Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

Profs en direct le jour du bac

PROFS EN DIRECT : LE FORUM

Pondichery 2016

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

ELEVES SCOLARISES - CANDIDATS LIBRES, METROPOLE, DOM TOM, LYCEES FRANCAIS A L'ETRANGER ET LYCEESPROFESSIONNELS 

Baudelaire, élévation

baudelaire

 

 

 

 

 

 

Commentaire d'Elévation : Baudelaire. Les Fleurs du mal

 

Lecture du poème :

Elévation

Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,
Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,
Par delà le soleil, par delà les éthers,
Par delà les confins des sphères étoilées,

Mon esprit, tu te meus avec agilité,
Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l'onde,
Tu sillonnes gaiement l'immensité profonde
Avec une indicible et mâle volupté.

Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides;
Va te purifier dans l'air supérieur,
Et bois, comme une pure et divine liqueur,
Le feu clair qui remplit les espaces limpides.

Derrière les ennuis et les vastes chagrins
Qui chargent de leur poids l'existence brumeuse,
Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse
S'élancer vers les champs lumineux et sereins;

Celui dont les pensers, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
- Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes!


Charles Baudelaire


Analyse du poème :

Place privilégiée de ce poème car on est à l'ouverture du recueil , au tout début .

Composition : 5 quatrains d' Alexandrins à rimes embrassées
Point de vue syntaxique = Q1-Q2= 1 phrase
Q3= 1 phrase
Q4-Q5= 1 phrase

Point de vue du sens = Q1-Q2-Q3=
"je" s'adresse à son esprit
" tu te mus "
-impératif

Ensuite,
Q4-Q5= absence de "tu" , on a "celui" = 3e me personne


I) Une élévation spatiale et spirituelle

a) éléments du titre

Elevation donne l'idée d'un axe vertical . L'idée d'une ascension en cours
Dans son second sens , ce mot appartient à la messe, c'est le moment ou le prêtre lève l'hostie

D'un côté, on a un vocabulaire qui relève de la géographie :
au dessus
par dela
...
De l'autre, celui qui relève du spirituel
" esprit", "purifier", "existence" " divine" " cieux "

b) les effets du suffixe

-Ation = action en cours
On a 1 dynamisme à l'oeuvre . Multiplication de verbes de mouvement, d'action ( tu te meus, élance, envole toi "
En plus des verbes de mouvement, on a 1 multitude d' adverbes de lieux qui suppose un mouvement en train de se faire " par dessus " " par delà " "loin" "vers"
- ordre des éléments: "vallées " , "montagnes " " bas " "nuages " " etang " " mer" "soleil " " sphères etroites "

On a 1 logique = on va vers le plus haut, le plus infini, et le plus immateriel.
La mer est donc à associer avec le mot "immensité profonde ".
L'immatériel est représenté dans le 3 ème quatrain car il est question d'air qui est l'élement le plus léger, comme le feu .

- Syntaxe en expansion =
* Phrase 1= 2 quatrains
enjambement syntaxique entre strophes . Extrême retard du noyau de la phrase qui n'arrive qu'au Vers 5 .

-Q1= Au dessus + nom = hémistiche
Par delà= 2 occurences= 1 hemistiche chacun
3 occurences = 1 vers entier

- Q4 et 5 = Heureux = sub + pronom subordonnée relative
celui = proposition subordonnée relative "dont" " qui plane"

Sonorité= Dillatation par la diérèse
Rythme = présence d'enjambement qui donne 1 sorte de respiration au poème


c) Tonalité heureuse voire triomphante

Le mouvements de l'esprit est donc associé à la liberté et aux plaisirs .

Liberté[ = Présente par l'agilité = présence d'1 aisance. On a 1 écho au V 18 avec l'expression " libre essor ".L'oiseau comme symbole de la liberté = topos

Cette impression d'aisance et de facilité est renforcée par " un bon nageur " = pas de risque de noyade .

Plaisir :
* euphorie
* exubérance
*V6= " se pane ", "gaiement " " volupté= nous avons le vocabulaire du plaisir

Association originale et heureuse du corps et de l'esprit et 1 atmosphère érotique .
Ici "l'esprit " n'est cerné qu'avec des mots qui concernent le corps
" bon nageur", " se pâmer" = émoi du corps .
Il n'y a pas de mépris du corps . La sensualité ouvre à des extases prôche des expériences mystique . Cette dimension érotique heureuse est lisible dans "mâle / + eau ( symbole des femmes ) .

II ) Traces d'impuissance

a ) éléments de dissonances

Evolution de l'adresse du " je" à son esprit .

Q1 et 2 :

" tu te meus "
" tu sillonnes "
= pré de l'indicatif, phrase déclarative, constat .

Q3 :
" Envole toi "
" Bois " = impératif, exhortation , quête spirituelle, espoir

Q4-5: Rien

Q3= injonction, élévation est née à conquérir
Q4-5= " Je " exlu de l'élevation

Plus le texte s’avance, plus se joue 1 jeu avec la quête spirituelle et l'élévation .

b) but décrit mais pas vraiment atteint

Pourquoi un tel besoin d'élevation ?

* tenir l'existence prosaïque

* " Heureux " celui qui peut s'élancer

- signe de divorce entre l'artiste et la société

Q3- 4= " s’élancer" + prendre 1 libre essor

Toute cette métaphore de l'élévation aboutit à comprendre " sans effort le langage des choses .
Les 2 derniers vers sont mis en relief par la présence du tiret et 1 seul point d'exclamation .
" comprendre sans effort " = logique de la révélation,
formule toute faite, renvoie à un topos
Mise en abyme du titre " Les Fleurs du mal " = renvoie au travail poétique

Logique du symbolisme :

Nous avons l'idée monde avec, derrière les apparences quelque chose que le poète doit faire.
Adjectif " muette " et un echo du terme indicible qui apparaît au V8 et on a une dégradation entre indicible et muette . Indicible = connoté positivement , tellement beau qu'on ne peut l'exprimer

Muette = incapacité, note négativement


On trouve à la fin le mot le + antipoétique possible " chose " . Une opposition entre langage et muette est quelque chose comme un paradoxe . Ce dernier vers nous renvoie à la vision symbolique du poète déchiffreur du monde qui doit faire parler les choses qui ne parlent pas par elles- mêmes.

Conclusion =

Texte important qui décrit la création poétique comme celle de la quête difficile de l'idéal . Il présente la tâche du poète comme étant celle d'un déchiffreur . Le titre apparaît plus comme un horizon à atteindre que comme une démarche , quelque chose d'accompli puisque bien qu'on soit au début du recueil qui pose les thème de l'idéal, le spleen est présent par les traces d'impuissance.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841