Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

Profs en direct le jour du bac

PROFS EN DIRECT : LE FORUM

Pondichery 2016

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

ELEVES SCOLARISES - CANDIDATS LIBRES, METROPOLE, DOM TOM, LYCEES FRANCAIS A L'ETRANGER ET LYCEESPROFESSIONNELS 

Le savetier et le financier, La Fontaine

la-fontaine

 

 

 

 

Entretien préparé sur une fable de La Fontaine : le savetier et le financier

la-fontaine

 

 

Spécificités et efficacité de l'argumentation littéraire :

Objet d'étude :
L'argumentation : convaincre, persuader, délibérer Un mouvement littéraire et culturel

Objectifs
Réfléchir aux différentes modalités de l'argumentation, directe, indirecte Identifier trois formes argumentatives : esssai, fable, conte philosophique et les problèmes qu'elles posent

 

Lecture de la fable

la-fontaine

 

 

1 Un Savetier chantait du matin jusqu’au soir ;

C’était merveilles de le voir,

Merveilles de l’ouïr ; il faisait des passages,

Plus content qu’aucun des sept sages.

5 Son voisin, au contraire, étant tout cousu d’or,

hantait peu, dormait moins encor ;

C’était un homme de finance.

Si sur le point du jour parfois il sommeillait,

Le Savetier alors en chantant l’éveillait,

10 Et le Financier se plaignait,

Que les soins de la Providence

N’eussent pas au marché fait vendre le dormir,

Comme le manger et le boire.

En son hôtel il fait venir

15 Le chanteur, et lui dit : Or çà, sire Grégoire,

Que gagnez-vous par an ? — Par an ? Ma foi, Monsieur,

Dit avec un ton de rieur,

Le gaillard Savetier, ce n’est point ma manière

De compter de la sorte ; et je n’entasse guère

20 Un jour sur l’autre : il suffit qu’à la fin

J’attrape le bout de l’année :

Chaque jour amène son pain.

— Eh bien ! que gagnez-vous, dites-moi, par journée ? —

Tantôt plus, tantôt moins : le mal est que toujours ;

25 (Et sans cela nos gains seraient assez honnêtes,)

Le mal est que dans l’an s’entremêlent des jours

Qu’il faut chômer ; on nous ruine en fêtes.

L’une fait tort à l’autre ; et Monsieur le curé

De quelque nouveau Saint charge toujours son prône.

30 Le Financier, riant de sa naïveté,

Lui dit : « Je vous veux mettre aujourd’hui sur le trône.

Prenez ces cent écus : gardez-les avec soin,

Pour vous en servir au besoin. »

Le Savetier crut voir tout l’argent que la terre

35 Avait, depuis plus de cent ans,

Produit pour l’usage des gens.

Il retourne chez lui ; dans sa cave il enserre

L’argent et sa joie à la fois.

Plus de chant : il perdit la voix

40 Du moment qu’il gagna ce qui cause nos peines.

Le sommeil quitta son logis,

Il eut pour hôtes les soucis,

Les soupçons, les alarmes vaines.

Tout le jour il avait l’œil au guet ; et la nuit,

45 Si quelque chat faisait du bruit,

Le chat prenait l’argent. À la fin le pauvre homme

S’en courut chez celui qu’il ne réveillait plus.

Rendez-moi, lui dit-il, mes chansons et mon somme,

Et reprenez vos cent écus.

 

la-fontaine

 

 

 

