Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

Profs en direct le jour du bac

PROFS EN DIRECT : LE FORUM

Pondichery 2016

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

ELEVES SCOLARISES - CANDIDATS LIBRES, METROPOLE, DOM TOM, LYCEES FRANCAIS A L'ETRANGER ET LYCEESPROFESSIONNELS 

Pour être juste, suffit-il d'obéir aux lois? Sujet corrigé philo séries technologiques, bac 2016

 

 

Pondichery 2016

 

 

 

 

Sujets et corrigés :

 

Les sujets séries technologiques

Pondichery 2016

Les dissertations du bac

 

Sujet 1 : Pour être juste, suffit-il d’obéir aux lois ?
Sujet 2 : Pouvons-nous toujours justifier nos croyances ?

 

Lire le sujet

 

  • Correction du sujet 1

  • Pour être juste, suffit-il d'obéir aux lois? 

 

pistes de réflexion

Introduction.

Loi = règle écrite visant à favoriser la vie sociale

Juste de faire : bien pour les autres. Rétribution proportionnelle.

Justice = chacun reçoit ce qui lui est dû

 

La loi s’avère juste dans la mesure où elle est légitime

En ce cas, légalité, légitimité et justice vont ensemble et obéir à la loi, c’est être juste.

Seulement, parfois, la loi heurte notre sens de la justice.

Dans ce cas, obéir à loi n’est pas considéré comme juste.

il y a des cas où il semble même qu’il soit plus juste d’y désobéir.

 

Il semble évident que la loi nous dit ce qu'il est juste de faire. La loi en effet est faite pour soustraire le pouvoir aux individus particuliers. En cas de litige, des règles écrites tranchent. On évite ainsi les risques de corruption, les mouvements d'humeur ou les préférences individuelles. Il semblerait donc que pour être juste il suffise d'obéir aux lois.

Toutefois la loi écrite est aveugle aux circonstances particulières. Elle peut de cette façon se révéler injuste face à une situation imprévue. De plus les lois varient selon les pays alors que la justice devrait être la même toujours et partout. Il est donc possible qu'il existe de mauvaises lois. Suffit-il d'obéir aux lois pour être juste?

 

Partie I.

Obéir à la loi, c’est être juste.

La loi explique ce qu'il est juste de faire et tente de l'imposer à tous. La loi répartie les droits entre les citoyens par exemple tous les citoyens majeurs français inscris sur les listes électorales et pouvant voter. Elle répartie aussi les devoirs par exemple un travailleur doit être déclaré, elle décrit et répartie également les peines, par exemple, l'homicide volontaire peut entraîner jusqu'à 30 ans de réclusion. Cette répartition cherche à être juste, c'est-à-dire, non pas égale mais proportionnelle. Par exemple, l'impôt sur le revenu est fixé en fonction des revenus.

De plus, la loi permet lors d'un conflit de jouer le rôle de médiateur entre l'agresseur et la vicitime. Sans l'intervention d'un arbitre, au risque de rester prisonnier du cycle de la vengeance. La loi permet de rétablir l'équilibre entre les deux parties, elle est impartiale et contrairement à la vengeance, elle échappe aux passions et à la colère; On distingue donc la vengeance de la punition, la vengeance est un art de la victime. La punition au ocntraire est l'oeuvre d'un juge. Sans punition on risque d'être enfermé dans un processus infini de vengeance réciproque. Il suffit donc d'obéir à la loi pour être juste.

En outre, le caractère écrit de la loi permet d'éviter l'arbitraire des individus. La loi ne dépend pas du caractère particulier de celui qui l'applique, elle évite les caprices et les passions du juge et permet de garantir une neutralité du jugement.

Partie II.

Il ne suffit pas toujours d’obéir à la loi pour être juste.

Cependant les lois sont parfois injustes. Doit-on alors distinguer les lois juridiques de la morale?

La loi morale nous dit ce qu'il est juste de faire. Il peut exister des lois juritiques injustes, faites par un groupe au pouvoir au profit de lui-même, sans égard pour le reste du groupe social. Dans ce cas, il ne suffit d'obéir à la loi pour être juste.

Par exemple Gandhi a conduit en 1930 la marche du sel : 50 000 personnes marchent 300 km pour rejoindre la mer, refusant ainsi d'acheter le sel du gouvernement colonial anglais. De nombreux marcheurs sont mis en prison mais Gandhi insiste pour se laisser enfermer et demeurer pacifique face à l'autorité.

En 1940, le régime Vichy vote une loi sur le statut des juifs qui ne peuvent plus travailler dans la fonction publique, dans le commerce, ni dans l'industrie. De même, en Afrique du Sud, l'Apartheid en Afrique du Sud voyait le statut des noirs discriminés. Ils ne pouvaient en effet pas voter, ni se marier avec des blancs.

Partie III.

Dans certains cas, il faut même désobéir à la loi pour être juste.

la désobéissance peut être l’action la plus juste. C'est le cas des désobéissances civiles. On le voit avec l'exemple de Gandhi. La Boétie dans son discours sur la servitude volontaire nous invite à pratiquer cette désobéissance civile dans le plus grand pacifisme.

il faut savoir parfois ne pas obéir à la loi. Celle-ci n’est donc pas l’unique source de la justice pour les citoyens.

Enfin, si la loi nous dit bien ce qu'il est juste de faire, c'est seulement en théorie. On trouve d'abord des lois qui se contredisent, produisant des antinomies. Par ailleurs, l'argent permet d'influencer l'exercice concret de la justice notamment en payant des avocats.

Finalement, on peut dire que si la loi nous dit ce qu'il est juste de faire, c'est à certaines conditions qu'il s'impose de préciser.

Antigone choisit de désobéir à la loi édictée par le roi Créon qui interdit d'enterrer Polynice, le frère d'Antigone qui a attaqué la vielle. En faisant cela Antigone affirme qu'elle a des des lois supérieures , des lois divines, éternelles gravées dans le coeur des hommes qui exigent d'elle qu'elle enterre son frère. Il est parfois nécessaire de transgresser les lois civiles pour déméler le juste. C'est ce que fait Antigone.

Cependant doit-on dire alors que chacun est libre de désobéir aux lois dès lors qu'il a la conviction qu'elles sont injustes? Ce serait en vérité la destruction de la loi.

On appelle désobéissance civile une infraction volontaire collective d'une loi supposée injuste. Une telle désobéissance exige plusieurs conditions. D'abord de reconnaître ouvertement l'autorité en annonçant en avance la transgrssion. Ensuite de désobéir collectivement et publiquement pour interppeler l'opinion. Ensuite la transgression demeure passifique pour éviter de s'opposer frontalement à l'autorité.

La désobéissance est donc une manière d'obéir à la conscience morale plus que juridique, cela au nom de la justice : ex Gandhi.

La loi entretien donc un rapport ambigu avec la justice. Pourtant la justice est le but recherché au sein d'une humanité plutôt portée aux mauvais sentiments.

 

 

 

Oral bac

 

 

 

Oral bac

 

 

 

Oral bac

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841