942 de Ponge dans lequel il décrit des choses simples de la vie comme un cageot, du pains,... En faisant Beaucoup  de jeux de mots (allitération, assonances,...) et cherche des ressources pour écrire des choses.

L’influence de Ponge sur Jaccottet est perceptible en particulier par la métaphore filée centrale avec la lumière comme four.

Dans un poème sur le pain Ponge explique qu’il  est comme la terre et jaccottet dit le contraire : la terre est comme le pain.

Poème de Ponge : "four stellaire" devient avec jaccottet : "four céleste"

Trouve l'équilibre entre les relations de mots et les relations de choses entre signifiant et signifié.

  • Questionnaire :
  • Ponge est-il le maître de Jaccottet?
  • Son écriture est-elle influencé par Francis Ponge?
  • Quel est l’ouvrage essentiel de Ponge?
  • Quels sont les objets décrits dans cet ouvrage? Citez deux exemples
  • Quel élément du texte « Soir » est-il révélateur de l’influence très perceptible de l’écriture de Ponge?
  • A quoi le « four stellaire «  de Ponge correspond t’-il chez Jaccottet?
  • Jaccottet cherche t’-il l’équilibre entre les mots et les choses? Entre le signifiant et le signifié?

 

II-

un poème en prose

B-

jeu des signifiants

-Allitérations en :

-l (lien en synecdoque avec la lumière mais aussi huile , ça coule comme l'huile, la lumière qui peint le paysage)

-ss (poissons dans les bassins)

-Assonance en : -ye (il y un accent méridional , il y a l'idée du soleil , mouillé de soleil, et l'accent du Sud  :  c'est l'accent du soleil )

-Paronomase centrale : sommeil, soleil. Non Seulement ils se ressemblent et dans le texte ils ont des sens vraiment opposés

- John dowey "art as experience" le rôle du poème donne une nouvelle signification qu'il prend au langage courant . Ceci est rendu possible grâce à la phrase d'avant (identification de sommeil à la  nuit)

=> permet d'expliquer l'opposition sémantique et l'équivalence phonique : l'équivalence des opposés = l’idée d’harmonie domine ainsi que le suggèrent les figures de rhétorique dans le texte.

-répétitions : soleil, nuit, corbeille, sommeil, lavande, champs, ...

- le poème travaille les mots pour leur faire changer petit à petit de signification, le poème est un travail,

- soleil --> chaleur --> veille

  • Questionnaire :
  • Relevez une allitération en L et en S
  • Relevez une assonance : que traduit-elle?
  • Quelle est la paronomase centrale?
  • Peut-on dire que dans ce poème, Jaccottet donne une nouvelle signification aux choses
  • L’idée d’harmonie domine t’-elle?
  • Que traduisent les répétitions?
  • Le poème est-il assimilé à un travail sur les mots?

 

II-

un poème en prose

C-

le symbolisme

Conférer un sens à la nature :  Idem Baudelaire

"La nature est un temple"

"Forêt de symboles"

-->La  lumière est sacrée

Ce jaune dont je n'ai pu saisir le sens : comme si les couleurs avaient un sens

Ces champs me font penser à des corbeilles d'osier : image dans l'image on met des fleurs dans les corbeilles comme dans les champs

- Il  transforme cette image en cageot - en poisson-en bassin - frai dore

- Les contenants ;  Des champs corbeille osier, cageot, bassins

- Le contenu :  Blé fleurs poissons frai dore

Une chose prend de la couleur grâce au  travail de la lumière

-la couleur comme travail de la cuisson

-boulanger cosmique : DIEU

"Ce qui flambe rayonne et ce qui se recueille" --> dimension mystique , acte religieux de se recueillir

L6/7 Métaphore filée de la cuisson

Derrière ce jeu de symboliste, on doit s'intéresser à la dimension cosmique de ce poème

  • Questionnaire :
  • Jaccottet tente t’-il de conférer un sens à la nature?
  • Peut-on en ce sens l’assimiler à Baudelaire? Justifiez votre réponse
  • Les couleurs semblent-elles avoir un sens? Expliquez
  • Relevez un exemple d’image dans l’image et expliquez sa signification
  • En quoi transforme t’-il cette image?
  • Relevez les idées de contenants, de contenus
  • Comment les éléments prennent-il de la couleur?
  • Quel travail s’opère t’-il?
  • Relevez l’idée d’une dimension cosmique - d’une dimension mystique
  • La dimension cosmique est-elle inhérente mais cachée derrière le jeu du symboliste?

