Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

DOSSIER BAC

Spécial candidats libres

Cned

ORAL EAF

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

 

Questionnaire bac : Droit, Devoir, justice, pouvoir

Auguste comte

 

 

 

 

 

Questionnaire bac toutes séries

 

La justice et le droit

 

 

 

 

Questionnaire

 

- Qu'est-ce que le droit? L'ensemble des règles de vie en société

  • Quelle citation de Kant illustrerait le défaut de la nature humaine? «Dans un bois aussi courbe que celui dont est fait l'homme, on ne peut rien tailler de tout à fait droit» Kant

  • En quoi y a t'-il opposition entre ces deux notions? En droit et en fait. En droit = ce qui devait être. En fait = Ce qui existe

  • Quelles sont les différentes échelles de lois? Quel est le rapport hiérarchique entre les lois et les règles? Constitution + Les lois + L'arrêté municipal ou régional + règlements intérieurs.

  • Quel concept symbolise le droit?

  • La loi

  • Qu'est-ce que la loi?

  • Montesquieu = les lois sont les rapports nécessaires qui dérivent de la nature des choses. La loi exprime le rapport, la relation entre les individus dans la société.

  • Quelle est la différence entre le droit positif et le droit naturel? Droit positif = c'est l'ensemble des règles et textes inventés par l'homme. Droit naturel = ensemble des règles qui reposent sur des fonctionnements naturels.

  • Quelles sont les sources du droit positif? Constitution + traditions (transformation des coutumes en lois + pouvoir législatif, exécutif.

  • Quelles sont les fonctions des sanctions? Elles ont pour but de protéger les libertés. Le droit n'est pas recevable sans sanctions.

  • Quels sont les problèmes posés par l'existence de sanctions? Erreurs judiciaires + les abus de pouvoirs.

  • Quel est le personnage dans la littérature théâtrale qui se dresse contre la loi? Antigone = elle entre en conflit avec l’État. Elle estime que la loi est injuste = Loi/Justice/Créon.

  • Qu'est-ce que la justice?

  • La justice est une institution judiciaire. Avant d'être une institution, c'est une vertu morale. La justice est une vertu. Être juste ou injuste est une qualité individuelle de la conscience humaine qui agit bien ou mal.

  • Le concept de justice chez Platon = La vertu est la qualité de l'âme, « la disposition de l'âme qui nous permet de bien agir» République, Platon

  • Le droit et la responsabilité

  • Qu'est-ce que la responsabilité?

  • La responsabilité sociale est celle d'un groupe, d'une collectivité = fonction sociale. La responsabilité est liée à la liberté et au discernement.

Rappel =

  • Qui est l'inventeur de la sociologie? Science des faits sociaux

  • Auguste Comte. Le terme est introduit en 1839

 

 

 

 

erreurs judiciaires



L'affaire Sacco-Vanzetti



(*) L'affaire Sacco-Vanzetti : scandale judiciaire, États-Unis, 1920. Ils sont arrêtés pour deux braquages et condamnés en 1920 à la peine de mort. Des comités de défense s'organise. Le bandit Celestino Madeiros, avoue être l'auteur du braquage mais le juge qui n'aimait ni les Italiens, ni les anarchistes refuse de rouvrir le dossier. Vanzetti, Sacco et Madeiros sont exécutés par chaise électrique.

Le 23 août 1977, exactement 50 ans après, le gouverneur du Massachusetts Michael Dukakis absout les deux hommes, et déclare que « tous les déshonneurs devaient être enlevés de leurs noms pour toujours »



L'affaire Calas

 

L'affaire Calas est une affaire judiciaire qui se déroula au milieu du XVIIIe siècle à Toulouse, rendue célèbre par l'intervention de Voltaire.

L'affaire est révélatrice du traitement, à l'époque, d'un suspect, puis accusé, sans l'appui d'un avocat (remplacé par des libelles nommés factums), où une hiérarchie des preuves (adminicule et monitoire), le secret de l'instruction et une procédure inquisitoriale transforment le suspect en victime expiatoire.

 

La famille Calas habitait au 16, rue des Filatiers (aujourd'hui n° 50) à Toulouse. Le 13 octobre 1761, le fils aîné, Marc-Antoine, est retrouvé pendu dans la boutique familiale, à une porte. Meurtre ou suicide ? Toujours est-il que les Calas (le père Jean et le frère cadet en particulier) sont accusés du meurtre alors que ceux-ci prétendent avoir détaché Marc-Antoine pour que ce dernier ne subisse pas le traitement alors infligé aux suicidés.

 

Mais les Calas, de confession protestante, sauf l'un des fils, Louis, converti au catholicisme, continuent à pratiquer leur foi, et cela suffit pour que le capitoul David de Beaudrigue, convaincu par des rumeurs de voisinage alléguant la volonté de Marc-Antoine de choisir réellement la religion catholique, exige un complément d'enquête et fasse soumettre Jean Calas à la question.

L'étranglement est infligé à Jean Calas après le verdict du procès par le parlement de Toulouse. Ce dernier le condamne à mort le 10 mars 1762, sans que le jugement ne soit motivé. Calas est condamné au supplice de la roue. Il subit la question, une longue séance de torture, mais n'avoue rien. Il clame son innocence. Roué Place Saint-Georges, Jean Calas est étranglé puis brûlé deux heures plus tard.

Exilé, un autre fils de Jean Calas, Pierre, se rend dans la ville calviniste de Genève, où il rencontre Voltaire. Le philosophe croit d'abord l'accusation fondée et rédige dans un premier temps une lettre incendiaire sur Jean Calas. Mais, convaincu par Pierre de son innocence, il forme par la suite un groupe de pression avec ses amis et utilise son ironie corrosive pour que justice soit faite.

Afin d'obtenir à la révision du procès, Voltaire publie, en 1763, l'ouvrage Traité sur la tolérance à l'occasion de la mort de Jean Calas tandis que la famille obtient un entretien à Versailles auprès de Louis XV. Le capitoul, c'est-à-dire l'officier municipal de Toulouse, qui avait largement contribué à monter les fausses accusations contre Calas, est destitué. En 1765, Voltaire réussit à faire réviser le procès et à obtenir un arrêt qui déclare Calas innocent et réhabilite sa mémoire.

Le procès de Calas a été inséré dans les causes célèbres. Il a fourni à Marie-Joseph Chénier, à Jean-Louis Laya et à Auguste-Jacques Lemierre d'Argy le sujet de drames populaires. Athanase Coquerel a publié en 1858 Jean Calas et sa famille.

 

Article "affaire Calas" de Wikipédia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Calas
Paternité - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 Unported (CC BY-SA 3.0)
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr

 

Le devoir et le droit

 

  • le droit est-il une notion morale ? Oui, car le droit est ce qui est permis, c'est donc une notion morale. Le droit me laisse seul juge de mes décisions, il me donne des autorisations. Le droit est un pouvoir moral.

  • Y a t'-il réciprocité entre droit et devoir ? Oui, ex = propriétaire/locataire + salarié/employeur. Ce qui est un droit pour moi est une obligation pour autrui.

  • Quel est le point de vue d'Auguste Comte ? Il estime que la notion de devoir devrait disparaître. Celle de droit devrait suffire. Si tout le monde faisait son devoir, les droits seraient tous garantis.

  • Quelle est la critique possible de la théorie de Comte ? Le système d'Auguste Comte est utopique. L'homme a toujours pour devoir de défendre ses droits. Kant = «le droit est l'ensemble des conditions qui permet à la liberté de chacun de s'accorder avec la liberté de tous ».

 

Le droit et la force = Droit et État

 

  • Selon Hobbes, de quoi l’État de nature est-il synonyme ? Dans l’État de nature, tout ce qui est possible est permis. Le droit = puissance = État d'insécurité.

  • Les deux étapes du stade de l'humanité = quelles sont-elles ? État de Nature + État politique

  • Comment passe t'-on de l’État de Nature à l’État politique? En renonçant au droit absolu au profit d'un souverain qui hérite des droits de tous. Le moteur est la crainte de la mort. Dans l’État de société comme dans l’État de nature, la force est la seule mesure du droit mais dans l’État de société la force appartient au souverain.

  • Que gagnent les sujets ? La sécurité

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841