Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

Blogger

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises 2CnedForumphilobac@live.frAefeBac 2016Bac 2017 les dates

 

 

 

 EAF

SPECIAL BAC

ORAL EAF

Cned

Spécial candidats libres

Blog candidats libres

Blog  des lycéens

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

 

Elèves scolarisés   

Candidats libres

  Métropole - Etranger   

 

Le guide du bac : vérité sur les filières, préparer le rattrapage, les choses à faire et à ne pas faire

 

Bac 2016

 

 

 

 

Toute l'actualité

 

Baccalauréat : questions-réponses sur la préparation, le déroulement et la correction des épreuves, les sujets de baccalauréat, etc.

 

 

 

 

L'essentiel

Les chiffres-clés

DP bac 2016 1

 

 

DP bac 2016 2

Fraudes et sanctions à la session 2015
 
Concernant la fraude à la session 2015 du baccalauréat, plusieurs éléments sont à souligner :
  • le renforcement des mesures préventives et dissuasives engagé depuis 4 ans a conduit à une augmentation du nombre de suspicions de fraudes entre 2014 et 2015 (694 en 2014 et 860 en 2015, soit 24 % supplémentaires) et a une augmentation du nombre de sanctions (386 en 2014 et 464 en 2015) ;
  • concernant le type de sanctions, les interdictions assorties de sursis connaissent une hausse de 27 % ; le nombre de blâmes augmente de 35 %.
Cas de fraudes
 
On relève cinq grands groupes de fraudes :
  • utilisation de nouvelles technologies (téléphones portables, lecteur mp3, etc.) : 31,74 % des cas (stable par rapport à 2014 : 31,87 %) ;
  • antisèches : 23,26 % des cas (en baisse par rapport à 2014 : 27,57 %) ;
  • falsification de dossiers d’épreuves pratiques (notamment plagiat) : 19,77 % des cas (en hausse par rapport à 2014 : 11,26 %) ;
  • falsification de copies (plagiat de documents tel que copie du manuel, copie du cours ou Internet) : 8,14 % (en hausse par rapport à 2014 : 6,6 %) ;
  • communication entre candidats : 6,63 % des cas (en baisse par rapport à 2014 : 5,44 %).
Sanctions prononcées

Pour la session 2015, sur 860 suspicions de fraude, 464 sanctions ont été prononcées (contre 386 en 2014) :

  • le blâme représente 33,84 % des sanctions ;
  • 63,79 % des sanctions relèvent de l’interdiction de subir tout examen conduisant à l’obtention du baccalauréat ou d’un titre ou diplôme délivré par un établissement public dispensant des formations post-baccalauréat, pour une durée de 1 ou 2 ans (avec sursis : 52,8 %, sans sursis : 10,79 %) ;
  • 2,37 % de privation de mentions.

DP bac 2016 3

La dimension internationale du baccalauréat

85 pays organisateurs

À l’étranger, les baccalauréats général et technologique sont organisés dans 85 pays, pour un total de 17 367 candidats aux épreuves terminales.

Les épreuves se déroulent dans 141 centres d’examen ouverts dans les établissements de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) et de la mission laïque française.

Les candidats se répartissent de la manière suivante :

  • 40 % sont de nationalité française ;
  • 50 % sont de la nationalité du pays d’accueil ;
  • 10 % sont d’une autre nationalité.

Les calendriers des sessions à l’étranger s’échelonnent d’avril à novembre, selon les pays :

  • Pondichéry : du 18 au 26 avril 2016 ;
  • Liban : du 27 mai au 3 juin 2016 ;
  • Amérique du Nord : du 26 mai au 9 juin 2016 ;
  • pays étrangers du groupe 1 (pays européens, pays d’Afrique et du Proche-Orient, Madagascar et Île Maurice) : du 6 au 10 juin 2016 ;
  • Asie : du 20 au 24 juin 2016 ;
  • Amérique du Sud : du 24 au 30 novembre 2016.
Une ouverture à l'international
 
Le baccalauréat, c’est aussi une large ouverture à l’international, notamment à travers :
  • l’option internationale du baccalauréat (3 128 candidats) ;
  • les sections européennes ou de langue orientale (environ 40 000 candidats) ;
  • l’Abibac, le Bachibac et l’Esabac (respectivement 1 495, 899 et 600 candidats) ;
  • le baccalauréat franco-américain ;
  • le baccalauréat franco-allemand.

Le choix des options 

Enseignement de spécialité

Pour les séries générales, un enseignement de spécialité, doté d’un coefficient spécifique, est proposé :

  • langue vivante 1 ou 2 approfondie : série L ;
  • langue vivante 3 : série L ;
  • langues et cultures de l’Antiquité (latin, grec) : série L ;
  • droit et grands enjeux du monde contemporain : série L ;
  • arts : série L (au choix : arts plastiques, cinéma-audiovisuel, arts du cirque, danse, histoire des arts, musique, théâtre) ;
  • mathématiques : séries S, ES, L ;
  • sciences sociales et politiques : série ES ;
  • économie approfondie : série ES ;
  • physique-chimie : série S ;
  • sciences de la vie et de la Terre : série S ;
  • informatique et sciences du numérique : série S ;
  • écologie, agronomie et territoires : série S (dans les lycées dépendant du ministère chargé de l’agriculture).
Options facultatives (hors langues vivantes)
 
Dans les séries générales et technologiques, l’élève peut choisir au maximum deux options facultatives
parmi :
  • deux options de langues et cultures de l’Antiquité (latin, grec), pour les séries générales ;
  • six enseignements artistiques (au choix : arts plastiques, cinéma, danse, histoire des arts, musique, théâtre), pour les séries générales et technologiques ;
  • plusieurs disciplines en éducation physique et sportive, pour les séries générales et technologiques.
Seuls comptent les points au-dessus de la moyenne. Pour la première option facultative choisie par l’élève, les points au-dessus de la moyenne sont multipliés par deux. Si ce choix porte sur une langue ancienne (latin ou grec), les points au-dessus de la moyenne sont multipliés par trois.

Langues vivantes

Séries générales et technologiques
58 langues vivantes étrangères, régionales ou des signes :
  • 22 langues vivantes étrangères pour les épreuves obligatoires et facultatives : allemand, anglais, arabe, arménien, cambodgien, chinois, danois, espagnol, finnois, grec moderne, hébreu, italien, japonais, néerlandais, norvégien, persan, polonais, portugais, russe, suédois, turc, vietnamien ;
     
  • 24 autres langues au titre des épreuves facultatives uniquement : albanais, amharique, bambara, berbère, bulgare, coréen, croate, estonien, haoussa, hindi,
    hongrois, indonésien-malais, laotien, lituanien, macédonien, malgache, peul, roumain, serbe, slovaque, slovène, swahili, tamoul, tchèque ;
     
  • 12 langues régionales : basque, breton, catalan, corse, créole, occitan-langue d’oc, tahitien, wallisienet-futunien, langues mélanésiennes, gallo, langues régionales d’Alsace, langues régionales des pays mosellans ;
     
  • langue des signes française (LSF) au titre des épreuves facultatives.
Les modalités d’évaluation des langues vivantes, obligatoires ou facultatives, ont été rénovées : c’est désormais une épreuve orale qui prend appui sur le contexte professionnel de la spécialité concernée.
  • Langue vivante 1 obligatoire pour toutes les spécialités : allemand, anglais, arabe, arménien, cambodgien, chinois, danois, espagnol, finnois, grec moderne, hébreu, italien, japonais, néerlandais, norvégien, persan, polonais, portugais, russe, suédois, turc, vietnamien ;
     
  • langue vivante 2 obligatoire pour certaines spécialités : allemand, anglais, arabe littéraire, arménien, cambodgien, chinois, danois, espagnol, finnois, grec, hébreu, italien, japonais, néerlandais, norvégien, persan, polonais, portugais, russe, suédois, turc, vietnamien, basque, breton, catalan, corse, créoles (guadeloupéen, guyanais, martiniquais, réunionnais), langues mélanésiennes, langues d’oc (auvergnat, gascon, languedocien, limousin, nissart, provençal, vivaro-alpin), tahitien ;
     
  • épreuve facultative orale : allemand, amharique, anglais, arabe, arménien, berbère, bulgare, cambodgien, chinois, croate, danois, espagnol, finnois, grec moderne, hébreu, hongrois, islandais, italien, japonais, laotien, malgache, néerlandais, norvégien, persan, polonais, portugais, roumain, russe, serbe, suédois, tchèque, turc, vietnamien, basque, breton, catalan, corse, créole, gallo, occitan, tahitien, langues régionales d’Alsace, langues régionales des pays mosellans, langues mélanésiennes, langue des signes française.
Séries professionnelles
 
Les candidats à l’examen du baccalauréat professionnel peuvent choisir une ou deux épreuves facultatives parmi les choix possibles. Ces choix sont les suivants :
 
  • Épreuve facultative de langue vivante
L’épreuve a pour but de vérifier la capacité du candidat à comprendre une langue vivante parlée et sa capacité à s’exprimer de manière intelligible pour un interlocuteur n’exigeant pas de particularités linguistiques excessives sur un sujet d’intérêt général.
 
  • Épreuve facultative de mobilité transnationale
Cette épreuve, créée à titre expérimental dans le diplôme du baccalauréat professionnel, vise à valider les acquis obtenus lors d’une période de formation effectuée dans un État membre de l’Union européenne, de l’Espace économique européen ou de l’Association européenne de libre-échange. Près de 4 000 candidats se sont présentés à la première session en 2015. Une partie de l’épreuve est évaluée dans le pays d’accueil, en entreprise ou dans un établissement de formation professionnelle. Une seconde partie est évaluée à l’oral dans l’établissement d’origine. Le référentiel des compétences professionnelles et générales, ainsi que l’épreuve attachée, sont définis par l’arrêté du 27 juin 2014.
 
  • Épreuve facultative d’éducation physique et sportive (EPS)
Cette épreuve est définie dans l’arrêté du 7 juillet 2015 créant une unité facultative d’éducation physique et sportive dans le diplôme du baccalauréat professionnel : elle est mise en oeuvre à compter de la session d’examen 2016. Elle consiste en une prestation physique et un entretien. Le choix de la discipline support de l’épreuve est réalisé à partir d’une liste nationale pouvant être complétée au plan académique, principe s’applique également pour les baccalauréats général et technologique.
 
Élaboration des sujets : un processus d'une année

DP bac 2016 4

Les effectifs 

Effectifs académiques (nombre de candidats) 

DP bac 2016 14

Candidats aux épreuves anticipées 

DP bac 2016 15

DP bac 2016 5

Séries générales 

DP bac 2016 16

DP bac 2016 6

Séries technologiques 

DP bac 2016 17

DP bac 2016 7

Séries professionnelles

85 spécialités

DP bac 2016 18

DP bac 2016 19

 

Télécharger le dossier de presse

Couverture DP bac 2016

 

Baccalauréat 2016

 

  • L'essentiel
  • Les effectifs
  • Le calendrier des épreuves
  • Conseil aux candidats
  • Les résultats du baccalauréat

Télécharger le dossier de presse "Baccalauréat 2016"

 

Source

Date de dernière mise à jour : 08/03/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau