Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

Profs en direct le jour du bac

PROFS EN DIRECT : LE FORUM

Pondichery 2016

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

ELEVES SCOLARISES - CANDIDATS LIBRES, METROPOLE, DOM TOM, LYCEES FRANCAIS A L'ETRANGER ET LYCEESPROFESSIONNELS 

Programmes de l'enseignement de français au collège

Brevet

 

 

 

Bulletin officiel spécial : Programmes du collège

Programmes de l’enseignement
de français
Ministère de l’Éducation nationale



Principes et objectifs

Les programmes de français au collège contribuent à l’acquisition de
plusieurs grandes compétences définies par le socle commun de
connaissances et de compétences, notamment dans « La maîtrise de
la langue française » et « La culture humaniste », mais aussi dans
« la maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la
communication», « Les compétences sociales et civiques » et
« L’autonomie et l’initiative ».
L’organisation des programmes de français vise à la fois à satisfaire
les exigences du socle, à établir des correspondances avec d’autres
disciplines et à articuler les différents domaines de l’enseignement
du français que sont l’étude de la langue, la lecture, l’expression
écrite et orale.


Les apprentissages des élèves au cours des quatre années du collège
sont construits à partir des axes suivants :


- la pratique, la maîtrise et l’analyse de la langue française
(grammaire, orthographe, lexique) ;
- un déroulement chronologique, avec des époques privilégiées pour
chaque niveau (Sixième : l’Antiquité ; Cinquième : le Moyen Age, la
Renaissance et le XVII° siècle ; Quatrième : les XVIII° et XIX°
siècles ; Troisième : les XX° et XXI° siècles) ; le respect de ce cadre,
qui n’est pas exclusif, assure la cohérence entre les enseignements de
français et d’histoire, rendant ainsi possible des activités et des
travaux interdisciplinaires ;
- une initiation à l’étude des genres et des formes littéraires ;
- le regard sur le monde, sur les autres et sur soi à différentes
époques, en relation avec l’histoire des arts ;
- la pratique constante, variée et progressive de l’écriture, qui vient
couronner le tout.
La liberté pédagogique


I. L’étude de la langue : grammaire, orthographe,
lexique
1. Grammaire


Enseigner la grammaire au collège, c'est conduire les élèves à
comprendre les mécanismes de la langue, à maîtriser la terminologie
qui sert à les identifier et à les analyser, afin de les amener à
réutiliser ces connaissances pour mieux s'exprimer à l'écrit comme à
l'oral et mieux comprendre les textes lus. Cet enseignement prend
appui sur les savoirs grammaticaux acquis à l’école primaire, qu’il
approfondit et enrichit, rendant ainsi possible l’apprentissage
d’autres notions. L’élève acquiert progressivement le vocabulaire
grammatical qui se rapporte aux notions étudiées et mobilise ses
connaissances dans des activités d’écriture.
Au collège, le programme privilégie l’apprentissage de la grammaire
de la phrase.

2. Orthographe

Savoir orthographier correctement un texte constitue, socialement et
professionnellement, une compétence essentielle. Le professeur de
français accorde donc une attention constante à l’acquisition d’une
bonne maîtrise de l’orthographe par ses élèves. Il s’assure
notamment de leur capacité d’orthographier correctement leur propre
texte.
L’acquisition de la compétence orthographique est indissociable des
savoirs acquis dans les séances consacrées à la grammaire et au
lexique.
Les réécritures constituent une
forme d’évaluation de la compétence orthographique intéressante,
qu’il s’agisse pour l’élève de récrire son propre texte ou celui
d’autrui. Parmi tous les types de dictées auxquels le professeur peut
avoir recours (dictée-copie, dictée dialoguée…), la dictée de contrôle
est une modalité indispensable d’évaluation de la compétence
orthographique.

