Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

Profs en direct le jour du bac

PROFS EN DIRECT : LE FORUM

Pondichery 2016

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

ELEVES SCOLARISES - CANDIDATS LIBRES, METROPOLE, DOM TOM, LYCEES FRANCAIS A L'ETRANGER ET LYCEESPROFESSIONNELS 

Ariette I, Romance sans paroles

verlaine

 

 

 

 

Recueil : Romance sans paroles

 

*** Commentaire d'un membre du forum prépabac

 

L'Ariette I

 

  • Paul VERLAINE (1844-1896)

 

C'est l'extase langoureuse

 

C'est l'extase langoureuse,

C'est la fatigue amoureuse,

 C'est tous les frissons des bois

Parmi l'étreinte des brises,

 C'est, vers les ramures grises,

Le choeur des petites voix.


O le frêle et frais murmure !

Cela gazouille et susurre,

Cela ressemble au cri doux

Que l'herbe agitée expire...

Tu dirais, sous l'eau qui vire,

 Le roulis sourd des cailloux.


Cette âme qui se lamente

En cette plainte dormante,

 C'est la nôtre, n'est-ce pas ?

La mienne, dis, et la tienne,

Dont s'exhale l'humble antienne

 Par ce tiède soir, tout bas ?

 

 

Ariette I, romances sans paroles

Introduction:

auteur des poèmes saturiens, de fêtes galantes, de la bonne chanson, ... Verlaine, poète reconnu quand en 1872 il commence à écrire Romance sans paroles. Tenté par le parnasse un moment, il a rejoint à l'instar de Mallarmé, le mouvement symboliste qui correspond mieux à son désir d'explorer le tenu, le fugitif, le nuancé. Lié à ses années d'errance avec Rimbaud, le recueil a été difficilement publié qu'en 1874. Le titre qui propose une poésie musicale et sans discours qui  rappelle "l'art poétique" : "De la musique avant toute chose" Premier poème de "Arrietes oubliées" composé 3 sizains d'hectasyllabes

I. Une réalité indéfinie

 - Pas de titre mais numéroté - 1er sizain: "c'est" x 4, on a 4 vers qui commencent par "c'est " - 2ème sizain: "cela" x 2 , pronom démonstratif neutre qui ne veut rien dire en lui même ---> on ne sait pas de quoi il s'agit réellement  - Pas de référent, c'est et cela ne réfèrent à rien - "cela ressemble", "tu dirais" : on dirait ---> flou, comparaison, rien n'est dit mais tout est suggéré
- allusion à la nature : "bois" "herbe" "eau" "caillou" mais une nature érotisée "étroite" "agitée" "exhale" "frisson" "expire" "cri" - "extase langoureuse" "fatigue amoureuse" 

 - Inversion des adjectifs ---> effet de brouillard ---> allusion moment après l'amour, moment ruisselé sur la nature

- question d'un couple dans  la 3eme strophe : "nôtre" ---> lien avec moment d'amour - épigraphe : 2 vers de pentasyllabes ; mètre : impair "suspend son haleine" rappelle "expire"  - "Plaine" rappelle "plainte" ---> réalité toujours flou - système  de rimes et de phrases qui  ne correspond pas  à la 1ère strophe : rime plate + rime embrassée 1+1 ; 1+1+1+1 - Les deux premiers vers vont ensembl,  les 4 suivants aussi mais "c'est" x3 ---> ce qui n'est pas cohérent . Dans la 2ème strophe : rime plate + rime embrassée 2; 4 mais  au niveau syntaxe 1; 2+3+4; 5+6  - 3ème strophe : 2 phrases 3; 3 ---> créé un effet de brouillage

La syntaxe et le  schéma de rimes ne  correspondent pas

 

II. Un locuteur à peine présent

- absence du "je"- "la mienne"  -  seul pronom possessif de la 1ère personne mais apparait qu'à la 3ème strophe

- "tu" : idée d'un interlocuteur mais cela reste ambigu car c'est équivalent à "on dirait" --> tu général 

- "dis" impératif --> idée d'interlocuteur - "la nôtre" moi + compagnon = idée de couple  : avoir même âme --> "cette âme ... C'est la nôtre" ---> Confusion, osmose, fusion totale

- Les vers suggèrent l' union mais  cette dernière est remise en question par "n'est ce pas" vers suivant "la mienne" "la tienne" bien séparés par "dis" - "dis" "n'est ce pas" ---> seule fois où il essaie d'établir un dialogue, sans succès

- état d'extase et de fatigue incarné par aucune personne "frissons" "plainte" ---> Le sentiment existe indépendamment de tout corps -  état d'extase --> moment où  le sujet  est hors de lui même - confusion entre  le  moi du poète et le reste du monde --> question sur sa propre âme

- sujet qui cherche sa voie "humble antienne" ---> refrain musical, répété - rime riche "tienne/antienne" ; "susurre/murmure" - subjectivité qui s'exprime : "exhale" = souffle --> semblant de parole

- Paroles atténuées : "gazouille" "susurre" "murmure" "expire" "le chœur des petites voix" - "oh ! Frêle et frais murmure"  - Phrase nominale sans verbes, cela  suggère les  émotions mais pas de développement à ce sujet.
Instance initiative à la fois présente et absente avec un "moi" qui perd ses contours.

 

 III. Une mélancolie en sourdine

- champ lexical de la tristesse : "se lamente" "plainte" "expire" "s'exalte" "cris doux" "langoureuse" - mais au champ lexical de l'assourdissant "susurre" "murmure" "doux" "dormante" "brise" "rouli" "tout bas" ---> tristesse atténuée - "langoureuse" --> tristesse liée à l'extase, au plaisir ---> liaison entre la tristesse et le plaisir - Le champ lexical est renforcé par l'assonance en "a" extase, fatigue, amoureuse

 - expire... : atténue l'idée de tristesse à chaque fois : "plainte dormante"

- "grise" "sourd" "frisson" "brise" "petites" "doux" "tiède" "frêle" ---> idée de petitesse - "tout bas" ---> rejeté à la fin de la phrase - Le son est  plaintif mais muet
Assonance en ou "gazouille" "doux" "sous" "roulis" "sourd" "cailloux" ---> Ce qui a un effet d'atténuation.

Conclusion:

Romance du murmure dans laquelle le monde est à peine suggéré, le locuteur s'efface derrière des affirmations impersonnelles, s'absente de lui même pour enregistrer des sensations pures. Mélancolie musicale et atténuée, caractéristique de ce que Verlaine appelle la chanson grise

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841