Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

Profs en direct le jour du bac

PROFS EN DIRECT : LE FORUM

Pondichery 2016

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

ELEVES SCOLARISES - CANDIDATS LIBRES, METROPOLE, DOM TOM, LYCEES FRANCAIS A L'ETRANGER ET LYCEESPROFESSIONNELS 

Lamartine, le lac à l'oral

lamartine-1.jpg

 

 

Alphonse de Lamartine (1790-1869), Méditations poétiques (1820)

 

« Le Lac »

Séquence : Poésie

*** Préparer la lecture

 

 

lamartine

Lecture du poème :

  • Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
  • Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
  • Ne pourrons-nous jamais sur l’océan des âges
  • Jeter l’ancre un seul jour ?

 

  • Ô lac ! l’année à peine a fini sa carrière,
  • Et près des flots chéris qu’elle devait revoir,
  • Regarde ! je viens seul m’asseoir sur cette pierre
  • Où tu la vis s’asseoir !

 

  • Tu mugissais ainsi sous ces roches profondes,
  • Ainsi tu te brisais sur leurs flancs déchirés,
  • Ainsi le vent jetait l’écume de tes ondes
  • Sur ses pieds adorés.

 

  • Un soir, t’en souvient-il ? nous voguions en silence ;
  • On n’entendait au loin, sur l’onde et sous les cieux,
  • Que le bruit des rameurs qui frappaient en cadence
  • Tes flots harmonieux.

 

  • Tout à coup des accents inconnus à la terre
  • Du rivage charmé frappèrent les échos ;
  • Le flot fut attentif, et la voix qui m’est chère
  • Laissa tomber ces mots :

 

  • « Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
  • Suspendez votre cours :
  • Laissez-nous savourer les rapides délices
  • Des plus beaux de nos jours !

 

  • « Assez de malheureux ici-bas vous implorent,
  • Coulez, coulez pour eux ;
  • Prenez avec leurs jours les soins qui les dévorent ;
  • Oubliez les heureux.

 

  • « Mais je demande en vain quelques moments encore,
  • Le temps m’échappe et fuit ;
  • Je dis à cette nuit : Sois plus lente ; et l’aurore
  • Va dissiper la nuit.

 

  • « Aimons donc, aimons donc ! de l’heure fugitive,
  • Hâtons-nous, jouissons !
  • L’homme n’a point de port, le temps n’a point de rive ;
  • Il coule, et nous passons ! »

 

  • Temps jaloux, se peut-il que ces moments d’ivresse,
  • Où l’amour à longs flots nous verse le bonheur,
  • S’envolent loin de nous de la même vitesse
  • Que les jours de malheur ?

 

  • Eh quoi ! n’en pourrons-nous fixer au moins la trace ?
  • Quoi ! passés pour jamais ! quoi ! tout entiers perdus !
  • Ce temps qui les donna, ce temps qui les efface,
  • Ne nous les rendra plus !

 

  • Éternité, néant, passé, sombres abîmes,
  • Que faites-vous des jours que vous engloutissez ?
  • Parlez : nous rendrez-vous ces extases sublimes
  • Que vous nous ravissez ?

 

  • Ô lac ! rochers muets ! grottes ! forêt obscure !
  • Vous, que le temps épargne ou qu’il peut rajeunir,
  • Gardez de cette nuit, gardez, belle nature,
  • Au moins le souvenir !

 

  • Qu’il soit dans ton repos, qu’il soit dans tes orages,
  • Beau lac, et dans l’aspect de tes riants coteaux,
  • Et dans ces noirs sapins, et dans ces rocs sauvages
  • Qui pendent sur tes eaux.

 

  • Qu’il soit dans le zéphyr qui frémit et qui passe,
  • Dans les bruits de tes bords par tes bords répétés,
  • Dans l’astre au front d’argent qui blanchit ta surface
  • De ses molles clartés.

 

  • Que le vent qui gémit, le roseau qui soupire,
  • Que les parfums légers de ton air embaumé,
  • Que tout ce qu’on entend, l’on voit ou l’on respire,
  • Tout dise : Ils ont aimé !

 

lamartine

«le lac » 1820

Présentation rapide :

1820 correspond à la naissance du romantisme

 C’est un mouvement qui apparaît en réaction au classicisme et aux lumières à la fin du 18éme siècle certains auteurs écrivent des textes pré-romantiques
Exemple : Rousseau les rêveries du promeneur solitaire
Les caractéristiques de ce mouvement sont l’intérêt porté au moi ‘ je ‘ , au mouvement du désir , aux sentiments contradictoires . Le gout pour la nature : La nature est à la fois une source d’émerveillement, d’angoisse pour l’ homme et de refuge , elle reflète ses états d’âmes . La prédominance du lyrisme et de l’élégiaque et du pathétique
Lyrisme : apostrophe à l’amour / à la femme Elégiaque : les plaintes Pathétiques : souffrances , touchent le lecteur
Thèmes : - la solitude - La mort - Le mal du siècle - Thème lyrique , la nature , la fuite du temps -

L'amour : Innovation de l’écriture romantique :

 Le drame romantique est une pièce de théâtre qui remet en cause les causes du théâtre classique , le poème en prose apparaît , la métrique s’assouplie

 les types de vers de la strophe 1 à 5 sont trois alexandrins et un hexasyllabe De la strophe 6 à 9 = alternance de vers entre alexandrins et hexasyllabes - De la strophe 10 à la fin = trois alexandrins et un hexasyllabe
Dans la strophe 1 à 3 le lac est le témoin des amours passées - Dans les strophes 4 à 5, il se souvient d’une promenade passée Dans les strophes 6 à 9 = parole de la femme aimée - Dans la strophe 10 à 12 = une reprise de l’adresse au temps Dans la strophe 13 = il s’adresse à la nature il demande que le lac garde les souvenirs du temps passé

A savoir sur le poème : les strophes 6 à 9 sont une adresse à la femme aimée et au temps

Les Méditations poétiques : Le recueil est composé de 24 poèmes . Pour la 1ére fois dans un recueil apparaît l’expression d’un moi exacerbé . Qui met en relief la communion de l’âme avec la nature . C’est un recueil de lyrisme personnel, il exprime les sentiments universels humains . Le Lac s’inspire d’un événement autobiographique. Il est dédié à Julie Charles . La jeune femme meurt d’une Maladie . C’est un poème mélancolique qui exprime la détresse du poète fasse au temps qui passe , évoque un amour brisé

lamartine

 

Introduction :

 Le lac est fait de 13 quatrains ,alexandrins , hexasyllabes

 S’inspire d’un événement autobiographique

 Poème du souvenir

 Evoque l’amour avec Julie Charles

 Maladie

 Le poète exprime sa tristesse et détresse face au temps qui passe

Problématique : nous verrons comment le poète en partant d’un événement douloureux ( la perte de la femme aimée ) parvient à la sublimer en une réflexion universelle sur la fuite du temps

3 axes de commentaire :

1 ) une élégie qui exprime le souvenir nostalgique de l’amour

2) Une méditation sur la fuite du temps

3 ) Trois solutions pour lutter contre le temps qui passe

lamartine

 

 

1) Une élégie qui exprime le souvenir nostalgique de l’amour

a) La nature est omniprésente

 Elle est manifestée par le champs lexical

 Nature célèbrée

 Cadre propice à la rêverie

 Femme aimée : non nommée à cause de la douleur

 Synecdoque : parle de son corps au lieu de dire son prénom . Pour raviver le souvenir

 Le souvenir heureux : champ lexical de l’amour , de l’affection

 Hymne à l’amour vers 34

B ) la tristesse est causée par la mort mais également dûe à la solitude

 nombre de phrases exclamatives , interrogatives

 Il incrimine le temps et dit que le temps est jaloux

 Vers 42 : énervement : montrer par le parallélisme de construction

 Sentiment de colère dû à l’impuissance, naît le chant plaintif du poète

2) Une méditation sur la fuite du temps

a ) la fuite du temps

b ) une méditation universelle

a ) partant d’un souvenir , il se livre à une méditation sur le temps et ses effets destructeurs . Omniprésences du temps obsessionnelle .Le temps est responsable de son malheur . Le poète et la femme s’adressent au temps .

 le temps est personnifié

Au vers 22 il est animalisé

 l’aspect destructeur du temps : menace les hommes :

‘ coule v36 ‘ ; ‘ sans vole ‘ ;. L’antéposition de l’adjectif met en relief la rapidité

 Le temps est en contradiction avec ce que veulent les hommes

Les vers 39,32 sont construits sur une antithèse entre le désir des hommes, cela est exprimé par le subjonctif de souhait ‘ sois plus lent ‘ et la réalité mise en relief par le contre rejet l’aurore et le futur proche ‘ va dissiper la nuit "

l’alternance des rimes 6 à 9 mime le tic tac d’une horloge

Le poème se termine au passé ce qui montre que l’on ne peut pas remonter le temps

b) On passe du je personnel de Lamartine au nous qui englobe tous les êtres humains. Donc il y a une volonté d'exprimer un sentiment - La strophe 9 montre que la femme s'adresse au temps et à tous les lecteurs Le choix de l'article « l' » définit un thème universel - Vers 35 : L'homme : utilisation du présent de vérité générale - Finalement la mort est dénoncée par le poète

3 ) 3 solutions pour lutter contre la fuite du temps

a ) ' carpe diem

b ) la nature = confidente

c) Le poème immortalise

a )  le carpe diem vers 33,34

 la femme lance un appel d'ordre à travers un impératif à vivre du présent

 ces moments d'ivresse

B ) elle recueille la plainte du poète - Elle est apostrophée - Eternellement jeune , vivace Vers 52 : gardienne du souvenir Accumulation - vers 53 à 57 - La nature est le seul lieu qui permet de garder le souvenir de la personne décédée

c) Le poème de Lamartine donne une fonction à la poésie et perpétue le souvenir de la voix et de la femme aimée. L'écriture est un moyen de combattre le temps

lamartine


 

Conclusion :

En partant d'un événement douloureux . La perte de la femme aimée . la fuite du temps inexorable du temps ne permet pas aux humains de profiter du temps heureux . De ce constat découle le thème du carpe diem mais aussi du désir d'attribuer à la nature éternelle le rôle de gardienne du souvenir . Enfin ces deux thèmes fortement liés dans ce poème ce qui suscite l'émotion . Par ailleurs le poète nous invite aussi à méditer sur le pouvoir de l'écriture - Ce thème de la fuite du temps déjà évoqué par Horace dans l'antiquité puis par Ronsard au 16éme sera repris sous forme modernisée au 20éme par Apollinaire dans son poème le pont Mirabeau

Les questions générales qui peuvent tomber :

 en quoi ce poète est romantique?

 comment lamartine propose t'il une méditation sur le temps?

 quelle vision du temps apparaît dans le poème?

 étudier l'expression des sentiments

 comment l'auteur aborde t'il le thème de l'amour en l'associant à la fuite du temps?

lamartine

 

 

