Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

Profs en direct le jour du bac

PROFS EN DIRECT : LE FORUM

Pondichery 2016

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

ELEVES SCOLARISES - CANDIDATS LIBRES, METROPOLE, DOM TOM, LYCEES FRANCAIS A L'ETRANGER ET LYCEESPROFESSIONNELS 

Le personnage de roman et le lecteur, dissertation intégralement rédigée

roman-comique-scaron

 

 

 

 

Dissertation
Sujet : Dans un roman ou une pièce de théâtre, est-ce que le fait de montrer les faiblesses d’un personnage conduit nécessairement le lecteur à le mépriser ? Vous répondrez à cette question dans un développement composé en vous appuyant sur les textes du corpus ainsi que sur vos lectures personnelles.



Devoir de Laura S. :



De tout temps, dans les tragédies, et plus particulièrement au XIXème siècle grâce aux mouvements littéraire du réalisme et celui du naturalisme, certains personnages apparaissent, dans un roman ou une pièce de théâtre, tels qu’ils seraient s’ils existaient dans la réalité, avec leurs qualités et leurs défauts. On peut donc se demander si le fait de montrer les faiblesses de ces personnages conduit nécessairement le lecteur à les mépriser. En d’autres termes, le fait d’insister particulièrement sur les faiblesses d’un personnage oblige-t-il le lecteur à ne pas apprécier ce dernier au point de le trouver méprisable, voire parfois détestable ? Dans un premier temps, on se demandera pourquoi, le fait de montrer les faiblesses d’un personnage peut le rendre méprisable, puis, pourquoi, au contraire, ses faiblesses peuvent le rendre plus attachant ou véritable.
Souvent le fait de montrer les faiblesses d’un personnage peut le rendre méprisable. En effet, il est particulièrement difficile d’aimer ou d’admirer quelqu’un pour ses défauts. Dans Pierre et Jean, Maupassant nous dépeint le portrait de M. Roland d’une façon très dure ; il est grossier, laid, mal proportionné, n’a pas la moindre influence sur sa famille en tant que père de famille et est tellement naïf qu’il n’a pas compris que Jean, qui lui est si peu ressemblant, n’était pas son fils. Maupassant insiste sur ses défauts sans nous révéler une seule petite qualité, ce qui fait de ce personnage quelqu’un de méprisable à cause de ses faiblesses.
Mais il y a aussi des personnages qui ont tant de défauts qu’ils font souffrir leur entourage, et le lecteur prend alors partie pour la famille du personnage, c’est le cas de M. de Mortsauf, dans Le Lys de la Vallée de Balzac. Son onomastique désigne très bien le caractère de cet homme hypocondriaque. Il passe chaque seconde de sa vie à se plaindre d’un nouveau malaise, d’une nouvelle maladie, il est tellement centré sur lui-même qu’il ne voit pas l’état de santé de sa femme se détériorer. De plus, il n’apprécie rien, est très colérique et peut dire des infamies. Le lecteur a alors pitié de sa femme qui doit le supporter et trouve le personnage détestable et méprisable.
Enfin, il y a des personnages si ridicules qu’ils deviennent méprisables. Par exemple, dans Pierre et Jean de Maupassant, M. Beausire n’a apparemment pas été gâté par la nature puisqu’il est « court sur pattes ». Maupassant le disqualifie très souvent, ce qui le rend ridicule. Arnolphe, dans L’école des femmes, de Molière est lui aussi tourné au ridicule à cause de son obsession pour le cocuage et sa solution miraculeuse qui échoue, d’ailleurs. Il se croit supérieur aux autres hommes mais est en réalité complètement ridicule ce qui le rend méprisable.

Après avoir vu comment les faiblesses d’un personnage peuvent le rendre méprisable aux yeux du lecteur, il serait intéressant de voir comment, au contraire, ces faiblesses peuvent se transformer en qualités et rendre le personnage plus appréciable. Tout d’abord, les défauts d’un personnage, nuancés, peuvent le rendre plus humain. Le lecteur peut alors d’identifier à lui. C’est le cas pour Pierre, dans Pierre et Jean de Maupassant. Tout au long du roman et dans un chapitre en particulier, il doute. Sa mère est-elle coupable ? Il essaye d’enquêter et de rester objectif mais face à un tel secret il ne peut empêcher sa colère d’éclater, il voudrait tuer tout le monde, « son père, sa mère, le mort ». Son acharnement pour trouver la vérité et ses crises de colère logiques le rendent tout à fait humain et le lecteur, loin de le mépriser, le comprend et l’apprécie.

Lire la suite

 

 

 

 

 

Scarron, oral EAF, incipit du roman comique, 54 questions avec réponses en commentaire

roman-comique-scaron

Dossier complémentaire sur l'incipit chez Scarron et ses fonctions. Bonne préparation pour l'oral

Lire la suite

Questions probables à l'oral de français sur Maupassant, Pierre et Jean, ch. 2

maupassant

Oral préparé de 59 questions avec réponses en liens et en commentaire joints : dossier prépabac

Lire la suite

Le Nouveau Roman, commentaires et oraux préparés sur prépabac

robbe-grillet

Robbe Grillet, Pérec, Céline, Butor, Sarraute, le nouveau roman au bac

 

Lire la suite

la promesse de l’aube, chapitre XXI, Romain Gary, commentaire

romain-Gary

Les débuts d’un écrivain qui entre en littérature

 

Lire la suite

LA PROMESSE DE L'AUBE, Romain Gary, chapitre I, commentaire

romain-Gary

La rencontre d’une mère et d’un fils

Lire la suite

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841