Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

Blogger

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises 2CnedForum

 

 

ORAL EAF EAF

Cned

Spécial candidats libres

Blog candidats libres

Blog  des lycéens

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

 

Elèves scolarisés   

Candidats libres

 - Métropole - Etranger -   

 

Les stoiciens, la grande Année, renouvellement d'un monde

empdocle-

L'éternel retour

 

 

Platon et Aristote

 

 


 

 

 

La grande année après Aristote : les stoiciens

 

L’idée d’un renouvellement du monde

L'éternel retour

Le corrigé fait deux pages word police 14, il comprend une introduction, un développement en cinq parties respectivement à la question de départ, la grande année après Aristote chez les stoiciens, le renouvellement du monde et l'idée d'éternel retour. Plusieurs éléments de réponse sont apportés par rapport à un problématique préalable.

Extrait de l'étude :

L’antiquité conçoit la perpétuité de deux façons :

L ‘éternité est la perpétuité de ce ne change pas.

La perpétuité ne vaut que pour ce qui est périodique, c’est un parcours, un cycle....

Plan du commentaire :

  • Introduction
  • Position de la question
  • Rappel : la grande année selon Aristote
  • La grande année selon les stoiciens

 

Annonce du plan

  • Développement
  • Renouvellement du monde
  • Problématique
  • Eléments de réponse
  • L'éternel retour
  • Parménide : Conclusion

 

documents bac

 


 

 



 

Accéder au document

 

 

La grande année après Aristote. L'éternel retour, les stoiciens

ecole_athenes_detail-platon-et-aristote

Les stoiciens

Lire la suite

Harmonie et circularité chez Empédocle

Empdocle

 

La question de l'origine chez Empédocle

Lire la suite

La circularité chez Empédocle

Empdocle

Le principe du monde, harmonie et circularité

Lire la suite

Héraclite, étude des fragments, 30, 31, 90 et 94.

Héraclite

Remise en question de l'éternel retour

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau