Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

Blogger

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises 2CnedForumphilobac@live.frAefeBac 2016Bac 2017 les dates

 

 

 

 EAF

SPECIAL BAC

ORAL EAF

Cned

Spécial candidats libres

Blog candidats libres

Blog  des lycéens

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

 

Elèves scolarisés   

Candidats libres

  Métropole - Etranger   

 

L'argumentation à l'oral, convaincre, persuader, délibérer

Auteur

 

# par prepabac
 
30/05/2013 à 21:37


Deuxième partie de l'oral du bac de français : les questions sur les séquences. Fiche synthèse, tout ce qu'il faut savoir sur la séquence "argumentation".


L’argumentation : convaincre, persuader,délibérer

Problématique : Quels sont les différents procédés utilisés par les auteurs pour rallier les lecteurs à leurs thèses ?

I - Les démarches de l’argumentation

- L’ironie : affirmer le contraire de ce que l’on veut faire entendre.
- Convaincre : faire appel à la raison du lecteur (indices de l'énonciation rares ou absents, structure claire et rigoureuse, procédés tels que la concession…)
- Persuader : faire appel aux sentiments
- Délibérer : discuter et analyser une situation en vue de prendre une décision. On mobilise des arguments contradictoires afin d’arrêter son choix. Cela peut être un discours intérieur ou à plusieurs.

Allons plus loin :

Le but du texte qui argumente est de rechercher l'adhésion de la personne visée pour l'amener sur le même point de vue que lui, mais, il existe plusieurs manières d'y arriver: on peut expliquer la véracité de la position que l'on présente, lui montrer que la position que l'on présente, lui montre que c'est la meilleur position, ou emporter son adhésion.

1) Démontrer :

- Lorsqu'on démontre une thèse, on avance la preuve de son bien fondé par des éléments incontestables. La démonstration est ainsi irréfutable et pleine de logique et les conclusions incontestables. Ainsi pour démontrer, il n'y a pas besoin d'interlocuteur: la vérité que l'on avance est irréfutable.
- Par contre, le texte qui argumente, et qui cherche à démontrer se reconnait aux éléments suivant:
- Sa logique objective: le narrateur s'efforce, parce que ce qu'il dit est une vérité totale.
- Un raisonnement empreint de logique, dont la cohérence est vraiment explicité, ici, dans le texte, Voltaire utilise une forme de syllogisme.
- L'utilisation de beaucoup de mots de liaison montrent la progrssion de la démonstration.

2) Convaincre :

- Lorsqu'on essaye de convaincre quelqu'un de la vérité d'une thèse, on l'amène sur le terrain du narrateur de manière rationnelle pour lui montrer que ce que l'on dit est vrai: la différence avec la démonstration est que la thèse n'est pas incontestable, et qu'on peut toujours defendre un point de vue adverse.
Ainsi, pour convaincre, il faut un partenaire.
- Un texte qui argumente est un texte qui cherche à emporter l'adhésion, il se reconnait à :
- Les arguments ennoncés, renforcés par la thèse
- L'utilisation de raisonnements empreints de logique qui utilisent des mots de liaison
- La prise en compte de la position adverse que l'on essaye de démontrer.

3) Persuader :

- On peut aussi utiliser les sentiments pour faire se ranger quelqu'un à notre thèse.
Un texte qui argumente et cherche à persuader se reconnait à:
-faire s'impliquer le partenaire par le recours à des moyens qui enoncent :
classique apostrophe, interrogations,
soit on utilise le registre émotif, soit on utilise plein de procédés et des figures de réthorique, pour rechercher la séduction du partenaire par un discours bien construit.

Prépabac

Répondre à ce message

Code incorrect ! Essayez à nouveau