Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

Profs en direct le jour du bac

PROFS EN DIRECT : LE FORUM

Pondichery 2016

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

ELEVES SCOLARISES - CANDIDATS LIBRES, METROPOLE, DOM TOM, LYCEES FRANCAIS A L'ETRANGER ET LYCEESPROFESSIONNELS 

Hugo, les Châtiments, V, 13, L'expiation

Victor hugo

 

 

Victor hugo

 

Hugo, Les châtiments, V, 13, « L’expiation » (vers 1-28), 1853.

Commentaire littéraire et oral EAF

 

 
Questions sur Victor Hugo :
  • - De quel siècle le poète est-il?
  • 19ème siècle
  • - Citez une autre oeuvre du poète
  • Les Misérables
  • Son oeuvre est-elle diverse?
  • Oui, romans, poésie lyrique, drames en vers et en prose, discours politiques
  • - Quelle est la position du poète sur la peine de mort?
  • Victor Hugo est contre la peine de mort
  • - Peut-on parler d'un poète engagé?
  • C'est un poète engagé, ses multiples engagements le condamneront à l'exil.
  • - Pourquoi Victor Hugo est -il considéré comme un poète maudit?
  • Victor Hugo est considéré comme un poète maudit. Sa vie d'homme est marquée par des malheurs et en particulier, la mort de sa fille, Léopoldine.

 

Victor hugo

Questionnaire sur le romantisme

Le romantisme, séquence poésie

1 -

Que met en avant le romantisme? le romantisme met en avant, dès la fin des années 1700, la sensibilité sous toutes ses expressions.

2 -

Où et quand ce mouvement littéraire prend t’-il son essor?

Initié en Europe, le mouvement prend son essor en France entre 1820 et 1850.

3 -

Quand l’adjectif romantique apparait-il? L'adjectif romantique apparait à la fin du XVIIème siècle comme synonyme de romanesque, formé par dérivation du substantif "roman".

Le romantisme dans l'histoire :

1 -

A quelle époque historique le romantisme prend t ‘-il son essor? le romantisme prend tout son essor lors de la restauration (1814 à 1830) -

Les contre modèles :

1 -

Contre quel mouvement littéraire le romantisme s’insurge t’-il? Le romantisme s'insurge contre le classicisme. On peut citer à cet égard, Victor Hugo, Hernani. Mais le romantisme s'oppose aussi au rationalisme des lumières. Il cherche à affirmer sa sensibilité exacerbée et son exaltation de l'âme, la nature devient un refuge pour l'homme et le pousse à la création.

Les trois générations romantiques :

1 -

A quoi correspond la première génération romantique? La première génération correspond à la naissance du romantisme et est liée à la révolution dont elle exprime les premières désillusions. Les romantiques ont assisté à la fin de l'ordre dans lequel ils ont grandi et donnent le sentiment de vivre dans un monde en ruine. On peut citer à cet égard, "le mal de siècle" avec Chateaubriand.

2 -

A quoi correspond la deuxième génération romantique? La deuxième génération : on peut la retrouver chez Musset avec la confession d'un enfant du siècle, il exalte la nostalgie de l'époque napoléonienne et donne l'image d'une génération en deuil qui exprime son désenchantement.

3 -

A quoi correspond la troisième génération?

la figure dominante de cette dernière génération est Théophile Gautier et Nerval. Ils sont tournés vers les mythes, le fantastique.

Les genres romantiques : Le genre poétique :

Comment le genre poétique se manifeste t’-il dans le romantisme? La poésie est essentielle dans le romantisme, le poète est perçu comme un guide, un voyant, "puissant et solitaire" pour reprendre les mots de Vigny. Le registre lyrique est mis en avant et domine le genre poétique. Il s'agit d'exprimer ses impressions personnelles. Le poète fait figure d'angoissé en proie au spleen mal dans sa condition, souffrant de mal de vivre existentiel et trop soucieux du culte du moi. On peut nommer Lamartine, les méditations.

Le drame romantique ;

1 -

En quoi consiste le drame romantique?

Le drame romantique révolutionne les formes traditionnelles théâtrales car il multiplie les intrigues et les péripéties. Il se fait miroir de la société et le peuple est représenté en scène. L’unité de temps, de lieu et d’action disparaissent.

2-

Citez des exemples de drames romantiques

Lorenzaccio, Musset

L’Œuvre de Shakespeare

Cromwell, Victor Hugo

Hernani, Victor Hugo Antony, Alexandre Dumas Le roi s'amuse, Hugo Lucrèce Borgia, Victor Hugo

Le récit en prose :

1 -

Par quoi le récit en prose est-il caractérisé dans le genre romantique? Il est marqué par le goût pour le genre autobiographique, pour les histoires sentimentales et pittoresques, la Dame aux camélias de Dumas, Notre dame de Paris de Hugo

Les idées clés du romantisme :

1 -

Quelles sont les idées clés du romantisme? Dans ma préface de Cromwell (en 1827) Hugo donne une certaine définition du romantisme par le mariage du "sublime" et du "grotesque".

Mais les romantiques utilisent aussi les journaux pour répandre leurs idées. Citons le journal "Le globe", et des salons littéraires, comme celui de Hugo, ou aussi des cercles littéraires, comme celui initié autour de Nodier

2 -

Quelle est la devise du romantisme?

"Il faut libérer la littérature"

3 -

Les romantiques remettent-ils aussi en question les règles de la versification?

Oui

Hugo le dit, dans "les contemplations" - « J'ai fait explosé cet imbécile d'Alexandrin".

Les thèmes romantiques :

1 -

Quels sont les thèmes romantiques?

Ils mettent en avant le "moi" mélancolique, le mal de vivre (Baudelaire)

- Thème de l’amour

- L’exotisme, un ailleurs idéal

Victor hugo

 

Hugo, Les Châtiments

Victor Hugo (1802-1885)

 

Le combat de Victor Hugo se traduit par la plume à l'époque où il est expulsé de France puis réfugié à Londres et sur l'île de Jersey. Nous sommes sous Napoléon 1er qui par un coup d'Etat s'empare du pouvoir. Hugo écrit « L'expiation » qui traduit par son titre la faute de Napoléon : la prise de pouvoir par coup d'Etat du 18 Brumaire. Les Châtiments mettent en scène les fautes et défaites de Napoléon I. Il dénonce l'absurdité de la guerre et la retraite de Russie est la première défaite dont Victor Hugo parle.

  • Questionnaire possible :
  • Quelle est la fonction de l'écriture poétique d'après ce poème ?
  • Quel est le contexte historique ?
  • Que traduit le titre du poème ?
  • Que mettent en scène les Châtiments ?
  • Que dénonce Victor Hugo ?

 

Plan de l'étude :

  • Une scène de guerre : Une mise en scène
  • les soldats évoqués en métonymies et périphrases
  • L'hiver = l'ennemi des soldats
  • Les effets de la mise en scène : dénonciation de l'absurdité de la guerre
  • Interprétation d'un événement historique

 

Problématique :

En quoi cette mise en scène meurtrière est-elle une allégorie du châtiment ?

 

 

Victor hugo

Lecture du poème

 

L'expiation

Il neigeait. On était vaincu par sa conquête.

Pour la première fois l’aigle baissait la tête.

Sombres jours ! l’empereur revenait lentement,

Laissant derrière lui brûler Moscou fumant.

Il neigeait. L’âpre hiver fondait en avalanche.

Après la plaine blanche une autre plaine blanche.

On ne connaissait plus les chefs ni le drapeau.

Hier la grande armée, et maintenant troupeau.

On ne distinguait plus les ailes ni le centre.

Il neigeait. Les blessés s’abritaient dans le ventre

Des chevaux morts ; au seuil des bivouacs désolés

On voyait des clairons à leur poste gelés,

Restés debout, en selle et muets, blancs de givre,

Collant leur bouche en pierre aux trompettes de cuivre.

Boulets, mitraille, obus, mêlés aux flocons blancs,

Pleuvaient ; les grenadiers, surpris d’être tremblants,

Marchaient pensifs, la glace à leur moustache grise.

Il neigeait, il neigeait toujours ! La froide bise

Sifflait ; sur le verglas, dans des lieux inconnus,

On n’avait pas de pain et l’on allait pieds nus.

Ce n’étaient plus des coeurs vivants, des gens de guerre :

C’était un rêve errant dans la brume, un mystère,

Une procession d’ombres sous le ciel noir.

La solitude vaste, épouvantable à voir

Partout apparaissait, muette vengeresse.

Le ciel faisait sans bruit avec la neige épaisse

Pour cette immense armée un immense linceul.

Et chacun se sentant mourir, on était seul.

Hugo, Les châtiments, V, 13, « L’expiation » (vers 1-28), 1853.

Victor hugo

 

Analyse littéraire du poème et oral EAF

 

Une scène de guerre : Une mise en scène

les soldats évoqués en métonymies et périphrases

 

« Les clairons », « les grenadiers », « troupeau » sont des expressions métonymiques qui désignent les soldats.

On a aussi, « les gens de guerre », « la grande armée » = périphrases.

Ces dénominations générales permettent de retirer toute individualité à l'armée, il n'y a pas non plus d'ennemi nommé à combattre. L'armée semble anonyme, sans caractéristiques, sans ennemi, sans organisation, sans hiérarchie, « on ne connaissait plus les chefs ni le drapeau ». Le registre du poème est épique ainsi que le suggèrent les termes généraux.

  • Questionnaire possible :
  • Relevez les métonymies et périphrases désignant les soldats
  • Que traduisent ces expressions générales ?
  • Comment percevez-vous cette déshumanisation des soldats ?
  • Quel est le registre du poème ?

 

L'hiver = l'ennemi des soldats

« il neigeait », 5 anaphores, «  neige », « il neigeait, il neigeait toujours » : La neige est présentée comme une force naturelle inexorable et menaçante pour l'armée, elle est déterminée et suggère le terrible hiver meurtrier, le blanc connote le linceul, la neige devient synonyme de mort.

L'hiver est pire que l'ennemi à combattre, il est rude, toujours plus froid, tenace, omniprésent ainsi que le suggère la personnification « l'âpre hiver fondait en avalanche », « la froide bise... soufflait ». Les flocons sont tels les « boulets, mitrailles, obus ». Le froid est devenu l'ennemi car il est meurtrier et s'abat sur l'armée de manière violente laissant l'homme impuissant et incapable de lutter. Les corps des soldats deviennent blancs « de givre », des corps au bouche en pierre » à la « moustache grise ». La Grande Armée ne peut plus lutter contre le froid.

Cette image est renforcée par les deux derniers vers :

« Pour cette immense armée un immense linceul.

Et chacun se sentant mourir, on était seul. » L'armée se bat contre le froid au lieu de combattre les Russes : les éléments naturels sont personnifiés

  • Questionnaire possible ?
  • Comment la mort est-elle suggérée ?
  • Qui est l'ennemi à combattre ?
  • Relevez une personnification et expliquez la
  • Relevez des termes et expressions qui traduisent l'impuissance des soldats devenus victimes
  • Que signifient les deux derniers vers? Expliquez les

 

Les effets de la mise en scène : dénonciation de l'absurdité de la guerre

 

L'armée est tel un troupeau, pourtant des milliers de soldats sont prêts à combattre dans le plus grand anonymat.

Ils sont assimilés à des victimes toujours anonymes, ignorées de tous destinés à mourir. Hugo dénonce l'absurdité de la guerre qui tue les hommes en masse sans raison dans une folie meurtrière sans pitié. Les héros vont mourir sur le champ de bataille, courageux mais en vain, luttant contre un ennemi qui n'est pas évoqué, les clairons meurent et ils sont voués à la mort par le froid de l'hiver trop rude, abandonnés mais dignes. Ils sont devenus les petits soldats d'un homme qui les a condamnés au champ de guerre de la manière la plus absurde, une mort absurde pour des hommes courageux qui n'ont fait qu'obéir à la volonté toute puissante d'un seul. La guerre déshumanise, les soldats se transforment en statues gelées, en statues de pierre, en « ombres » dans le « linceul blanc », « chacun se sentant mourir ».

  • Questionnaire possible :
  • A quoi l'armée est-elle associée ?
  • Que dénonce Victor Hugo ?
  • Pourquoi les héros vont-ils mourir ?
  • Qui est considéré comme responsable de ces morts ?

 

Interprétation d'un événement historique

 

Les soldats meurent par le froid, leur ennemi désigné au lieu de combattre les Russes. La neige personnifiée, victorieuse va bientôt engloutir ces hommes courageux sous son manteau blanc dans la plus grande solitude. Cette scène meurtrière ressemble à une allégorie du châtiment. La nature semble se venger, elle punit « muette vengeresse ». Elle anéantit toute une armée mais quel est le sens de cet événement ? Une expiation. Est dénoncé et puni le désir immodéré de conquête de Napoléon. "On était vaincu par sa conquête" (vers 1) : Les soldats sont vaincus par la conquête de Napoléon I = oxymore. L'empereur est puni. La nature se charge du châtiment. Les soldats en sont les victimes, de tragiques victimes de l'histoire.

  • Questionnaire possible :
  • Quelle est l'interprétation historique de ce poème ?
  • Montrez que cette scène meurtrière est en réalité une allégorie du châtiment : expliquez.

 

Conclusion

 

Ce poème de Victor Hugo dénonce la guerre et ses absurdités lorsque une armée entière ne fait qu'obéir aux désirs insensés de conquêtes d'un seul homme. Il faut donner à cette poésie une dimension historique, épique de par son registre et l'écriture d'Hugo mais aussi philosophique car la lutte contre la mort d'une armée suscite de nombreuses réflexions sur le sens de la vie lorsqu'un seul homme en décide par vanité.

 

Ouverture :

L'écriture poétique est-elle aussi mise au service de la dénonciation de la guerre dans Ce cœur qui haissait la guerre de Desnos ?

 

 

 


 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841