Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

DOSSIER BAC

Spécial candidats libres

Cned

ORAL EAF

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

 

Un bal à la cour, La princesse de Clèves, Mme La Fayette

La-Fayette

 

 

 

 

Madame La Fayette : la princesse de Clèves, un bal à la cour

 

*** Etude d'un membre du forum

 

 

1. Introduction :

La princesse de Clèves est un roman de Mme de La fayette du XVIIème siècle qui se passe au XVIème siècle à la cour d'Henri II (fils de François 1er). On est en pleine Renaissance. Le duc de Nemours, un éblouissant gentilhomme ( = un noble ), rencontre à un bal la princesse de Clèves, une très belle jeune fille récemment mariée.

2. Lecture du texte :

La rencontre, tome premier, de « Elle passa tout le jour des fiançailles chez elle... » à « ne vouloir pas avouer que vous le connaissez »

 

Problématique :

En quoi la passion naissante nous donne t'-elle une vision de la société?

 

Thème du texte :

Lors d'un bal à la cour, le duc de Nemours et la princesse de Clèves se rencontrent et tout semble se conjuguer pour les réunir.

 

I/ Une scène de bal, cadre de la rencontre

A/ Un cadre exceptionnel

Lieu : le Louvre, fiançailles de Claude de France ( fille d'Henri II) Champ lexical de la cour : « roi », « reine », « dauphine », « prince » Festin royal en abondance Ancrage historique avec caractère féerique Aucune description des personnages ni des vêtements, rien de danse sauf chose méliorative ---> Laisser paraître tout parfait, il n'y a pas de réalisme : conte de fée Tout semble parfait : « beauté », « air brillant », « admiration », « louange »... Pas de mot de liaison : phrase complexe avec beaucoup de subordonnées ---> Ordonne de façon hiérarchique l'histoire Monde parfait, lisible, équilibré ---> Passage fidèle au classicisme. Moment de fête : bal x2, danser x5

 

B/ Circonstances romanesques

Théâtralisation de la scène: Piste de danse/ bal : scène Roi intervient comme un metteur en scène : ordonne de danser ensemble Arrivée spectaculaire de Nemours : entrée en scène un « assez grand bruit » (litote) Mme de Clèves l'entend sans le voir, le voit et il se déplace au centre de la scène Foule = public, « murmure de louange s'éleva » scène se passe devant la foule Façon de multiplier les points de vue : Mme de Clèves « crut d'abord » Mr de Nemours : « surpris de sa beauté » famille royal : « se souvinrent »

 

II/ Naissance d'une passion exceptionnelle

 

A/ Le thème du regard

 

Mme de Clèves suscite l'attention « lorsqu'elle arriva, l'on admira sa beauté et sa parure » Importance du regard sur personnages principaux Leurs vues réciproques leur provoquent un étonnement « de n'être surpris de sa beauté », « avait jamais vu », « grand étonnement ». Regard déclenche le coup de foudre Par sens de la vue que tout se joue : pas de parole échangée pour qu'ils se reconnaissent Champ lexical important du regard « vu », « voir », « vu », « vit », « yeux », « vus », « voir »... ---> Besoin physique de toujours voir l'autre

 

B/ Deux personnages qui se ressemblent

Parallélisme : « il était difficile... »/ « il était difficile... » « elle le sait aussi bien que vous savez le sien » « Mme de Clèves n'a pas les mêmes raisons... » Perfection au féminin et au masculin par leur beauté et leur élégance « quelque chose de singulier » = unique « ne pouvant être que Mr de Nemours » ---> Unité de monsieur  de Nemours.  Même soin de se parer. Ils agissent malgré eux, la fatalité et le destin marquent le couple Roi qui ordonne de danser ensemble = fatalité. Ne peut s'empêcher, ne put qu'admirer : tournure négative

Conclusion : 2 personnages remarqués par leur beauté. Ils sont faits l'un pour l'autre. Pression de la cour invite à la galanterie. Apparence de conte de fée mêlé à une dimension de fatalité

Cet extrait de La Princesse de Clèves met en scène une rencontre entre deux héros parfaits qui vont être saisis de passion l'un pour l'autre. Cette passion est décrite avec minutie dans ses tous premiers moments et elle est un objet d'analyse qui révèle toute une société.

Le personnage de la Princesse de Clèves est le modèle même de " l'honnête homme" du XVII eme siècle.

Elle est raisonnable et ne succombe pas à la passion amoureuse.

Le personnage de Roman est donc un modèle social à suivre.

 

 

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841