Forum bac  Listes EAF, descriptifs bac - Blog des lycéens  

L oral de français

ForumFORUM PEDAGOGIQUE

FORUM PREPABACForum prepabac

 

Skype
Prepabac facebook
Google
Twitter

DOSSIER BAC

Spécial candidats libres

Cned

ORAL EAF

Blogger

 

 

Sartre

Bibliothèque scolaire

11000 documents en ligne

Le bac en ligne metropole etranger candidats libres et lyceens scolarises

Elèves scolarisés   

Candidats libres

Lycées métropole et à  l'étranger      

 

 

La promesse de l’aube, Romain Gary, Chapitre XXXIV, commentaire

romain-Gary

Le souvenir personnel

 

 

romain-Gary

 

 

 

 

 

  • La promesse de l’aube
  • Chapitre XXXIV
  • Romain Gary
  • Le corrigé fait deux pages word police 12, il comprend une introduction, un développement en deux parties avec plusieurs paragraphes, une transition, une conclusion et une ouverture.
  • Séquence l'autobiographie
  • Lecture du texte :
  • La promesse de l’aube
  • Chapitre XXXIV
  • Romain Gary
  • Il y avait deux kilomètres à parcourir, et la fraîcheur del’eau aidant, je me calmai un peu; Après tout, je n’allais pas me battre pour L’Angleterre. Le coup bas qu’il nous avait porté était inexcusable, mais il prouvait au moins qu’elle avait la volonté bien arrêtée de continuer la guerre. Je décidai qu’il n’y avait pas lieu de changer mes plans et que je devais me rendre en Angleterre, malgré les anglais. J’étais cependant déjà à deux cents mètres du bateau français et j’avais besoin de souffler un peu avant de refaire les deux kilomètres en sens inverse;
  • Je crachai donc en l’air -je nage toujours sur le dos- et m’étant ainsi débarrassé de l’amiral britannique, Lord de Mers e-Kébir, je continuai à faire route vers l’aviso. Je nageai jusqu’à l’échelle et grimpai à bord. Un sergent aviateur était assis sur le pont et épluchait des patates; Il me regarda sortir tout nu de l’eau sans manifester la moindre surprise Lorsqu’on a vu la Franc perdre la guerre et la Grande-Bretagne couler la flotte de son alliée, rien ne doit plus vous surprendre.
  • -Ça va? Me demanda-t’il poliment.
  • Je lui expliquai ma situation et appris à mon tour que l’aviso se rendait en Angleterre, avec douze sergents aviateurs à bord, rejoignant le général de Gaulle. Nous fûmes d’accord pour condamner l’attitude de la flotte britannique et d’accord également pour en tirer la conclusion que les anglais allaient continuer la guerre et refuser de signer l’armistice avec les Allemands, ce qui était, après tout, la seule chose qui comptait.
  • Le sergent Caneppa -le lieutenant colonel Caneppa, compagnon de la libération, commandeur de la Légion d’honneur, douze fois cité, devait tomber au combat dix-huit ans plus tard, en Algérie, après s’être battu, sans interruption sur tous les fronts où la France a perdu son sang -le sergent Caneppa me proposa donc de rester à bord, pour m’éviter de naviguer sous pavillon britannique, se déclarant d’autant plus enchanté de ma présence que cela faisait une recrue de plus pour la corvée de patates. Je méditai avec la gravité qui convenait sur ce facteur nouveau et imprévu et décidai que, quelle que fût mon indignation contre les Anglais, je préférais effectuer la traversée sous leur pavillon plutôt que d’avoir à me livrer à des travaux ménagers, si contraires à ma nature inspirée. Je lui fis donc un petit geste amical et me replongeai dans les flots.
  • Le voyage de Gibraltar à Glasgow dura dix-sept jours et je découvris que le bateau transportait d’autres « déserteurs » français; Nous fîmes connaissance; Il y avait là Chatoux, abattu depuis au dessus de la mer du Nord; Gentil, qui devait tomber avec son Hurricane dans un combat à un contre dix; Loustreau, tombé en Crète; les deux frères Langer, dont le cadet fut mon pilote, avant d’être tué par la foudre en plein vol, dans le ciel africain, et dont l’aîné vit toujours Mylski-Latour, qui devait changer son nom en Latour-Prendsgarde, et qu devait tomber avec son Beaufighter, je crois, au large de la Norvège; il y avait le Marseillais Rabinovith, dit Olive tué à l’entraînement; Carnac, qui a sauté avec ses bombes sur la Ruhr; Stone,l’imperturbable, qui vole toujours; d’autres encore, aux noms plus ou moins fictifs, inventés pour protéger leurs familles restées en France, ou simplement pour tourner la page sur le passé, mais parmi tous les insoumis présents à bord de l’Oakrest, il y en avait un, surtout dont le nom ne cessera jamais de répondre dans mon cœur à toutes les question, à tous les doutes et à tous les découragements.
  • Il s’appelait Bouquillard et à trente-cinq ans, était de loin notre aîné. Plutôt petit, un peu voûté, coiffé d’un éternel béret, avec des yeux bruns dans un long visage amical, son calme et sa douceur cachaient un de ces flammes qui font parfois de la France l’endroit du monde le mieux éclairé.
  • Il devint le premier « as » français de la bataille d’Angleterre, avant de tomber après sa sixième victoire, et vingt pilotes debout dans la salle d’opérations, les yeux rivés à la gueule noir du haut- parleur, l’entendirent chanter jusqu’à l’explosion finale le grand refrain français, et alors que je griffonne ces lignes, face à l’océan, dont le tumulte a couvert tant d’ appels, tant d’autres défis, voilà que le chant monte tout seul à mes lèvres et que j’essaye de faire renaître ainsi un passé,une voix, un ami, et le voilà qui se lève à nouveau vivant et souriant à voté de moi et il me faut toute la solitude de Big Sur pour lui faire de la place.
  • Il n’a pas sa rue à Paris, mais pour moi toutes les rues de France portent son nom.
  • Extrait du commentaire:
  • Nous pouvons mettre en évidence l’idée essentielle du passage, en mêlant l’autodérision et le ton humoristique, il ne perd pas de vue l’objectif de l’autobiographie...
  • Plan de l'étude :
  • Introduction
  • I - Le souvenir personnel
  • 1 - un contexte historique précis
  • 2 - Le comportement de Romain Gary dans la scène
  • 3 - Des décisions réfléchies
  • Transition
  • II - L’hommage aux frères perdus
  • 1 - La litanie
  • 2 - la glorification
  • 3 - La permanence du souvenir
  • Conclusion
  • Ouverture