LES REGISTRES

Didactique : qui est porteur d’un enseignement ou qui démontre, le registre didactique nous renvoie aux textes qui ont des connotations culturelles manifestes ; Par exemple les fables de La Fontaine remplissent deux fonctions, elles doivent plaire et instruire, nous pouvons alors affirmer que la portée du récit est didactique.
Comique : le registre comique par définition amuse, le comique peut être un comique de mots, de caractère ou de geste, comique de répétition (dialogue de sourds par exemple, répétitions d’expressions, de situations), il est associé au genre de la comédie et peut donc prendre plusieurs formes.
Dramatique : il cherche a provoquer la surprise du lecteur grace a une forme de suspens dans la narration, ou la representation d'évènements. En général, l'action suppose un rythme très soutenu et multiplie les rebondissements.
Pathétique : Le registre pathétique cherche à provoquer l’émotion du lecteur, il fait pitié et donne envie de pleurer. Les thèmes sont donc associés à la souffrance comme la mort, la maladie, la séparation. Il est facilement perceptible dans les textes en prose et en vers grâce aux champs lexicaux de la souffrance et de la mort, aux figures de style comme les métaphores, les hyperboles qui intensifient l’émotion, les ellipses qui traduisent l’horreur de la situation et la ponctuation expressive comme les questions oratoires,les exclamations.
Ironique : Il critique par l'humour. La figure de style qui traduit le mieux l’ironie est l’antiphrase, elle consiste à dire le contraire de ce que l’on pense, Voltaire la fait valoir dans tous ses apologues philosophiques. Le registre ironique repose sur l’implicite, il revient donc au lecteur de s’interroger sur les véritables intentions de l’auteur. Outre les antiphrases, on voit souvent des textes ironiques dont les figures de rhétorique dominantes sont, les antithèses et les oxymores.
Tragique : Il confronte le lecteur au destin (mort). Il est lié au genre théâtral de la tragédie, on peut toutefois le rencontrer dans le roman ou la poésie. La fatalité se traduit dans le registre tragique car elle représente ce contre quoi l’homme ne peut rien et le fait se sentir impuissant face au tragique du temps qui passe ; On le reconnait par le niveau du langage soutenu, les champs lexicaux de la fatalité, de la mort, du devoir, de la faute et les allusions à l’autorité de Dieu.
Epique : Il fait vivre une aventure héroïque. Il est donc associé au mot épopée qui met en avant les valeurs héroïques. On le retrouve dans les aventure d’Ulysse d’Homère par exemple, il se traduit dans une forme de récit descriptif, point de vue omniscient et parfois recours au merveilleux ; Les figures de rhétorique concourent à le mettre en valeur comme les hyperboles, les effets de gradation et d’accumulation ainsi que les répétitions ;
Fantastique : Il déstabilise. Il se définit par l’intrusion de l’irréel dans la vie réelle. On le reconnait par les champs lexicaux du surnaturel, de la mort, de la peur, de la folie, la narration à la première personne domine ainsi que le choix de la focalisation interne. Les modes et les temps verbaux renvoient à l’irréel également.
Polémique:qui défend et combat.
Lyrique : Il émeut. Il est associé à la lyre d’Orphée, prince des poètes, il a pour but de traduire les émotions et les passions du locuteur comme la mélancolie, la nostalgie, la douleur. Il se retrouve souvent dans les thèmes de l’amour, de la fuite du temps, de la solitude et de la désillusion. Les figures de style qui l’expriment le mieux sont les personnifications, les anaphores, les métaphores ainsi que les comparaisons. La ponctuation des récits lyriques est expressive et marquée par des exclamations, des points de suspension.
oratoire : il cherche a impressionner le lecteur dans le but de le convaincre ou de le persuader. Il suppose différents procedés comme, l'emploi de la premiere personne, les apostrophes, les questions rhétoriques, les répétitions, les images. Ces procédes ont pour fonction d'augmenter l'effet du discours sur le destinataire.
Satirique : Ce registre a pour but de provoquer le rire du lecteur par la dénonciation des défauts et des vices d'une époque ou d'un individu. Il met en valeur l'ironie et les sarcasmes.

lamartine

 

 

Questions sur l’introduction : la poésie

- Proposer une définition de la poésie – poésie vient du grec poiêsis : création

- Quelles sont les figures de rhétorique les plus fréquentes en poésie ?

- Quelles sont les inspirations principales de la poésie, lyrique, épique, tragique, comique ?

- Qu’appelle-t-on une poésie descriptive, narrative et didactique ?

