Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

Profs en direct le jour du bac

PROFS EN DIRECT : LE FORUM

Pondichery 2016

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

ELEVES SCOLARISES - CANDIDATS LIBRES, METROPOLE, DOM TOM, LYCEES FRANCAIS A L'ETRANGER ET LYCEESPROFESSIONNELS 

Tristan l'Hermite, les vers héroiques, la vieillesse et la mort : une méditation

 

Tristan L'hermite

 

 

 

 

Tristan L'hermite

*** Ressource du forum

Analyse d'un membre du forum de français

Les vers héroiques

Lecture du poème

  • C'est fait de mes Destins ; je commence à sentir
  • Les incommodités que la vieillesse apporte.
  • Déjà la pâle mort, pour me faire partir,
  • D'un pied sec et tremblant vient frapper à ma porte.

 

  • Ainsi que le soleil sur la fin de son cours
  • Paraît plutôt tomber que descendre dans l'Onde ;
  • Lorsque l'homme a passé les plus beaux de ses jours
  • D'une course rapide il passe en l'autre Monde.

 

  • Il faut éteindre en nous tous frivoles désirs,
  • Il faut nous détacher des terrestres plaisirs
  • Où sans discrétion notre appétit nous plonge.

 

  • Sortons de ces erreurs par un sage Conseil ;
  • Et cessant d'embrasser les images d'un songe,
  • Pensons à nous coucher pour le dernier sommeil.

 

  • les vers héroiques
  • François Tristan L'Hermite
  • (1601 - 7 septembre 1655)

 

Analyse du poème

Tristan est né en 1601 et mort en 1655 . Il fait parti de la 1ere partie du 17 ème . C'est un poète mais aussi un dramaturge et romancier . Il a mené une vie assez aventureuse . Il connait quelques débauches et décèdera de tuberculose

Ce poème évoque la vieileese , l'approche de la mort et nous propose une méditation .

I) Vieillesse et la mort

A) l'expression de la vieillese

Dimension autobiographique

Ce recueil es apparu en 1648 . Le poème est vaguement autobiographique de ce que vit l'Hermite à l'époque: il apporte son expérience . On le voit en effet des le vers 1 qu'il apporte une expérience vécue « Je commence à sentir «

maladies et faiblesses

Essentiellement par le mot « incommodités « , on voit + loin que même la mort est symbolisée en emprunts à la maladie et ses attributs , notamment par « pale » .

= Absence de vitalité qui domine cette 1ere strophe

Allitérations en( s) au V1 . On peut donc imaginer qu'elles peuvent symboliser l'invasion sournoise et implacable de la vieillesse .

B) Rapidité

Proximité entre la vieillesse et la mort

Les mots sont tres prôche puisque vieilllesse apparaît au 1er hémistiche du V2, et la mort au 1ere hémistiche du V3 .

Ds la rime entre sentir/ partir on a ici un raccourci frappant, saisissant de cette accéleration: à peine commence t'-on à sentir la vieillesse qu'on doit partir

V5/ 6 = comparant :

= Soleil représente la  vie de l'homme

V7/ 8 = comparé « ici la fin de son cour «

Le thème d'accélération: on oppose tomber à descendre

2 enjambements = accélération de la lecture.

C) Mort

Présence massive de la mort .

Multiplication d'images, d'euphémismes: la porte = seuil , passage entre vie et mort .

« Onde » renvoie à l'image d'un passage entre vie et mort .

« Passer « = mort vu comme une transition .

La mort ouvre le texte « c'est fait » signale l'achèvement .

« Destins « = allégorie : Allusion au Parques = 3 soeurs qui sont des divinités, maitresses de nos vies et qui tricotent le fil de la vie . La dernière tranche

Impression d'1 parole outre tombe

Représentation Mort = fait appel à nos sens , elle est palpable, sollicite la vue , on l'entend frapper, elle est « sec et tremblante « . On s'addresse à l'imagination, entendre le bruit des os / squelettes

Le texte s'acheve aussi sur la mort, ouvre et ferme le sonnet

2 occurrences du verbe partir : l'homme a passé = p composé

il passe en l'autre monde = present

Transition =

L'expérience douloureuse de la vieillesse, antichambre de la mort , conduit le poète à méditer sur la valeur de la vie et sur la place de l'homme face à ses désirs .

II ) Méditation

a) vocabulaire  qui déprécie l'existence

Il propose une méditation caractéristique du baroque sur concernant la vanité de l'existence . On note un vocabulaire qui déprécie la vie , l'existence : « Désir » qualifié de frivole = Rabaissé . Absence de discretion dénonce le manque de prudence .

Le v13 résume la vie terrestre = image d'1 songe, n'existe pas

b) l'homme n'est qu' 1 jouet

Impuissance de l'homme face à sa nature.

Le sujet agissant c'est la vieillesse .

Face à la mort à partir du V3, le sujet disparaît et le COD devient sujet : la mort est donc agissante et et le sujet , l'homme est cerné par la vieillese et la mort .

= Face à ses appetits= « Nos appetits nous plongent » = de nouveau l'homme en position de sujet .

C)Argumentation

Composition

Quatrain 1 , Q2 = discours qui relève de la narration, , descriptif, vieillesse, mort

Tercet 1, T2 = « conseil »

= Addresse au lecteurs . Logique de l'apologue .

On a ensuite 1 raison inductive :

Q1= « je » = expérience singulière, particulière

T1, T2= Nous

Le changement de valeur du présent confirme la présence de l'induction puisque dans Q1 « je commence = énonciation « et Q2= « il passe « = valeur genérale: fait singulier

L'addresse au lecteur confirme la visée argumentative du poème. On peut noter aussi la présence de l'induction et la multitude de l ères personnes du singulier .

impératif= permet de donner ordre, conseil « il faut « (anaphorique ) .

« Sortons « = voc de l'exhortation = encourager

Ces differents élemens apportent 1 tentative de reprise en main . La démarche d'ensemble montre bien qu'on est dans la persuasion puisque le poème commence par 1 vue déprimante « vieillesse « . L'auteur nous met en condition d'entendre sa leçon , un memento mori pour qui pense à l'au -delà

II ) Une lecon d'ataraxie

a) une philosophie

( « Absence de trouble » ). Composant de diverses philosophies antiques comme le stoicisme. ça consiste à maitriser ses désirs de sorte à vivre tranquille = Devenir + sage .

Elle est particulierement visible puisqu'on a 1 représentation traditionnelle de l'homme : corps d'1 coté et esprit de l'autre.

Au v 9 et 10, opposition entre les 2 :

1er hemistiche = oeuvre de la raison / 2eme hemistiche = corps .

V 10 « il faut « = relève de la raison . Ce parfait équilibre, cette division de l'homme n'est qu'apparente puisque dans le 1ere tercet on a « notre appetit nous plonge « .

La vie terrestre et ses seductions semblent peser plus lourd que les capacités de la raison

b) Résignation et le regret

Certes, on est bien en présence d' 1 lecon , mais :

le narrateur fait le choix de la sagesse bien tard .

A la vieillesse, la sagesse s'impose plus qu'on ne l'a choisie= contexte résignation .

Le goût pour la vie terrestre apparaît nettement : Texte relate la nostalgie « déjà » sonne presque comme 1 étonnement du « je « qui ne semble pas prêt . Un regard valorisant sur l'existence au V7 . La condamnation semble asez légere finalement car il appelle tout ça « des erreurs « . Utuliser "erreur" au lieu de pécher est une absolution puisque erreur est 1 terme sans connotation religieuse possible alors que faute est connotée de maniere bcp plus morale.

L'anaphorique « il faut « qui vient marteler le texte signale la difficulté à s'arracher à la vie terrestre . Il adouctit toutes les erreurs au lieu de pecher .

Au dernier vers , on adoucit aussi = lilote . « Coucé, sommeil » = mort présentée de manière terrestre,. Pas 1 mot sur l'âme, sur l'au delà . Utiliser l'autre monde = pas chretien, dimension religieuse largement attenuée, effacée

Conclusion =

La mort ici n'est pas 1 réquisitoire contre les plaisirs terrestres, ni 1 plaidoyer pour une vie entierement tournée vers l'au-delà . Texte qui fait le constat amer que la mort s'impose et que l'homme ne peut que s'incliner . Mort qui semble survenir au terme d'1 vie bien remplie .

 

A consulter :

  • Entretien du bac de français
  • Tristan L'Hermite
  • Les vers héroiques
  • Questions, problématique pour anticiper les difficultés de l'examen
  • L'oral EAF

 

 

Tristan L'hermite

 

 

Les plaintes d’Acante : Tristan l’Hermite, 1601 - 1655

«Sur un tombeau», 1633

Le corrigé fait trois pages word police 14, il comprend la lecture du poème, une introduction, une problématique, un développement en deux parties avec une transition, une conclusion et une ouverture.

Problématique :

En quoi ce sonnet suit-il le mouvement baroque ?

Lecture du poème :

  • Celle dont la dépouille en ce marbre est enclose
  • Fut le digne sujet de mes saintes amours.
  • Las! Depuis qu’elle y dort, jamais je ne repose,
  • Et s’il faut en veillant que j’y songe toujours;

 

  • Ce fut une si rare et si parfaite chose
  • Qu’on ne peut la dépeindre avec l’humain discours;
  • Elle passa pourtant de même qu’une rose,
  • Et sa beauté plus vive eut des termes plus courts.

 

  • La mort qui par mes pleurs ne fut point divertie
  • Enleva de mes bras cette chère partie
  • D’un agréable tout qu’avait fait l’amitié.

 

  • Mais, ô divin esprit qui gouvernais mon âme,
  • La parque n’a coupé notre fil qu’à moitié,
  • Car je meurs en ta cendre et tu vis dans ma flamme;

Extrait du commentaire :

nous pouvons souligner le ressort du baroque avec le raffinement de la langue, la clarté du vocabulaire, la nombreuse présence de figure de style...

Plan de l'étude :

  • Lecture du poème
  • Introduction
  • Problématique
  • Développement
  • Douleur du poète face à la mort.
  • Transition
  • L’amour triomphant de la mort.
  • Conclusion
  • Ouverture

Commentaire : les plaintes d'Acante, Tristan L'Hermite, "sur un tombeau"

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841