3. Lexique

Le travail sur le lexique est une préoccupation constante dans le
cadre de l’enseignement du français au collège. La maîtrise de la
langue française, c’est-à-dire la capacité à exprimer sa pensée, ses
sentiments et à comprendre autrui, à l’écrit comme à l’oral, suppose
une connaissance précise du sens des termes utilisés, de leur valeur
propre en fonction des contextes et du niveau de langue auquel ils
appartiennent. D’année en année, le collège devient l’espace de cet
apprentissage et de son approfondissement.
Toutes les activités de l’enseignement du français – écriture, lecture,
oral, réflexion sur la langue – y concourent
L’usage des dictionnaires, sous quelque forme que ce soit, en version
imprimée ou numérique, est encouragé par une pratique constante,
tant pour aider à la réalisation des activités menées en classe que
pour éveiller la curiosité des élèves et susciter leur goût de
l’expression juste. Le dictionnaire constitue un outil de travail


II. La lecture
1. Fonder une culture humaniste


Au collège, l’élève doit acquérir une culture que l’environnement
social et médiatique quotidien ne suffit pas toujours à construire.
L’enseignement du français donne à chacun les éléments maîtrisés
d’une culture nécessaire à la compréhension des oeuvres littéraires,
cinématographiques, musicales et plastiques. Les lectures conduites
en classe permettent d’initier aux mythes, contes et légendes, aux
textes fondateurs et aux grandes oeuvres du patrimoine. Elles sont
aussi associées au travail sur le lexique et à la découverte des formes
et des genres littéraires. Elles suscitent la réflexion sur la place de
l’individu dans la société et sur les faits de civilisation, en particulier
sur le fait religieux.
Le socle commun de connaissances et de compétences prévoit, au
titre de la culture humaniste (pilier 5) que, tout au long de la scolarité
au collège, les élèves soient « préparés à partager une culture
européenne par une connaissance des textes majeurs de l’Antiquité
(L’Iliade et L’Odyssée, récits de la fondation de Rome, La Bible) » et
que soit ménagée en classe une « première approche du fait religieux
en France, en Europe et dans le monde, en prenant notamment appui
sur des textes fondateurs (en particulier des extraits de La Bible et du
Coran) dans un esprit de laïcité respectueux des consciences et des
convictions ».

2. Lecture analytique, lecture cursive

Pour fonder cette culture humaniste, le professeur de français
construit sa progression à partir de la découverte et de l’étude de
textes littéraires.


On distinguera deux approches possibles des textes : la lecture
analytique et la lecture cursive.


La lecture analytique se définit comme une lecture attentive et
réfléchie, cherchant à éclairer le sens des textes et à construire chez
l’élève des compétences d’analyse et d’interprétation.
La lecture cursive est une lecture personnelle de l’élève, en dehors
du temps scolaire mais le plus souvent en rapport avec le travail
conduit en classe.

3. La lecture de l’image

L’image, fixe ou mobile, constitue, pour l’enseignement en général
et celui du français en particulier, une ressource précieuse à plus
d’un titre : en fournissant à l’élève des représentations du monde
présent et passé, elle contribue efficacement à la constitution de sa
culture et de son imaginaire ; elle favorise l’expression des émotions
et du jugement personnel ; elle peut en outre consolider
l’apprentissage de méthodes d’analyse.

III. L’expression écrite

La correction et l’enrichissement de l’expression écrite sont au coeur
des préoccupations pédagogiques pour tous ceux qui enseignent le
français au collège. C’est par une pratique régulière, continue et
variée de l’écriture que les élèves peuvent acquérir une conscience
claire de leur langue, une connaissance précise et vivante de son
fonctionnement, de ses modes de production et de ses effets, ainsi
que le goût et le plaisir d’écrire.

Les activités d’écriture sont variées. Le résumé ou la reformulation d’un texte lu
ou d’un propos entendu, l’invention de débuts ou de suites de textes,
les insertions, les imitations, les transformations par exemple, sont
autant de contrepoints stimulants qui permettent une perception plus
fine et plus personnelle des textes.

IV. L’expression orale

Tout au long des quatre années de collège, un véritable apprentissage
de l’oral se construit en classe de français. Il se fonde sur la pratique
d’échanges, de débats, sur l’expression d’émotions et de réflexions
personnelles.



Bulletin officiel spécial : Programmes du collège
Programmes de l’enseignement
de français
Ministère de l’Éducation nationale

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841