Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

Profs en direct le jour du bac

PROFS EN DIRECT : LE FORUM

Pondichery 2016

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

ELEVES SCOLARISES - CANDIDATS LIBRES, METROPOLE, DOM TOM, LYCEES FRANCAIS A L'ETRANGER ET LYCEESPROFESSIONNELS 

La nature des mots : fiche brevet

Brevet

 

 

 

La nature des mots


Qu'est ce que la nature des mots?

Nous savons que les mots appartiennent à des catégories appelées classes grammaticales. Les mots de la même classe grammaticale ont les mêmes caractéristiques.
Les mots variabes sont des mots qui peuvent changer de nombre, c'est à dire, être au singulier ou au pluriel.
Les mots invariables ne changent ni de genre, masculin ou féminin ni de nombre, singulier ou pluriel.

Parmi les mots variables nous avons :
Le verbe, on peut le distinguer des autres mots car il se conjugue, par exemple, il dort, du verbe dormir.
ll est le noyau de la phrase.
Le verbe: généralités
1. Définition du verbe:
Le verbe est le noyau de la phrase verbale, il est caratérisé par sa conjugaison: il varie en temps, mode, personne et nombre. Conjugué, il n'a pas de fonction propre, si ce n'est de donner leur fonction aux autres groupes de la phrase.
Exemple: Le verbe occupe un rôle central (dans cette phrase le verbe est le sujet, occupe est le verbe, un rôle central est le complément d'objet direct "COD")


2. Radical et terminaisons:

Observons les formes du verbe pousser: vous poussez, il poussait, nous pousserons... On reconnaît dans ces formes deux points:
une partie fixe, qui ne change pas d'un temps à l'autre, appelée le radical ou aussi la base.
Exemple: Dans le cas du verbe pousser, le radical est pouss-.
une partie variable, qui change selon la personne, le nombre, le temps et le mode, appelée la terminaison ou aussi la désinences.
Exemple: Dans le cas de l'exemple du verbe pousser ci-dessus, on a: -ez, -ait, -erons comme terminaisons.


3. Les types des classements des verbes:

Les verbes peuvent être classés selon trois points: le fonctionnement de la conjugaison, selon la façon dont les verbes se construisent et selon la tournure:
a)- Selon le fonctionnement de la conjugaison: on distingue trois groupes de verbes, selon la forme de leur infinitif, et aussi selon la construction de leur imparfait et de leur participe présent.

Les verbes du premier groupe: leur infinitif se termine en -er comme le verbe chanter. La plupart de ces verbes sont réguliers et leur radical est invariable


Les noms:

1. Noms communs et noms propres:
1.1. Les noms communs:

Les noms communs désignent les êtres et les objets d'une même espèce. Ils sont le plus souvent précédés d'un déterminant.
Exemple: Le grenier, un berceau, des confitures...



1.2. Les noms propres:
Ils désignent en général un être ou un objet unique, bien individualisé: noms de personnes (noms patronymiques), prénoms, personnages historiques, nom de pays, de régions, de monuments, de divinités, titres d'œuvres, noms de marques, etc.
Exemple: Mme Desgouttes, Jean-Claude, Vercingétorix, la Chine, la Bretagne, le Parthénon, Jésus-Christ, Allah, Jehovah, "Le médecin malgré lui", une Renault.
Les noms propres ne prennent pas de déterminant, sauf beaucoup de noms de pays et de régions (La Bourgogne), les noms d'habitants (les Français), les noms de monuments et les titres d'œuvres ("les Trois Mousquetaires"). Ils commencent toujours par une majuscule.


Noms concrets et noms abstraits:
3.1. Les noms concrets:


Ce sont ceux qui désignent un être ou un objet qu'on peut voir, toucher ou imaginer.
Exemple: Un caillou, le pharmacien...


3.2. Les noms abstraits:

Ce sont ceux qui désignent une action, une qualité, une propriété des êtres ou des objets.
Exemple: La danse, la beauté, la richesse, la sensibilité,etc.



4. Noms dénombrables et noms non dénombrables:
4.1. Les noms dénombrables:


Ce sont ceux qui désignent des êtres ou des objets qu'on peut compter, un par un. Ils peuvent être employés avec l'article indéfini: un, une, des.
Exemple: Les maisons, trois régiments, deux glaces...

4.2. Les noms non dénombrables:

Ce sont ceux qui désignent une matière, ou une réalité abstraite, qu'on ne peut compter par unités. Ils sont en général employés avec l'article défini le, la, ou avec l'article partitif du, de la.
Exemple: Le beurre, la musique, du thé...



II- Le genre des noms:

1. Noms masculins et noms féminins:


Certains noms ont toujours le même genre, masculin ou féminin. Le masculin se reconnaît à l'article le ou un. Le féminin se reconnaît à l'article la ou une.
Exemple: Le soleil, un arbre, un éclair, le clou... sont des noms masculins. La lune, la feuille, une pince, une année... sont des noms féminins.


D'autres noms ont les deux genres: masculin et féminin. Ce sont les noms animés désignant des êtres (humains et animaux), en particulier les noms des métiers:


Le nombre des noms:

1. Singulier et pluriel:


En général, le singulier s'emploie quand le nom désigne un seul être ou un seul objet, le pluriel lorsque le nom désigne deux ou plusieurs êtres ou objets.
Certains noms sont employés seulement au singulier, d'autres seulement au pluriel.



2. Noms communs à un seul nombre (singulier ou pluriel):

a)- Noms singuliers, sans pluriel. Ce sont notamment:

Les noms de matière: le plomb, le lait, le beurre.
Les noms abstraits: le bonheur.
Les adjectifs employés avec la valeur d'un nom abstrait: le beau, l'utile.
b)- Noms pluriels, sans singulier. Ce sont notamment les mots suivants: (les) ciseaux, (les) archives, (les) bestiaux, (les) entrailles, (les) environs, (les) ouailles...




3. Le pluriel des noms communs variables en nombre:
Il existe une règle générale et une série de cas particuliers:
a)- La règle générale: on ajoute -s au singulier.
Exemple: Une lampe des lampes.


b)- Les cas particuliers:
Singulier en -s, -x, -z: invariable.
Exemple: Un nez des nez.


Singulier en -al -aux.
Exemple: Un canal des canaux.
Exceptions: aval, bal, carnaval, cérémonial, chacal, choral, festival, régal, récital prennent un -s au pluriel.


Singulier en -au, -eau, -eu -x.
Exemple: Un tuyau des tuyaux, un chapeau des chapeaux, un cheveu des cheveux...
Exceptions: landau, sarrau, bleu, lieu (le poisson), pneu prennent un -s au pluriel.


Singulier en -ail -ails.
Exemple: Un détail des détails.
Exceptions: bail, corail, émail, soupirail, travail, vantail, vitrail -aux: des vitraux.


Singulier en -ou -ous.
Exemple: Un clou des clous.
Exceptions: bijou, caillou, chou, genou, hibou, joujou, pou -oux: des joujoux.


Noms à deux pluriels selon le sen: Aïeul aïeuls (grands-parents) ou aïeux (ancêtres), ciel cieux ou ciels, œil yeux ou œils...


Noms étrangers -s du pluriel ou pluriel de la langue.
Exemple: Un maximum des maximums ou des maxima, un barman des barmans ou des barmen.
Voir le pluriel des noms communs et le pluriel des noms composés.


L'adjectif qualificatif

1. L'accord de l'adjectif qualificatif

Mot variable, l'adjectif qualificatif prend, à de rares exceptions près, les marques du genre et du nombre du nom auquel il se rapporte.
Avec plusieurs noms
L'adjectif est au masculin pluriel quand l'un des noms, au moins, est un masculin.
Exemple : Une robe et un chapeau verts.
L'adjectif est au féminin pluriel quand les noms sont tous des féminins.
Exemple : Une chaleur et une humindité étouffantes.
Dans une énumération, l'adjectif peut, selon le sens, ne s'accorder qu'avec le nom qui le précède. Comparez :
Exemple : Un banc et une table vermoulue / un banc et une table vermoulus.


Avec un groupe nominal comportant un complément du nom
L'accord se fait en fonction du sens.
Exemple : Une armoire de bois blanc / une armoire de bois blanche.


Plusieurs adjectifs avec un nom pluriel
Les adjectifs sont au pluriel, sauf s'ils ne qualifient chacun qu'un élément de l'ensemble.
Exemple : Les langues indiennes et italiennes mais les langues française et anglaise.



Les adjectifs de couleur
Ils s'accordent en genre et en nombre, sauf lorsqu'ils sont dérivés d'un nom ou déterminés par un nom ou un adjectif.
Exemple : Des robes blanches, marron, bleu clair, vert bouteille.



Les adjectifs composés
Les deux éléments s'accordent lorsque ce sont des adjectifs.
Exemple : Des paroles aigres douces.
Le premier reste invariable si c'est une préposition, un adverbe, un radical d'adjectif terminé en -o.
Exemple : Des signes avant-coureurs, des fillettes court-vêtues,
les langues anglo-saxonnes.
Voir d'une manière détaillée les adjectifs de couleur et composés dans la page consacrée à l'orthographe.


2. Les degrés de signification

Certains mots (très, trop, etc.) précèdent l'adjectif pour introduire une nuance de quantité et de proportion.
Le comparatif : Il établit, à l'aide des expressions plus... que, moins... que, aussi... que, une comparaison entre deux éléments. Il est suivi d'un complément.
Exemple : Ma valise est plus / moins / aussi lourde que la tienne.


Le superlatif relatif : Il établit, à l'aide des expressions le plus, le moins, une comparaison entre un élément et tous les autres de la même espèce. Il peut être ou non suivi d'un complément.
Exemple : Cet hôtel est le moins / le plus cher (de tous).


Le superlatif absolu : Il permet, à l'aide des mots très, complètement, trop, fort, tout à fait, extrêmement, etc. d'augmenter la force du sens de l'adjectif. Il n'a pas de complément.
Exemple : Les photos de ce livre sont très / extrêmenent / fort belles.

Pour en savoir plus : Les degrés de signification : Le positif, le comparatif et le superlatif.




3. Les fonctions de l'adjectif qualificatif

L'adjectif qualificatif peut avoir quatre fonctions :

Épithète : Lorsque l'adjectif est « posé à côté » du nom ou pronom qu'il précise.

Exemple : Les employés mécontents ont été remboursés.



Apposition : Lorsque l'adjectif est séparé du nom ou pronom qu'il précise par une virgule.

Exemple : Mécontents, les employés ont été remboursés.




Attribut du sujet : Lorsque l'adjectif est séparé du nom ou du pronom qu'il précise par un verbe remplaçable par le verbe « être ».

Exemple : Les visiteurs semblent mécontents.


Attribut du C.O.D. : Lorsque l'adjectif précise un C.O.D.

Exemple : On les dit mécontents.

Si on faisait une phrase passive, l'adjectif serait alors attribut du sujet (le sujet étant l'ancien C.O.D.) : Ils sont dits mécontents.

Voir les pages consacrées au complément d'objet et à l'attribut du sujet.



 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841