Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

Profs en direct le jour du bac

PROFS EN DIRECT : LE FORUM

Pondichery 2016

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

ELEVES SCOLARISES - CANDIDATS LIBRES, METROPOLE, DOM TOM, LYCEES FRANCAIS A L'ETRANGER ET LYCEESPROFESSIONNELS 

Contrôle sur Pascal et Descartes, points communs et différences

 

Descartes

 

 

Le triomphe de la raison

Niveau seconde

 

 

 

 

 

Pascal

 

 

Contrôle sur Pascal et Descartes

 

 Pascal

Dossier thématique : Dieu caché, Deus absconditus

Les deux infinis

Que l'homme contemple donc la nature entière dans sa haute et pleine majesté, qu'il éloigne sa vue des objets bas qui l'environnent. Qu'il regarde cette éclatante lumière, mise comme une lampe éternelle pour éclairer l'univers, que la terre lui paraisse comme un point au prix du vaste tour que cet astre décrit et qu'il s'étonne de ce que ce vaste tour lui-même n'est qu'une pointe très délicate à l'égard de celui que les astres qui roulent dans le firmament embrassent. Mais si notre vue s'arrête là, que l'imagination passe outre; elle se lassera plutôt de concevoir, que la nature de fournir. Tout ce monde visible n'est qu'un trait imperceptible dans l'ample sein de la nature. Nulle idée n'en approche. Nous avons beau enfler nos conceptions au-delà des espaces imaginables, nous n'enfantons que des atomes, au prix de la réalité des choses. C'est une sphère dont le centre est partout, la circonférence nulle part. Enfin, c'est le plus grand caractère sensible de la toute puissance de Dieu, que notre imagination se perde dans cette pensée.
Que l'homme, étant revenu à soi, considère ce qu'il est au prix de ce qui est; qu'il se regarde comme égaré dans ce canton détourné de la nature; et que de ce petit cachot où il se trouve logé, j'entends l'univers, il apprenne à estimer la terre, les royaumes, les villes et soi-même son juste prix. Qu'est-ce qu'un homme dans l'infini ?
Mais pour lui présenter un autre prodige aussi étonnant, qu'il recherche dans ce qu'il connaît les choses les plus délicates. Qu'un ciron lui offre dans la petitesse de son corps des parties incomparablement plus petites, des jambes avec des jointures, des veines dans ces jambes, du sang dans ces veines, des humeurs dans ce sang, des gouttes dans ces humeurs, des vapeurs dans ces gouttes; que, divisant encore ces dernières choses, il épuise ses forces en ces conceptions, et que le dernier objet où il peut arriver soit maintenant celui de notre discours; il pensera peut-être que c'est là l'extrême petitesse de la nature. Je veux lui faire voir là dedans un abîme nouveau. Je lui veux peindre non seulement l'univers visible, mais l'immensité qu'on peut concevoir de la nature, dans l'enceinte de ce raccourci d'atome. Qu'il y voie une infinité d'univers, dont chacun a son firmament, ses planètes, sa terre, en la même proportion que le monde visible; dans cette terre, des animaux, et enfin des cirons, dans lesquels il retrouvera ce que les premiers ont donné; et trouvant encore dans les autres la même chose sans fin et sans repos, qu'il se perde dans ses merveilles, aussi étonnantes dans leur petitesse que les autres par leur étendue; car qui n'admirera que notre corps, qui tantôt n'était pas perceptible dans l'univers, imperceptible lui-même dans le sein du tout, soit à présent un colosse, un monde, ou plutôt un tout, à l'égard du néant où l'on ne peut arriver ?
Qui se considérera de la sorte s'effrayera de soi-même, et, se considérant soutenu dans la masse que la nature lui a donnée, entre ces deux abîmes de l'infini et du néant, il tremblera dans la vue de ces merveilles; et je crois que sa curiosité, se changeant en admiration, il sera plus disposé à les contempler en silence qu'à les rechercher avec présomption. Car enfin qu'est-ce que l'homme dans la nature ? Un néant à l'égard de l'infini, un tout à l'égard du néant, un milieu entre rien et tout. Infiniment éloigné de comprendre les extrêmes, la fin des choses et leur principe sont pour lui invinciblement cachés dans un secret impénétrable, également incapable de voir le néant d'où il est tiré, et l'infini où il est englouti.

Les pensées de Pascal

 

Vers un Dieu caché
* L’homme est dans une situation inconfortable au centre de l’infini.
* Les choses sont cachées (Dieu)

"C’est le coeur qui sent Dieu, et non la raison."
"Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas"

La doctrine du Dieu caché prend racine dans le texte de la Bible.

Isaïe, XLV, 15 : « Vous êtes vraiment le Dieu caché, le Dieu d’Israël, le sauveur »

Dieu caché = Dieu d'Israel = Le Dieu de la religion judéo chrétienne

Dieu n’est pas immédiatement visible, parce qu’il est immatériel.

Dieu peut se rendre sensible au cœur, avec une évidence tout immédiate.

Une autre faculté que la raison : le coeur nous rend accessible à Dieu

 

Mais en quel sens Dieu se cache-t-il ?

Le fait que Dieu n’apparaisse pas provient de l’aveuglement de l’homme.

par suite du péché originel le cœur de l’homme est entièrement gouverné par l’amour propre, il ne voit que lui-même et rapporte tout à son moi, il est rendu aveugle à Dieu, et par conséquent Dieu se cache à son cœur.

En revanche, Dieu se découvre aux cœurs purifiés.

 

Pascal

Questions possibles pour le contrôle

 

Donnez des éléments biographiques essentiels sur Blaise Pascal (3-4 lignes maximum).

A propos de la révolution scientifique du 17e siècle à laquelle Pascal a participé :

Décrivez la représentation de l’univers au moyen-âge inspirée de Ptolémée et d’Aristote.

Quel a été le changement scientifique de représentation de l’univers opéré au 17e siècle et qui fût initié, entre autres, par Galilée, Copernic ?

 

Les planètes tournent sur des roues appelées épicycles (Il s'agit d'un mouvement circulaire uniforme sur un cercle, l'épicycle, dont le centre est lui-même animé par un mouvement circulaire uniforme, sur un autre cercle). Ceux-ci tournent eux-mêmes sur une autre -

- Définir l'épicycle, expliquez

Aristote + Ptolémée = géocentrisme = la terre est immobile au centre de l'univers : Doctrine abandonnée et remplacée par l'héliocentrisme = la terre tourne autour du soleil

- Quelles sont les positions d'Aristote et de Ptolémée?

Ptolémée est l'auteur de deux ouvrages majeurs qui résument les connaissances astronomiques et géographiques de son époque. Il est également l'auteur d'un théorème qui porte son nom. Claudius Ptolémée est né vers l'an 90 après J-C en Haute-Egypte, il est mort vers l'an 168. Ptolémée soutient le modèle un modèle qui met la Terre au centre de tout et que l'Eglise n'abandonnera qu'au XVIII ème siècle. l'Almageste est le seul ouvrage d'astronomie de l'antiquité qui nous soit parvenu, marquant durablement les sciences occidentales et orientales.

 

Héliocentrisme : Système astronomique d'après lequel on considère le Soleil comme le centre de l'Univers (astronomie ancienne) ou comme l'astre autour duquel s'effectue la rotation des planètes. (S'oppose à géocentrisme )

- Définir l'héliocentrisme

Géocentrisme : Système astronomique d'après lequel on considérait la Terre comme le centre de l'Univers autour duquel tournaient les autres astres. (Ce fut le système de Ptolémée[IIe s. après J.-C.], qui fit autorité jusqu'au XVIe s.)

- Définir le géocentrisme

 

Galilée affirmait que la terre tournait autour du soleil et non l’inverse, mais sous la menace de la torture et du bûcher, il se rétracte publiquement pour rester fidèle à la doctrine officielle de l’église.

- Quelle est la position de Galilée?

Il défend la théorie héliocentrique de Copernic contre le géocentrisme de l’église. combat d'idées qui montre à quel point l'église est butée. Galilée, savant ingénieux, est convaincu de la véracité du système de Copernic ; grâce à une lunette qu'il fabrique.combat d 'idées qui montre à quel point l'église est butée

- Défend t'-il la théorie de Copernic?

Vérité contre obscurantisme : expliquez

L’Eglise catholique se sent menacée. Si la terre n’est plus le centre du monde, tout le système de représentation est remis en cause, l’homme pourrait aussi ne plus être le centre de la création. Le dogme est touché et fait place au doute et à l’esprit critique. Galilée veut que chacun puisse accéder à la vérité et que l’esprit critique se substitue au doute.

 

A propos de la doctrine catholique et de Pascal :
Quelle est la doctrine de l’Eglise catholique au sujet du péché ?

Dans La Bible, le récit de la genèse et de la création du monde raconte comment Adam et Eve, le premier couple humain créé par Dieu lui a désobéi influencé par un serpent qu’on identifia par la suite à un ange du mal, Satan. Adam et Eve ont mangé le fruit de la connaissance du bien et mal contrairement à ce que Dieu leur avait ordonné. Suite à ce péché les êtres humains sont condamnés à être mortels, à travailler péniblement pour acquérir de quoi de survivre, à faire face aussi aux douleurs de l’accouchement

 

Descartes

Questions diverses sur Descartes, Pascal

 

Quelles sont les différrences et points communs entre Pascal et Descartes concernant le concept de l'imagination

Expliquez "les deux infinis"

Pourquoi l'homme est-il un roseau pensant?

Définir l'homme selon Pascal en un seul mot

Pourquoi peut-on dire que Dieu se cache?

Quelles sont les deux facultés chez Pascal?

Quelle faculté Pascal reconnaît-il par opposition à Descartes?

Mettre en relation Méditation III sur Dieu avec le morceau de cire

Qu'est-ce que le morceau de cire?

Comment l'homme se découvre t'-il chez Descartes?

Comme une conscience existante et pensante = le cogito ergo sum = je pense donc je suis

L'homme a t'-il une part d'infini en lui selon Descartes?

Quelle définition Pascal donne t'-il de l'homme?

 Pascal

 

15 citations de Pascal

"Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas"
"L’imagination est maîtresse d’erreur et de fausseté"
"L’homme n’est qu’un roseau, le plus faible des roseaux, mais c’est un roseau pensant"
"L’homme est un point perdu entre deux infinis"
"Le moi est haïssable"
"L’homme n’est ni ange ni bête"
"Se moquer de la philosophie, c’est vraiment philosopher"
"Si les hommes savaient ce qu’ils disent les uns des autres, il n’y aurait pas quatre amis dans le monde"
"l'orgueil et la paresse qui sont les deux sources de tous les vices"
"La seule chose qui nous console de nos misères est le divertissement."
"L'homme n'est ni ange ni bête"
«La grandeur de l'homme est grande en ce qu'il se connaît misérable.»
"C’est le coeur qui sent Dieu, et non la raison."
« Quand on lit trop vite ou trop doucement on n'entend rien. »
"Incompréhensible que Dieu soit et incompréhensible qu'il ne soit pas"

 

Descartes

Méditation I

 Descartes

Faire un résumé de la première Méditation

Quel est le point de départ de sa réflexion philosophique? Le doute

Dans quel but? Faire table rase dans le but d'assurer les connaissances

De quelle nature est le doute? hyperbolique et méthodique

Quelle est la règle à suivre?

Il y a une règle. Il faut prendre comme faux tout ce dont nous ne sommes pas certain et assuré.

Les sens sont-ils fiables?

Peut-on se fier à l'opinion?

Que montre l'argument du rêve?

(1) L'argument du rêve nous montre que le rêveur est assimilé à un fou éveillé

(2) Nous pouvons rêver que nous sommes assis auprès du feu, vêtu d'une robe de chambre alors "que je suis nu dans mon lit". Nous ne sommes pas habilités à différencier l'état de veille du rêve donc en vertu de la règle du doute méthodique, il nous faut douter de l'existence de notre propre corps. Le doute s'étend au réel.

Expliquez l'argument du Dieu trompeur

Expliquez l'argument du malin génie

Méditation II

Expliquez le morceau de cire

Quelle est la conclusion de la Méditation?

Ce qui reste du morceau de cire une fois éliminées les apparences sensibles, à savoir l’extension, la flexibilité et la muabilité, n’est pas imaginable.

Alors, je ne peux pas plus connaître ce morceau de cire par les sens que par l’imagination.

il sera toujours étendu et muable. Or, il n’y a que l’entendement qui soit capable de saisir ces deux déterminations : les sens les ignorent, l’imagination n’en représente que des exemples.

Une inspection de l'esprit.


Toute la démarche est l'œuvre d'une inspection de l'esprit, c'est-à-dire d'un examen progressif, d'une analyse effectuée par l'entendement.

Donc, si c'est la même cire selon nous, ce n'est pas parce que cela se voit, mais parce que nous le jugeons ainsi, ce qui est un acte de l'esprit et non le résultat d'une perception.

