Théophile de Viau, le soleil est devenu noir, commentaire

thophile-de-Viau

La poésie baroque

thophile-de-Viau

 

 

  • Le soleil est devenu noir Théophile de Viau
    LE SOLEIL EST DEVENU NOIR Ode – 1621 –
    Un corbeau devant moi croasse,
  • Une ombre offusque mes regards ;
  • Deux belettes et deux renards
  • Traversent l’endroit où je passe ;
  • Les pieds faillent à mon cheval,
  • Mon laquais tombe du haut mal,
  • J’entends craqueter le tonnerre :
  • Un esprit se présente à moi ;
  • J’ois Charon qui m’appelle à soi,
  • Je vois le centre de la terre.
  • Ce ruisseau remonte en sa source ;
  •  Un bœuf gravit sur un clocher ;
  • Le sang coule de ce rocher ;
  • Un aspic s’accouple dune ourse ;
  • Sur le haut d’une vieille tour
  •  Un serpent déchire un vautour ;
  • Le feu brule dedans la glace ;
  • Le soleil est devenu noir ;
  • Je vois la lune qui va choir ;
  • Cet arbre est sorti de sa place.
    Le commentaire fait 3 pages word, il comprend une introduction avec le poème, un développement en deux parties avec chacune plusieurs arguments et des transitions, une conclusion avec ouverture.
  • Plan proposé
  • Introduction
  • Nous allons présenter une poésie de Théophile de Viau intitulée « le soleil est devenu noir », tirée des œuvres poétiques. L’auteur est un poète baroque contemporain de Pierre Mathieu né en 1590 et mort en 1626. Il a écrit un recueil d’œuvres poétiques et plusieurs pièces de théâtre.
  • « Le soleil est devenu noir » est une ode de 1621...
  • Développement
  • I Construction du poème
  • la première strophe
  •  la deuxième strophe
  •  la transition
  • Transition
  •  II L'esthétique et la thématique baroques
  •  Les figures de rhétorique
  •  présence du mouvement
  • un monde inversé et chaotique versification et sonorités
  • Conclusion avec ouverture

 

documents bac

 

 

 

 

Accéder au document

 

Un chaos de chaos, Guillaume du Bartas, analyse

Guillaume-du-bartas

Recueil, Première semaine, premier jour

Lire la suite

 

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau