socrate

 

 Philosophie, bac 2015

Vincent-Voiture

 Français, bac 2015

 Les exclusivités prépabac

 

 

La Fontaine, le savetier et le financier

la-fontaine

 

 

 

 

 

Commentaire des fables de La Fontaine : le savetier et le financier

 

 A consulter :

Entretien de 56 questions avec réponses à télécharger

 

 

 

Lecture de la fable

 

1 Un Savetier chantait du matin jusqu’au soir ;

C’était merveilles de le voir,

 Merveilles de l’ouïr ; il faisait des passages,

Plus content qu’aucun des sept sages.

5 Son voisin, au contraire, étant tout cousu d’or,

hantait peu, dormait moins encor ;

C’était un homme de finance.

Si sur le point du jour parfois il sommeillait,

Le Savetier alors en chantant l’éveillait,

10 Et le Financier se plaignait,

Que les soins de la Providence

N’eussent pas au marché fait vendre le dormir,

Comme le manger et le boire.

En son hôtel il fait venir

15 Le chanteur, et lui dit : Or çà, sire Grégoire,

 Que gagnez-vous par an ? — Par an ? Ma foi, Monsieur,

 Dit avec un ton de rieur,

Le gaillard Savetier, ce n’est point ma manière

De compter de la sorte ; et je n’entasse guère

20 Un jour sur l’autre : il suffit qu’à la fin

J’attrape le bout de l’année :

 Chaque jour amène son pain.

— Eh bien ! que gagnez-vous, dites-moi, par journée ? —

Tantôt plus, tantôt moins : le mal est que toujours ;

25 (Et sans cela nos gains seraient assez honnêtes,)

Le mal est que dans l’an s’entremêlent des jours

Qu’il faut chômer ; on nous ruine en fêtes.

L’une fait tort à l’autre ; et Monsieur le curé

De quelque nouveau Saint charge toujours son prône.

30 Le Financier, riant de sa naïveté,

Lui dit : « Je vous veux mettre aujourd’hui sur le trône.

Prenez ces cent écus : gardez-les avec soin,

Pour vous en servir au besoin. »

Le Savetier crut voir tout l’argent que la terre

35 Avait, depuis plus de cent ans,

Produit pour l’usage des gens.

Il retourne chez lui ; dans sa cave il enserre

L’argent et sa joie à la fois.

Plus de chant : il perdit la voix

40 Du moment qu’il gagna ce qui cause nos peines.

Le sommeil quitta son logis,

Il eut pour hôtes les soucis,

 Les soupçons, les alarmes vaines.

Tout le jour il avait l’œil au guet ; et la nuit,

45 Si quelque chat faisait du bruit,

Le chat prenait l’argent. À la fin le pauvre homme

 S’en courut chez celui qu’il ne réveillait plus.

 Rendez-moi, lui dit-il, mes chansons et mon somme,

Et reprenez vos cent écus.

 

Commentaire de la fable

 

*** Ressource gratuite du forum prépabac

 

 

Introduction :

Jean de la Fontaine, célèbre fabuliste du XVIIè siècle s'est en grande partie inspiré de fables les plus connues d'Esope, Phèdes et auteurs de l'antiquité. Il publie ses fables en 3recueils sour le règne de Louis XIV. Le succès du recueil fut immédiat, il a redonné à la fable un essor nouveau par sa fantaisie et son originalité. Dans sa 2ème fable du recueil 8, un sujet important est évoqué : celui de l'argent. Cela définit en effet la place dans la société et le bonheur de beaucoup. La morale est ici non explicite et l'argumentation est donc indirecte. L'argumentation s'effectue ingénieusement par le dialogue de 2personnages opposés. La structure du récit est en 2 parties pour mieux convaincre.

 

Problématique : Comment utiliser le récit à des fins argumentatives.

 

 

 Analyse

I - la puissance du récit .

 

- diversité des formes narratives. * le récit v.1-13 : contextualisation, présentation des personnages *dialogue, dicours direct v.15-33

* reprise du récit, discours indirect libre : pensées du savetier, ses craintes. v.34-47 44-46 utilisation judicieuse des temps verbaux. Imparfait : description v.1-13, v.14-33 présent de narration, actualisation v.34-49 : mélange des temps de narration -> conséquence du don. présent de narration -> conséquences néfastes, erreur. - portrait en action des personnages opposés.

•Savetier v.1-4 décrit comme heureux, gaieté. " ton de rieur " " gaillard " " naiveté ". Il profite de la vie et n'est pas avare " je n'entasse guère" v.20 distance critique face à la religion v.27-28.29

• Financier présenté par une métaphore " cousu d'or " -> dévalorisé par les éléments narratifs : négation " au contraire", éléments d'infériorité : " chantait peu, dormais moins encore " v.6 -> présentation sèche en octosyllabe v.7 -> dramatisation, profite peu de sa chance " dormait moins " " parfois sommeillait " -> v.10 : plainte appuyée sur la notion du pouvoir de l'argent v.10-11-1 Dévalorisé par son discours = autoritaire" eh bien! " antéposition " en son hôtel " ¨+ " il fait venir... le chanteur " v14 : pouvoir de l'argent. " riant de sa naîveté" " gardez...avec..besoin " v.32 -> le financier profite de sa naïveté, dévalorisé.

 

L'opposition entre ces deux personnages va être un point important pour l'argumentation implicite.

 

II -  Morale Implicite.

 

- requiert la participation du lecteur qui est guidé par l'auteur.

+ Construction de la fable ( opposition au départ qui devient une inversion de situation "

 Retournement de situation v.34-35 -> le savetier se retrouve dans la position du financier : malheureux. Paradoxe : Joie du Savetier ( celui qui ne se réveillait plus, hyperbole " plus ")

Le financier est inquiet " soucis, soupçons" --> l'or ne produit pas tout. v.3-4 opposition passages/sages valorisant le savetier. -présence du fabulise v2-3 : commentaire du fabuliste, " merveilles" + répétition. = enthousiasme. Il prend parti pour le savetier comparaison hyperbole " sage " v.4 v.5 participe passé : valeur causale " étant cousu " v.40 périphrase pour désigner l'argent + " nos peines " : cela montre la prise de position de La Fontaine. v.42-43 construction des vers : énumération, qui provoque un effet d'accumulation chez le lecteur et peut l'inciter à se sentir mal. -> discours indirect libre v42 " le pauvre homme " v46. La Fontaine incite le lecteur à prendre parti car victime du financier.

-> portée didactique qui souligne le jugement de l'auteur. Démarche qui va du particulier au général. v.40 " nos " -> rendre la leçon universelle


 

 Conclusion

Cet apologue prend totalement en charge l’argumentation du fabuliste puisqu’il démontre clairement ce qu’il défend. La Fontaine arrive à plaire en instruisant ( fonction didactique ) sans passer par une morale explicite.

 

 

A consulter :

 

Entretien sur La Fontaine : argumentation et réécriture des fables
 
*** L'intertextualité à l'oral : tradition et innovation : dossiers
 
  1. La mort et le bûcheron, analyse de la fable, problématiques, ouvertures et questions pour préparer l'oral du bac
  2. La grenouille qui voulait se faire aussi grosse que le boeuf, analyse, problématiques, questions et ouvertures pour préparer l'entretien de français
  3. Les deux amis, analyse, problématiques, questions et ouvertures pour l'entretien du bac de français
  4. Le loup et l'agneau, analyse, problématiques, questions, ouvertures pour l'entretien du bac
  5. Le pâtre et le lion
  6. Les membres et l'estomac, La Fontaine, préparation de l'entretien : questions sur l'auteur, le classicisme, l'argumentation et la fable
  7. L'entretien sur La Fontaine, le loup et l'agneau, questions sur le fabuliste, le classicisme et la fable

 

Date de dernière mise à jour : 06/04/2012

Bac 2015 : Philosophie

Dissertations

Commentaires

Méthodologie

Fiches de lecture

Séquences bac

Services pédagogiques

karl-marx.jpg

 

 

 

 

 

Parménide  

 

Bac 2015 

Bac 2015 : français

Oraux préparés

Les oeuvres intégrales

Fiches de lecture

Commentaires

Dissertations

Méthodologie

Services pédagogiques

robbe-grillet.png

 

 

 

 

 

Discussions autour du bac

 

FRANCAIS

Lectures analytiques par auteur

Commentaires : répertoire d'auteurs 

Commentaires du blog prépabac

Dissertations, réflexions, bacs blancs

Dissertations, liste par séquence

Les dissertations du blog prépabac

Les annales 2002 à 2013  -  annales 2014

Les fiches de lecture du site  

Les séquences bac français

Répertoire d'auteurs

Thématiques littéraires

Outils littéraires et méthodologie

Le forum des premières toutes séries

Questionnaires et contrôles de lecture

L'entretien de français : répertoire

Les oraux EAF préparés de la boutique

Les oeuvres intégrales

Listes bac EAF toutes séries

Questions relatives à l'oral EAF

 Révisions de français bac 2015

Organiser et réviser le bac

Profs en direct le jour du bac

Bac 2014, profs en ligne le jour du bac

Réactions des membres du forum

Les objets d'étude

Le théâtre et ses représentations

La poésie et la quête du sens

La Renaissance et l'Humanisme

Les réécritures du 17è à nos jours

Le personnage de roman du 17è à nos jours

La question de l'homme dans les genres de

l'argumentation du 16è à nos jours

 

 

 

 

Programmes et coefficients du bac philo

Les séquences philosophiques au baccalauréat

Dossiers bac sur les séquences  

Les études et analyses de textes

Questionnaires de connaissances

Dossier de révisions en philosophie : Bac 2015

Les dissertations et éléments de dissertations

Corrigés du bac  - Commentaires Dissertations 

Les dissertations de la boutique en ligne

Les commentaires de la boutique en ligne

Les annales 2002 à 2013  -  Annales 2014

Outils philosophiques  -  méthodologie 

Demander un cours 

Organiser ses cours et recherches

Répertoire philosophique

Thématiques philosophiques

Fiches de lecture

Aides en ligne du forum

Textes de référence sur thématiques

Bibliographies philosophiques

Lexique de citations

Lexique de définitions

Articles

S'organiser et réviser le bac 2015

Réviser la séquence "Sujet "

Réviser la "raison et le réel "

Réviser la séquence "la morale "

Réviser "la politique "

Réviser " la culture "

Profs en direct le jour du bac 2014

Sujets et corrigés toutes séries

Réactions des membres du forum

 

Oral bac


Trois journées "oraux blancs"

 

 

 

 

Prépabac