- Quelles sont les formes du texte poétique ? Thème, strophes, vers typographie

- Définir le registre lyrique

 

 
 

Les règles de la versification :

Le vers :

- Etudier le rythme : mesurer et nommer les vers

- Etablir un lien entre rythme et impressions suggérées par un poème

- Quels sont les différents types de vers ?

- Définir les termes suivants : diérèse, synérèse, vers simple

- Quelle est la règle du E muet ?

 

La rime :

- Définir, la rime suffisante, la rime croisée, l’allitération, l’assonance, l’enjambement, le rejet, la césure et l’hémistiche

lamartine

 

Questions pour l’entretien :

Le romantisme, séquence poésie

1 -

Que met en avant le romantisme? le romantisme met en avant, dès la fin des années 1700, la sensibilité sous toutes ses expressions.

2 -

Où et quand ce mouvement littéraire prend t’-il son essor?

Initié en Europe, le mouvement prend son essor en France entre 1820 et 1850.

3 -

Quand l’adjectif romantique apparait-il? L'adjectif romantique apparait à la fin du XVIIème siècle comme synonyme de romanesque, formé par dérivation du substantif "roman".

Le romantisme dans l'histoire :

1 -

A quelle époque historique le romantisme prend t ‘-il son essor? le romantisme prend tout son essor lors de la restauration (1814 à 1830) -

Les contre modèles :

1 -

Contre quel mouvement littéraire le romantisme s’insurge t’-il? Le romantisme s'insurge contre le classicisme. On peut citer à cet égard, Victor Hugo, Hernani. Mais le romantisme s'oppose aussi au rationalisme des lumières. Il cherche à affirmer sa sensibilité exacerbée et son exaltation de l'âme, la nature devient un refuge pour l'homme et le pousse à la création.

Les trois générations romantiques :

1 -

A quoi correspond la première génération romantique? La première génération correspond à la naissance du romantisme et est liée à la révolution dont elle exprime les premières désillusions. Les romantiques ont assisté à la fin de l'ordre dans lequel ils ont grandi et donnent le sentiment de vivre dans un monde en ruine. On peut citer à cet égard, "le mal de siècle" avec Chateaubriand.

2 -

A quoi correspond la deuxième génération romantique? La deuxième génération : on peut la retrouver chez Musset avec la confession d'un enfant du siècle, il exalte la nostalgie de l'époque napoléonienne et donne l'image d'une génération en deuil qui exprime son désenchantement.

3 -

A quoi correspond la troisième génération?

la figure dominante de cette dernière génération est Théophile Gautier et Nerval. Ils sont tournés vers les mythes, le fantastique.

Les genres romantiques : Le genre poétique :

Comment le genre poétique se manifeste t’-il dans le romantisme? La poésie est essentielle dans le romantisme, le poète est perçu comme un guide, un voyant, "puissant et solitaire" pour reprendre les mots de Vigny. Le registre lyrique est mis en avant et domine le genre poétique. Il s'agit d'exprimer ses impressions personnelles. Le poète fait figure d'angoissé en proie au spleen mal dans sa condition, souffrant de mal de vivre existentiel et trop soucieux du culte du moi. On peut nommer Lamartine, les méditations.

Le drame romantique ;

1 -

En quoi consiste le drame romantique?

Le drame romantique révolutionne les formes traditionnelles théâtrales car il multiplie les intrigues et les péripéties. Il se fait miroir de la société et le peuple est représenté en scène. L’unité de temps, de lieu et d’action disparaissent.

2-

Citez des exemples de drames romantiques

Lorenzaccio, Musset

L’Œuvre de Shakespeare

Cromwell, Victor Hugo

Hernani, Victor Hugo Antony, Alexandre Dumas Le roi s'amuse, Hugo Lucrèce Borgia, Victor Hugo

Le récit en prose :

1 -

Par quoi le récit en prose est-il caractérisé dans le genre romantique? Il est marqué par le goût pour le genre autobiographique, pour les histoires sentimentales et pittoresques, la Dame aux camélias de Dumas, Notre dame de Paris de Hugo

Les idées clés du romantisme :

1 -

Quelles sont les idées clés du romantisme? Dans ma préface de Cromwell (en 1827) Hugo donne une certaine définition du romantisme par le mariage du "sublime" et du "grotesque".

Mais les romantiques utilisent aussi les journaux pour répandre leurs idées. Citons le journal "Le globe", et des salons littéraires, comme celui de Hugo, ou aussi des cercles littéraires, comme celui initié autour de Nodier

2 -

Quelle est la devise du romantisme?

"Il faut libérer la littérature"

3 -

Les romantiques remettent-ils aussi en question les règles de la versification?

Oui

Hugo le dit, dans "les contemplations" - « J'ai fait explosé cet imbécile d'Alexandrin".

Les thèmes romantiques :

1 -

Quels sont les thèmes romantiques?

Ils mettent en avant le "moi" mélancolique, le mal de vivre (Baudelaire)

- Thème de l’amour

- L’exotisme, un ailleurs idéal

lamartine

 

 

Questions sur le recueil :

De combien de poèmes les Méditations sont-elles composées?

Définir « le moi » exacerbé

Citez deux poésies en plus du Lac dans lesquelles on retrouve l’expression « d’un moi exacerbé »

Que met-il en relief?

Comment définiriez-vous ce recueil?

De quel évènement s’inspire t’-il?

Est-il autobiographique?

A qui est-il dédié?

En quoi le lac est-il un poème mélancolique? Expliquez

 

Questions sur le commentaire en fonction du plan :

lamartine

 

 

Questions sur l’introduction : toutes les réponses sont dans le commentaire

De combien de quatrains est-il composé?

Est-ce un poème du souvenir?

Citez un autre poème du souvenir

Le thème du temps qui passe est-il dominant dans le poème?

I -

La nature est-elle présente?

Relevez le champ lexical qui le prouve

Le cadre est-il propice à la rêverie?

La nature est-elle célébrée?

La femme aimée est-elle nommée?

Relevez une synecdoque

Montrez que l’on peut- parler d’un hymne à l’amour

Comment la tristesse se manifeste t’-elle?

Quelle en est la cause?

Que traduisent les exclamatives?

Etudiez le parallélisme de construction au vers 42

Que souligne t’-il?

Que traduit la colère?

lamartine

 

 

II -

La méditation sur le temps : comment se dévoile t’-elle?

Est-il personnifié? Justifiez votre réponse en citant le poème

Analysez le vers 22 : que pouvez-vous en dire?

Le temps est-il menaçant? Justifiez

Est-il en contradiction avec l’homme? Pourquoi?

Relevez une antithèse

Que traduit l’alternance des rimes?

Quel temps termine le poème?

Que marque le temps passé?

Que met en avant le présent de vérité générale?

Le poète dénonce t’-il la mort?

lamartine

 

 

III -

Quelles sont les trois solutions pour lutter contre le temps qui passe?

Définir le carpe diem

En quoi la nature contribue t’-elle à lutter contre le temps qui passe?

Justifiez votre réponse en montrant qu’elle est apostrophée et en relevant l’accumulation.

Montez que la nature est perçue comme une confidente sachant garder les souvenirs.

Quelle est la fonction de l’écriture poétique d’après ce poème ?

Questions sur la conclusion :

Citez un autre poème dans lequel la fonction de l’écriture poétique est similaire

Fonction cathartique de l’écriture poétique : se libérer des maux par les mots.

Qui a déjà médité sur la fuite du temps en poésie dans l’antiquité, au 16ème siècle puis au 20ème ?

 

 

A travailler :

 

  • Le tragique du temps qui passe : Thématique littéraire en poésie
  • Irréversibilité du temps qui passe, la condition humaine, Baudelaire
  • Consulter le dossier
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841