Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

Profs en direct le jour du bac

PROFS EN DIRECT : LE FORUM

Pondichery 2016

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

 

Zola, la Curée, le portrait, ch3

zola-photo

 

 

 

 

Portrait de Renée, chapitre III 

 

*** La curée

 

Zola

 

*** Préparer la lecture

 

 

Notions pour un commentaire :

Nous sommes au coeur du chapitre 3. Il s'agit du portrait de l'héroine, Renée dont Zola fait le portrait en proposant une construction particulière  et en en faisant un portrait naturaliste.

 

Problématique possible?

En quoi ce portrait est-il naturaliste?

 

Concernant la construction du portrait

 

 

Portrait de Renée

Ce passage se situe au cœur du chapitre 3 de la Curée de Zola. Il s’agit du portrait de Renée, personnage important et complexe. Portrait naturaliste d’une héroine

 

Problématique possible :

En quoi avons-nous un portrait naturaliste?

 

Notions pour un commentaire :

 

Concernant la construction du portrait :

 

- Un seul paragraphe, deux évocations

- Personnage présenté comme « cette folle de Renée »

Portrait d’une femme singulière au cœur de Paris. Le point de vue du narrateur est externe et reflète avec insistance l’image du monde parisien.

- Heroine en plein dérèglement moral, prise dans un monde superficiel et d’apparences. Elle semble inconsciente et peu lucide de cette situation.

- Elle donne une image de reine de la nuit : « qui était apparue une nuit »

- Figure de rhétorique : la comparaison, « comme la fée excentrique des voluptés mondaines ». Champ lexical du monde merveilleux, « fée », cela met en évidence l’aspect presque surnaturel de son apparition dans le monde de Paris.

- Personnage qui ne laisse pas indifférent, elle est remarquée par ses différences affichées et ses tendances pour les mondanités, les plaisirs et son aisance à évoluer dans ce monde d’apparences.

- Point de vue omniscient et focalisation zéro pour la deuxième évocation. On la voit comme « jetée dans le monde du second Empire ».

- Cette évocation n’est plus à la hauteur de l’image première de la fée dans le monde parisien, cette fois, notre héroine a perdu sa magie au point qu’à présent, elle se confonde avec le sens commun. Nous pouvons souligner la présence de la voix passive qui fait d’elle à présent une victime de ce monde dans lequel dans un premier temps, elle régnait.

- Elle n’attire plus les regards, elle ne fait plus envie mais au contraire, suscite la pitié.

- Nous remarquons le concept nouveau de la mort qui vient se confirmer à travers l’expression de l’héroine : « réussit enfin à tuer son honnêteté expirante ».

Ainsi deux portraits sont en fait proposés au lecteur, ils sont en parfaite opposition. L’image de la femme pitoyable domine, « la moins analysable des femmes » est devenue objet de pitié. Le narrateur à ce niveau est omniscient. Le lecteur peut à présent cerner l’héroine et nous pouvons affirmer que le portrait illustre bien le naturalisme Zolien.

 

Portrait naturaliste :

 

- A travers, le mélange des points de vue, Zola livre une étude de la psychologie humaine

- Psychologie complexe du personnage typique du naturalisme Zolien qui suppose une analyse bien conduite pour la cerner.

- Progression chronologique du portrait

- Cette description est naturaliste car Zola utilise un moyen pédagogique >> personnage romanesque pour expliquer la société de son temps, il fait de la littérature une science humaine.

 

**** Compléter la lecture : Hérédité et milieu

 

Exposé à consulter

 

Hérédité, déterminisme et milieu

 

Renée : fille d’un magistrat Béraud du Chatel, elle a grandi dans un pensionnat en province, elle épouse à l’âge de 19 ans Aristide Saccard. Violée adolescente par un proche, elle s’attire la haine de son père qui la marie au mieux sous l’influence de Madame Sidonie. Cette alliance permet d’ailleurs à Saccard d’accroître sa fortune. Très dépensière. Notion du milieu dans lequel elle vit car par hérédité ses parents étaient des bourgeois honnêtes. Ces faits se remarquent au Chapitre I page 43 « Renée, troublée par ces pensées de honte et de châtiment, céda aux instincts de vieille et honnête bourgeoisie qui dormaient au fond d’elle », au chapitre V page 230, « Et quand elle avait décidé son mari à lui trouver quelques milliers de francs, elle les mangeait avec son amant, en folies coûteuses, … ». Renée bien qu'éduquée avec des principes raisonnables, prend goût à des dépenses vertigineuses. Ce goût, voire besoin ne lui a été transmis que par le milieu dans lequel elle vit : la société du second empire. Ceci nous démontre une nouvelle fois que le déterminisme est une équation complexe du "milieu" et de "l'hérédité", ces deux facteurs sont interdépendants. Elle est une ‘’marionnette’’ entre les mains de son mari et de Maxime. Nous remarquons ceci au chapitre III page 151 : « … à mesure que Maxime grandit, que Saccard a élargi le cercle de ses opérations, et que Renée a mis plus de fièvre dans sa recherche d'une jouissance inconnue. Ces trois êtres finirent par y mener une existence étonnante de liberté et de folie…. L'idée de famille était remplacée chez eux par celle d'une sorte de commandite où les bénéfices sont partagés à parts égales; chacun tirait à lui sa part de plaisir, et il était entendu tacitement que chacun mangerait cette part comme il l'entendrait. » au Chapitre VI : « Il regarda encore sa femme et son fils d'un air profond, comme pour arracher à leurs visages une explications qu'il ne trouvait pas,. Puis il plia lentement l’acte, le mit dans la poche de son habit... Vous avez bien fait de signer, ma chère amie, dit-il doucement à sa femme… C’est cent mille francs que vous gagnez. Ce soir, je vous remettrai l'argent ». Et à la page 323 : « Tout cet amour maudit… aboutissait à cette fin plate et ignoble. Son mari savait tout et ne la battait même pas. ». Renée est aussi manipulée par le milieu aristocratique du second empire, ceci est d’ailleurs représenté fréquemment tout au long de l’ouvrage; on peut citer comme exemple : les fortes dettes qu’a Renée chez le couturier Worms. En effet ceci démontre que Renée voulait être à la mode et même créer la mode des dames parisiennes. Elle est aussi une personnalité reconnue de ce milieu bourgeois et politique; on peut relever au chapitre I cette citation : « Va ne sois pas modeste, poursuivit Maxime ; avoue carrément que tu es une des colonnes du second Empire. ». De même au chapitre III ; Renée se fait complimenter par l’empereur lui-même : « Voyez donc, général, une fleur à cueillir, un mystérieux oeillet panaché blanc et noir. » Ces différents relevés nous montrent que Renée est manipulée par son fils ainsi que son mari. Ce fait n'appartient pas à l'hérédité, ni au milieu de Renée; cependant il est en rapport avec le caractère des autres personnages. En effet Maxime et Saccard entraînent Renée dans leur milieu afin de pouvoir l’exploiter jusqu’à la dernière seconde et jusqu’au dernier sou. Nous pouvons aussi éprouver de la pitié et des sentiments pour Renée, ceci s’explique au chapitre III page 146 : « La faute qui amena plus tard son mariage avec Saccard, ce viol brutal qu’elle subit avec une sorte d’attente épouvantée, la fit ensuite se mépriser, et fut pour beaucoup dans l’abandon de toute sa vie. », ainsi qu’au dernier chapitre à la page 329 : « Quand elle rouvrit les yeux, elle s’approcha de la glace, se regarda encore, s’examina de près. Elle était finie. Elle se vit morte. Toute sa face lui disait que le craquement cérébral s’achevait. » et à la page 333, « ... qu’elle rêva d’arracher une tige du Tanghin qui lui frôlait la joue, de la mâcher jusqu’au bois. ». Ces quelques relevés nous font éprouver de la pitié et même de l’amitié pour Renée, car le viol et son exploitation par les Rougon ne sont dus qu’au milieu dans lequel elle vit. Renée n’y est pour rien si elle a été violée et si elle se fait dépouiller. Ce facteur de causalité est indépendant d‘elle, et c’est justement ce manque de contrôle du milieu dans lequel Renée gravite qui la rend intéressante à étudier. L’étude des différents éléments qui constituent le milieu et l’hérédité concernant Renée nous démontre que Zola voulait placer sur sa table à disséquer un personnage qui durant toute sa vie, aurait été exploité par les autres. Cette représentation convient parfaitement à Renée car tout au long de sa vie on a abusé d’elle. Ce n’est donc plus un problème d’hérédité mais aussi un problème de milieu, en l’occurrence celui du Second Empire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires (1)

1. Chouga 19/12/2015

yolo

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841