Questions générales sur la fable, le classisme et La Fontaine:
  • de quel siècle La Fontaine est il ?
  • C'est un auteur du 17ème siècle
  • qui a inventé l'apologue?
  • Esope
  • quelles sont les règles du classicisme? qui en est le représentant?
  • Boileau est le représentant du classicisme : "tout ce qui se conçoit bien s'énonce clairement". L'écriture doit-être claire, les raisonnements succints, brefs et fondés.
  • à quel autre genre s'oppose t'il?
  • le baroque
  • sur quel point la Fontaine et Esope s'opposent ils?
  • Esope écrivait en prose alors que La Fontaine versifie les fables
  • La Fontaine adopte t'il un style classique?
  • Oui
  • La Fontaine respecte t'il les règles de Boileau?
  • "tout ce qui se conçoit bien s'énonce clairement" - La Fontaine respecte les règles du classicisme représenté par Boileau.
  • "éviter la précipitation, être succint et précis"
  • quelle est la morale de la fable?
  • La morale permet à La Fontaine de dénoncer l'hypocrisie des courtisans ainsi que la vanité et la naiveté des rois. "Flattez-les, payez-les d'agréables mensonges, Quelque indignation dont leur coeur soit rempli, Ils goberont l'appât; vous serez leur ami"  : Le roi croit aux mensonges. La toute puissance royale est remise en cause car les rois sont les esclaves de la flatterie. C'est une satire.
  • Quelles sont les fonctions de la fable?
  • Plaire et instruire.
  • En ce sens, peut-on dire que les fables aient un but didactique?
  • Les fables ont toujours un but didactique car elles visent toujours un enseignement
  • La fable relève t'elle de l'argumentation directe ou indirecte?
  • De l'argumentation indirecte. Les personnages sont fictifs, usage du symbolisme animalier qui permet au fabuliste d'éviter la censure.
  • Citez cinq fables de La Fontaine
  • Le chêne et le roseau, le coq et la perle, la grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le boeuf, la cigale et la fourmi, le corbeau et le renard.
  • Quelle est la position de La Fontaine par rapport à la querelle des anciens et des modernes?
  • - Il privilégie le retour aux sources antiques -

 

la-fontaine

 

 

PLAIRE

Nous savons en tant que lecteurs de La Fontaine adultes et enfants que pour éduquer, on a souvent recours à des histoires comme des fables même si elles ont moins de crédibilité aux yeux des adultes en ce qui concerne l'argumentation. La Fontaine tout comme Voltaire ont bien vu l'intérêt de travailler sur de tels récits. La Fontaine pensait qu'une morale seule était ennuyeuse alors conjuguée à un récit, nous retrouvons les deux fonctions de l'apologue, plaire et instruire. L'aspect didactique est ainsi mis en évidence. Tout peut être dit ainsi. Nous pouvons prendre l'exemple du pouvoir des fables, VIII, 4 du fabuliste dans laquelle un orateur tente dans l'antiquité de capter l'attention d'un public distrait, mais en vain et finalement, en leur racontant une histoire, il parvient à se faire écouter. On peut donc convaincre par une histoire car l'histoire est amusante et capte l'attention des lecteurs et auditeurs. La vivacité du récit fait appel au goût pour les histoires, le récit touche un large public et de tous les âges, les fables ne sont donc pas idéales que pour les enfants. Elles permettent l'évasion, admettent le merveilleux, évitent le discours théorique, il n'y a donc pas de ton didactique apparent même si le message suit toujours le récit. Le récit parle à l'imagination, nous pouvons citer, la cigale et la fourmi, avant même de parler à l'esprit et le lecteur suit le récit sans penser à la morale, il se laisse entrainer et surprendre même par la logique du raisonnement. Finalement et paradoxalement, le récit finit par obliger le lecteur à faire un effort d'interprétation, il doit en effet réfléchir et dépasser le récit car lorsqu'il devient critique, c'est la morale

la-fontaine

 

 

