Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

DOSSIER BAC

Spécial candidats libres

Cned

ORAL EAF

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

 

Des cannibales, I, 30

montaigne

 

 

 

 

Montaigne «  Des cannibales »

I, 30, Les Esssais

 

*** Commentaire d'un membre du forum

 Lecture du texte : "Pour revenir à mon propos... fort peu abâtardies par les nôtres"

 

Introduction :

Montaigne est un grand penseur humaniste. Il a écrit les essais sous le règne d’Henri 4.

Dans cette œuvre il aborde toutes sortes de sujets moraux, philosophiques et psychologiques ainsi que la découverte du nouveau monde qui a suscité des réflexions en se livrant à une réflexion personnelle à travers des thèmes.

Problématique :

Nous verrons comment Montaigne défend les sauvages et leur mode de vie en remettant en question les fondements de la société dans laquelle il vit à travers une opinion personnelle et argumentaire

Eléments d’introduction

Montaigne est un grand penseur humaniste

Son œuvre essentielle est les Essais dont nous allons étudier un passage.

Il aborde toutes sortes de sujets moraux, philosophiques et psychologiques

Découverte du nouveau monde = a mis les européens face à des hommes différents ce qui suscite des réflexions

Il se livre à une argumentation directe qui prend la forme d’une réflexion personnelle à travers des thèmes

et remet en cause des idées reçues

 

Annonce du plan :

 

Nous étudierons d’abord la façon dont Montaigne critique la civilisation européenne puis nous verrons comment cela donne une vision positive des sauvages .

 

I

 Critique de la civilisation européenne

a) les reproches de Montaigne

b) une violente critique

c) un humour offensif

II -une vision positive des sauvages

a ) le renversement des termes barbares et sauvages

b) la valorisation de la nature

c)une réflexion sur l’homme

 

I ° A)

Une certaine étroitesse d’esprit «  je trouve qu’il n’y a rien de barbare et de sauvage dans ce peuple »

; «  Il est vrai que nous n’avons pas d’autre critique pour la vérité et la raison que les exemples que nous observons et les idées et les usages »

Au début il y a la négation restrictive «  ne que... n’avons » exprime l’idée que les européens sont bornés à leurs propres coutumes donc pour eux toutes les autres coutumes sont mauvaises

Le principal reproche est celui de l’artifice «  nous n’avons altéré par nos artifices»

La critique consiste a déplorer que les européens s’éloignent de la nature

Artifice antonyme de nature

Ligne 13 et 17 = notion de bêtise domine ici  ; cette notion témoigne d’une condamnation violente de la part de Montaigne

 b) le lecteur est frappé par la violence des propos de Montaigne lorsqu’il s’attaque à la civilisation des européens

 Vocabulaire injurieux «  abâtardie »

«  Détourné, altéré, étouffé » ce réseau de mots indique une action criminelle qui consiste à transformer la nature

«  Corrompu » péjoratif, condamnation morale - les européens sacrifient les valeurs naturelles et essentielles au profit des plaisirs

Il utilise le présent de vérité Générale pour donner une sorte de leçon morale «  ce sont encore les lois »

Allitération en « v » et en « r » Montaigne fait cela pour rappeler la violence et la barbarie

«  car il est vrai que nous n’avons pas d’autres critères…. » « vivante vigoureuse » « vertu vraie »

c) ce qui est remarquable chez Montaigne : l’humour offensif au service de la critique

Montaigne utilise la 1ére personne du pluriel

Il s'assimile aux   européens qu’il critique = autodérision

Répétions des termes parfaits avec insistance

Ce vocabulaire mélioratif va s’opposer au vocabulaire péjoratif de la suite. Le vocabulaire péjoratif va mettre en évidence la vérité aveugle celle de l’ ethnocentrisme

Montaigne critique les européens à travers un vocabulaire ironique

Il reproche aux européens de ne prendre aucun recul pour juger et leur reproche de s’être éloignés de la nature

 

II

a ) il rejette ces 2 termes qui sont attribués aux indiens . Il refuse la connotation péjorative employée par les européens

« retrouve qu’il n’y a rien …… »

Barbarie, sauvage antonyme de civilisé

 

La notion de barbarie est subjective et relative

«  sinon que chacun appelle barbarie ce qui ne fait pas partie de ces usages »

Dépend uniquement des habitudes

 

Chaque européen considère comme barbares ceux qui vivent différemment

« car il est vrai que nous………. »

La démarche de Montaigne consiste à reprendre le mot sauvages = de la nature et de la forêt - il ne l ’utilise pas de manière péjorative

« les gens de ce peuple sont sauvages……………. »

Les indiens se sont fait massacrer donc il est selon l’essayiste déplacé de dire que les indiens sont des sauvages

 

b) Montaigne associe les indiens à la nature

Dans une certaine mesure il fait un éloge de la nature

« vrai, utile, naturel »

Autant la civilisation européenne est rabaissée, autant la nature est valorisée

Utilise du vocabulaire mélioratif, idée positive pour évoquer la nature

Termes : nature à vertu à vraie, vivante, vigoureuse

Allitération en v : elle renforce la  persuasion

Montaigne donne une image positive et souligne l’aspect naturel de leur mode de vie

Culture est associée à corruption

« Ces peuples…………..très proches de leur état d’origine… » «  ce sont encore…….. »

 

c) les cannibales sont un prétexte pour Montaigne pour réfléchir sur l’homme et l’inviter à retourner aux valeurs primaires, naturelles

La réflexion se perçoit = il joue avec les pronoms personnels + présent de vérité générale à morale universelle

«  Gouverne, «  gouvernement » à Montaigne se soucie de la manière dont l’homme va évoluer - Montaigne désire que l’homme vive dans une société tolérante

 

Conclusion

Montaigne en relativisant les opinions et en renversant les repères de manière violente remet en question les notions de la civilisation et celle de la barbarie. Il dénigre sa propre culture, et la juge inadéquate. Au contraire, il valorise les indiens qui eux sont restés naturels . La thèse de Montaigne valorise l’homme à l’état de nature , ce qui n’est pas sans nous familiariser avec l’origine du mythe du bon sauvage , proche de la réflexion rousseauiste.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841