Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

DOSSIER BAC

Spécial candidats libres

Cned

ORAL EAF

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

 

Marco, Verlaine, étude bac : un, pastiche de chanson, un personnage ambigu

verlaine

 

 

 

 

 

Marco de Verlaine

Quand Marco passait, tous les jeunes hommes
Se penchaient pour voir ses yeux, des Sodomes
Où les feux d'amour brûlaient sans pitié
Ta pauvre cahute, ô froide Amitié;
Tout autour dansaient des parfums mystiques
Où l'âme en pleurant s'anéantissait;
Sur ses cheveux roux un charme glissait;
Sa robe rendait d'étranges musiques
Quand Marco passait.

Quand Marco chantait, ses mains, sur l'ivoire,
Évoquaient souvent la profondeur noire
Des airs primitifs que nul n'a redits,
Et sa voix montait dans les paradis
De la symphonie immense des rêves,
Et l'enthousiasme alors transportait
Vers de cieux connus quiconque écoutait
Ce timbre d'argent qui vibrait sans trêves,
Quand Marco chantait.

Quand Marco pleurait, ses terribles larmes
Défiaient l'éclat des plus belles armes;
Ses lèvres de sang fonçaient leur carmin
Et son désespoir n'avait rien d'humain;
Pareil au foyer que l'huile exaspère,
Son courroux croissait, rouge, et l'on aurait
Dit d'une lionne à l'âpre forêt
Communiquant sa terrible colère,
Quand Marco pleurait.

Quand Marco dansait, sa jupe moirée
Allait et venait comme une marée,
et, tel qu'un bambou flexible, son flanc
Se tordait, faisant saillir son sein blanc :
Un éclair partait. Sa jambe de marbre,
Emphatiquement cynique, haussait
Ses mates splendeurs, et cela faisait
Le bruit du vent de la nuit dans un arbre,
Quand Marco dansait.

Quand Marco dormait, oh! quels parfums d'ambre
Et de chairs mêlés opprimaient la chambre!
Sous les draps la ligne exquise du dos
Ondulait, et dans l'ombre des rideaux
L'haleine montait, rhythmique et légère;
Un sommeil heureux et calme fermait
Ses yeux, et ce doux mystère charmait

Les vagues objets parmi l'étagère,
Quand Marco dormait.

Mais quand elle aimait, des flots de luxure
Débordaient, ainsi que d'une blessure
Sort un sang vermeil qui fume et qui bout,
De ce corps cruel que son crime absout;
Le torrent rompait les digues de l'âme,
Noyait la pensée, et bouleversait
Tout sur son passage, et rebondissait
Souple et dévorant comme de la flamme,
Et puis se glaçait.

 

Commentaire:

poème de 6 strophes de 9 vers. Le dernier vers de chaque strophe reprend le début de la strophe "Quand Marco passait". Ce vers est impair=inhabituel.Seule la dernière strophe ne reprend pas ce schéma.Structure répétitive rappelle les chansons populaires. 4 sons dominants: s, r = dureté,danger caché, menaçant et m n, l : douceur, liquide : on ne sait pas si l'amour de Marco est doux, sincère ou bien dangereux. Champs lexicaux: tristesse et destruction. Couleur dominante: le rouge: sang, blessure//passion, sensualité. Marco apparait comme désirable et dangereux.

Plan:
I une ritournelle détournée
a) Un pastiche de chanson
b) la chute de la dernière strophe
II Un personnage ambigu
a) Fraiche jeune fille ou amante fatale
b) Elle ou Lui?

 

le poème " Marco" est extrait du recueil " poèmes saturniens" de Verlaine, publié en 1966. Ce poème est présenté par Verlaine comme étant le pastiche d'une ritournelle dont la forme lyrique, naïve mais harmonieuse lui a paru intéressante à exploiter. Nous verrons comment Verlaine a détourné cette ritournelle pour peindre le portrait d'un personnage ambigu.

I Une ritournelle détournée

La forme du texte est semblable à celui d'une chanson: chaque strophe se compose de 9 vers dont les premiers sont des décassyllabes dont la plupart sont découpés à la césure 5/5 ce qui donne l'impression d'un balancement musical. La strophe ( sauf la dernière) se termine par la reprise en anaphore du début ce qui donne une impression de refrain.
De plus, dans la description de Marco, on trouve de nombreuses références à la musique ( champ lexical: " sa robe rendait d'étranges musiques" " sa voix montait ..." " de la symphonie immense" " ce timbre d'argent" Même le souffle de Marco quand elle dort est musical " L'haleine montait rythmique et légère".
Ainsi, ce poème par sa forme qui ressemble à une riournelle et par le personnage empreint de musique qu'il évoque est un poème musical qui rappelle une chanson. Cependant, ces cotés légers brossent le portrait d'un personnage ambigü.

II Un personnage ambigu

En effet, le personnage évoqué est mi-ange, mi-démon. Dans la 2°strophe, le chant de Marco est un chant céleste " sa voix montait dans les paradis" qui transporte"vers des cieux connus". On retouve cette évocation de la pureté dans la strophe 4 où il est fait référence à la blancheur symbole de la pureté " ...faisant saillir son sein blanc" " ...sa jambe de marbre". Le personnage a le côté naïf et innocent d'un enfant dans son sommeil ( strophe 5 "un sommeil heureux et calme" , " un doux mystère qui charme même les objets" ). Et puis, ce personnage un peu enfantin se transforme en un personnage plein de passion, de fureur, dont l'amour s'avère être dangereux.
Dès la première strophe, il est dit que Marco déclenche un désir dévastateur qui s'empare de tous ceux qui pose les yeux sur elle. Même les homosexuels " Des Sodomes où les feux de l'Amour brûlaient sans pitié" sont tentés. Ce désir irrépressible balaie tout sur son passage: l'âme ( vers6), l'amitié ( vers 4). Ce désir est maléfique : les champs lexicaux de la destruction et de la tristesse sont très présents " l'âme en pleurant s'anéantissait" " brulaient". Chez Marco , les pleurs associés habituellement à la tristesse sont ici associés à une colère dévastatrice " sa terrible colère" " son courroux croissait". Cette impression de puissance maléfique est renforcé par la couleur rouge, couleur de la passion, du désir mais aussi du sang et de la mort " ses lèvres de sang fonçaient leur carmin" " son courroux croissait, rouge..." et dans la dernière strophe "...ainsi que d'une blessure sort un sang vermeil". L'amour, le désir chez Marco est associé à un cataclysme meurtrier: ainsi le poème se termine sur une sorte d'apocalypse qui balaie tout sur son passage " Le torrent rompait les digues de l'âme, Noyait la pensée, et bouleversait Tout sur son passage".
L'ambiguité du personnage tient aussi à son statut. Le titre " Marco" évoque un prénom masculin. les premier vers aussi induisent le lecteur en erreur " Quand Marco passait/tous les jeunes hommes/ Se penchaient pour voir ses yeux, des Sodomes...". En fait, ce jeune homme convoité par les Sodomes s'avère être une femme " sa robe" ( strophe 1)" sa jupe moirée" ( strophe 4)sont des vêtements féminins mais l'ambiguité n'est levée véritablement qu'à la dernière strophe avec l'utilisation du pronom personnel " elle".

Conclusion: ainsi, tout en empruntant la forme un peu naïve d'une ritournelle, Verlaine évoque un personnage ambigu qui attise le désir des hommes pour mieux les détruire.

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841