INSTRUIRE

Nous nous retrouvons avec des publics confondus, jeune public, tout public, public spécialisé, et pourtant il existe pour chaque public une stratégie différente pour convaincre. A chaque époque, il y a une sensiblité différente, le 18 ème siècle est friand des démonstrations indirectes et ironiques, des contes philosophiques, à la fin du 19ème siècle, on est plus tourné vers les essais et philosophies positivistes, mais la fable ne passe pas de mode car derrière le récit se cache comme un miracle que l'on n'attend pas, l'enseignement qui fait dire à Gide, "les fables sont un miracle de la culture". Dans le loup et l'agneau, La Fontaine met en avant la philosophie du plus fort, la raison du plus fort est toujours la meilleure, il nous donne sa vision du monde et rapports de force dans la société. C'est une conception très lucide et juste mais un peu pessimiste. L'affirmation est ainsi concentrée en un seul vers, au présent de vérité générale et renforcée par l'adverbe toujours. Il décrit ainsi le comportement odieux de celui qui, exerce sa violence sur plus faible que lui , prétend la justifier par des arguements spécieux, inverse les rôles et se fait victime pour pouvoir être bourreau. Le message est à ce niveau philosophique, cela signifie que l'homme est un loup pour l'homme. Seul La Fontaine parvient à véhiculer des idées aussi profondes et existentielles pour l'homme en ayant l'air de raconter une simple histoire anodine. C'est en cela que consiste le miracle. La culture est ainsi sauvgardée dans la mémoire des hommes; Il développe dans cette même fable une argumentation différente pour chaque animal, le loup est ainsiassimilé à un dictateur, interdisant à la population de se plaindre des sévices dont elle est victime. souffre et tais toi. Loup incarne l'homme biensûr, on retrouve dans la transposition de l'allégorie animale, le monde des hommes, la philosophie à tirer de nos actes. L'argumentation de l'agneau va à l'inverse du loup. Ainsi qu'il le dit dans sa dédicace à "Monseigneur Le Dauphin" du premier recueil des fables, La Fontaine rappelle le principe qui inspire les fables, "je me sers d'animaux pour instruire les hommes"; Le miracle est réussi. La réussite des fables tient à ce que les animaux sont humanisés, et cette métamorphose s'inscrit dans une logique, ce qui rend les fables encore plus convaincantes

la-fontaine

 

 

Introduction :

Jean de la Fontaine, célèbre fabuliste du XVIIè siècle s'est en grande partie inspiré de fables les plus connues d'Esope, Phèdes et auteurs de l'antiquité. Il publie ses fables en 3recueils sour le règne de Louis XIV. Le succès du recueil fut immédiat, il a redonné à la fable un essor nouveau par sa fantaisie et son originalité. Dans sa 2ème fable du recueil 8, un sujet important est évoqué : celui de l'argent. Cela définit en effet la place dans la société et le bonheur de beaucoup. La morale est ici non explicite et l'argumentation est donc indirecte. L'argumentation s'effectue ingénieusement par le dialogue de 2personnages opposés. La structure du récit est en 2 parties pour mieux convaincre.

Analyse

I - la puissance du récit .

- diversité des formes narratives. * le récit v.1-13 : contextualisation, présentation des personnages *dialogue, dicours direct v.15-33

* reprise du récit, discours indirect libre : pensées du savetier, ses craintes. v.34-47 44-46 utilisation judicieuse des temps verbaux. Imparfait : description v.1-13, v.14-33 présent de narration, actualisation v.34-49 : mélange des temps de narration -> conséquence du don. présent de narration -> conséquences néfastes, erreur. - portrait en action des personnages opposés.

•Savetier v.1-4 décrit comme heureux, gaieté. " ton de rieur " " gaillard " " naiveté ". Il profite de la vie et n'est pas avare " je n'entasse guère" v.20 distance critique face à la religion v.27-28.29

• Financier présenté par une métaphore " cousu d'or " -> dévalorisé par les éléments narratifs : négation " au contraire", éléments d'infériorité : " chantait peu, dormais moins encore " v.6 -> présentation sèche en octosyllabe v.7 -> dramatisation, profite peu de sa chance " dormait moins " " parfois sommeillait " -> v.10 : plainte appuyée sur la notion du pouvoir de l'argent v.10-11-1 Dévalorisé par son discours = autoritaire" eh bien! " antéposition " en son hôtel " ¨+ " il fait venir... le chanteur " v14 : pouvoir de l'argent. " riant de sa naîveté" " gardez...avec..besoin " v.32 -> le financier profite de sa naïveté, dévalorisé.

L'opposition entre ces deux personnages va être un point important pour l'argumentation implicite.

la-fontaine

 

II -  Morale Implicite.

- requiert la participation du lecteur qui est guidé par l'auteur.