 

III-

vers l'harmonie cosmique

A-

les éléments

Le vocabulaire des éléments :

Jour, nuit ,terre, céleste, solaire

Vocabulaire de la prière : recueil, louer, rappeler à voix basse

Derrière cette scène simple on a une vision mystique qui peut nous faire penser à un autre poème "harmonie du soir"

Face à ces éléments, le poète semble avoir un Travail d'herméneute. Il fait face au paysage et essaye de l'interpréter

  • Questionnaire :
  • Relevez le vocabulaire des éléments
  • Relevez le vocabulaire de la prière
  • A  quoi cette vision mystique peut-elle nous faire penser?
  • Peut-on parler d’un travail d’herméneute? Justifiez votre réponse en citant le texte

 

III-

vers l'harmonie cosmique

B -

herméneutique

Ces champs me font penser : présence du poète "me" COD

"Je" deviens un "nous"  :  c'est la manière dont le symbolisme du poème se transforme pour décrire l'effet du paysage sur son spectateur .

le poème est symboliste, il prend ensuite du recul : c’est Jaccottet qui projette le sens sur les choses : il s’intéresse à la manière dont les choses font naître en lui des nouveaux sens :

ce sont les souvenirs du poète qui on été projetés sur les 10 premières lignes.  Cela montre tout le travail du poète, on peut parler d’herméneutique, travail d’interprétation. 

-les deux dernières métaphores "la chaleur qu'elle semble.... Ses fontaines"

- explication : il y a deux parcelles une sombre (lavande)et une lumineuse (blé)

- lumineuse : elle flatte , la chaleur est dans la parcelle comme une pièce d'or dans un tiroir .

- sombre : rappelle à voix basse l'obscurité "avoir serré" passé composé

  • Questionnaire :
  • Comment la présence du poète se manifeste t’-elle?
  • Le « je «  devient-il un « nous »?
  • Est-ce la manière dont le symbolisme du poème se transforme pour décrire l’effet du paysage ?
  • Jaccottet prend t’-il du recul par rapport au symbolisme?
  • Est-ce Jaccottet qui projette le sens sur les choses?
  • Les choses évoquent-elles, donnent-elles un sens nouveau? Est-ce Jaccottet qui projette le sens sur les choses?
  • Qu’en est-il des 10 premières lignes?
  • Cela est-il évocateur du travail d’herméneute du poète?
  • Expliquez les deux dernières métaphores du texte en citant le texte pour justifier votre réponse.

 

III-

vers l'harmonie cosmique

C-

l'harmonie

- cette harmonie cosmique que le poète cherche est dans le poète lui même. L'harmonie n'est pas vraiment dans le paysage mais elle est dans la  tête du poète

- cette harmonie subjective n'est que le miroir linguistique, la mise en mots d'une harmonie objective, l'harmonie du paysage ce qu'on voit à travers toute la 2ème partie.

Harmonie : accord des opposés, des complémentaires.

- paronomase, parallélisme

-Vision objective car : "toutes s'accordent " les parcelles s'accordent mais c'est une structure ambigue. Il veut dire que le poème en prose pourrait continuer sans fin, on pourrait continuer sur les parcelles mais elles s'accordent "suspendue à la profondeurs du soir d’été"

Toutes ces métaphores enchâssées montrent l'harmonie des opposés tout d'abord de manière anecdotique ( belle et lavande) puis de manière cosmique (ce qui flambe et ce qui se recueille ,mélange du  jour et de  la nuit, la chaleur et l'obscurité) autrement dit, dans ce poème jaccottet nous propose une rêverie à partir d'un paysage mais un paysage avec des figures absentes. Nous avons cependant des symboles ayant pour vocation de décrire une harmonie. Le paysage existe.

  • Questionnaire :
  • Où l’harmonie recherchée par le poète se trouve t’-elle?
  • Est-elle subjective? Miroir de la linguistique?
  • Comment définiriez l’harmonie?
  • Y a t’-il malgré tout une vision objective? Pourquoi? Citez pour justifier.
  • Expliquez l’aspect anecdotique et cosmique des métaphores

 

 
   

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841