Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

DOSSIER BAC

Spécial candidats libres

Cned

ORAL EAF

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

 

Brevet blanc de français, sujet corrigé, Triolet, Angoisses nocturnes. Sujet de brevet corrigé

Brevet

 

 

 

BREVET BLANC

Épreuve de Français







Première partie : Questions – Réécriture – Dictée

25 points


Toutes vos réponses doivent être rédigées.

QUESTIONS (15 points)

1- Selon l’auteur, à quoi doit servir la nuit ? (1 point)

2- «... il est d’usage de dormir » (ligne 2).

a) Donnez la valeur de ce présent de l’indicatif. (0,5 point)

b) Relevez, dans cette même phrase, deux adverbes qui renforcent la valeur de ce présent. (0,5 point)

3- Lignes 5 à 10

a) A quels pays l’auteur fait-elle allusion ? Relevez des mots qui justifient votre réponse. (0,5 point)

b) Relevez dans ce passage le champ lexical de l’isolement. (0,5 point)

c) A quel sentiment ou impression est pourtant associé ce champ lexical ? Citez le texte à l’appui. (0,5 point)

a) Par quel mot le troisième paragraphe commence-t-il ? A quelle classe grammaticale appartient-il ?

b) Quel est le lien logique exprimé ? (1 point)

5- Ligne 9 : « là-bas ».

a) De quel endroit s’agit-il précisément ? (0,5 point)

b) Relevez dans le même paragraphe un groupe nominal désignant le même endroit. (0,5 point)

6- Quel nouveau sentiment accompagne la nuit dans cet endroit ? Relevez trois mots pour justifier votre réponse. (1

point)

7- Lignes 15 à 17.

a) Quels types de phrases identifiez-vous dans ce passage ? (0,5 point)

b) Quel effet produisent-ils ? Justifiez. (1 point)

8- Ligne 17 : « Rien, le silence. »

Quelle est la particularité grammaticale de cette phrase ? (0,5 point)

9- Ligne 19 : « Une mer d’acier luit sous la lune. »

Nommez et expliquez la figure de style. (1 point)

10- a) qui le pronom « nous » renvoie-t-il à la ligne 24 ?

b) Désigne-t-il les mêmes personnes à la ligne 28 ? (0,5 point)

11- Quelle est l’étrange et inquiétante particularité de la chambre à coucher ? Expliquez. (1 point)

12- « incompréhensible » (ligne 27)

a) Quels sont les différents éléments qui composent ce mot ? (1 point)

b) Trouvez un autre mot dans le texte formé avec le même préfixe. (1 point)

13- En utilisant vos réponses précédentes, expliquez en quoi l’ambiance nocturne fait naître l’inquiétude chez la

narratrice. (2 points)

RÉECRITURE (3 points)

Réécrivez le passage suivant en remplaçant la 1ère personne du singulier « je » par la 1ère personne du pluriel « nous » et

en remplaçant « la nuit » par « les nuits ». Vous effectuerez toutes les modifications nécessaires.

« Combien était paisible la nuit du jardin où embaumait le tabac. J’ai vécu dans un ranch solitaire du désert fertile de la

Californie et, marchant sur le macadam de la route, je réfléchissais tranquillement à ce que je devais acheter le

lendemain dans la petite ville voisine. » (lignes 5 à Cool




ANGOISSES NOCTURNES


[En 1919, Elsa Triolet, écrivain d’origine russe, vient passer plusieurs mois à Tahiti. Elle est accompagnée par son mari

André. Elle consigne ses impressions dans un ouvrage intitulé A Tahiti. ]

Tout d’abord, quand l’univers s’organisait, la nuit était prévue pour le repos et la reconstitution des forces. Toujours

et partout, il est d’usage de dormir dans le noir de la nuit, et la lune et les étoiles n’ont pas été créées pour la peur.

J’ai vécu dans une petite stanitza (1) de la steppe trans-caucasienne (2), dans une solitude presque totale. Combien

était paisible la nuit du jardin où embaumait le tabac. J’ai vécu dans un ranch solitaire du désert fertile de la Californie

et, marchant la nuit sur le macadam de la route, je réfléchissais tranquillement à ce que je devais acheter le lendemain

dans la petite ville voisine.

Mais là-bas, sur cette île entre ciel et terre, j’ai appris à connaître l’angoisse nocturne. Notre vaste chambre, avec ses

cinq portes et une fenêtre, avait, la nuit, quelque chose d’effrayant. Il arrivait qu’André se levât la nuit trois ou quatre

fois pour chercher par la maison, une torche électrique à la main, la raison des bruits. Je le suivais au petit trot, apeurée.

Nous ne trouvions jamais rien, et les bruits continuaient à nous déranger.

Il est bon de savoir au juste ce que l’on craint, il existe des serrures, des revolvers, mais comment savoir ce qui bruit,

cogne, soupire dans l’obscurité et l’éclat d’une nuit tropicale ? Un coup sourd, un craquement, les vitres des fenêtres qui

tintent en frémissant, la porte qui craque, une lumière qui passe ! Qu’est-ce que c’est ? Rien, le silence. Un ciel noir,

étranger, les dessins jamais vus, compliqués, des constellations piquées avec une épingle sur le noir, et que l’on voit par

transparence. Le silence résonne dans les oreilles. Une mer d’acier luit sous la lune, l’air de dire je n’y suis pour rien. Une

allée lunaire court dessus, frémissante. Les palmiers immobiles s’élancent dans les airs.

Le sommeil nous fuit. Nous descendons dans le jardin. Le clair de lune est si violent qu’il devrait, semble-t-il être

bruyant. Mais tout est silencieux.

Une fraîcheur commence à venir des montagnes. Nous retournons dans le calme de la maison, dans la vaste chambre

aux cinq portes et une fenêtre grandes ouvertes et, à nouveau, il se met à en couler, à suinter par toutes les fentes, à

nous assaillir, quelque chose d’incompréhensible, d’inconnu, d’anonyme. Mais si, cela a un nom, les indigènes (3)

appellent ce quelque chose qui vit dans la nuit, et que nous ne pouvons comprendre : toupapaou (4).

Elsa Triolet

A Tahiti

Les Editions du Sonneur, 2011

1. Stanitza : petit village isolé

2. Steppe trans-caucasienne : région peeu habitée deRussie.

3. Indigène : qui est originaire du pays, sans aucune connotation péjorative

4. Toupapou : fantôme, esprit qui hante a nuit.






Deuxième partie : Rédaction

15 points


Les candidats traiteront au choix l’un des deux sujets suivants.

Il sera tenu compte de la correction de l’expression, de l’orthographe et de la présentation.

L’utilisation d’un dictionnaire de langue française est autorisée.

Sujet d’imagination

Vous aussi avez vécu une expérience nocturne et effrayante.

Racontez en une trentaine de lignes.

Critères de réussite

- Récit effectué à la 1ère personne et aux temps du passé.

- Circonstances indiquées.

- Récit bien mené.

- Précision du vocabulaire des sensations et des sentiments.

Sujet de réflexion

Pourquoi peut-on être tenté par les voyages ?

Vous répondrez et donnerez votre point de vue argumenté et illustré par des exemples en une trentaine de lignes.

Critères de réussite

- Présentation organisée du devoir en paragraphes construits, argumentés.

- Clarté de l’argumentation.

- Qualité des arguments employés.

- Variété et précision des exemples fournis.






Dictée (5 points)

Le soir, nous allions en dehors de la ville, à vélo, loin.

Ensuite, nous regardions le soleil se coucher en face de nous, derrière l’île de Moorea.

Par temps clair, on pouvait nettement voir dans l’île verte des vallées et des montagnes à bords déchiquetés,

comme si quelqu’un avait mordu dedans et enlevé des morceaux avec une mâchoire à dents cassées.

Quand il pleut, Moorea se transforme en sa propre ombre grise, fantomatique.

Pour nous, ce coucher de soleil était bientôt devenu quelque chose de familier et de cher. C’était notre

coucher de soleil à nous.

Elsa Triolet A Tahiti

Les Editions du Sonneur, 2011

Ecrire au tableau : Moorea (l. 2 et Cool






CORRIGE BREVET BLANC 1 FRANÇAIS

Questions (15 pts)


- Les réponses de type « oui » / «non » qui ne sont pas rédigées ne sont pas valables.

1- Selon l’auteur, à quoi doit servir la nuit ? (1 point)

- Selon l’auteur, la nuit doit servir à dormir pour reprendre des forces. (0,5 pour la réponse)

- « Tout d’abord, quand l’univers s’organisait, la nuit était prévue pour le repos et la reconstitution des

forces. »(l. 1et 2) ou « Toujours et partout, il est d’usage de dormir dans le noir de la nuit » (l. 2et 3) (0,5

pour la justification)

2- « ...il est d’usage de dormir » (l.2)

a) Donnez la valeur de ce présent de l’indicatif.

Valeur de présent de vérité générale (0,5)

b) Relevez, dans cette même phrase, 2 adverbes qui renforcent la valeur de ce présent.

Les deux adverbes sont : « toujours » et « partout » (l.2). (0,25 x 2)

a) A quels pays l’auteur fait-elle allusion ? Relevez des mots qui justifient votre réponse. (0,5 point)

La Russie : « une petite stanitza de la steppe trans – caucasienne » (0,25 pour le pays + la citation)

Les Etats-Unis : « un ranch solitaire du désert fertile de la Californie » (0,25 pour le pays + la citation)

b) Relevez dans ce passage le champ lexical de l’isolement. (0,5 point)

« stanitza » (l. 4), « steppe » (l.4), « solitude » (l.4), « solitaire » (l. 6), « désert » (l.6)

0,5 pour 4 mots 0,25 pour 3 mots 0 autrement

c) A quel sentiment ou impression est pourtant associé ce champ lexical ? Citez le texte à l’appui. (0,5 point)

Malgré cet isolement, une impression de calme, de paix, de sérénité, de sécurité est associée à ce champ

lexical. (0,25 pour l’impression)

« Combien était paisible la nuit... » (l. 5) «... je réfléchissais tranquillement... » (l.7) (0,25 pour la citation)

3- Par quel mot le 3ème paragraphe commence-t-il ? A quelle classe grammaticale appartient-il ? Quel est le lien

logique exprimé ? (1 point)

« Mais » (l.9) (0,25)

Classe grammaticale : conjonction de coordination (0,25)

Lien logique exprimé : l’opposition (0,5)

4- Ligne 9 : « là-bas »

a) De quel endroit s’agit-il précisément ?

De Tahiti (0.5) - cf. le titre de l’ouvrage et le paratexte

b) Relevez dans le même paragraphe un groupe nominal désignant le même endroit.

« cette île entre ciel et terre » (l. 9) (0,5)

5- Quel nouveau sentiment accompagne la nuit dans cet endroit ? Relevez 3 mots pour justifier votre réponse. (1

point)

Le sentiment= la peur (0,5)

Les 3 mots : « angoisse » (l.9), « effrayant » (l.11) et « apeurée » (l. 12) (0,5 pour les 3 mots, 0 point sinon)

6- Lignes 15 à 17

a) Quels types de phrases identifiez-vous dans ce passage ? (0,5 point)

- 2 phrases interrogatives : « comment savoir ce qui bruit ........... d’une nuit tropicale ? (l. 15) et « Qu’est-ce

que c’est ? » (l. 17) (0,25)

- 1 phrase exclamative : « Un coup sourd................une lumière qui passe ! » (l.16-17) (0,25)

b) Quel est l’effet produit ? Justifiez. (1 point)

Effet produit : La narratrice ignore la cause des bruits ; cf l’accumulation des verbes « bruit, cogne, soupire »

(l.15) et des GN « un coup sourd, un craquement ... » (l.16-17). Elle éprouve aussi de l’angoisse car elle

n’arrive pas à percer le mystère de ce qu’elle entend et des lueurs qu’elle perçoit. (0,5 pour l’effet + 0,5

pour la justification)

7- Ligne 17 : « Rien, le silence. »

Quelle est la particularité grammaticale de cette phrase ? (0,5 point)

Une phrase nominale ou non verbale.

8- Ligne 19 : « Une mer d’acier luit sous la lune. »

Nommez et expliquez la figure de style. (1 point)

La figure de style : une métaphore (0,5)

L’explication : la mer éclairée par la lune ressemble à une pièce métallique. (0,5)

9- A qui le pronom « nous » renvoie-t-il à la ligne 24 ? Désigne-t-il les mêmes personnes à la ligne 28 ? (0,5 point)

Le 1er « nous » = l’auteur (Elsa Triolet) et son mari (0,25)

Le 2ème « nous » renvoie aussi à tous les gens qui ne sont pas originaires de l’île. (0,25)

10- Quelle est l’étrange et inquiétante particularité de la chambre à coucher ? Expliquez. (1 point)

La particularité = de nombreuses ouvertures : « vaste chambre avec ses 5 portes et 1 fenêtre » (l.10 ) « grandes

ouvertes » (l. 25) (0,5)

L’explication (0,5) : Ces ouvertures permettent de mieux percevoir les bruits extérieurs ou intérieurs et en

créent de nouveaux : « les vitres qui tintent » (l.16) et « la porte qui craque » (l.16-17). Elles laissent aussi

pénétrer d’étranges lueurs.

11- « incompréhensible » (l.27)

a) Quels sont les différents éléments qui composent ce mot ? (1 point)

- Préfixe privatif « in- »

- Radical « compréhens- », de la famille du verbe « comprendre »

- Suffixe « ible- » qui veut dire « susceptible de », qui indique la possibilité.

Les 3 éléments cités : 1 point

2 éléments cités seulement : 0,5 point

b) Trouvez un autre mot dans le texte formé avec le même préfixe. (1 point)

C’est « inconnu » (l. 27)

12- En utilisant vos réponses précédentes, expliquez en quoi l’ambiance nocturne fait naître l’inquiétude chez la

narratrice. (2 points)

Eléments de réponse : des bruits et lueurs incompréhensibles ;

une chambre inquiétante en elle-même ;

l’impossibilité de dormir (l. 22) ;

la lumière et l’obscurité la perturbent ;

son ignorance augmente son angoisse ;

le décor (les palmiers, la mer) est effrayant ;

l’importance des croyances locales (l. 27 et 2Cool

Réécriture (5 points)

« Combien était paisible la nuit du jardin où embaumait le tabac. J’ai vécu dans un ranch solitaire du désert

fertile de la Californie et, marchant sur le macadam de la route, je réfléchissais tranquillement à ce que je devais

acheter le lendemain dans la petite ville voisine. » (l.5 à Cool

Réécrivez ce passage en remplaçant la première personne du singulier « je » par la première personne du

pluriel « nous » et en remplaçant « la nuit » par « les nuits ». Vous effectuerez toutes les modifications

nécessaires.

Combien étaient paisibles les nuits du jardin où embaumait le tabac. Nous avons vécu dans un ranch solitaire du

désert de la Californie et, marchant sur le macadam de la route, nous réfléchissions tranquillement à ce que

nous devions acheter le lendemain dans la petite ville voisine.

Etaient : 0,5 Paisibles : 0,5 Les nuits : 0,5

Nous x 3 : 1,5 Avons vécu : 1 (0,5 x 2)

Réfléchissions et devions : 1 (0,5 x 2)

- 0,5 pour toute modification indue du texte

Dictée (5 points)

- 0,5 point par erreur grammaticale.

- 0,25 point par erreur lexicale.

- 0,5 point pour 4 erreurs d’accentuation, de ponctuation, de majuscule, de trait d’union et de §.

Rédaction (15 points)

Rappel : « Les élèves doivent produire un texte correct et cohérent, d’une longueur de deux pages au moins

(environ 300 mots). Ce texte doit être structuré, construit en §, correctement ponctué ».

« Dans l’évaluation de cet exercice, il est tenu compte de la maîtrise de la langue (orth, syntaxe, présentation) ».

Sujet 1

Voir les consignes sur le sujet donné aux élèves.

Sujet 2

Rappel des instructions officielles :

« On attend :

- non une discussion de type « dissertation », mais une prise de position étayée par quelques arguments et

exemples ; on n’attend pas plusieurs points de vue (pas de systématisation du « pour et contre ») ;

- une réponse à une question directement posée au candidat.

L’évaluation porte d’abord sur la capacité du candidat à argumenter. L’effort pour produire un raisonnement

fondé sur quelques arguments est valorisé. La proclamation d’opinion non justifiée est en priorité sanctionnée.

La formalisation doit rester minimale : formulation de la position choisie, structuration en § correspondant aux

arguments justifiés, phrases de conclusion ».

 

 

 

Brevet 2016 decouvrez les sujets de francais 2

 

 

 

 


 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841