+ Construction de la fable ( opposition au départ qui devient une inversion de situation "

Retournement de situation v.34-35 -> le savetier se retrouve dans la position du financier : malheureux. Paradoxe : Joie du Savetier ( celui qui ne se réveillait plus, hyperbole " plus ")

Le financier est inquiet " soucis, soupçons" --> l'or ne produit pas tout. v.3-4 opposition passages/sages valorisant le savetier. -présence du fabulise v2-3 : commentaire du fabuliste, " merveilles" + répétition. = enthousiasme. Il prend parti pour le savetier comparaison hyperbole " sage " v.4 v.5 participe passé : valeur causale " étant cousu " v.40 périphrase pour désigner l'argent + " nos peines " : cela montre la prise de position de La Fontaine. v.42-43 construction des vers : énumération, qui provoque un effet d'accumulation chez le lecteur et peut l'inciter à se sentir mal. -> discours indirect libre v42 " le pauvre homme " v46. La Fontaine incite le lecteur à prendre parti car victime du financier.

-> portée didactique qui souligne le jugement de l'auteur. Démarche qui va du particulier au général. v.40 " nos " -> rendre la leçon universelle

Conclusion

Cet apologue prend totalement en charge l’argumentation du fabuliste puisqu’il démontre clairement ce qu’il défend. La Fontaine arrive à plaire en instruisant ( fonction didactique ) sans passer par une morale explicite

la-fontaine

 

 

  • Problématique : Comment utiliser le récit à des fins argumentatives.
  • Plan de l'étude du site :
  • I - La puissance du récit
  • II - Une morale implicite

 

la-fontaine

 

 
Questions sur le plan proposé :
 
 
 
*** Questions autour des axes du commentaire : toutes les réponses sont dans l'étude
 
I -
 
  • Comment se manifeste la puissance du récit?
  • Quelles sont les différentes formes narratives?
  • Où commence et où s'arrête le récit?
  • Que présente t'-il?
  • Repérer le discours direct
  • A quel vers le récit reprend t'-il?
  • Relevez un exemple de discours indirect libre
  • Que traduit-il?
  • Quels vers reflètent les craintes du savetier?
  • Quels sont les temps verbaux utilisés?
  • Que marquent l'imparfait et le présent de narration?
  • Que marque le mélange des temps de narration?
  • Comment les conséquences néfastes sont-elles mises en avant?
  • Comment le savetier est-il décrit? Citez pour justifier votre réponse
  • Relevez les vers qui traduisent sa distance critique par rapport à la religion?
  • Comment le financier est-il présenté?
  • Relevez une métaphore. Que traduit-elle?
  • Quelles sont les oppositions essentielles entre le financier et le savetier?
  • Comment son discours apparaît-il ? Citez
  • Le discours le met-il en valeur ou au contraire le dévalorise t'-il? Citez le texte pour justifier votre réponse
  • Le financier vous semble t'il être un personnage sympathique? Justifiez
  • L'opposition entre les deux personnages traduit-elle l'essentiel à dire du point de vue de l'argumentation implicite?

 

la-fontaine

 

 

II -

  • De quelle nature la morale est-elle?
  • Quelle est la position du lecteur?
  • Comment la fable est-elle construite?
  • A qules vers se traduit le renversement de la situation?
  • Quelle est la nouvelle position du savetier?
  • Analysez le paradoxe
  • Relevez une hyperbole
  • Comment apparaît le financier
  • Quels vers traduisent la présence du fabuliste?
  • Relevez le commentaire du fabuliste
  • Que marque la répétition?
  • Pour qui prend t'-il parti?
  • Relevez et analysez les figures de style
  • Quelle figure de rhétorique désigne l'argent au vers 40?
  • Quelle est la prise de position de La Fontaine au vers 42?
  • Relevez une énumération
  • Que marque t'-elle?
  • Quelle est la nature du discours au vers 42?
  • Quelle attitude La Fontaine adopte t-il vis-àvis du lecteur?
  • Quelle est la fonction de la fable?
  • Peut-on dire de la leçon qu'elle est universelle?

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841