documents bac

 

 

 

 

 

Accéder au document


 

 

Une oeuvre intégrale, Romain Gary, la promesse de l'aube

romain-Gary

Un roman autobiographique

 

Lire la suite

la promesse de l’aube, chapitre XXI, Romain Gary, commentaire

romain-Gary

Les débuts d’un écrivain qui entre en littérature

 

Lire la suite

LA PROMESSE DE L'AUBE, Romain Gary, chapitre I, commentaire

romain-Gary

La rencontre d’une mère et d’un fils

Lire la suite

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

 Prépabac le bac en ligne

Logo prepabac

Boutique en ligne français  philosophie

Coaching scolaire mondial
Elèves scolarisés (lycées français à l'Etranger) et candidats libres

 

Professeur indépendant

  • Identifiant SIRET : 819 269 226 00018
  • APE  :  8559B
Logo prepabac

Français : niveau seconde

Français : Bac pro

Littérature : Dossier bac

Profs en direct le jour du bac

PROF EN DIRECT : BAC 2016

Bac 2016

 

Français   -   Français bac pro 

Littérature   -   Philosophie


 
Logo prepabac
Préparation à l'examen du baccalauréat : français séries générales, technologiques et bac pro, philosophie   littérature  Bac pro et Brevet : Bac  en ligne sur prepabac.org. Profs en direct le jour du bac : les annales bac . Préparer le bac en ligne : Demande de cours sur skype  - Coaching scolaire mondial = Elèves scolarisés et candidats libres (lycées français à l'étranger )

 

Licence Creative Commons
Bibliothèque scolaire de prépabac est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à http://www.prepabac.org/.

Copyright

Droits d'auteur enregistrés, Copyright

Depot.com sous le numéro  00056187

Tous droits réservés

Le site prepabac.org respecte "la loi informatique et liberté "

N° enregistrement CNIL :  1943841