Adapter le plan à la question : Balzac, le Père Goriot, le portrait de Mme Vauquer, oral EAF

Auteur

prepabac

  • prepabac

 

# par prepabac
 
05/06/2013 à 22:45

Eugène Balzac – Le Père Goriot - Le portrait de Mme vauquer

Dans cette première partie du père Goriot, Balzac nous fait la description de la pension Wauquer. C’est le lieu principal du drame du Père Goriot ainsi que le portrait de la tenancière de cette miteuse pension, pension située à Paris en 1819.

Le roman s’ouvre sur la description détaillée et statique de la pension et enchaine par la description dynamique des personnages.
Nous avons ici Mme vauquer au saut du lit pour Balzac. Il s’agit de montrer le personnage et le lieu où il vit. Le décor a été modelé par les personnages et il agit sur ce personnage. Il est en interaction ; on appelle cela aussi l’osmose : le rapport entre le physique et le caractère.

Bientôt la veuve se montre attifée : vocabulaire familier.
Tulle : mot féminin, robe de danseuse, tissu bon marché. Son corsage est trop grand ;
Fétide : cela montre qu’il y a une décomposition.
Prescrit : ordonné
Embonpoint : gros
Blafard : blanc malade
Ouate : coton
Typhus : maladie
Lézard : jupe
L’œil vitreux, voilé de blanc, c’est la cataracte.
Geindre : se plaindre

I Un portrait réaliste et ironique


Description réaliste et ironique ; peint la réalité dans sa laideur
Derrière cette peinture ultra-réaliste, c’est un blâme virulent.
Elle est coquette et vaniteuse.
Mme vauquer, au sortir du lit (heure de vérité). Le bonnet de tulle : elle est coquette mais radine ; laisser-aller, pantoufles : allitérations en S.
Appariteur : le chat, personnage peint par petites touches, l’embonpoint, les mains potelées, il y a l’odeur animale.
Elle est grassouillette, accumulation de termes péjoratifs, rat d’église, œil vitreux , air innocent de l’entremetteuse (paradoxe), les pensionnaires la croient sans fortune (mais c’est faux) comédienne, « elle est bonne femme au fond », ila la plaignent, et ne voient pas la calculatrice qui abuse d’eux, elle a atteint son objectif.
La servante a peur, dès qu’elle arrive, elle sert ; elle est redoutée.
Il y a une multitude de comparaison aux animaux, bec de...
Il y a des rats d’église ; elle se cache. Deux malfrats complotent : ils sont arrêtés.

II Le personnage et son décor : l’osmose

« Harmonie » Aborder d’abord l’implicite puis l’explicite (à cause de la construction du texte)
Enfin aborder les explications scientifiques
Termes « abstraits » et concrets en même temps.
« suinte le malheur » : s’écoule rapidement ; dégradation financière
Référence à Thérèse Raquin
Vieux, laid, délabré, vidé, autant d’adjectifs qui correspondent autant à Mme vauquer qu’à la pension.
Métonymie (la partie pour le tout)
Présent de vérité générale
Le personnage modèle le milieu dans lequel il vit, et vice versa : l’osmose.

Balzac a dédié l’œuvre à Geoffroy Saint Hilaire « suivant le milieu où son action se déploie, autant d’hommes qu’il y a de variétés en zoologie.
Le naturalisme, application de la théorie de Darwin dans un roman.
Densité de la description, remarquable de par son réalisme et par sa direction. Caricature atteinte : Balzac dessine la médiocrité et la mesquinerie : c’est édifiant.

Prépabac

prepabac

  • prepabac

# par prepabac
 
05/06/2013 à 22:46

Problématiques possibles

1 – En quoi le décor et le personnage sont-ils en harmonie?
2 – Le portrait de Mme Vauquer est-il ici un blâme ou un éloge?
3 – En quel sens avons-nous un portrait réaliste et ironique?

Plan possible pour ces deux problématiques à l'oral du bac

Ce plan est valable pour les problématiques 1 et 3


I – Un portrait réaliste et ironique
1 – Description réaliste
2 – Description ironique. La peinture de la réalité dans sa laideur

II – Une osmose entre le personnage et le décor
1 – De l'implicite à l'explicite : Mme Vauquer et le cadre de la pension en effet miroir
2 - Un blâme virulent
Un portrait caricatural

Plan possible pour la problématique 2

I – Une pension miteuse
1 – Une description propre au réalisme
2 – Une description ironique
Une réalité transcrite dans la laideur

II – Un blâme virulent
1 – Un portrait caricatural
2 – L'effet miroir: le personnage et son cadre en osmose
3 – Les enjeux du blâme

Prépabac

prepabac

  • prepabac

# par prepabac
 
06/06/2013 à 11:44

Entretien en commande sur prépabac : Le portrait de Mme Vauquer, Balzac

Image


Balzac, la Condition humaine, le portrait de Mme Vauquer , lecture analytique et préparation de l'entretien


*** Lecture analytique et oral EAF préparé de prépabac




Dossier bac à télécharger sur docbac

Commande :

En cours particuliers



L'entretien :
Questionnaire EAF

Prépabac

Répondre à ce message

Code incorrect ! Essayez à nouveau