Sartre

sartre

 

 

karl-marx.jpg

Services pédagogiques

 

Philosophie

 
   

 

 

  • L'existentialisme est un humanisme de Jean Paul Sartre

  • La fiche de lecture est d'un très bon niveau pour l'examen de philosophie
  • L'analyse fait trois pages word police 12.
  • L'analyse comprend :
  • Une introduction avec annonce du plan de l'analyse
  • L'existence précède l'essence
  • Justification de l'existentialisme athée
  • L'homme est un projet qui se vit subjectivement
  • L'existentialisme chrétien, Jaspers et Gabriel Marcel
  • Sartre : l'homme est condamné à être libre
  • Une morale de l'action
  • Conclusion :
  • synthèse des notions essentielles
  • Consulter la fiche de lecture

 

Sartre

 


 

 

  • La liberté
  • Théorie : les arguments et les contre-arguments pour élaborer les plans dialectiques en philosophie
  • Cours de théorie pratique, méthodologie
  • Descriptif :
  • Fiche de lecture indispensable à consulter pour travailler le concept de liberté en philosophie et traiter de manière dialectique sous forme de plan des sujets type bac.
  • La thématique philosophique de la liberté  est très approfondie, le niveau est excellent, les axes d'étude sont articulés de telle manière que les arguments et les contre-arguments sur une même idée sont exposés. L'analyse peut ainsi servir de base pour travailler les plans dialectiques sur les sujets sur la thématique de la liberté, du déterminisme, de la morale et de la politique etc
  • L'étude fait plusieurs pages et comprend une introduction, un développement en trois  axes très développés avec plusieurs sous-parties et arguments, une conclusion et une ouverture.
  • Plan de l'étude :
  • Introduction
  • I - Qu'est-ce que la liberté?
  • II - La nécessaire détermination de ma volonté
  • III - liberté et contrainte
Extrait de l'étude :
Sartre nous invite à considérer la compatibilité du déterminisme avec la  liberté. La liberté n'est qu'en situation, c'est une aptitude à choisir parmi  des facteurs déjà déterminés et à les orienter dans un projet qui leur confère  rétroactivement le sens que nous choisissons de leur donner. S'en remettre au  déterminisme pour ne pas assumer notre liberté (orienter notre avenir parmi une  multitude de choix possibles génératrice d'angoisse) est une défense réflexive  et de la mauvaise foi. Ne pas choisir, c'est encore choisir ; "nous sommes  condamnés à être libre". L'homme n'est que ce qu'il fait "Je suis mon acte.".

 

Date de dernière mise à jour : 07/04/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau