Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

DOSSIER BAC

Spécial candidats libres

Cned

ORAL EAF

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

 

Devoir commun de français, niveau 4ème. Sujet corrigé : entraînement au brevet

Brevet

 

 

2010/2011 Devoir commun 4ème Français (corrigé)



PREMIERE PARTIE
Cloche a eu les deux jambes écrasées à quinze ans. Depuis, vagabond, il vit de la
charité, mendiant le long des chemins. La scène suivante se déroule en décembre, alors
que Cloche n'a rien mangé depuis deux jours...
Alors il visita les fermes, déambulant à travers les terres molles de pluie,
tellement exténué qu'il ne pouvait plus lever ses bâtons. On le chassa de partout. C'était
un de ces jours où les coeurs se serrent, où l'âme est sombre, où la main ne s'ouvre ni
pour donner ni pour secourir.
Quand il eut fini la visite de toutes les maisons qu'il connaissait, il alla s'abattre
au coin d'un fossé, le long de la cour de maître Chiquet. Il se décrocha, comme on disait
pour exprimer comment il se laissait tomber entre ses hautes béquilles en les faisant
glisser sous ses bras. Et il resta longtemps immobile, torturé par la faim, mais trop brute
pour bien pénétrer son insondable misère.
Il attendait on ne sait quoi, de cette vague attente qui demeure constamment en
nous. Il attendait au coin de cette cour, sous le vent glacé, l'aide mystérieuse qu'on
espère toujours du ciel et des hommes, sans se demander comment, ni pourquoi, ni par
qui elle lui pourrait arriver. Une bande de poules noires passait, cherchant sa vie dans la
terre qui nourrit tous les êtres. A tout instant, elles piquaient d'un coup de bec un grain
ou un insecte invisible, puis continuaient leur recherche lente et sûre.
Cloche les regardait sans penser à rien ; puis il lui vint, plutôt au ventre que dans
la tête, la sensation plutôt que l'idée qu'une de ces bêtes-là serait bonne à manger
grillée sur un feu de bois mort.
Le soupçon qu'il allait commettre un vol ne l'effleura pas. Il prit une pierre à
portée de sa main, et, comme il était adroit, il tua net en la lançant la volaille la plus
proche de lui. L'animal tomba sur le côté en remuant les ailes. Les autres s'enfuirent,
balancés sur leurs pattes minces, et Cloche, escaladant de nouveau ses béquilles, se mit
en marche pour aller ramasser sa chasse, avec des mouvements pareils à ceux des
poules.
Guy de Maupassant, « Le Gueux », Contes du jour et de la nuit (1883)


QUESTIONS (15 points)
I – Un récit traditionnel (4,5 points)
1 – Quel est le statut du narrateur ? Justifiez votre réponse en citant un pronom
personnel sujet et un pronom personnel complément. (1,5 pt)
2 – Quel est le point de vue ? Justifiez votre réponse en citant le texte. (1 pt)
3 – Quels sont les temps dominants ? Justifiez en citant un exemple pour chaque. (1 pt)
4 – Où se déroule l'action ? Relevez deux groupes nominaux ayant fonction de
compléments circonstanciels. (1 pt)
II – Un personnage pitoyable (5,5 points)
5 – De quoi souffre Cloche dans cette scène ? Donnez trois réponses différentes en vous
appuyant sur le texte.
Quel est l'effet produit sur le lecteur ? (2 pts)
6 - « … pour bien pénétrer son insondable misère » (l.9)
Quelle est la classe grammaticale du mot souligné ?
Expliquez-en la formation.
Trouvez dans le texte un autre mot de la même classe grammaticale et formé de façon
identique. (2 pts)
7 – Relevez dans le texte trois indices montrant que Cloche est présenté comme un personnage peu intelligent. (1,5 pt)
III – Une vision réaliste de l'homme (5 points)
8 – « … avec des mouvements pareils à ceux des poules. »
Quelle figure de style relevez-vous ici ?
Quelle image cela donne-t-il du personnage ? (1 pt)
9 - « … cette vague attente qui demeure constamment en nous. »
Quelle est la classe grammaticale du mot souligné ?
Qui représente-t-il ?
Quel est le temps utilisé ici ? Quelle est sa valeur ? (2 pts)
10 – Quelle phrase du texte annonce le geste final de Cloche ?
Quel est l'effet produit sur le lecteur ? (1 pt)
11 – « un de ces jours où les coeurs se serrent, où l'âme est sombre, où la main ne s'ouvre
ni pour donner ni pour secourir. »
Quelle vision de l'humain s'exprime ici ?
En quoi cela est-il représentatif du mouvement réaliste ? (1 pt



REECRITURE (4 points)
Réécrivez de « Le soupçon » jusqu'à « de lui » en remplaçant « il » par « elle » et en
transposant le récit au présent.




DICTEE
Il dormait partout, en été, et l'hiver il se glissait sous les granges ou dans les
étables avec une adresse remarquable. (…) Il connaissait les trous pour pénétrer dans les
bâtiments ; et le maniement des béquilles ayant rendu ses bras d'une vigueur
surprenante, il grimpait à la seule force des poignets jusque dans les greniers à
fourrages où il demeurait parfois quatre ou cinq jours sans bouger, quand il avait
recueilli dans sa tournée des provisions suffisantes.
« Le Gueux », Guy de Maupassant



DEUXIEME PARTIE
RÉDACTION
« Les autres s'enfuirent, balancés sur leurs pattes minces, et Cloche, escaladant
de nouveau ses béquilles, se mit en marche pour aller ramasser sa chasse, avec des
mouvements pareils à ceux des poules. »
En vous fondant sur les éléments présents dans le récit, vous imaginerez la fin de
ce texte en une vingtaine de lignes.




Correction


I – Un récit traditionnel
1 – Le narrateur n'est pas un personnage de l'histoire (externe) ; le récit se fait à la 3e
personne du singulier : « il » « le », « lui », « se ».
2 – Le point de vue est omniscient : le narrateur sait tout du personnage, ses pensées et
son futur : « Cloche les regardait sans penser à rien » (autres citations possibles) ; « Le
soupçon qu'il allait commettre un vol ne l'effleura pas ».
3 – Les temps dominants sont l'imparfait et le passé simple de l'indicatif.
4 – L'action se déroule à la campagne, à côté d'une maison : « au coin d'un fossé », « le
long de la cour de maître Chiquet », « au coin de cette cour ».
II – Un personnage pitoyable
5 – Cloche souffre :
• de la faim : « torturé par la faim »
• de la fatigue : « exténué »
• du froid : « sous le vent glacé »
• autre réponse acceptée : le handicap
L'effet produit sur le lecteur est la pitié.
6 - « Insondable » est un adjectif qualificatif.
Il est formé du radical « sond », du préfixe « in » et du suffixe « able ».
Un autre mot de la même classe grammaticale est : « immobile »/ « invisible »
7 – Trois indices montrant que Cloche est représenté comme un personnage peu
intelligent sont :
• « trop brute pour bien pénétrer son insondable misère »
• « sans se demander comment, ni pourquoi, ni par qui elle lui pourrait arriver »
• « sans penser à rien »
• « il lui vint, plutôt au ventre que dans la tête, la sensation plutôt que l'idée »
III – Une vision réaliste de l'homme
8 – La figure de style utilisée ici est la comparaison (outil de comparaison : « pareils
à »). Le personnage est vu comme un animal.
9 -« Nous » est un pronom personnel.
Il représente le genre humain.
Le temps utilisé est le présent de l'indicatif, il a ici une valeur de vérité générale.
10 – La phrase du texte qui annonce le geste final de Cloche est « Le soupçon qu'il allait
commettre un vol ne l'effleura pas. »
L'effet produit est une tension/attente/du suspense.
11 – La vision de l'humain qui s'exprime ici est pessimiste/négative.
Elle est représentative du réalisme car ce mouvement dépeint le monde et les hommes
tels qu'ils sont, sans les embellir.


REECRITURE

Le soupçon qu'elle va commettre un vol ne l'effleure pas. Elle prend une pierre à portée
de sa main et, comme elle est adroite, elle tue net en la lançant la volaille la plus
proche d'elle.


http://www.ac-nice.fr/college-villeneuve/joomla/index.php/francais/259-devoir-commun-4eme-2010-corrige

 

 

 

Brevet 2016 decouvrez les sujets de francais 2

 

 

 

 


 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841