Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

DOSSIER BAC

Spécial candidats libres

Cned

ORAL EAF

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

 

Pensez vous que l'on puisse traiter de sujets graves et sérieux sur le mode plaisant ou humoristique?

 

 

La Fontaine, les fables

 

 

 

 

Pensez vous que l’on puisse traiter de sujets graves et sérieux sur le mode plaisant ou humoristique? Vous appuierez votre réponse sur des exemples empruntés à la littérature ou d’autres formes d’art, y compris le cinéma.

 

 

  • Les corrigés du baccalauréat de français
  • La dissertation sur bac en ligne : prépabac

 

 

Dissertation : les corrigés du baccalauréat

*** Toutes séries

 

Sujet:

Pensez-vous que l’on puisse traiter de sujets graves et sérieux sur le mode plaisant ou humoristique? Vous appuierez votre réponse sur des exemples de votre choix ou empruntés à d’autres formes d’art, y compris le cinéma.

 

Descriptif :

Le corrigé fait 4 pages word police 14, il comprend une introduction avec la formulation du sujet, trois parties développées en plusieurs arguments avec des exemples de la littérature, une conclusion et une ouverture.

 

Plan proposé de la dissertation :

  • Introduction
  • Formulation du sujet
  • I - Parler de choses sérieuses avec humour
  • Transition
  • II - L'humour et la dédramatisation
  • Transition
  • III - Peut on rire de tout, quelles sont les limites de l'humour?
  • Conclusion avec ouverture

 

 

Lecture en ligne du document

  • Le corrigé bac : la dissertation

*** Document de prépabac

 

Introduction

Le rire est un élément essentiel de la vie de l'homme, il traduit son état d'esprit et lui permet d'affronter les événement en prenant du recul vis-à-vis des situations les plus graves et les plus tragiques. Le rire est un recul par rapport aux évènements, l'humour permet de les supporter car nous nous en détachons par l'humour, c'est pourquoi le valet de Figaro en s'adressant à son maître le barbier de Séville de Beaumarchais, affirme : «je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer» . Le rire est l'instrument par excellence qui nous apprend à relativiser les séries de drames que nous traversons dans une vie. Mais, s'il nous autorise à évaluer les drames et tragédies les plus pénibles, pouvons-nous pour autant rire de tout? La littérature a familiarisé l'homme avec cette philosophie du rire, Molière dans ses comédies nous a initié à rire en nous enseignant ce mode d'appréhension des choses. Il ne faut pas parler des choses graves sur le mode sérieux mais au contraire sur le mode plaisant ou humoristique. C'est aussi le cas de La Fontaine dont les deux préoccupations majeures dans ses fables étaient de plaire et d'instruire. Mais quels sont les limites du rire et de l'humour?

Dans une première partie, nous verrons comment et en quoi appréhender les choses sérieuses sur le mode plaisant, en second lieu, nous développerons l'idée selon laquelle, l'humour, s'il permet de relativiser provoque l'attaque et soumet ses cibles et enfin, nous tenterons de comprendre les limites du rire et les frontières de l'humour.

I – Appréhender les choses sérieuses sur le mode plaisant

L'acceptation des évènements les plus pénibles dans la vie de l'homme passe toujours par la vision qu'il en a, en relativisant les situations difficiles, ces dernières paraissent plus tolérables car on les accepte avec plus de philosophie mais ce détachement reste relatif, dans quelle mesure peut-on gérer cette philosophie du détachement pour évaluer les choses sur un mode plus plaisant et humoristique? L'homme a t'-il le potentiel, la puissance et la force morales de prendre du recul face aux tragédies des mortels, maladie, mort etc? Si l'on se tourne vers La Fontaine, il semblerait que son souci premier de toujours plaire soit une manière de nous inculquer de toujours rire des choses des plus graves ou sinon d'en sourire en appréhendant les évènements au second degré et en faisant valoir l'humour. On le voit ainsi traiter les thèmes les plus sérieux comme la mort, le pouvoir, le malheur sur le mode plaisant, il plait et il enseigne dans tous ses apologues car la morale nue apporte de l'ennui. Nous pourrions citer en outre Molière qui dans toutes ses comédies s'est appliqué à mettre en avant les plus grandes interrogations de l'homme et de l'humanité en apportant distraction et humour à ses intrigues théâtrales. Nous pouvons ainsi affirmer que l'humour est un art de la séduction dans tous les genres littéraires ainsi qu'en témoigne l'histoire de la littérature, art agréable qui permet aux lecteurs d'apprendre à évaluer ses propres inquiétudes et angoisses. La littérature est ainsi un miroir de vie mais la philosophie du rire et de l'humour n'empêche pas pour autant d'affronter les fatalités comme la mort, l'amour, la maladie etc. L'homme dispose ainsi de deux armes imparables pour affronter sa vie durant les tragédies les plus insoutenables auxquelles irrémédiablement chaque homme est confronté, le rire et l'humour sont nos défenses les plus primaires, les plus instinctives et elles ont un rôle cathartique sur notre santé mentale, on pourrait parler de thérapie du rire ou de thérapie par le rire et l'humour. Voltaire en bon philosophe a fait de l'humour son arme secrète pour affronter et lutter contre tous les vices de son époque. Dans tous ses contes philosophiques, citons Candide par exemple, la religion, son pouvoir arbitraire, ses abus sont dénoncés avec un nombre impressionnant d'antiphrases, figures de rhétoriques dont le penseur se sert pour faire valoir l'ironie comme arme la plus tranchante. Cela s'applique également aux critiques répétées de la tyrannie, de l'esclavage, de la guerre. Le rire et l'humour rendent plus fort et nous dispose à une meilleure acceptation des choses que nous n'accepterions sans doute pas très bien sur le mode sérieux.

Mais si ces deux armes de défense pour les plus grands penseurs ont une fonction cathartique sur l'homme et permettent une meilleure réception des idées à défendre, ne peuvent-elles pas en revanche provoquer les attaques les plus virulentes?

II – l’humour permet de relativiser mais il provoque attaque et soumet ses cibles

Il va de soi que les moments de la vie les plus pénibles sont bien mieux traversés lorsqu’on sait les relativiser sur le ton le plus plaisant possible, il va de soi que cela contribue à bien souligner et à bien insister sur l’aspect souvent absurde de l’existence et pourtant, le rire dans ces cas bien précis est une arme véritable nous permettant d’affronter avec plus de philosophie la vie bien cruelle. Le rire est donc bien libérateur, il nous faut mettre en évidence son pouvoir cathartique, il canalise l’angoisse. Il semblerait donc que l’homme puisse rire de tout et sur tout, de la guerre comme de la misère, de la mort comme de la maladie. Le rire serait une arme extrêmement puissante, c’est peut-être la raison pour laquelle l’église se méfiait du rire ainsi que nous le suggère «le nom de la rose», roman de Umberto Eco, on veut dans cet ouvrage interdire un livre d’Aristote sur la comédie qui fait l’éloge du rire. Nous comprenons que celui qui sait rire des choses est en position de supériorité par rapport à ce dont il rire. Il ressort que l’on peut parler d’un sujet sérieux sur le mode plaisant si l’on veut l’attaquer, le blesser, l’humour et le rire sont les armes de la contestation. Tendance que l’on retrouve chez les humoristes et caricaturistes en général, nous pouvons mentionner Plantu, le dessinateur qui parvient à faire rire le lecteur de la guerre et de l’oppression. Il est des sujets graves dont il faut parler avec humour, pour mieux les dominer, parce que l’humour est cruel pour sa cible.

On peut donc appréhender les choses sur le mode plaisant et l’humour au-delà de son effet et de son pouvoir libérateur, cathartique, provoque attaque et cible, mais une question demeure cependant, pouvons-nous rire de tout, ne faut-il pas admettre des limites ?

III – ne faut-il pas admettre les limites de l’humour? Peut- on rire de tout?

Le rire se révèle être une arme ainsi que l'humour qui au même titre peuvent nous permettre d'affronter les sujets les plus graves et les situations les plus intolérables en philosophe lucide, conscient. Relativiser par le rire et l'état d'esprit qu'il suppose, voire l'humour suffit-il cependant à dédramatiser, n'y a  t-il pas des limites au rire? Dans quelle mesure ces armes peuvent être elles appliquées sans réserve ou au contraire restreinte à certaines situations en fonction de leur degré de gravité? Comment gérer l'absurde? Peut on plaisanter toujours et sur tout? L'humour noir est-il de manière inconditionnelle toujours d'actualité, peut-on le faire valoir relativement à des sujets comme les camps de concentration, les chambres à gaz, les milliers de juifs disparus au nom d'un idéal inhumain, injustifié? L'histoire et le devoir de mémoire ne sont - ils pas le signe que le rire et l'humour ont leur propre limite? Ne risque t-on pas de choquer et de franchir la barrière du mauvais goût? On peut certes rire de choses sérieuses pour autant que cela n'affecte pas la dignité humaine et dans une certaine mesure. Nous pouvons enfin ajouter l'argument selon lequel il est beaucoup plus facile de rire des autres que de soi-même car cela nécessite une grande force intérieure. L'autodérision serait donc la forme la plus aiguisée de l'humour. Ainsi, on peut rire de beaucoup de choses mais il nous faut malgré tout admettre des limites au rire et à l'humour : celles du respect de la dignité humaine.

Conclusion :

Les sujets graves sont plus ou moins bien vécus selon que l'on sait en rire ou pas. Appréhender les choses sérieuses et graves sur le mode plaisant est une philosophie de vie conseillée ainsi qu'en témoigne la littérature. L'humour aiguise la perception des choses et nous permet de nuancer les propos et de relativiser nos actes conformément au degré de sérieux des problèmes rencontrés. L'humour et le rire sont les deux plus armes pour relativiser et dédramatiser notre quotidien parfois si lourd.  Cependant nous avons vu qu'il fallait apprendre à manier cette philosophie du rire et de l'humour dans les limites d'une certaine tolérance et du respect d'autrui et de la dignité.

 

 

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841