Sujets de français bac 2017, métropole, bac pro

 

 

 

 

 

Baccalauréat professionnel 2017 : Profs en direct le jour du bac

 

 

Oral bac

 

 

 

 

BAC 2017

Les sujets du bac pro en français : sujet métropole

 

 

Oral bac

 

  • Lire le sujet en ligne

 

Retrouvez le sujet de Français au Bac Pro 2017

Extrait du sujet

Evaluation des compétences de lecture - 10 points

Présentation du corpus

Question n°1 : présentez le corpus en trois à six lignes en montrant son unité et ses différences (3 points)

Analyse et interprétation

Question n°2 :Textes 1 et 2. Comment ces deux textes mettent-ils en scène la parole des personnages de Guylain et d’Yvon Grimbert ? (4 points)

Question n°3 : Textes 2 et 3. Quels efforts produit la parole sur celui qui parle et sur ceux qui écoutent ? Justifiez votre réponse. (3 points)

Evaluation des compétences d’écriture - 10 points

Selon vous, comment les mises en spectacle de la parole (théâtre, cinéma, concerts, conférences...) font-elles naître des émotions ?

Vous répondrez à cette question dans un développement argumenté d’une quarantaine de lignes, en vous appuyant sur les textes du corpus, sur vos lectures de l’année et sur vos expériences de spectateurs.

 

 

Lire le sujet intégral

 

 

 

Corrigé Bac Pro 2017

 

Question 1 :

 

Le thème de ce corpus est la parole au spectacle. Ainsi dans les extraits de l'oeuvre Le Liseur du 6h27 de Jean-Paul Didierlaurent, nous découvrons deux hommes, Guylain et Yvon, déclamant à voix hautes des fragments de livres (texte 1) ou uniquement des vers en alexandrins (texte 2). Ensuite on peut lire dans l'extrait de Paradoxe sur le comédien de Diderot, la vision de ce dernier quant au jeu de l'acteur.

 

Question 2 :

 

Ces deux extraits traitent de la parole des deux personnages tout à fait différemment. En effet dans le texte 1 nous avons affaire à un point de vue externe, où le personnage Guylain nous est décrit de la même manière que si nous étions avec les autres passagers de la rame. La parole de Guylain est alors ici mise en scène par une description polyfonctionnelle, mettant en scène à la fois Guylain dans sa prestation d'éloquence, mais également le lieu où il le fait. De même nous retrouvons la même description dans le texte 2, bien que le point de vue soit plus interne, cependant la parole d'Yvon est mise en scène directement à deux reprises, c'est à dire qu'il y a la présence d'une prise de parole contrairement au texte 1 où la parole de Guylain n'était que décrite sans que l'on sache réellement de quoi il en était. Ainsi nous pouvons tout d'abord découvrir les alexandrins que déclame Yvon, puis ensuite ce qu'il avait un jour dit à Guylain par la présence des guillemets.

 

Question 3 :

 

Les effets que produit la parole sur celui qui parle et sur ceux qui écoutent sont en tous points différents. Par ailleurs celui qui parle, est selon Diderot tout à fait maître de lui-même et de ses émotions, car le comédien alors connaît parfaitement quels gestes, quelles intonations de voix prendre afin de faire naître une émotion chez celui qui l'écoute. De même si l'on prend l'exemple d'Yvon ou de Guylain, on peut voir qu'ils restent tout à fait calme, scandant leur texte d'une voix puissante ou posée selon leu gré. Cependant il n'en ai pas de même pour ceux qui écoutent. Ainsi ils sont comme contrôlés par celui qui parle, puisque que contrairement à lui, ils ne connaissent pas chaque intonation ou variante que va utiliser celui qui parle. C'est pour cela que « l'alexandrin les prenait de court. » (texte 2) ou que le celui qui parle « sait le moment précis où les larmes coulernt. »Alors la parole produit de la lassitude mais un sentiment de puissance à celui qui parle et déclame des vers ou fragments de texte, et produit une sorte de surprise et de sentiment d'impuissance face aux émotions que vont alors ressentir ceux qui écoutent.

 

 

Selon vous, comment les mises en spectacle de la parole (théâtre, cinéma, concerts, conférences...) font-elles naître des émotions ?

 

La parole est mise en scène depuis des siècles à travers bon nombre de moyens, et depuis toujours elle produit des émotions, qui dépendent et varient selon les moyens utilisés pour la mettre en spectacle ou les émotions voulues chez celui qui l'écoutera. Ainsi une parole dans un film d'amour n'aura pas le même effet que la parole d'un politicien dans une conférence de presse. Tout dépend du contexte et de l'effet recherché. Par conséquent la parole peut être mise en valeur de manière douce et romantique si l'effet voulu est d'émouvoir celui qui l'entend, cependant elle peut être mise en spectacle de manière vindicative si le but est de convaincre l'entendeur. De plus la parole est très souvent accompagnée de geste, comme au théâtre par exemple, ce qui va aider la parole à devenir plus émouvante, ou de teneur plus brutale suivant le jeu d'acteur. De la même manière nous pouvons associé celui qui parle à un comédien, par conséquent le chanter lui-même devient un comédien, car il a prévu tout ce qui pourrait mettre en valeur sa parole : la musique qui l'accompagne, les effets visuels, les chorégraphies, le fait que le son soit plus ou moins fort etc. Les mises en spectacles de la parole font généralement naître des émotions pas seulement par le fond à proprement parlé de la parole, mais également par tout ce qui l'entoure comme nous le confirme Diderot dans le Paradoxe sur le comédien. La parole est alors la pièce maîtresse des émotions produites, mais un contexte l'entourant comme au cinéma, une mise en scène comme dans un concert ou une argumentation bien ficelée dans une conférence ou un débat apporte le petit plus afin de faire naître des émotions, que ce soit de la tristesse, de la joie, de la colère, ou de la pitié. Bien qu'une parole méchante fera naître de la tristesse chez celui à qui elle était destinée, elle aura encore plus de poids si elle est mise en spectacle par une intonation forte ou des expressions faciales et donc visuelles tout aussi négatives. Ainsi la parole est mise en valeur de manière plus forte et peut avoir beaucoup plus d'impact sur celui qui l'écoute.

 

 

 

Oral bac

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 15/06/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau