Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

Profs en direct le jour du bac

PROFS EN DIRECT : LE FORUM

Pondichery 2016

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

ELEVES SCOLARISES - CANDIDATS LIBRES, METROPOLE, DOM TOM, LYCEES FRANCAIS A L'ETRANGER ET LYCEESPROFESSIONNELS 

Article tolérance, Voltaire à l'oral

voltaire

 

 

 

 

Entretien préparé sur "Article tolérance", Dictionnaire philosophique, Voltaire

Lecture du texte :

voltaire

Qu’est-ce que la tolérance? c’est l’apanage de l’humanité. Nous sommes tous pétris de faiblesses et d’erreurs; pardonnons-nous réciproquement nos sottises, c’est la première loi de la nature. [...] Il est clair que tout particulier qui persécute un homme, son frère, parce qu’il n’est pas de son opinion, est un monstre; cela ne souffre pas de difficulté: mais le gouvernement, mais les magistrats, mais les princes, comment en useront-ils envers ceux qui ont un autre culte que le leur? Si ce sont des étrangers puissants, il est certain qu’un prince fera alliance avec eux. François Ier très chrétien s’unira avec les musulmans contre Charles-Quint très catholique. François Ier donnera de l’argent aux luthériens d’Allemagne pour les soutenir dans leur révolte contre l’empereur; mais il commencera, selon l’usage, par faire brûler les luthériens chez lui. Il les paye en Saxe par politique; il les brûle par politique à Paris. Mais qu’arrivera-t-il? Les persécutions font des prosélytes; bientôt la France sera pleine de nouveaux protestants: d’abord ils se laisseront pendre, et puis ils pendront à leur tour. Il y aura des guerres civiles, puis viendra la Saint-Barthélemy; et ce coin du monde sera pire que tout ce que les anciens et les modernes ont jamais dit de l’enfer. [...] Insensés, qui n’avez jamais pu rendre un culte pur au Dieu qui vous a faits! malheureux, que l’exemple des noachides, des lettrés chinois, des parsis et de tous les sages, n’a jamais pu conduire! monstres, qui avez besoin de superstitions comme le gésier des corbeaux a besoin de charognes! on vous l’a déjà dit, et on n’a autre chose à vous dire; si vous avez deux religions chez vous, elles se couperont la gorge; si vous en avez trente, elles vivront en paix. Voyez le Grand-Turc, il gouverne des guèbres, des banians, des chrétiens grecs, des nestoriens, des romains. Le premier qui veut exciter du tumulte est empalé; et tout le monde est tranquille.

voltaire

  • Questions en fonction du plan de l'étude :
  • I - Un faux article de dictionnaire
  • 1 - Une forme spécifique
  • 2 - Une arme d'engagement
  • II - Un appel à la tolérance
  • 1 - La tolérance en général
  • 2 - Tolérance religieuse
  • 3 - Tolérance d'autant plus nécessaire qu'elle s'inscrit dans un contexte religieux
  • III - Une leçon de philosophie politique
  • 1 - Critique des politiques
  • 2 - Ridicule de ces politiques
  • 3 - Appel d'un philosophe

 

  • Problématique d'étude :
  • En quoi cet article est-il un appel à la tolérance et une  leçon de philosophie politique ?

 

Commentaire et questionnaire

voltaire

I Un faux article de dictionnaire.

1) une forme spécifique

attendant ou annonçant une définition. l. 1 " qu'est-ce que la tolérance? " avec le mot clé de l'article. - emploi du présent -> vérité générale, ton péremptoire. Un article qui s'adresse au lecteur " nous sommes tous " " nos " " si vos". " tout particulier " : définition universelle, notion d'unité, s'adresse à tout le monde.

  • I - Questionnaire : les réponses sont dans le commentaire
  • 1 -
  • En quoi peut-on parler d'une forme spécifiquue de l'article du dictionnaire?
  • Pourquoi "un faux article de dictionnaire"?
  • Que pouvez-vous dire de la ligne 1 de l'article,
  • Que marque l'emploi du présent général?
  • A qui s'adresse l'article?
  • Peut-on parler d'une définition universelle?

 

voltaire

2) Une arme d'engagement

*visible par la structure : 3 paragraphes : présentation, illustration avec des exemples historiques qui se veulent arguments d'autorité ( il est certain...Charles Quint... François 1er ) interpellation avec volonté de convaincre . ( " autre chose à vous dire " " on vous l'a déjà dit " ) - articulation logique " une seule chose à vous dire " - nombreux parallélismes. *expression au service de l'objet : - vocabulaire simple et catégorique " erreurs, sottises " -questions parfois rhétoriques " comment en useront-ils envers... leurs? - connecteurs logiques " mais qu'arrivera-t-il " ex : pour marquer un déroulement temporel logique ( bientôt, et puis, puis, d'abord ) *vivacité du ton - rythme du texte - ponctuation - interrogation, exclamations

Mais ni définition, ni méthode, ni vocabulaire de dictionnaire et semble-t-il pas de neutralité informative. On comprend le point de vue de Voltaire dès la l.1 " c'est l'apanage de l'humanité " : affirmation brève.

  • 2 -  Questionnaire
  • Quelle est la structure de l'article?
  • Quelle valeur les exemples historiques ont-ils? Citez pour justifier votre réponse
  • Comment se traduit la volonté de convaincre? Citez le texte
  • L'articulation est-elle logique?
  • Quels sont les parallélismes?
  • Que pouvez-vous dire du vocabulaire ?
  • Relevez une question rhétorique
  • Analysez les connecteurs logiques
  • Comment le déroulement temporel logique est-il suggéré?
  • Comment se manifeste la vivacité du ton?
  • L'esprit de l'article est-il plutôt subjectif? Objectif?
  • Quelle ligne de l'article souligne, selon vous, le manque de neutralité informative?

 

voltaire

II  - un appel à la tolérance

1) tolérance en général

" apanage de l'humanité " = alliance de termes un peu étonnants. apanage = bien exclusif mais ici avec humanité. + définition générale l.1-2 : quelqu'un qui n'est pas de son opinion. 1e loi de la nature : nécessite de la respecter comme un décret au plus profond de l'homme

  • II - Questionnaire
  • 1 -
  • Comment comprenez-vous "l'apanage de l'humanité"?
  • Que pensez-vous de la définition? justifiez votre réponse

 

voltaire

2) plus particulièrement tolérance religieuse.

champ lexical " deux religions " " protestants " Démonstration à contrario, pas de définition de la tolérance mais des exemples d'intolérance et conséquences catastrophiques d'un tel comportement; inscription dans une période très troublée de l'histoire de France ( guerres de religion). " viendra la St Barthélémy " : menace. exemple le plus frappant, champs lexicaux de la violence et de la religion. ( brûle, pendre, enfer)

  • 2 - Questionnaire
  • Analysez le champ lexical
  • Avons-nous une définition de la tolérance?
  • Citez deux exemples d'intolérance
  • A quelle période très troublée de l'histoire de France Voltaire fait-il allusion?
  • Quel est l'exemple le plus frappant?

 

voltaire

3) Tolérance d'autant plus nécessaire qu'inscrite dans un contexte religieux.

Notion de pardon des faiblesses ( notion chrétienne) : champ lexical montrant l'horreur de l'homme et leurs fautes ( faiblesses, erreurs, sottises, horreur, monstre ) Vision péjorative de l'homme " corbeaux...charogne" donc inhumains? Argument religieux : "rendre un culte" + hyperbole " pur " . travail de l'homme à accomplir " pardonnons-nous " impératif, Voltaire s’inclue dedans.

  • 3 - Questionnaire
  • Quelle est la notion chrétienne dominante?
  • Analysez le champ lexical de l'horreur et de la faute
  • Quelle vision de l'homme avons-nous?
  • Quels sont les arguments religieux?
  • Relevez une hyperbole
  • Voltaire estime t'-il que la tolérance est nécessaire et incontournable pour faire régner la paix entre les hommes?

 

voltaire

III  - Une leçon de philosophie politique

1) Critique des politiques

Face à l'évidence générale, l.-1-2, les responsables, mais en anaphore et gradation dans la précision de l'accusation = mise en évidence de leur attitude incohérente et irresponsable. - politique extérieure " étrangers puissants " alliance d'un très chrétien avec un musulman contre un très catholique -> ironie des termes consacrés prenant un autre sens avec l'insistance sur les adverbes d'intensité " très". Puis alliance avec les protestants, incohérence, mise en évidence par un chiasme. " ils se laisseront pendre, la pendront à leur tour " : stupidité. -> emploi du futur de certitude " s'unira " : enchainement naturel. - politique intérieure incohérente car massacre des alliés de l'extérieur. " persécutions " .

  • III - Questionnaire
  • 1 -
  • Quelle est l'évidence générale?
  • Comment est-elle mise en avant?
  • Relevez et étudiez les traces de l'ironie
  • Que marquent les adverbes d'intensité?
  • Quel est le rôle du chiasme?
  • Que marque le futur de certitude "s'unira"?
  • La politique intérieure est-elle perçue comme cohérente ou incohérente?

 

voltaire

2) ridicule de ces politiques

Intolérance : mauvais calcul politique : utilisation des futurs " s'unira" " fera alliance ".  , sorte de dialogue avec le lecteur dans les questions, dégageant conséquences = prosélytisme, massacres. - valeur de certitude à la fin l.5.

  • 2 - Questionnaire
  • Concernant le ridicule de ces politiques, comment l'intolérance est-elle définie par Voltaire?
  • Quelles sont les conséquences tirées de cette définition?

 

voltaire

3) appel d'un philosophe .

3ème paragraphe : émotion de l'émetteur, recours au pathétique, mise en accusation de l'humanité entière quand elle oublie la tolérance : " vous " montrant une généralité, rythme ternaire + gradation des exclamatives. " " insensés,... malheureux,...monstres". Côté désespéré joint au côté pragmatique ( chiffres et solutions proposée " " deux..trente". Hypothétique par le " si " qui présente des solutions. - un modèle à suivre et des exemples. énumération " noachides, lettrés chinois.." : modèle lointain existant. modèle étranger " grand turc " : symbole de paix. -> mis en valeur par le philosophe " voyez " : il faut en prendre exemple.

  • 3 - Questionnaire
  • Quel est le ton du troisième paragraphe?
  • L'humanité est-elle toute entière engagée lorsqu'elle manque à son devoir de tolérance?
  • Cela reflète t'-il l'état d'esprit de Voltaire?
  • Cela traduit-il le point de vue des lumières?
  • Relevez, dans le troisième paragraphe, un rythme ternaire et une gradation
  • Quelles sont les solutions proposées?
  • Quel est le modèle à suivre?
  • Quels sont les exemples donnés?
  • Relevez une énumération
  • Comment le symbole de paix est-il mis en valeur par le philosophe Voltaire?

 

voltaire

 

 

Questions sur Voltaire :

  • - Quel est le nom de Voltaire?
  • Français Marie Arouet dit Voltaire, né le 21 novembre 1694 à Paris et mort le 30 mai 1778. Il a marqué son siècle et représente l'intellectuel au service de la tolérance et de la vérité qui comprend la liberté de penser pour l'homme trop asservi et soumis aux préjugés et au fanatisme religieux.
  • - De quel siècle est-il?
  • 18ème
  • - Citez deux ouvrages du philosophe
  • Candide et Zadig : apologues philosophiques
  • - Citez deux contemporains
  • Voltaire est un philosophe encyclopédiste contemporain de Rousseau, Montesquieu, Diderot. Ils défendaient l'idéal des lumières.
  • - Quel est l'idéal des lumières
  • Pour répondre à cette question, vous disposez d'un exposé sur le siècle des lumières afin d'approfondir les réponses aux questions pour l'oral du baccalauréat de français.
  • Quelle place Voltaire occupe t-'il dans la mémoire collective française?
  • Il occupe une place essentielle dans la mémoire collective française car il est l’intellectuel qui s’est battu pour la vérité et la liberté de pensée
  • Fait-il figure d'un intellectuel engagé? Quelles valeurs défend t’-il?
  • Il fait figure d’intellectuel engagé au niveau de la quête de la vérité, du combat contre le fanatisme religieux et de la liberté de penser.
  • Peut-on dire qu'il représente l'idéal des lumières?
  • Il défend les valeurs des lumières comme ses contemporains qui ont tous participé à la révolution intellectuelle du 18ème siècle. Symbole des Lumières, chef de file du parti philosophique, son combat est aussi consacré à défendre la tolérance et en particulier la tolérance religieuse.
  • Quelle était son opinion concernant le fanatisme religieux?
  • Ainsi que le suggère l’affaire Calas, Voltaire défend les victimes du fanatisme et de l’intolérance religieuse. Il s’implique et s’engage intellectuellement pour une véritable liberté de religion. Lui-même était déiste.
  • Que signifie déiste?
  • Le fait de croire en une entité sans pour autant adhérer à une religion révélée. Ex de religion révélée : le christianisme.
  • Quel ouvrage traduit le mieux son combat contre le fanatisme et la liberté de penser?
  • Son ouvrage le plus célèbre : Candide
  • Etait-il partisan d'une monarchie éclairée et libérale?
  • Oui, il est partisan d’une monarchie modérée et libérale, éclairée par les « philosophes »
  • Dans quel but se sert-il de sa notoriété?
  • Pour s’impliquer par exemple dans l’affaire Calas et combattre l’intolérance, le fanatisme et l’arbitraire.
  • Son œuvre littéraire est-elle imposante?
  • contes et romans - Lettres philosophiques, Dictionnaire philosophique et sa correspondance, son œuvre littéraire est très imposante.
  • Citez quatre de ses ouvrages
  • (Candide est son ouvrage le plus célèbre, on peut lire également Micromégas, l‘Ingénu, Jeannot et Colin)
  • Définissez le conte philosophique
  • Le conte philosophique est une histoire fictive dont la structure s’apparente au conte dans le but d’éviter la censure et qui vise une critique de la société : ex, Candide.

