Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

DOSSIER BAC

Spécial candidats libres

Cned

ORAL EAF

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

 

l' écrivain Cocteau définit ainsi la poésie : l'espace d'un éclair nous voyons un chien, un fiacre, une maison pou

 

Cocteau

 

 

 

Séquence la poésie : Lecture en ligne du corrigé bac

 

*** Les corrigés du bac de français

- dissertation bac en ligne  -

Séries L - ES - S

 

Descriptif du corrigé

Le corrigé intégralement rédigé fait 3 pages word police 12. Il comprend une introduction, deux parties avec chacune deux arguments, une transition, une conclusion avec une ouverture.

 

Sujet :

L’écrivain Cocteau définit ainsi la poésie : « l’espace d’un éclair nous voyons un chien, un fiacre, une maison pour la première fois. Voilà le rôle de la poésie. Elle dévoile dans toute la force du terme. Elle montre nues, sous une lumière qui secoue la torpeur, les choses surprenantes qui nous environnent et que nos sens enregistraient machinalement; Mettez un lieu commun en place, nettoyez le, frottez le, éclairez le de telle sorte qu’il frappe avec sa jeunesse et avec la même fraîcheur, le même jet qu’il avait à sa source, vous ferez œuvre de poète »; expliquez et commentez cette conception de la poésie.

 

Plan de la dissertation :

  • I - quel est le rôle de la poésie?
  • La poésie laisse transparaître toutes les réalités jusqu’aux plus ordinaires
  • la poésie préserve la sensibilité de l'homme
  • Transition
  • II - Comment la poésie parvient elle à dévoiler?
  • Le langage de la poésie
  • Le langage de la subjectivité
  • Conclusion avec ouverture

 

 

Lecture en ligne de la dissertation

 

Introduction

Quelle est la nature de la poésie? Nous en avons plusieurs définitions et chacune porte la marque de son époque, les sensibilités d’un courant poétique. Cocteau nous dirige vers le rôle de la poésie et développe par une métaphore filée la conception telle qu’elle l’inspire avec « montre, nues, lumières », puis « nettoyer, frotter, éclairer ». Selon lui, le poète peut assurer le renouvellement du monde, il y a une véritable recréation. Pour Platon au contraire, le poète fait l’objet de critiques très acerbes, il est à côté du philosophe accusé de légèreté et d’imitateur à plusieurs degrés éloigné de la vérité. Nous sommes donc très éloignés de l’Idée qui est le souci majeur du penseur, il s’agit en fait de saisir l’idée en soi, le poète n’a pas vraiment de reconnaissance dans la cité de Platon. Ce n’est pas du tout la conception que Cocteau nous propose de la poésie, « elle dévoile dans toute la force du terme. Elle montre nues, sous une lumière qui secoue la torpeur, les choses surprenantes qui nous environnent et que nos sens enregistraient machinalement ». Mais quel Est-ce rôle? Dans le but de nous éclairer tout au long de notre étude, nous verrons dans un premier temps, ce que la poésie donne à voir et comment elle procède pour répondre à son rôle.

I - quel est le rôle de la poésie?

La citation de Cocteau nous laisse croire que la poésie dévoile les objets les plus quotidiens, comme « une maison, un fiacre, un chien », nous ne dépassons pas la réalité empirique, elle ne fait que saisir les choses de tous les jours que nous ne voyons même plus à force de les avoir sous les yeux, et pourtant elle les dévoile. Le choix de Cocteau peut sembler limité, très subjectif, mais en même temps, il porte sa marque, tout peut devenir objet de poésie. Nous retrouvons ce concept chez Ponge, dans « le pain », « le cageot » ou encore » l’orange », il retranscrit les éléments quotidiens pour en proposer une autre poésie, il recrée la réalité, la refaçonne. Cocteau semble s’accorder avec Ponge dans le sens où il estime qu’aucun objet en particulier n’est a priori destiné à la poésie. Cette conviction est également partagée par Prévert.

Il s’agit de réveiller les sens de l’homme. L’homme est le plus souvent prisonnier de ses habitudes sans même s’en rendre compte. Ces gestes machinaux et automatiques scandent notre quotidien et nous structurent presque inconsciemment. L’homme obéit à ses habitudes. En contrepartie, cette façon de vivre machinale et automatique nous fait perdre de vue l’essentiel et on finit par ne plus accorder le crédit nécessaire à nos sens, c’est à ce niveau de la réflexion que la poésie remplit son rôle, elle doit réveiller nos sens, une façon de nous ramener à la vie d’une certaine manière; il nous faut nous souvenir qu’être homme n’est pas seulement travailler et assurer les corvées. L’homme est capable d’élévation, de création, de poésie. Elle permet à l’homme de se dévoiler lui-même. Elle est un moyen de lutter contre les habitudes. Elle redonne du pouvoir aux sensations, nous retrouvons cette idée dans les poésies baudelairiennes comme « parfum exotique ». Nous savons que Baudelaire par l’intermédiaire des correspondances, des synesthésies est le poète qui a le plus accorder d’importance aux cinq sens.

II- comment la poésie parvient elle à dévoiler?

Quels sont les moyens de la poésie, comment peut-elle redonner la vie à l’homme trop enfermé dans son moi quotidien? Rimbaud déjà évoquait l’alchimie du verbe pour transcrire cet effet magique et passionné de la poésie, elle est révélatrice mais pas par la raison, elle Est-ce qui sollicite le cœur et élève l’homme vers l’indicible et l’ineffable. La rationalité n’a pas sa place ici, la tonalité est presque pascalienne, il nous faut poser un autre ordre de connaissance, le cœur; c’est un au-delà du langage qui autorise l’homme à se saisir autrement que par la compréhension rationnelle, c’est un au-delà des mots. Une perception des choses que le poète lucide transcrit par les mots et qui connote bien plus que les mots pris dans leur sens propre.

Le langage de la poésie est celui de la subjectivité car la poésie ne se trouve pas dans les choses mais dans la façon de les percevoir. Il s’agit de transcrire une réalité d’une certaine façon. Le langage est la base de la poésie car le poète doit passer par lui pour exprimer ses émotions, mais en soi aucun mot n’est poétique. Nous n’avons donc aucune objectivité dans le langage poétique. Seul compte la manière de voir les choses et de les exprimer. Un même objet ne sera pas perçu de la même manière par un homme ordinaire et un artiste. La sensibilité de ce dernier est plus aiguisée. Il se sert en outre de les vers et des strophes pour structurer son texte et donner plus de force à son langage. Il joue sur les sonorités, les allitérations et les assonances, crée des harmonies imitatives, des rimes et des rythmes. C’est ainsi que naît la création d’un monde nouveau, celui recrée de la poésie, monde plein d’images par des comparaisons, des métaphores, des allégories. Le langage de la poésie intemporel n’a pour seule limite que l’imagination. Par elle tout peut apparaître et disparaître pour un autre monde encore plus coloré.

Conclusion

Ainsi la poésie a une mission lourde à remplir, le poète est l’homme de tous les espoirs, même si sa souffrance le guide parfois vers la création dont il se sert pour exorciser ses douleurs, l’artiste reste celui qui est capable de la dépasser pour franchir le mystère de l’indicible, de la sublimation. Le monde nouveau de la poésie est là à la portée de celui qui sait lire au-delà des mots et comprendre que parfois l’homme est un autre lui-même, le temps d’une création. Nous ne pouvons donc pas réduire la poésie au travail d’écriture pour divertir, au simple jeu verbal, elle peut être une arme redoutable pour l’homme dont la sensibilité est réceptive, elle sait également être chargé de remplir un rôle de mémoire collective et prendre position par rapport à la guerre , elle peut être en outre une arme « chargée de futur »pour reprendre les mots de Rafael Alberti, enfin elle reste un moyen de dénoncer ainsi que le confirme l’œuvre « les châtiments » d’Hugo les oppressions les plus diverses et de prendre position en tant qu‘homme vis-à-vis de l‘humanité.

 

 

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841