Lorsqu'on dit qu'on voit que c'est le même morceau de cire, en fait on ne le voit pas, on en juge ainsi

Méditation III

Dans la troisième méditation, Descartes va donc essayer une nouvelle fois d’échapper à tous les " sabotages " sceptiques, en ajoutant une garantie à l’ensemble de nos meilleures raisons de croire. Cette garantie est " hyper-métaphysique ", car elle suppose l’existence de Dieu et sa véracité. En effet, si Descartes a besoin de ça, c’est parce que, tant que Dieu n’est pas parfait, nos idées claires et distinctes peuvent être fausses. S’il est parfait, alors, nos capacités intellectuelles sont fondées, puisque c’est lui qui nous a faits.

Résumé de l’argument :

(1) si j’ai des idées claires et distinctes, ces idées me font connaître parfaitement ce dont elles sont les idées

(2) mais ces idées sont parfaites : je n’ai donc pas pu les produire, puisque je ne suis pas parfait

(3) elles ne peuvent pas non plus m’être venues par les sens

(4) donc, les idées claires et distinctes que j’ai, me viennent de Dieu

Qu'est-ce qu''une idée claire et distincte chez Descartes?

C'est une idée vraie

"ce qui est clair et distinct ne peut-être faux"

 

Comparaison de la vision de Dieu chez Descartes et Pascal

Point commun

Même point de départ :

Ils doivent, tous les deux, prouver l’existence de Dieu.

Différence

Ils ne le prouvent pas de la même manière.

Le fond est donc identique mais la forme diffère.

Descartes démontre la preuve de l’existence de Dieu tandis que Pascal en fait

l’objet d’un pari.

Pour prouver l’existence de Dieu, Descartes fait une démonstration comme en

mathématique. Il expose un raisonnement et conclut par un cqfd : ce qu’il fallait

démontrer.

Pascal, lui, parie sur l’existence de Dieu.

Descartes est certain de l’existence de Dieu tandis que Pascal non.

Descartes prouve l’existence de Dieu de manière scientifique tandis que Pascal non. Chez

Pascal, il n’y a pas de certitude.

Pascal reconnaît l’existence d’un autre domaine : un monde métaphysique où les

questions restent sans réponse. Descartes, lui, ne reconnaît que le monde de la

raison.

Descartes ne connaît que le monde de la raison. Pascal reconnaît un autre monde, un

monde métaphysique.

LA VISION DE DIEU

Descartes :

Il donne deux preuves de l’existence de Dieu : d’une part, l’idée de la perfection que l'homme a ne peut pas venir de lui qui est un être imparfait. Sa cause ne peut être qu’un être parfait, c’est-à-dire Dieu. D’autre part, l’existence est nécessairement incluse dans l’idée de perfection, donc Dieu, qui est parfait, existe (preuve ontologique).

Par ailleurs, Dieu est le créateur de l’univers et l’origine et le garant des vérités éternelles, des idées innées (comme l’idée de moi-même et celle même de Dieu) en l’homme et de l’évidence. Parfait et souverainement bon, il ne peut vouloir nous tromper.

Pascal :

La raison ne peut prouver ni l’existence ni l’inexistence de Dieu. Car Dieu respecte la liberté de l’homme.

« Toutes choses sont des voiles qui couvrent Dieu. » (Lettre à Melle de Roannez sur le Dieu caché).

Il ne se révèle qu’à qui il veut, la première condition à cela étant d’échapper à l’amour-propre et aux concupiscences.

Pour Pascal, Dieu n’est pas un principe abstrait (déisme) mais le Dieu vivant de la révélation biblique, que nous ne pouvons connaître que par Jésus-Christ, médiateur indispensable pour franchir le gouffre qui sépare Dieu de l’homme. C’est par la foi, don de Dieu, que nous pouvons accéder à Lui.

Pascal travailla toutes ses dernières années à une apologie de la religion chrétienne qui ne fut jamais terminée. Un de ses éléments les plus célèbres est celui du pari : le choix entre l’existence ou l’inexistence de Dieu, étant inévitable, l’analyse de tous les avantages que l’on gagne à son existence est une motivation à parier pour, et à faire comme si, ce qui permettra ensuite de rencontrer la foi. Faire comme si est un moyen d’ôter les obstacles que constituent les habitudes et plus généralement la « machine », partie de l’être humain qui relève de l’animal et qui a besoin de dressage.

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841