 

voltaire

 

Le siècle des Lumières

I - L'esprit des lumières Définition des lumières :

Les penseurs du 18ème siècle éclairaient les hommes en les aidant à lutter contre l'ignorance ainsi qu'en témoigne le projet de l'Encyclopédie. Les philosophes veulent asseoir le règne de la raison.

Contexte historique : on voit la philosophie de John Locke s'imposer progressivement en France. Le peuple est selon lui le souverain véritable et l'homme a des droits naturels inaliénables. Nous sommes dans ce contexte historique, sous Louis XIV qui meurt en 1715. La régence s'ouvre mais au début du règne de Louis XV, la France est secouée par les guerres et les famines, guerre de sept ans. Louis XVI tente de réorganiser les finances du royame en s'appuyant sur Turgot et Necker. Mais les difficultés persistent, nous arrivons à la crise de 1789 et à la convocation des Etats généraux.

Le philosophe éclairé : L'état d'esprit des lumières est très particulier, le philosophe doit s'engager et proposer des solutions pour réformer le système politique. La réflexion critique permet de libérer l'homme des croyances diverses. La tyrannie est ainsi pensée comme indissociable de l'ignorance. Voilà comment Kant définit les lumières : "Qu'est ce que les lumières? La sortie de l'homme de sa minorité dont il est lui même responsable. Minorité, c'est à dire incapacité de se servir de son entendement sans la direction d'autrui, monorité dont il est lui même responsable, puisque la cause en réside non dans un défaut de l'entendement, mais dans un manque de décision et de courage de s'en servir sans la direction d'autrui. "

II - Le projet de l'encyclopédie

"Monument des progrès de l'esprit humain" dit Voltaire pour décrire le projet de l'encyclopédie. Il s'agit d'une entreprise collective de longue haleine qui veut rassembler l'ensemble des connaissances pour proposer une connaissance universelle, un savoir encyclopédique. Diderot et D'Alembert deviennent ersponsables de sa publication et recrutent des collaborateurs, comme Rousseau, Montesquieu, Voltaire... Le 28 juin 1751, parait le premier volume de l'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences des arts etdes métiers. Le 23 janvier 1759, le parlement de Paris présente L'Encyclopédie comme subversive. Mais Diderot continue son travail et le dernier volume parait en 1722. Elle se présente comme une apologie des progrès; une dénonciation du fanatisme, de la superstition de la tyrannie et des entraves à la liberté et au bonheur.

III - Les principes des lumières

- La raison : il y a une mise en avant de la raison et des sciences dans le but de lutter et de combattre l'ignorance. On voit Voltaire se battre contre le fanatisme et l'intolérance, traité sur la tolérance, 1763, il met en avant le respect de toutes les religions et le droit à la dignité humaine.

- Le modèle naturel : Montesquieu considère que l'homme doit s'inspirer pour fonder la société civile, des lois naturelles qui nous viennent de Dieu. On voit Rousseau distinguer l'homme de l'animal par sa perfectibilité. L'homme est bon selon le penseur, c'est la société civile qui l'a corrompu, il lui faut donc retrouver les lois naturelles.

- La critique de la religion : La religion est remise en question, on le voit avec le déisme de Voltaire, la question du mécanisme classique, de la théorie qui assimile l'univers à une mécanique, est remise en cause. Rousseau pense que l'homme est doté d'une conscience morale innée, il propose une religion naturelle.

voltaire

 

 

  • L'exposé sur le siècle des lumières vous permet de répondre aux questions suivantes :
  • Définir les lumières
  • Situez le contexte historique
  • Qu'est-ce qu'un philosophe éclairé?
  • Quel est le projet de l'encyclopédie
  • Quels sont les principes des lumières?

 

Questions sur le siècle des lumières : 22 questions

  • I - L'esprit des lumières
  • Donnez une définition des lumières
  • Quel est le contexte historique?
  • Quel est l'état d'esprit des lumières?
  • Comment la réflexion critique est-elle perçue?
  • Quelle en est la finalité?
  • A quoi l'ignorance est-elle associée?
  • Quelle définition Kant donnait-il des lumières?
  • II - Le projet de l'encyclopédie
  • Comment Voltaire décrit-il le projet de l'encyclopédie?
  • Quel est son but?
  • Donnez un synonyme de savoir encyclopédique
  • Qui sont les responsables de la publication de l'encyclopédie?
  • Citez trois collaborateurs
  • Quand le premier volume parait-il?
  • Comment l'encyclopédie a t'-elle été présentée par le parlement de Paris?
  • Quand le dernier volume parait-il?
  • III - Les principes des lumières
  • Quel concept est-il mis en avant?
  • A quoi la raison et les sciences sont-elles associées?
  • Vers quels idéaux Voltaire se tourne t'-il?
  • Quel est son combat?
  • Que met-il en avant?
  • Que pouvez-vous dire du concept de "modèle naturel"?
  • Comment Montesquieu le perçoit-il?

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841